Septembre 1870

Septembre 1870
Septembre 1870
Nombre de jours 30
Premier jour Jeudi 1er septembre 1870
4e jour de la semaine 35
Dernier jour Vendredi 30 septembre 1870
5e jour de la semaine 39

Calendrier
septembre 1870
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
35       1er 2 3 4
36 5 6 7 8 9 10 11
37 12 13 14 15 16 17 18
38 19 20 21 22 23 24 25 
39 26 27 28 29 30    
1870Années 1870XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Août 1870 Octobre 1870 Suivant
Septembre précédent et suivant
Précédent Septembre 1869 Septembre 1871 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements

2 septembre : capitulation de Sedan
  • Le Paris Crew perd une compétition d'aviron internationale à Lachine, Québec.
  • 4 septembre, France :
    • Napoléon III considéré comme prisonnier de guerre est emmené en captivité en Allemagne (à Wilhelmshoehe, près de Kassel). Le même jour à Paris la déchéance de l'empereur fut prononcée et la république proclamée;
    • une foule de Parisiens envahit le Palais Bourbon. Les députés républicains (Gambetta, Favre, Ferry…) proclament la République et la fin de l'Empire sur la place de l’Hôtel-de-Ville. Ils instaurent un Gouvernement de la Défense nationale et un ministère dit « du 4 septembre »;
    • le jeune prince impérial se réfugie en Belgique.
    • Après l’instauration de la République à Paris, un comité-conseil se constitue à Alger, révoque le gouverneur général et le préfet et prend plusieurs mesures révolutionnaires. Le gouvernement de Tour réussit à limiter les débordements.
  • 7 septembre, France : Léon Gambetta demandent aux administrateurs provisoires et aux préfets de « s'appuyer sur les conseils municipaux élus sous l'influence du courant libéral et démocratique… ou sur des municipalités provisoires ».
  • 8 septembre, France : décret convoquant les collèges électoraux pour le 16 octobre « à l'effet d'élire une assemblée nationale constituante ».
  • 11 septembre : création d'une fédération des comités de vigilance, qui se sont constitués lors des cinq derniers jours dans les arrondissements parisiens, et qui se nomme « Comité central républicain de Défense nationale des vingt arrondissements », regroupant les blanquistes, les socialistes et les radicaux.
  • 12 septembre, France : le gouvernement, afin de conserver « sa complète liberté d'action pour organiser la défense dans les départements et maintenir l'administration », désigne, Adolphe Crémieux, le garde des Sceaux comme « délégué pour représenter le gouvernement et en exercer les pouvoirs », et Tours devient le siège de la délégation du gouvernement de la Défense nationale (Gambetta et général Trochu).
  • 16 septembre, France :
    • décret fixant les élections municipales au 25 et 28 septembre, et avançant les élections à la Constituante au 2 octobre;
    • décret instaurant « la délégation du gouvernement de la Défense nationale, appelée à exercer les pouvoirs de ce gouvernement dans les départements non occupés par l'ennemi », est confiée à Adolphe Crémieux auquel sont adjoints 2 autres ministres, Glais-Bizoin et l'amiral Fourichon, ministre de la Marine.
  • 16 septembre, Canada : Alfred Boyd devient premier ministre du Manitoba.
  • 18 septembre, France :
    • après la bataille de Sedan, la IIe armée prussienne du Kronprinz de Prusse, entreprend le siège de Paris (jusqu'au 28 janvier 1871);
    • décret fixant les élections au conseil municipal de Paris « dont les attributions seront les mêmes que celles des autres conseils municipaux de la République ». Le conseil comprendra 80 membres, soit quatre par arrondissement;
    • les départements du Midi de la France et du Sud-Est, crée la « Ligue du Midi pour la défense de la République ».
  • 19 septembre, France : le siège de Paris se met en place avec 2 armées allemandes, représentant 400000 soldats prussiens.
    • En face, le général Trochu, gouverneur militaire de Paris, dispose de 500000 défenseurs aux qualités disparates (17 régiments, 15000 marins, 200 canons, 12000 gendarmes, 135000 gardes nationaux de province, 330000 gardes nationaux de Paris).
    • Dès le début, les défenseurs français sont défaits à la bataille de Châtillon.
    • Les troupes du maréchal von Molke commencent d'importants travaux de terrassement et de fortification pour empêcher toute sortie des assiégés, ils occupent les hauteurs autour de la capitale et y installent leur artillerie.
  • 23 septembre, France : après trente neuf jours de siège, la garnison de Toul capitule avec ses 3000 hommes.
  • 27 septembre, France : capitulation de la garnison française de Strasbourg après un siège de 46 jours et entrée des troupes badoises à Mulhouse.

Naissances

Décès

Notes et références