Serpentine de Figline di Prato

Serpentine de Figline di Prato
Un détail de la façade de l'abbaye Fiesolana avec le marbre vert de Figline.
Chapiteau en serpentine au cloître du Duomo de Prato.

La serpentine de Figline di Prato est le marbre vert issu de cette frazione de Prato en Toscane.

Description

La serpentine (serpentino) de Prato (qui est plutôt une serpentinite) est le fameux marbre vert[1] utilisé pour tant d’édifices religieux comme pierre dont la chromie foncée et la noblesse d’aspect fait penser au porphyre vert antique du Péloponnèse. À Florence, on peut voir ces placages en marbre vert de Prato sur le Baptistère Saint-Jean, l’église de San Miniato al Monte, la façade inachevée de l'abbaye Fiesolana, le dôme de Santa Maria del Fiore, le Campanile de Giotto, l’église Santa Maria Novella, et à Prato, l'accès au Château de l'Empereur, la façade des portails du Duomo, l’église Saint-François et Saint-Nicolas.

L'antique carrière de cette pierre se trouve aux alentours de Figline, sur les pentes du mont Piccioli, dans la localité de Pian di Maggio.

Article connexe

Notes et références