Solar Mesosphere Explorer

Solar Mesosphere Explorer
Satellite scientifique
Description de l'image Solar Mesosphere Explorer.jpg.
Données générales
Organisation Drapeau des États-Unis NASA
Constructeur Drapeau des États-Unis Ball Aerospace Laboratory for Atmospheric and Space Physics
Programme Explorer
Domaine Processus atmosphériques liés à l'ozone
Statut mission achevée
Autres noms SME, Explorer 64
Lancement 6 octobre 1981
Lanceur Delta 2310
Fin de mission 4 avril 1989
Désorbitage 5 mars 1991
Identifiant COSPAR 1981-100A
Site [1]
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 437 kg
orbite héliosynchrone
Altitude 550 km
Période 95,5 minutes
Inclinaison 97,5°

Solar Mesosphere Explorer, également désigné sous l'appellation SME ou Explorer 64, est un petit satellite scientifique du Programme Explorer de la NASA lancé en 1981 destiné à identifier les processus de destruction de la couche d'ozone dans les couches supérieures de l'atmosphère terrestre. La charge utile est constituée de cinq instruments permettant de mesurer l'ozone, la vapeur d'eau et le rayonnement du Soleil.

Contexte

Solar Mesosphere Explorer est la 64e mission du programme Explorer de la NASA consacrée aux projets spatiaux scientifiques ayant des couts relativement faibles. dédié aux investigations scientifiques de l'environnement spatial de la Terre.

Objectifs

L'objectif principal de SME est de déterminer les processus à l'origine de la création et de la destruction de l'ozone dans les couches supérieures de l'atmosphère terrestre. Les objectifs plus spécifiques sont les suivants[1] :

  • Déterminer la nature et l'ampleur des changements affectant la densité de l'ozone situé dans la mésosphère liés aux variations du flux solaire dans l'ultraviolet
  • Déterminer les relations entre le flux solaire, l'ozone et la température de la haute stratosphère et mésosphère
  • Déterminer les relations entre l'ozone et la vapeur d'eau
  • Déterminer la relation entre le dioxyde d'azote et l'ozone.

Caractéristiques techniques

Le satellite d'une masse totale de 437 kg a la forme d'un cylindre de 1,7 mètre de haut pour 1,25 mètre de diamètre. SME est spinné à 5 tours par minute. Son axe de rotation est perpendiculaire à sa trajectoire. L'énergie est fournie par des cellules solaires.

Instrumentation scientifique

Le satellite emporte cinq instruments[2] :

  • Un spectromètre ultraviolet
  • Un radiomètre infrarouge
  • Un spectromètre fonctionnant dans la bande des 1,27 micron
  • Un spectromètre chargé de mesurer le dioxyde d'azote

De plus un détecteur de protons solaires est embarqué pour mesurer le flux solaire global dans le spectre des 30-500 MeV.

Déroulement de la mission

SME est lancé le 6 octobre 1981 depuis la base de lancement de Vandenberg par une fusée Delta 2310. Il est placé sur une orbite héliosynchrone de 550 km. Le satellite est désactivé en décembre 1988 pour des raisons liées à l'énergie disponible à bord. Il est détruit en rentrant dans l'atmosphère le 5 mars 1991[3].

Résultats scientifiques

SME a mesuré durant sept ans et demi le flux du rayonnement solaire ultraviolet, la densité de l'ozone et la densité d'autres molécules jouant un rôle important dans la chimie de l'ozone. SME a joué un rôle important dans la définition des processus aéronomiques à l’œuvre dans l'évolution de la couche d'ozone[4].

Références et notes

  1. (en) « SME : Science & Objectives », sur The Solar Mesosphre Explorer, Laboratory for Atmospheric and Space Physics (consulté le 16 octobre 2018)
  2. (en) « SME : The satellite », sur The Solar Mesosphre Explorer, Laboratory for Atmospheric and Space Physics (consulté le 16 octobre 2018)
  3. (en) « SME : History », sur The Solar Mesosphre Explorer, Laboratory for Atmospheric and Space Physics (consulté le 16 octobre 2018)
  4. (en) « Quick Facts: Solar Mesosphere Explorer (SME) », Laboratory for Atmospheric and Space Physics (consulté le 16 octobre 2018)

Bibliographie

  • (en) Brian Harvey, Discovering the cosmos with small spacecraft, Springer Praxis, (ISBN 978-3-319-68138-2)
    Histoire du programme Explorer.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes