Sanfrecce Hiroshima

Sanfrecce Hiroshima
Logo du Sanfrecce Hiroshima
Généralités
Nom complet Sanfrecce Hiroshima FC
Surnoms Sanfrecce, Sanfre
Noms précédents Toyo Kogyo SC (1938-1980)
Mazda SC Toyo Kogyo SC (1981-1983)
Mazda SC SC (1984-1986)
Mazda SC (1986-1992)
Fondation 1938
Couleurs Violet
Stade Grande Arche d'Hiroshima
(50 000 places)
Siège 4-10-2 Kannon Shin-machi
Nishi-ku, Hiroshima 733-0036
Championnat actuel J. League 1 (D1)
Propriétaire Drapeau : Japon Mazda
Président Drapeau : Japon Kaoru Koyano
Entraîneur Drapeau : Suède Jan Jönsson
Site web www.sanfrecce.co.jp
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat du Japon (8)
Coupe du Japon (3)
Supercoupe du Japon (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Japon de football 2016
0

Le Sanfrecce Hiroshima (サンフレッチェ広島) est un club japonais de football basé à Hiroshima, dans la Préfecture du même nom. Le club évolue en J. League 1 (D1) pour la saison 2016.

Le nom de l'équipe vient d'un mot Sanfrecce rassemblant les termes San (signifiant trois en japonais) et un mot italien frecce (se traduisant par flèche). Trois flèches qui se croisent apparaissent justement sur le blason du club. Ce nom fait référence à une légende du XVIe siècle liée au seigneur et chef de clan de la région, Mōri Motonari.

Le club joue soit à l'Hiroshima Big Arch, soit à l'Hiroshima Perfectural Stadium. L'équipe s'entraine au Yoshida Soccer Park à Akitakata, au nord d'Hiroshima et à l'Hiroshima 1st Ball Park.

Historique

Le club est fondé en 1938 sous le nom de Toyo Kogyo Soccer Club (東洋工業サッカー部) du nom de la principale entreprise de la ville d'Hiroshima, la Toyo Kogyo Co.,Ltd (qui deviendra officiellement Mazda en 1981).

Une vingtaine d'années plus tard, en 1965, l'équipe d'Hiroshima participe au premier championnat japonais du pays, alors semi-professionnel, la Japan Soccer League (JSL). Il remporte justement la première édition de cette compétition où participe huit clubs sponsorisés par les principales entreprises du Japon. Cette année-là, le Toyo Kogyo SC devance de deux points l'équipe de Yawata Steel, terminant invaincu en fin d'exercice (12 victoires et 2 défaites) et remportant également la Coupe de l'Empereur, la Coupe nationale. Rester invaincu est une performance qui ne fut réalisée dans l'Histoire du football japonais que par Mitsubishi Motors de 1969 et par Yamaha Motors (en 1987-88). Mené par l'entraineur Yukio Shimomura, il conserve leur titre lors des trois saisons suivantes en 1966, 1967 et 1968. Le club cède donc son trône en 1969 au Mitsubishi Motors (futur Urawa Red Diamonds) mais retrouve sa couronne lors de l'édition suivante en 1970. En 1969, les champions du Japon participe à la Coupe d'Asie des clubs champions 1969 en Thaïlande qu'il termine à la troisième place derrière le Maccabi Tel-Aviv et les Coréens du Yangzee FC.

À noter également que trois joueurs du club contribuent à ramener une belle médaille de bronze avec l'équipe nationale aux Jeux olympiques de Mexico en 1968 : Ikuo Matsumoto, Aritatsu Ogi, et Yasuyuki Kuwahara.

Après une troisième place en championnat en 1972, c'est la fin de l'âge d'or pour le Toyo Kogyo SC qui attendra une vingtaine d'années pour remettre un peu le nez à la fenêtre (avec un titre de champion lors de l'ouverture du championnat en 1994)... Malgré une présence ininterrompue en première division de 1965 à 1983, le club d'Hiroshima devenu Mazda SC Toyo Kogyo SC en 1981, devient en effet un club anonyme du championnat. Il plonge même en deuxième division à l'issue de la saison 1983-84. La décennie 1980 est difficile pour le club qui fait plusieurs séquences d'ascenseurs entre la première et la deuxième division.

Quand la Japan Soccer League devient J. League, le Mazda SC adopte son nom actuel de Sanfrecce Hiroshima. Le club remporte sa première J. League en 2012 et conserve son titre en 2013. Seulement huitième en 2014, Hiroshima renoue avec le succès en remportant le championnat 2015[1]. Ce titre permet au club de participer à la Coupe du monde des clubs[2]. Il commence la compétition avec un succès en match de barrage[3], puis un autre en quart de finale contre le TP Mazembe sur le score de trois buts à zéro[4]. En demi-finale le club affronte le club argentin de River Plate mais perd la rencontre un but à zéro[5]. Le club dispute le match pour la troisième place contre le club chinois du Guangzhou Evergrande qu'il remporte sur le score de 2-1.

