Stéphanie Frappart

Stéphanie Frappart
Stéphanie Frappart en 2017
Stéphanie Frappart en 2017
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Grade FIFA
Naissance (37 ans)
à Le Plessis-Bouchard (Val-d'Oise)
Sport Football
Désignations nationales
Années Compétition
2011-2014Drapeau : France National
2014-Drapeau : France Ligue 2
2014-Drapeau : France Coupe de France
2015-2020Drapeau : France Coupe de la Ligue
2019-Drapeau : France Ligue 1
Désignations intracontinentales *
Années Compétition
2013- Ligue des champions féminine
2019 Supercoupe de l'UEFA
2020- Ligue Europa
2020- Ligue des champions masculine
Désignations internationales **
Années Compétition
2015 Coupe du monde féminine
2016 Jeux olympiques
2017 Euro féminin
2018 Coupe du monde féminine -20 ans
2019 Coupe du monde féminine
2020 Ligue des nations de l'UEFA
* Compétitions intracontinentales de clubs.
** Compétition internationale d'équipes nationales.

Stéphanie Frappart, née le [1] au Plessis-Bouchard[2], est une arbitre internationale de football française. Elle est la première Française à avoir arbitré un match professionnel masculin, en Ligue 2, puis la première à avoir arbitré un match en Ligue 1 masculine. Elle a aussi arbitré la finale de la Coupe du monde féminine de football de 2019 et la Supercoupe de l'UEFA 2019. Elle est la première femme à diriger une rencontre internationale masculine en compétition officielle en 2019, à l'occasion de la Ligue des nations et à arbitrer en Ligue des champions masculine en 2020. Elle est élue meilleure arbitre au monde en 2019 et 2020.

Biographie

Elle commence à jouer au football à l’AS Herblay[3] et s’oriente à l’adolescence vers l'arbitrage qui offre de meilleures perspectives professionnelles[4]. Elle arbitre pour les amateurs à partir de 19 ans[4], notamment des matchs de division d'honneur. En , elle arbitre sa première finale, celle du Challenge de France féminin entre le Montpellier HSC et l'AS Saint-Étienne[5]. Elle est membre de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT).

Nommée meilleur arbitre féminin en 2014 aux Trophées UNFP du football[6], Stéphanie Frappart devient cette même année la première femme à arbitrer un match professionnel masculin de football français, dans le Championnat de France de football de Ligue 2[7],[8].

Elle fait partie des arbitres officiant à la Coupe du monde féminine de football 2015, au tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d'été de 2016 et au Championnat d'Europe de football féminin 2017[4].

Elle est également sélectionnée pour arbitrer certains matches dont la finale de la Coupe du monde féminine de football des moins de 20 ans 2018.

Le , Stéphanie Frappart est désignée pour arbitrer le match de la 34e journée de Ligue 1 opposant l'Amiens SC au RC Strasbourg le en tant qu'arbitre centrale. Elle devient ainsi la première femme à arbitrer un match de Ligue 1. Cela intervient peu de temps après sa nomination par la FIFA comme arbitre de la Coupe du monde féminine de football de 2019[9].

D'après le journal L'Équipe, elle a réussi son premier match de Ligue 1 avec brio, ce qui n'est pas étonnant puisqu'elle était déjà très performante en Ligue 2, où elle a également été la première arbitre féminine à exercer[10].

Le Comité exécutif de la Fédération française de football promeut Stéphanie Frappart en tant qu'arbitre de Ligue 1 pour la saison 2019-2020 ; elle devient ainsi la première arbitre Fédéral 1 de l'histoire du football français[11].

Le , la FIFA choisit Stéphanie Frappart pour arbitrer la finale de la Coupe du monde féminine 2019 ayant lieu le à Lyon[12].

Elle est nommée pour arbitrer la Supercoupe de l'UEFA 2019 entre Liverpool FC et Chelsea FC, se déroulant le à Istanbul[13]. Le , elle arbitre le match de Ligue des nations opposant Malte à la Lettonie et devient ainsi la première femme à diriger une rencontre internationale masculine en compétition officielle[14].

Le , elle arbitre son premier choc en Ligue 1, l'Olympico entre l'OL et l'OM[15]. Le , elle arbitre pour la première fois en Ligue Europa, avec le match du groupe G entre Leicester et Zorya Louhansk[16].

Le , elle arbitre son premier match de Ligue des champions masculine à l'occasion de la rencontre Juventus FC-Dynamo Kiev[17].

Distinctions

  • Meilleure arbitre de football au monde selon l'IFFHS en 2019 et en 2020[18],[19],[20].

Notes et références

  1. « L'arbitre est une femme », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 27 novembre 2016).
  2. « Stéphanie Frappart (1re), pionnière de l'arbitrage : itinéraire d'une vocation », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  3. « Stéphanie Frappart, première femme arbitre centrale en Ligue des champions », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 février 2021)
  4. a b et c Rémi Dupré et Lætitia Béraud, « Stéphanie Frappart, l’ascension express d’une arbitre pionnière », sur lemonde.fr, (consulté le 14 août 2019).
  5. « Arbitrage - Frappart : les premières de la première », sur FFF.fr, (consulté le 21 octobre 2020).
  6. « Trophées UNFP: la razzia du PSG », sur www.francetvsport.fr, (consulté le 27 novembre 2016).
  7. « Stéphanie Frappart, première femme arbitre centrale de Ligue 2 », sur www.lexpress.fr, (consulté le 27 novembre 2016)
  8. « En immersion avec l'arbitre Stéphanie Frappart », sur www.lequipe.fr, (consulté le 27 novembre 2016).
  9. « Stéphanie Frappart en Ligue 1 », sur www.fff.fr, (consulté le 23 avril 2019).
  10. Yohann Hautbois, « Stéphanie Frappart, une première idéale au sifflet d'Amiens-Strasbourg », sur www.lequipe.fr, (consulté le 29 avril 2019).
  11. « Arbitrage : Stéphanie Frappart promue arbitre de Ligue 1 », sur L'Équipe (consulté le 9 juin 2019).
  12. « Coupe du monde 2019 : Stéphanie Frappart arbitrera la finale », sur L'Équipe (consulté le 6 juillet 2019).
  13. « Stéphanie Frappart arbitrera la Supercoupe d'Europe Liverpool - Chelsea », sur L'Équipe, .
  14. « Arbitrage - Quatre Français et une "première" », sur FFF.fr, (consulté le 7 septembre 2020).
  15. « Foot: Stéphanie Frappart au sifflet de Lyon-Marseille, son premier choc en Ligue 1 », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le 21 octobre 2020).
  16. « Arbitrage - Stéphanie Frappart en Ligue Europa », sur FFF.fr, (consulté le 21 octobre 2020).
  17. « Stéphanie Frappart sera la première femme à arbitrer un match de Ligue des champions », sur L'Équipe, 2020-30-11 (consulté en 2020-30-11).
  18. « Stéphanie Frappart, meilleure arbitre de football du monde », sur France Inter, .
  19. « Arbitrage: Pierluigi Collina rend hommage à Stéphanie Frappart », sur RMC Sport (consulté le 2 janvier 2021).
  20. Eric Michel, « Football : la meilleure arbitre du monde, c’est Stéphanie Frappart », sur Le Parisien, (consulté le 2 janvier 2021).
  21. https://www.legiondhonneur.fr/sites/default/files/onm20191203.pdf.

Liens externes

  • Ressources relatives au sport :
    • (en + pt) Leballonrond (arbitres)
    • (mul) Mondefootball (arbitres)
    • (mul) Transfermarkt (arbitres)
    • (en) World Referee