Service-dominant logic

Service-dominant logic

Le Service-dominant logic (ou SDL) est une approche marketing selon laquelle la valeur d'un bien dépend du service qu'il propose à son consommateur.

À titre d'exemple, du point de vue de la Service-dominant logic, la valeur d'un réfrigérateur ne dépend pas de ses spécificités strictement matérielles (capacité de réfrigération), mais du service qu'il fournit à son utilisateur (garantir la conservation des aliments).

Historique

Le terme a été défini par Stephen Vargo et Robert Lusch dans l'article Evolving to a New Dominant Logic for Marketing publié en 2004 dans le Journal of Marketing[1].

Le SDL est l'expression d'une réalité relativement banale avant l’ère industrielle[2]. En effet, les personnes qui avaient un besoin ne pouvaient le satisfaire à partir d'une offre de masse et se dirigeaient vers une co-production locale (famille, communauté,...) Ainsi, la valeur d'usage d'une objet ou d'un service avait plus de sens que sa valeur d'échange qui correspond davantage à une logique de marché. L'ère post-industrielle actuelle voit un nouvel effacement des frontières entre production et consommation ainsi qu'une approche plus collaborative de la distribution des biens et services. Le SDL traduit ce retour à la valeur d'usage.

Bibliographie

  • Service-dominant logic: continuing the evolution - Vargo & Lusch, 2008
  • The service-dominant logic and the future of marketing - Ballantyne & Varey, 2008

Notes et références

  1. « Evolving to a New Dominant Logic for Marketing », sur https://www.iei.liu.se/ (consulté le 3 mars 2016)
  2. (en) Ballantyne, D. et Varey, R.J. J., « The service-dominant logic and the future of marketing », Journal of the Academy of Marketing Science, 1re série, vol. 36,‎ , p. 11-14 (DOI 10.1007/s11747-007-0075-8)