Palmarès et statistiques

Palmarès

Palmarès du Sanfrecce Hiroshima
Compétitions nationales Compétitions internationales
  • Néant

Bilan par saison

Saison Div. Tms. Pos. Affluence Nabisco Cup Coupe de l'Empereur Asie
2012 J1 18 1 17,721 Phase de groupes 2e Tour - -
2013 J1 18 1 16,209 Quart de finale Finale CL Phase de groupes
2014 J1 18 8 14,997 Finale Round of 16 CL Round of 16
2015 J1 18 1 16,382 Phase de groupes - -
  • Tms. = Nombre d'équipe
  • Pos. = Position
  • Affluence

Joueurs et personnalités du club

Entraîneurs

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1938.

Rang Nom Période
1 Drapeau : Japon Yoshiki Yamazaki  1938-1942
2 Pas de compétition 1943-1947
3 Drapeau : Japon Yoshiki Yamazaki  1947-1950
4 Drapeau : Japon Minoru Obata  1951-1963
5 Drapeau : Japon Yukio Shimomura 1964-1971
6 Drapeau : Japon Kenzo Ohashi 1972-1975
Rang Nom Période
7 Drapeau : Japon Ikuo Matsumoto 1976
8 Drapeau : Japon Aritatsu Ogi 1977-1980
9 Drapeau : Japon Teruo Nimura 1981-1983
10 Drapeau : Japon Kazuo Imanishi 1984-1987
11 Drapeau : Pays-Bas Hans Ooft 1987-1988
12 Drapeau : Japon Kazuo Imanishi 1988-1992
Rang Nom Période
13 Drapeau : Écosse Stuart Baxter 1992-1994
14 Drapeau : Pays-Bas Wim Jansen 1995-1996
15 Drapeau : Écosse Eddie Thomson 1997-2000
16 Drapeau : Russie Valeri Nepomniachi 2001
17 Drapeau : Russie Gadzhi Gadzhiyev  2002
18 Drapeau : Japon Takahiro Kimura 2002
Rang Nom Période
19 Drapeau : Japon Takeshi Ono (1962)  2002-2006
20 Drapeau : Japon Kazuyori Mochizuki  (intérim) 2006
21 Drapeau : Serbie Mihailo Petrović 2006-2011
22 Drapeau : Japon Hajime Moriyasu déc. 2011-juil .2017
23 Drapeau : Suède Jan Jönsson juil. 2017-

Joueurs emblématiques

Effectif actuel

[6]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Japon G Takuto Hayashi
2 Drapeau du Japon D Yuki Nogami
3 Drapeau du Japon D Soya Takahashi
4 Drapeau du Japon D Hiroki Mizumoto
5 Drapeau du Japon D Kazuhiko Chiba
6 Drapeau du Japon M Toshihiro Aoyama
7 Drapeau du Japon M Yusuke Chajima
8 Drapeau du Japon M Kazuyuki Morisaki
10 Drapeau du Brésil M Felipe Silva
14 Drapeau de la Croatie M Mihael Mikić
15 Drapeau du Japon M Sho Inagaki
16 Drapeau du Japon M Kohei Shimizu
18 Drapeau du Japon M Yoshifumi Kashiwa
19 Drapeau du Japon D Sho Sasaki
20 Drapeau de l'Australie A Nathan Burns
No. Nat. Position Nom du joueur
21 Drapeau du Japon G Ryotaro Hironaga
22 Drapeau du Japon A Yusuke Minagawa
24 Drapeau du Japon M Yoichi Naganuma
25 Drapeau du Japon D Osamu Henry Iyoha
26 Drapeau du Japon D Yasumasa Kawasaki
28 Drapeau du Japon M Takuya Marutani
29 Drapeau du Japon M Tsukasa Morishima
30 Drapeau du Japon M Kosei Shibasaki
31 Drapeau du Japon A Takumi Miyayoshi
32 Drapeau du Japon M Taishi Matsumoto
34 Drapeau du Japon G Hirotsugu Nakabayashi
39 Drapeau du Brésil A Patric
40 Drapeau du Japon D Daiki Niwa
44 Drapeau du Brésil A Anderson Lopes (en prêt de Tombense FC)
50 Drapeau du Japon A Masato Kudo

Notes et références

Liens externes

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références

  1. J League : Le Sanfrecce Hiroshima sacré champion 2015 !, www.toutlemondesenfoot.fr, 5 décembre 2015.
  2. « Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2015 - Clubs - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 18 décembre 2015)
  3. « Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2015 - Matches - Sanfrecce Hiroshima-Auckland City FC - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 18 décembre 2015)
  4. « Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2015 - Matches - TP Mazembe Englebert-Sanfrecce Hiroshima - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 18 décembre 2015)
  5. « Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2015 - Matches - Sanfrecce Hiroshima-CA River Plate - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 18 décembre 2015)
  6. J.League