Serge Djelloul

Serge Djelloul
Description de l'image Serge_Djelloul.jpg.
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance ,
Sallanches (France)
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la droite
A joué pour Boucs de Megève (Nationale A)
Dragons de Rouen (Nationale A)
Hockey Club de Reims (Nationale 1A)
Brûleurs de Loups de Grenoble (Nationale 1)
HC Amiens (Élite)
ESC Moskitos Essen (1. liga all.)
EC Graz (Alpenliga)
HC Amiens (Élite)
Carrière pro. 1984-2001

Serge Djelloul (né le à Sallanches en France) est un joueur professionnel de hockey sur glace.

Carrière

Carrière en club

Carrière junior

Il commence sa carrière sous la direction d'Alain Bozon aux côtés de son fils Philippe avec les Boucs de Megève. Les jeunes joueurs intègrent l'effectif de l'équipe sénior du club en 1983-1984 avec plus ou moins de temps de jeu. Alors que Bozon joue l'intégralité de la saison et aide l'équipe à remporter le titre, Djelloul va devoir attendre encore une saison avant de réellement être un joueur régulier de l'équipe[1].

Carrière en nationale A

Pour sa première saison complète dans la Nationale A, premier échelon français, il remporte le trophée Jean-Pierre Graff du meilleur espoir de la saison[2]. L'équipe de Megève ne peut alors plus compter sur Bozon ayant rejoint le Canada et Paulin Bordeleau, vedette nord-américaine de l'équipe, se blesse au cours de la saison et le club finit alors sur la seconde marche du podium[3].

Pour la saison 1985-1986, Djelloul quitte alors la région du Mont Blanc pour rejoindre la Normandie et les Dragons de Rouen[4]. Les Dragons jouent alors leur première saison en ligue élite française et vont devoir lutter pour se maintenir dans la ligue. Djelloul va y passer trois saisons et se voit rejoint par son ancien coéquipier de Megève, Franck Pajonkowski.

En 1989, il rejoint le Hockey Club de Reims, nouvellement promu en Nationale 1A. Il va y passer quatre saisons avant de rejoindre en 1993-1994 les Brûleurs de Loups de Grenoble. Au cours de cette même année, il fait ses débuts avec l'équipe de France[5] à l'occasion du championnat du monde, la France évoluant dans le mondial A[6]. Il reste deux saisons avec Grenoble puis joue une saison avec le HC Amiens avant de quitter la France.

L'exil

Djelloul signe alors pour l'ESC Moskitos Essen qui évolue dans la seconde division d'Allemagne, la 1. liga nord. Il continue son exil l'année suivante en rejoignant l'EC Graz équipe autrichienne qui évolue dans l'Alpenliga, ancienne compétition regroupant des équipes italiennes, autrichiennes, et slovènes[7] mais également dans la division 1 autrichienne.

Retour en France

Il rentre en France à l'issue de ces deux saisons et retourne avec Amiens. Par l'intermédiaire du gardien de but du club Antoine Mindjimba, il va rencontrer un docteur qui lui soigne des douleurs qu'il avait à l'épaule depuis quelque temps[8]. Il va finir sa carrière en jouant jusqu'en 2001 avec Amiens et remporte en 1999, le titre de champion de France.

Carrière internationale

À la suite de sa première sélection dans le championnat du monde de 1994 et d'une dixième place, il est une nouvelle fois appelé pour l'édition suivante. Les Bleus vont se qualifier pour la première fois de leur histoire pour les quarts-de-finale du championnat du monde en finissant à la troisième place du groupe A. Ils vont tout de même se faire battre lors de ces quarts-de-finale 5-0 par la Finlande[9].

Lors de l'édition 1996, la France et Djelloul va finir à la dernière place de la première phase et finalement se sauver de justesse en battant l'Autriche lors des matchs de barrage[10].

Après un championnat du monde 1997 discret des Bleus, Djelloul va être sélectionné pour la dernière fois pour une compétition internationale avec la France pour les jeux Olympiques de 1998, l'équipe de France finissant à la onzième place.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club

Statistiques par saison[11]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1984-1985 Boucs de Megève France
1985-1986 Boucs de Megève France
1986-1997 Dragons de Rouen France
1987-1988 Dragons de Rouen France
1988-1989 Dragons de Rouen France 43 6 16 22 85
1989-1990 HC Reims France 20 3 1 4 16
1990-1991 HC Reims France 28 6 2 8 26 3 2 0 2 0
1991-1992 HC Reims France 34 15 5 20 38
1992-1993 HC Reims France 35 5 6 11 60
1993-1994 Brûleurs de Loups de Grenoble France 14 2 3 5 12
1994-1995 Brûleurs de Loups de Grenoble France 22 0 4 4 88 5 0 0 0 0
1995-1996 Gothiques d'Amiens France 28 8 1 9 22 11 2 1 3 10
1996-1997 ESC Moskitos Essen 1.Liga Nord
1997-1998 EC Graz Alpenliga
1997-1998 EC Graz Division 1 autr. 18 2 5 7 38
1998-1999 Gothiques d'Amiens Continental Cup
1998-1999 Gothiques d'Amiens France 48 4 9 13 44
1999-2000 Gothiques d'Amiens EHL 6 0 0 0 4
1999-2000 Gothiques d'Amiens France 41 3 11 14 17
2000-2001 Gothiques d'Amiens France 4 4 8

Statistiques internationales

Statistiques par saison
Année Équipe Évènement PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1994 Drapeau : France France Championnat du monde Dixième place
1995 Drapeau : France France Championnat du monde 6 0 0 0 2 Huitième place
1996 Drapeau : France France Championnat du monde 7 1 0 1 0 Onzième place
1997 Drapeau : France France Championnat du monde 8 0 2 2 6 Dixième place
1998 Drapeau : France France Jeux Olympiques 4 0 0 0 2 Onzième place

Références

  1. Marc Branchu, Histoire du Hockey sur Glace en France, Alan Sutton, coll. « Mémoire du Sport », 2007 (ISBN 9782849107195)
  2. Liste des récipiendaires des différents trophées Français sur http://www.hockeyfrance.com/.
  3. Saison 1984-1985 en France sur http://www.passionhockey.com/.
  4. Fiche de carrière sur http://www.rouenhockeyelite76.com/.
  5. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  6. Championnat du monde 1994 sur http://www.passionhockey.com/.
  7. Saison 1997-1998 d'Alpenliga sur http://www.passionhockey.com/.
  8. Témoignage de Djelloul sur http://injurybuster.com/.
  9. Championnat du monde 1995 sur http://www.passionhockey.com/.
  10. Championnat du monde 1996 sur http://www.passionhockey.com/.
  11. (en) « Serge Djelloul », sur Eliteprospects.com (consulté le 17 octobre 2014)