Septembre 1918 (guerre mondiale)

(Redirigé depuis Septembre 1918 (Première Guerre mondiale))
Septembre 1918 (guerre mondiale)
Chronologies
Années :
1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Années du thème Première Guerre mondiale
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy • Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique • Parcs de loisirs Photographie • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
août 1918 - septembre 1918 - octobre 1918
  • 2 septembre :
    • Erich Ludendorff ordonne la retraite des troupes allemandes positionnées en Belgique et dans le Nord de la France sur la position Siegfried, appuyée sur la Sambre.
  • 3 septembre
    • Début de l'opération Gemse : les Austro-hongrois, abondamment renforcés, se lancent à l'attaque du pic de San Matteo, en vue de le reconquérir.
  • 7 septembre :
    • Rencontre franco-belge de La Panne : le roi des Belges, Albert Ier, se voit proposer le commandement de l'ensemble des unités alliées engagées en Belgique.
  • 9 septembre :
    • Ferdinand Foch, commandant en chef des troupes alliées, expose le matin au roi des Belges, commandant nominal de l'armée belge, ses projets d'offensive dans les Flandre.
    • Ferdinand Foch reçoit Douglas Haig et lui expose ses projets évoqués le matin avec le roi des Belges.
  • 11 septembre :
    • Acceptation par le roi des Belges du projet d'offensive auquel l'armée belge doit participer.
    • Création du groupe d'armées Flandres, constitués d'unités françaises, britanniques et de l'armée belge, placé sous le commandement nominal du roi des Belges.
  • 26-30 septembre :
    • Bataille de Montfaucon : les Alliés parviennent à rompre le front allemand.
  • 27 septembre :
    • Conquête de Daara par les unités alliées engagées en Palestine ottomane.
  • 29 septembre :
    • Percée franco-belge dans la région d'Ypres : Dixmude est libérée par les unités lancées dans l'exploitation de la percée obtenue dès la veille.
    • signature de l'armistice de Thessalonique entre les Bulgares épuisés et vaincus et les alliés, représentés par les Français.
    • Arrivée de Guillaume II à Spa : sa présence près du front est alors supposée resserrer les fidélités de ses troupes.
    • Conférence gouvernementale allemande de Spa : lors de la dernière des [Conférences de Spa (Première Guerre mondiale)|quatre conférences de Spa]], les Dioscures avouent à l'empereur Guillaume II et à son chancelier l'ampleur de la défaite du Reich, et aspirent à confier la sortie de la guerre à un cabinet civil.
  • 30 septembre :
    • Démission du cabinet Hertling ; constitution d'un nouveau cabinet impérial allemand sous la présidence de Max de Bade, en vue de négocier une sortie du conflit.
    • Début du retrait d'Albanie des troupes austro-hongroises commandées par Karl von Pflanzer-Baltin.
    • signature par les Français et les Britannique d'un nouvel accord interprétatif de l'Accord Sykes-Picot, qui reconnaît l'existence d'une zone d'influence française en Syrie mais établit l'unité du commandement allié sous le commandement d'Allenby.

Bibliographie