Sam Groth

Sam Groth
Image illustrative de l'article Sam Groth
Sam Groth à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2006 – 2018
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (30 ans)
Drapeau : Australie Narrandera
Taille / poids 1,93 m (6 4) / 100 kg (220 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Joseph Sirianni
Gains en tournois 1 950 436 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 53e (10/08/2015)
En double
Titres 2
Finales perdues 3
Meilleur classement 24e (02/02/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/64 1/16 1/32
Double 1/4 1/2 1/8 1/8
Mixte 1/2 - - -

Samuel Groth, né le à Narrandera, est un joueur de tennis professionnel australien.

Il est notamment connu pour avoir servi à 263 km/h dans un tournoi Challenger en 2012, record qui n'a toutefois pas été homologué par l'ATP.

Il épouse en février 2009 la joueuse de tennis slovaque Jarmila Gajdošová[1]. Ils se séparent en avril 2011.

Carrière

Sam Groth est demi-finaliste à Caloundra fin 2007, à Yokohama en 2008 et à Bâton-Rouge en 2009. En mai 2009, il atteint sa première finale à Ferghana et s'incline contre Lukas Lacko. Il perd une seconde finale en janvier 2012 à Burnie contre Danai Udomchoke. Sur le circuit ATP, il accède au second tour du tournoi de Nottingham en 2008 et de Newport en 2009. En 2011, une blessure contractée lors d'un tournoi Future à Antalya l'écarte des courts pendant huit mois.

En 2012, lors du tournoi de Busan, dans un match contre le Biélorusse Uladzimir Ignatik (perdu sur le score de 6-4, 6-3), un de ses services est chronométré à 263 km/h, soit plus que le record d'Ivo Karlović qui était de 251 km/h. Cette performance n'a cependant pas été officialisée par l'ATP puisqu'elle a été établie dans un tournoi Challenger dans lequel on n'utilise pas le même matériel que dans les tournois ATP pour mesurer la vitesse des services[2]. Durant ce match, il a également servi à 253,5 et 255,7 km/h[3], ce qui pourrait mettre en doute le fonctionnement du système de mesure de la vitesse du service.

En 2013, il se qualifie pour les tournois ATP du Queen's où il est battu par Lukáš Rosol, et de Washington où il bat Denis Kudla puis s'incline face à Milos Raonic. En fin d'année, il est finaliste au Challenger de Champaign.

En 2014, invité à Brisbane, il élimine Ryan Harrison puis Pierre-Hugues Herbert avant de s'incliner face à Jérémy Chardy. Il remporte en mars son premier titre en Challenger à Rimouski contre Ante Pavić et atteint deux autres finales à León et à Nottingham. Il se qualifie dans la foulée pour la première fois de sa carrière dans le tableau principal du tournoi de Wimbledon où il s'incline au premier tour face à Alexandr Dolgopolov. Lors du tournoi de Newport, il élimine Donald Young, Malek Jaziri et le tenant du titre Nicolas Mahut, pour être finalement battu par Ivo Karlović en demi-finale. Ce résultat lui permet de faire son entrée dans le top 100. En novembre, il dispute la finale du tournoi de Knoxville.

Il débute l'année 2015 par un nouveau quart de finale à Brisbane puis un 3e tour à l'Open d'Australie après un succès en cinq sets sur Thanasi Kokkinakis. Il remporte au printemps les tournois de Taipei et Manchester et atteint les quarts de finale à Stuttgart et Washington grâce à des victoires sur Feliciano López et Viktor Troicki.

Ses résultats déclinent nettement en 2016 puisqu'il ne remporte que 4 matchs sur le circuit ATP dont un contre Adrian Mannarino à l'Open d'Australie. Il participe néanmoins aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en tant que remplaçant. Il sauve l'honneur fin octobre en remportant son quatrième trophée à Las Vegas contre Santiago Giraldo. Sa méforme se confirme début 2017 où il enchaîne 10 défaites consécutives. Il se distingue néanmoins à l'Open d'Australie en atteignant les demi-finales en double mixte et les quarts en double messieurs. Au cours de la saison sur gazon, il enchaîne deux demi-finales à Nottingham et Ilkley, puis une autre sur dur à Aptos. Il annonce en fin d'année qu'il va mettre un terme à sa carrière après l'Open d'Australie 2018.

