Simon Jacques Rochard

Simon Jacques Rochard
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Élève
Lieu de travail
Influencé par
Fratrie
Francois Rochard ()

Simon Jacques Rochard, né à Paris le et mort à Bruxelles le , est un miniaturiste français.

Biographie

Fils de René Rochard et de Marie Madeleine Talon, Simon Jacques Rochard naît à Paris dans une famille de douze enfants. Il est le frère aîné de François Théodore Rochard (mort en 1858). Orphelin de père de bonne heure, il aide sa mère en vendant des portraits qu'il réalise. Il reçoit ses premières leçons de dessins par Mademoiselle Bounieu.

Il intègre l'école des beaux-arts de Paris et, en 1808, réalise un portrait de l'impératrice Joséphine pour Napoléon. Au retour de l'Ile d'Elbe, l'empereur l'emmène avec lui en Belgique, mais l'artiste se rend seul à Bruxelles. Reçut à la cour, il exécute les portraits en miniature du baron Falk et d'autres personnalités. Quelques jours avant Waterloo, il reçoit la commande d'une miniature du duc de Wellington pour le roi d'Espagne.

Ami de Léonor Mérimée, dont il réalise des portraits ainsi que celui de son fils, Prosper Mérimée, qu'il initie au dessin et à la peinture.

Il peint les portraits de nombreux personnages de la cour de Belgique et d'Angleterre. En novembre 1815, il est invité à se rendre à Spa pour faire les portraits du duc Guillaume V d'Orange et de son épouse. À son arrivée en Angleterre il réalise les portraits de la princesse Charlotte, de la duchesse d'York, du duc de Cambridge, du duc de Devonshire. Il réalise deux portraits de la reine du Portugal, et lors de la visite en 1839 du tsar Nicolas Ier de Russie en Angleterre, il peint six miniature de son épouse Charlotte de Prusse pour des tabatières offertes aux personnalités anglaises attachées à la personne du tsar.

Il se marie deux fois. De sa première femme, Hannah Stanley (†1863), il a une fille qui épouse un officier anglais, puis de la seconde, Henriette Pilton, un garçon.

Il se retire à Bruxelles en 1846 et participe à la réalisation d'un catalogue d'images de ses anciens élèves anglais.

Il meurt à Bruxelles le 10 juin 1872 après avoir placé, sans succès, une grande partie de son argent dans une maison de commerce.

Œuvres dans les collections publiques

Dessins, aquarelles

  • Vers 1815, Portrait présumé de la Princesse Charlotte, aquarelle sur ivoire, collection Wallace, Londres
  • 1828, Léonor Mérimée secrétaire perpétuel de l'Académie de peinture, pastel, musée du Louvre
  • 1832, Melle Rochard, crayon mine de plomb sur papier beige et aquarelle, musée du Louvre
  • Vers 1866, Prosper Mérimée, dessin, crayon noir rehaut sanguine sur papier beige, musée du Louvre

Peintures

Salons

Expositions, galeries

Élèves

Bibliographie

  • Charles Ephrussi, Simon Jacques Rochard (1788-1872), dans Gazette des Beaux-Arts, 1891, 3,t.VI, p.441-465;1892,t.VII? P.43-54.
  • Dictionnaire Bénézit
  • Freeman Marius O'Donoghue, « Simon Jacques Rochard » dans Dictionnary of National Biography, 1885-1900, volume 49.

Notes et références

  • extrait de xwikisource.