Sommet du G20 de 2017

Sommet du G20 de 2017
Illustration.

Type Conférence diplomatique
Édition 12e
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Localisation Hamburg Messe , à Hambourg
Coordonnées 53° 33′ 46″ nord, 9° 58′ 35″ est
Date et
Site web (en+de) Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Hambourg

(Voir situation sur carte : Hambourg)
Sommet du G20 de 2017

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Sommet du G20 de 2017

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Sommet du G20 de 2017

Le sommet du G20 2017 est le douzième sommet du Groupe des vingt depuis sa création pour les chefs d'État en 2008. Ce sommet se tient les et à Hambourg en Allemagne.

Il est marqué par la première rencontre entre les présidents Donald Trump et Vladimir Poutine[1].

Membres du G20

Pays membres
Pays invités
Organisations internationales

Objets du sommet

Protestations

La ville de Hambourg, notamment le quartier du Schanzenviertel, est l'objet de manifestations et de nombreux vandalismes pendant la durée du sommet, incluant des voitures brûlées, des magasins saccagés et de nombreux blessés tant chez les manifestants que chez les forces de l'ordre[9].

Notes et références

  1. Le roi Salmane ne participe pas au Sommet du G20.
  1. « La rencontre entre Trump et Poutine, le moment fort du G20 de Hambourg », Le Monde, 8 juillet 2017.
  2. « Le roi Salman annule sa participation au G20 », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Germany invites the Netherlands to G20 summit », sur DutchNews.nl, .
  4. a, b et c (en) « Members and participants », sur G20germany.
  5. (en) « Singapore accepts invitation to G20 Hamburg Summit », sur Channel NewsAsia, .
  6. « Ueli Maurer se rendra au sommet du G20 à Hambourg », Swissinfo, (consulté le 10 juillet 2017)
  7. (de) « Ueli Maurer am G20-Gipfel », Neue Luzerner Zeitung , (consulté le 8 juillet 2017)
  8. (de) «Hier werden wir ernst genommen», Schweizer Radio und Fernsehen, (consulté le 8 juillet 2017)
  9. Nathalie Versieux, « Hambourg se réveille groggy et en colère après le G20 », sur Libération,