Siim-Valmar Kiisler

Siim-Valmar Kiisler
Siim-Valmar Kiisler en juin 2017.
Siim-Valmar Kiisler en juin 2017.
Fonctions
Ministre estonien de l'Environnement
En fonction depuis le
(5 mois et 7 jours)
Premier ministre Jüri Ratas
Gouvernement Ratas
Prédécesseur Marko Pomerants
Ministre des Affaires régionales
Premier ministre Andrus Ansip
Gouvernement Ansip II et III
Prédécesseur Vallo Reimaa
Successeur Hanno Pevkur
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Tallinn (URSS)
Nationalité estonienne
Parti politique IRL
Diplômé de université technique
de Tallinn
Profession entrepreneur

Siim-Valmar Kiisler est un homme politique estonien né à Tallinn le . Membre de l'Union pour la patrie et Res Publica (IRL).

Éléments personnels

En 1984, il termine ses études secondaires à Tallinn, dont il intègre l'Université technique. Il en ressort sept ans plus tard avec un diplôme en systèmes de contrôle automatisés.

Il a occupé la présidence du conseil de surveillance de la société Glacier Eesti AS entre 1995 et 2003.

Marié, il est père de trois garçons et d'une fille. En outre, il sait parler anglais, russe et finnois.

Activité politique

Il est élu au conseil municipal de Tallinn en 1999. La même année, Siim-Valmer Kiisler est nommé chef du district du Centre de Tallinn et le reste deux ans.

Revenu au conseil municipal en 2002, il le quitte en 2003, à la suite de son élection comme député au Riigikogu. Il y siège jusqu'en 2005, puis à nouveau entre 2006 et 2007.

Il a tout d'abord été membre du parti Res Publica, dont il a présidé le groupe parlementaire, puis il a rejoint l'Union pour la patrie et Res Publica (IRL).

Il est réélu député aux législatives du , puis nommé Vice-ministre au sein du ministère des Affaires économiques et des Communications, dirigé par Juhan Parts.

Le , Siim-Valmar Kiisler devient ministre des Affaires régionales dans le second gouvernement dirigé par le Premier ministre Andrus Ansip. Il est reconduit à ce poste dans le troisième gouvernement Ansip, formé à l'issue des élections législatives de 2011.

Voir aussi

Liens externes