Août 1944 (Seconde Guerre mondiale)

(Redirigé depuis Seconde Guerre mondiale : août 1944)
Août 1944 (Seconde Guerre mondiale)

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Juillet 1944 - Août 1944 - Septembre 1944

  • 2 août :
    • Vire est libérée par les Alliés.
    • La Turquie rompt ses relations avec l'Allemagne.
  • 8 août :
    • En Normandie, début de l'opération Totalize qui se termine le 13 août. Les forces armées canadiennes, britanniques et polonaises attaquent le front allemand le long de la route de Caen à Falaise.
    • La résistance libère la ville de Quimper.
  • 12 août :
    • Un ultimatum somme les autorités bulgares de rompre leurs relations avec l'Allemagne.
    • Leclerc libère Alençon, première ville de France libérée par des Français.
    • Installation par les Alliés de la première canalisation PLUTO entre l'Angleterre et la Normandie pour acheminer du carburant.
  • 18 août :
    • Suicide de Von Kluge près de Verdun.
    • Sur "invitation" des allemands, Pierre Laval quitte Paris pour Belfort. Il décide alors de cesser toutes ses fonctions gouvernementales. Pétain refuse d'opérer un tel repli.
  • 24 août :
    • L'avant-garde de la 2e DB de Leclerc entre à Paris.
    • La Roumanie rompt ses relations avec l'Allemagne.
26 août 1944 : libération de Paris.
Un obus de deux tonnes tiré par un (en) Mörser Karl tombe sur un immeuble lors du soulèvement de Varsovie, le 28 août 1944.
  • 28 août
    • Poursuite des consultations de Steinort. Ribbentrop en présence d'Abetz reçoit de Brinon et Darnand puis plus tard Déat et Marion, ce dernier représentant Laval[6].

Notes et références

  1. Les deux derniers convois n'ont pas été numérotés par les nazis. Le précédent est le n°77, voir 31 juillet 1944
  2. Les deux derniers convois n'ont pas été numérotés par les nazis.
  3. Jean-Paul Cointet, Sigmaringen, Paris, Perrin, coll. « Tempus », , 462 p., p. 37
  4. Sigmaringen, p. 56.
  5. Sigmaringen, p. 58.
  6. Sigmaringen, p. 61 et 62.
  7. Sigmaringen, p. 66.
  8. Sigmaringen, p. 69.