Sha'harit

Sha'harit

L'office religieux de Sha'harit ou Chaharit (hébreu : תפילת שחרית - Tefilat Cha'harit) est l'ensemble des prières du matin[1] que chaque juif doit faire, qu'il soit grand ou petit, vieux ou jeune.

IDF soldier put on tefillin.jpg

Cet office est composé de plusieurs parties :

Dans certaines communautés, après le Kaddish Yatom qui suit l’aleinou lechabeah, on enfile les téfilines de Rabbenou Tam et on récite un certain passage.

Notes et références

  1. Bien que Yosef Caro ait déjà souligné l’importance de l’interdiction généralisée de manger ou de boire certaines boissons avant de Sha'harit, Nachman de Bratslav appréciait ceux qui mangent selon le désir de renforcer l’âme pour exercer la dévotion religieuse de les prières, l'étude de la Torah ou afin d'accomplir des mitzvot, selon cela sans exprimer son opinion sur la question "en cas de besoin pour la santé de la personne en plus des médicaments"; Rabbi Nachman enseigne que, si une personne est méritante et s'efforce de trouver Dieu, son alimentation peut l'élever à un niveau de désir et de volonté pour Dieu qui transcende bien d'autres accomplissements spirituels: dans un tel cas, ses désirs physiques non seulement soutiennent ses aspirations spirituelles mais il devient un instrument intrinsèque de l'âme avec le physique pour ces aspirations! (Likutey Halakhot V) L'abstention de nourriture avant la prière juive du matin suggère donc que l'âme, de nature essentiellement spirituelle, présente cependant des éléments supérieurs à la matière, ou au corps: "Une personne peut être soutenue par l'essence intérieure de la nourriture, par une nourriture spirituelle. On mérite à tout cela avec la paix" (Likutey Halakhot I) . Maimonides aussi (Mishneh Torah) il a déclaré: Cela inclut ceux qui se livrent toujours au jeûne: ils ne sont pas sur la bonne voie, car les Sages ont interdit de se tourmenter avec le jeûne. À propos de cela et de problèmes similaires, Shlomo a déclaré: "Ne soyez pas trop justes ou trop sages, pourquoi devriez-vous être désolés?" (Kohelet Rabba/Ecclésiaste 7:16). L'Halakhah est: Il est interdit d'essayer de la nourriture ou de faire du travail avant de Sha'harit (Maimonides, Mishneh Torah)