Sever de Rustan

Severus (saint Sever ou Sévère) († vers 502) était un grand propriétaire terrien issu de famille noble bigourdane.

Sa fête a lieu le 2 août.

Biographie

On connait quelques éléments de sa vie grâce à Grégoire de Tours qui louait deux grandes vertus du saint : l'amour de la pauvreté et la charité[réf. nécessaire].

Il fut ordonné prêtre au Ve siècle d'une paroisse de Bigorre.

Il édifia deux églises distantes d'une trentaine de kilomètres où il donnait la messe et qu'il remplit de reliques de saints. Il aurait placé lui-même son sépulcre dans une de ces églises[Laquelle ?].

Postérité

Il est sanctifié et ses reliques sont apportées dans l'église de Rustan qui changea de nom à la suite de cette déposition[1]

Son tombeau, un sarcophage en marbre noir, attira de nombreux pèlerins et un monastère fut fondé à une date incertaine, autour de l’an 800 par des moines bénédictins.

Légende

Il avait pour habitude d'attacher des lys ensemble, au début de leur floraison, et de les accrocher au mur.

Parmi les miracles qui lui sont attribués, le plus célèbre est celui de ces lys desséchés devant son tombeau qui reprennent vie à chaque date anniversaire de sa mort. En 1753, ce miracle était inscrit sur l'abside de l'abbaye de Saint-Sever-de-Rustan.

Références