Sam Groth est plus performant en double puisqu'il il a remporté 19 tournois Challenger et deux tournois ATP à Bogota et Newport aux côtés de son compatriote Chris Guccione. Il a également atteint les demi-finales à Roland-Garros avec Andrey Golubev en 2014.

Palmarès

Titres en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 14-07-2014 Drapeau : Colombie Claro Open Colombia
 Bogota
ATP 250 663 610 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Chris Guccione Drapeau : Colombie Nicolás Barrientos
Drapeau : Colombie Juan Sebastián Cabal
7-65, 6-73, [11-9] Parcours
2 11-07-2016 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis Championships
 Newport
ATP 250 515 025 $ Gazon (ext.) Drapeau : Australie Chris Guccione Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Marray
Drapeau : Canada Adil Shamasdin
6-4, 6-3 Parcours
Sam Groth au service.

Finales en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 28-07-2014 Drapeau : États-Unis Citi Open
 Washington
ATP 500 1 399 700 $ Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Jean-Julien Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
Drapeau : Inde Leander Paes 7-5, 6-4 Parcours
2 22-09-2014 Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Open
 Shenzhen
ATP 250 590 230 $ Dur (int.) Drapeau : Pays-Bas Jean-Julien Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
Drapeau : Australie Chris Guccione 6-4, 7-64 Parcours
3 13-10-2014 Drapeau : Russie Kremlin Cup
 Moscou
ATP 250 776 620 $ Dur (int.) Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : République tchèque Jiří Veselý
Drapeau : Australie Chris Guccione 7-62, 7-5 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2009 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Mardy Fish
2010
2011
2012
2013
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Vasek Pospisil 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Roger Federer
2015 3e tour (1/16) Drapeau : Australie Bernard Tomic 1er tour (1/64) Drapeau : Uruguay Pablo Cuevas 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Tommy Robredo
2016 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Japon Kei Nishikori
2017 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique Steve Darcis

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie J. Sirianni
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie C. Ebelthite
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie J. Kubler
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Greg Jones
Drapeau : Pologne Łukasz Kubot
Drapeau : Autriche O. Marach
2012
2013 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Matt Reid
Drapeau : France J. Chardy
Drapeau : Pologne Łukasz Kubot
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie C. Guccione
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Suède A. Siljeström
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie J.-P. Smith
Drapeau : Espagne M. Ganollers
Drapeau : Espagne Marc López
1/2 finale
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie M. Ebden
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie C. Guccione
Drapeau : Autriche A. Peya
Drapeau : Brésil Bruno Soares
2015 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis Eric Butorac
Drapeau : Pays-Bas J.-J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Eric Butorac
Drapeau : Allemagne A. Begemann
Drapeau : Autriche J. Knowle
1er tour (1/32)
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
Drapeau : Canada V. Pospisil
Drapeau : États-Unis Jack Sock
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie L. Hewitt
Drapeau : Royaume-Uni Colin Fleming
Drapeau : Philippines T. C. Huey
2016 1/8 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
Drapeau : Canada V. Pospisil
Drapeau : États-Unis Jack Sock
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie B. Tomic
Drapeau : France P.-H. Herbert
Drapeau : France N. Mahut
1/8 de finale
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : France P.-H. Herbert
Drapeau : France N. Mahut
1/8 de finale
Drapeau : France J. Chardy
Drapeau : France P.-H. Herbert
Drapeau : France N. Mahut
2017 1/4 de finale
Drapeau : Australie C. Guccione
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Australie John Peers
1/8 de finale
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Espagne F. Verdasco
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1/8 de finale
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Croatie N. Mektić
Drapeau : Croatie F. Škugor
1er tour (1/32)
Drapeau : Pakistan A.-U.-H. Qureshi
Drapeau : Russie K. Khachanov
Drapeau : Russie A. Rublev
2018 1/4 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
Drapeau : Colombie J. S. Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/16)
Drapeau : Slovaquie Jarmila Gajdošová
Drapeau : Taipei chinois Chuang C-j.
Drapeau : Israël J. Erlich
2009 2e tour (1/8)
Drapeau : