Sport au Luxembourg

Sport au Luxembourg

Comité olympique comité olympique et sportif luxembourgeois
Autres sports importants football, basket-ball
Palmarès olympique
Médaille d'or olympiqueMédaille d'argent olympiqueMédaille de bronze olympique
Médailles130

Contrairement à la plupart des pays d'Europe, le sport au Luxembourg ne se concentre pas sur un sport national particulier, mais englobe un certain nombre de sports, à la fois individuel et par équipe[1].

Plus de 100.000 personnes au Luxembourg, qui a une population totale de seulement 460 000, sont des membres agréés d'une fédération sportive ou d'une autre.

Histoire

Disciplines

Athlétisme

En athlétisme, Josy Barthel a été champion olympique sur 1 500 mètres à Helsinki en 1952, et David Fiegen a été vice-champion d'Europe sur 800 mètres à Goeteborg en 2006.

Automobile

Romain Wolff est Champion d'Europe de la montagne, catégorie Serial Car, en 1979 sur Ford Escort 2000 RS (Gr. 1), et Jeannot Peters est Champion d'Europe d'Autocross en 1996, catégorie Buggy 1600.

Criquet

Le cricket est un sport minoritaire au Luxembourg, et joué principalement au sein de la communauté expatriée britannique situé dans et autour de la ville de Luxembourg. Très peu de Luxembourgeois pratiquent ce sport. L'instance dirigeante du jeu est la fédération de criquet du Luxembourg, dont le but principal est de promouvoir le jeu pour la population non-britannique.

Le club le plus important est le Optimistes Cricket Club, qui joue dans la ligue belge, qu'il a gagné à trois reprises.

Cyclisme

Le cyclisme est le sport dans lequel le Luxembourg a eu le plus de succès au niveau professionnel, et est l'un des principaux sports parmi la population. Le terrain plat du pays se prête à ce sport, avec le Tour de Luxembourg, prélude au Tour de France.

Le Luxembourg est connu pour ses cyclistes, notamment les frères Fränk et Andy Schleck, ainsi que Kim Kirchen, tous les trois porteurs d'un maillot distinctif sur le Tour de France en 2008, ainsi que pour la deuxième place d'Andy Schleck aux classements généraux des Tours de France 2009 et 2011 et sa victoire a posteriori au Tour de France 2010 à la suite de l'affaire de dopage impliquant Alberto Contador[2].

Quatre champions luxembourgeois ont remporté la grande boucle : François Faber en 1909 et Nicolas Frantz en 1927 et 1928, Charly Gaul en 1958 et enfin Andy Schleck en 2010. Le , en cyclisme, le jeune Bob Jungels (17 ans) a remporté le Championnat du monde juniors du contre-la-montre[3].

Football

Article détaillé : Football au Luxembourg.

Le football est le sport le plus populaire au Luxembourg avec 32 000 licenciés[4]. La "Division nationale" est la première ligue nationale de sport dans le pays. Luxembourg a été parmi les premiers pays au monde à adopter le football, la Division nationale étant créée en 1913, et l'équipe nationale du Luxembourg joue son premier match en 1911.

Le jeu est plus populaire dans le sud du pays. Historiquement, le AS la Jeunesse d'Esch est le club le plus important, après avoir remporté la Division nationale à 27 reprises (sur un total de 93). Depuis 2000, la ligue a été dominée par F91 Dudelange, qui a remporté le championnat sur six des huit dernières occasions.

Au 15 mai 2015, le championnat du Luxembourg était classée 43° au classement UEFA. Ce qui permettait au champion d'être qualifié pour le deuxième tour qualificatif de la ligue des champions, les 3 clubs suivants sont qualifiés pour le premier tour de la ligue europa.

L'équipe nationale, surnommé LEIWEN («Les Lions»), est l'une des plus faibles du monde.

Le plus célèbre footballeur luxembourgeois Jeff Strasser, qui a eu une carrière couronnée de succès dans les ligues françaises et allemandes. Les plus célèbres anciens joueurs du Luxembourg sont Louis Pilot et Guy Hellers, qui ont tous deux également été entraîneur de l'équipe nationale après la fin de leur carrière de joueur.

Haltérophilie

Joseph Alzin a été vice-champion olympique de la discipline, en 1920.

Hockey sur glace

Il y a près de 400 licenciés en hockey sur glace[5].

Rugby

Article détaillé : Rugby à XV au Luxembourg.

Ski

Bien que né en Autriche, le skieur Marc Girardelli a rapporté au Luxembourg, dont il a pris la nationalité, de nombreux titres mondiaux et médailles olympiques.

Tennis

Le tennis est un sport populaire. Il y a 53 clubs de tennis dans le pays, dont le plus ancien (TC Diekirch) a été fondée en 1902. Le conseil d'administration est la Fédération de tennis de Luxembourg. Le Fortis Championships Luxembourg se tient au Luxembourg chaque année, et est classés comme un tournoi Tier III sur le circuit WTA.

Les Luxembourgeois ont eu peu de succès au niveau professionnel. Gilles Müller, considéré comme le joueur de meilleurs hommes du pays ait jamais produit[6], atteint les quarts de finale de l'US Open 2008, et son plus haut rang a été 34e.

L'équipe luxembourgeoise de Coupe Davis est dans le groupe II. L'équipe de la Fed Cup Luxembourg participe au Groupe I.

En tennis féminin, Anne Kremer et Claudine Schaul se sont illustrées dans ce sport en remportant plusieurs tournois WTA et ITF, notamment Anne Kremer qui fut la première joueuse de tennis luxembourgeoise à atteindre le top 20 (18e le 29 juillet 2002).

Gilles Müller, le no 1 du tennis luxembourgeois, a battu Rafael Nadal, au 2e tour de Wimbledon en 2005. Gilles Müller mérite par ailleurs d'être reconnu pour la qualité de son service. Il réussit des aces sans nécessairement s'appuyer sur une qualité de vitesse extraordinaire – ses premières balles sont régulièrement frappées entre 190 et 200 km/h, et très rarement au-dessus de 205 km/h. En 2008, il est le premier Luxembourgeois à atteindre les quarts de finale de l'US Open. Plus jeune, il a remporté le tournoi junior de l'US Open en 2001, année où il termine champion du monde junior.

Jeux Olympiques

Article détaillé : Luxembourg aux Jeux olympiques.

Le Luxembourg fait sa première apparition aux Jeux olympiques d'été en 1900, et le Grand-Duché a été représenté dans un total de vingt-et-un jeux (tous depuis 1936). Toutefois, en dépit de cette longue tradition, le Luxembourg a remporté seulement deux médailles dans toutes les épreuves:

Joseph Alzin a remporté la médaille d'argent dans les 82,5 kg m en haltérophilie aux Jeux olympiques de 1920 à Anvers.

Josy Barthel a remporté la médaille d'or au 1 500 m aux Jeux olympiques de 1952 à Helsinki.

En outre, Michel Theato a remporté la médaille d'or au marathon des Jeux olympiques d'été 1900 à Paris. Cependant, à l'époque, on a supposé que Theato était français, donc la médaille est officiellement crédité à la France[7].

Lors des Jeux olympiques d'hiver, le Luxembourg a été moins actif. Le pays a pris part à seulement sept olympiade. Ils ont remporté deux médailles, deux par Marc Girardelli, onze fois champion du monde ski alpin, qui a remporté l'argent en Super G et slalom géant aux Jeux olympiques d'hiver de 1992.

Complexes sportifs

Ten largest sports venues in Luxembourg
Name Location Capacity Sports
d'Coque Luxembourg ville 8,300 Basketball, handball, gymnastics, volleyball
Stade Josy Barthel Luxembourg ville 8,054 Football, athletics
Stade du Thillenberg Differdange 7,150 Football
Stade Achille Hammerel Luxembourg ville 5,814 Football
Stade de la Frontière Esch-sur-Alzette 5,400 Football
Stade rue Henri Dunant Luxembourg ville 4,830 Football
Stade Jos Nosbaum Dudelange 4,650 Football
Op Flohr Stadion Grevenmacher 4,000 Football
Stade Municipal Schifflange 3,500 Football
Stade Camille Polfer Luxembourg ville 3,500 Football

Notes et références

  1. « Sports pour tous - Saison 2015-2016 », sur www.vdl.lu (consulté le 11 janvier 2016)
  2. « Schleck: "Pas de joie" », sur Eurosport, (consulté le 11 janvier 2016)
  3. « Cyclisme - championnats du monde juniors du contre-la-montre », sur www.luxembourg.public.lu (consulté le 11 janvier 2016)
  4. « Big count », sur FIFA.com (consulté le 20 janvier 2016)
  5. « Lithuania », sur www.iihf.com (consulté le 21 janvier 2016)
  6. (en) « Gilles Muller | Overview | ATP World Tour | Tennis », sur ATP World Tour (consulté le 11 janvier 2016)
  7. « Michel Théato Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 11 janvier 2016)

Article connexe