Stéphanie Ducret

Stéphanie Ducret
Fonctions
Conseillère régionale
Maire de Wasquehal

Prédécesseur Gérard Vignoble
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Mouvaux
Résidence Wasquehal - Nord

Stéphanie Ducret, est une militante du monde associatif et une femme politique française, né le 15 août 1970 à Mouvaux (Nord). Membre du parti de l'UDI, elle est maire de Wasquehal depuis 2015.

Biographie

Famille

Son père est Jean-Pierre De Vlieghere, qui fut élu aux côtés de Jean Richemond, maire de Mouveaux. Son père centriste et chrétien démocrate lui a transmis l'héritage centriste.

Études et formation

Bac en poche, elle enchaîne avec deux ans d'anglais et une licence force de vente avant d'être embauchée chez Sarbec Cosmetics en qualité de commerciale. Elle est ancienne administratif de la CAF de Roubaix.

Elle est aussi membre du conseil de la famille de Lille 3.

Vie Associative

Elle est militante associative dans les associations de famille et présidente de l'association des parents d'élèves du collège de Marcq-en-Baroeul.

Carrière Politique

Les prémisses de sa carrière politique commence en 1988 pendant les élections présidentielles ou elle colle des affiches pour Raymond Barre.

Elle rejoint en 1995 l'équipe municipale de Gérard Vignoble en tant que conseiller municipal, du à son investissement dans les associations de famille. Elle sera entre autre adjointe à la citoyenneté. En 2004 elle claque la porte de la majorité municipale, déçue par le système mis en place par la majorité municipale. Elle créait alors l'association Citoyenneté Wasquehal pour lui permettre d'intervenir dans les réunions publiques et dénoncer la façon de travailler de la mairie de Wasquehal. Elle se présente aux élections municipales de 2008 en deuxième place sur la liste Wasquehal Autrement de Didier Debels. Wasquehal Autrement étant trop à gauche pour rassembler tous les Wasquehaliens, elle s'en éloigné progressivement.

Campagne municipale 2014

Elle se présente aux élections municipales de 2014 où 8 listes se présentent : une liste FDG, une liste PS-EELV, une liste DVG, trois listes DVD, une liste UMP-UDI menée par le maire sortant Gérard Vignoble et une liste FN.

Cette élection s'inscrit dans un contexte où le maire sortant était condamné en première instance par la justice[1], et où l'UDI est divisée dans l'investiture, officiellement Gérard Vignoble est soutenu nationalement, et la fédération départementale soutient Stéphanie Ducret.

Elle remporte les élections et met fin au règne de Gérard Vignoble qui était depuis 6 mandats à la tête de la commune.

À la suite de sa victoire, l'UDI est à la fois dans la majorité et dans l'opposition, et le conseil municipal ne compte aucun élu encarté dans un parti de gauche.

Le 22 juin 2015, le Conseil d'État annule les élections de mars 2014 à la suite du recours du FN pour une erreur administrative issue de la liste de Marijan FRIGOUT (LDVD) arrivée en seconde position au second tour[2].

À la suite de l'annulation de l'élection municipale de 2014, les électeurs Wasquehaliens sont à nouveau appelé aux urnes les 20 et 27 septembre 2015.

La campagne municipale de 2015 a vu à nouveau 8 listes prétendre à diriger la ville : une liste FDG, une liste EELV, une liste PS, deux listes citoyennes, une liste DVD, une liste LR-UDI officielle menée par Stéphanie Ducret et une liste FN.

Au soir du premier tour, seules deux listes ont atteint les 10% des suffrages exprimés nécessaires à la qualification pour le deuxième tour. Aucun des partis des gauches officiels ne peut se maintenir au deuxième tour.

Les électeurs ont le choix entre une liste LR-UDI officielle et une liste DVD dissidente. À la suite de sa victoire, le conseil municipal ne compte que des élus se revendiquant du centre et de la droite.

Mandats

Reconnaissance et critiques

Décorations

Notes et références

  1. Le maire de Wasquehal, Gérard Vignoble, condamné pour détournement de fonds, fera appel, 28/11/2013
  2. [Le Conseil d'État annule les élections municipales de Wasquehal. Élections municipales de Wasquehal (Nord)], 22 juin 2015

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.