Silvanus

Silvanus

Silvanus est un personnage romain du IIIe siècle. Précepteur et conseiller (et peut-être préfet du prétoire) du jeune Salonin, le fils de Gallien, il reste avec lui sur la frontière du Rhin quand son père doit repartir en 258. À l'été 260, le général Postume se rebelle, soutenu par l'armée[1], et assiège Salonin et Silvanus dans Cologne. La ville est prise rapidement, peut-être par trahison, et les deux hommes sont tués[2].

Il est appelé Albanus par Jean Zonaras[3].

Notes et références

  1. Selon Zonaras, XII, 24, la révolte de l'armée de Postume partit d'une querelle concernant la répartition d'un butin.
  2. Michel Christol, L'empire romain du IIIe siècle, Paris, Errance, 2006, p. 141-143.
  3. Zonaras, XII, 24.

Bibliographie

  • Jean-François Kahn, L'Invention des français. 2. La tragédie de l'Occident Comment nos ancêtres découvrent le christianisme, le nationalisme, le socialisme, la bureaucratie…, Paris, Fayard, 2014, p. 175-176 (en ligne).