Seigneurs de Parthenay

Les seigneurs de Parthenay se surnomment Parthenay l'Archevêque à partir de 1140, en souvenir de Joscelin II de Parthenay, archevêque de Bordeaux au XIe siècle.

Armoiries

Blason Parthenay.svg

Blasonnement : burelé d'argent et d'azur, à la bande de gueules brochant sur le tout

Origines : Ces armes sont une brisure de celles des Lusignan (burelé d'argent et d'azur).

Elles sont passées dans la famille des Parthenay par les femmes, certainement au XIe siècle lors du mariage de Simon Ier avec Mélisente de Lusignan, fille d'Hugues V de Lusignan. Ces armes sont déjà celles de Guillaume V de Parthenay-L'Archevêque sur son sceau vers 1216 (cf. Jean Bony, Un siècle de sceaux figurés (1135-1235), Paris, 2002, no 437).

Sur la cassette reliquaire de Jean de Montmirail[1] et de la Ferté-Gaucher le blason de Guillaume V de Parthenay-L'Archevêque y est présent aux côtés des 53 sceaux représentant les plus importants seigneurs de l'époque (1242 estimé).

La baronnie de Parhenay compte aussi Secondigny, Champdeniers, Germond.

Liste des Seigneurs de Parthenay

  • Joscelin Ier de Parthenay (†1012), cité en 1012
  • Guillaume Ier de Parthenay (†1058), de 1021 à 1058, mari d'Arengarde de Talmont :
  • Joscelin II de Parthenay (†1086), son fils, de 1058 à 1059, entré en religion il devient trésorier de l'abbaye Saint-Hilaire de Poitiers puis archevêque de Bordeaux en 1060-86. La famille prend le surnom de L'Archevêque
  • Simon Ier de Parthenay (1047 †1075), vidame de Parthenay au nom de son frère Joscelin II, marié à Mélisente/Mélissende de Lusignan, fille d'Hugues V sire de Lusignan
  • Gelduin (†1093 ; sa femme Pétronille lui aurait donné Guillaume, et Raoul Ier de Tonnay, tige des princes de Tonnay-Charente) et Ebbon de Parthenay (†1110 ; avoué de l'abbaye de Luçon ; il aurait eu Gelduin et Simon de sa femme Théophanie), succèdent ensemble à leurs frères Joscelin II et Simon Ier
  • Guillaume II de Parthenay, fils de Simon Ier, succède à son oncle Ebbon mort en 1110, il est également trésorier de l'abbaye Saint-Hilaire de Poitiers
  • Simon II de Parthenay (†1121) est le vidame de son frère Guillaume II ; mari d'Emperia
  • Guillaume III de Parthenay-l'Archevêque (†1140) succède à son père Simon II. Il est le premier à porter le surnom de L'Archevêque. Il épouse Théophanie de Beaumont-Bressuire
  • Guillaume IV de Parthenay-l'Archevêque L'Archevêque (†1182) succède à son père Guillaume III ; époux de Rosane
  • Hugues Ier de Parthenay-l'Archevêque (†1218) succède à son père. Mari de Damette/Damète fille de Payen de Rochefort
  • Guillaume V de Parthenay-l'Archevêque (†1243) succède à son père. Il est excommunié en 1220. Il épouse Amable de Rancon dame de Taillebourg, fille de Geoffroi IV de Rancon x Jeanne vicomtesse d'Aulnay
  • Hugues II de Parthenay-l'Archevêque (†1271) seigneur de Parthenay en 1243 épouse Valence de Lusignan en 1247 et hérite l'année suivante des seigneuries ou châtellenies de Geoffroy II de Lusignan dit (à) la Grand'Dent, oncle paternel de sa femme et petits-fils d'Hugues VIII : Vouvant, Mervent, Moncontour, Mouchamps, Châtelaillon, Soubise
  • Guillaume VI de Parthenay-l'Archevêque (vers 1255-1315 ou 1322) lui succède. Il épouse en premières noces Jeanne du Perche-Montfort dame de Montfort-le-Rotrou, Vibraye, Bonnétable et Semblançay, aussi de Châteaux et St-Christophe (ces deux derniers fiefs : aux confins de la Touraine et de l'Anjou, mais venus des sires d'Alluyes au Perche-Gouet ; ventes progressives, avec Vaujours, aux Trousseau puis aux Bueil), puis Marguerite de Thouars fille de Guy II, ci-dessous
  • Hugues (III), son fils aîné né de Jeanne de Montfort-le-Rotrou, † avant août 1324 : en 1322 ?, sire de Montfort-le-Rotrou et Semblançay, épouse en juin 1310 Isabeau de Clermont-Nesle, fille du connétable Raoul, née vers 1267, morte après août 1324 : en 1334 ?, sans postérité
  • Jean Ier de Parthenay-l'Archevêque (†1er mai 1358) succède à son père Guillaume VI et à son frère Hugues vers 1322. Sa fille Isabeau, dame de Bonnétable, Montfort-le-Gesnois/-le-Rotrou et Vibraye (fille de sa première femme Marguerite de Chartres-Meslay, fille du vidame Guillaume V ; demi-sœur de Guillaume VII de Parthenay qui suit), épouse Jean IV comte d'Harcourt ci-dessous. Le demi-frère cadet d'Hugues III et Jean Ier, Guy (né de Marguerite de Thouars, la deuxième femme de Guillaume VI, fille du vicomte de Thouars Guy II), continue les seigneurs (princes) de Soubise, Mouchamps (dont Parc-Soubise) et Taillebourg (ce dernier fief jusque vers 1400 ; les autres passent en 1575 aux Rohan par le mariage de Catherine de Parthenay, descendante de Guy, avec René II vicomte de Rohan)
    Gisant de Guillaume VII de Parthenay dans l'église Sainte-Croix à Parthenay
  • Guillaume VII de Parthenay-l'Archevêque (†1401 ; fils de Marie de Beaujeu, fille de Guichard VI de Beaujeu, seigneur de Beaujeu, et deuxième femme de Jean Ier de Parthenay ; demi-frère d'Isabeau de Parthenay ci-dessus) succède à son père. Il épouse Jeanne dame de Mathefelon et Durtal
  • Jean II de Parthenay-l'Archevêque (†1427) succède à son père. Cependant il n'a pas d'héritier de ses deux épouses, Jeanne Chabot la Sage dame de Retz, puis Brunissende fille d'Archambaud V de Périgord. D'ailleurs, ses fiefs lui sont confisqués pour félonie. Il retrouve temporairement ses biens en 1419, mais pour vendre ses domaines au dauphin Charles. Jeanne de Parthenay, la sœur de Jean II, épouse Guillaume IV vicomte de Melun et comte de Tancarville, et transmet ses droits sur Parthenay et Châtelaillon à leur fille Marguerite de Melun, la mère de Marie d'Harcourt qui suivra. Marie de Parthenay, la sœur cadette de Jeanne et Jean II de Parthenay, épouse Louis Ier de Chalon comte de Tonnerre, d'où la suite des comtes de Tonnerre et des sires de Mathefelon et Durtal
  • Arthur de Richemont (1393 †1458), futur duc de Bretagne et connétable de France se voit octroyer Parthenay en 1415 par le roi, mais la donation n’est effective qu'en 1427 sous Charles VII
  • Jean d'Orléans, dit le Bâtard d'Orléans (1402 †1468), comte de Dunois et de Longueville, succède au connétable à la mort de ce dernier en 1458, par faveur royale et aussi par les droits de sa femme. Car il épousa Marie d'Harcourt dame de Parthenay, évoquée ci-dessus, qui descendait deux fois de Jean Ier de Parthenay, par les deux mariages de ce dernier : elle était en effet fille de Marguerite de Melun de Tancarville et Jacques II d'Harcourt-Montgomery, et par ce dernier arrière-arrière-petite-fille de Jean IV comte d'Harcourt et d'Isabeau de Parthenay – fille de Jean Ier de Parthenay et Marguerite de Chartres de Meslay ci-dessus ; de plus, par sa mère Marguerite de Melun, elle était arrière-petite-fille de Guillaume VII de Parthenay (fils de Jean Ier de Parthenay et Marie de Beujeu) et Jeanne de Mathefelon-Durtal
  • François Ier d'Orléans (†1491), comte de Dunois et de Longueville, son fils lui succède
  • François II, comte de Dunois (1491-1513)
  • Louis Ier, comte de Dunois (1513-1516)
  • Louis II, comte de Dunois (1516-1536)
  • François III, comte de Dunois (1536-1551)
  • Léonor d'Orléans (1551-1573)
  • Henri Ier (1573-1595)
  • Henri II (1595-1641) vend en 1641 la baronnie de Parthenay au maréchal-duc Charles de La Porte de La Meilleraye (d'où le duché de La Meilleraye en 1663).

Notes et références

  1. Alain-Charles Dionnet, « La cassette reliquaire du bienheureux Jean de Montmirail », Revue française d’héraldique et de sigillographie,‎ (ISSN 1158-3355, lire en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • « L'Archevêque de Parthenay » sur Racines&Histoire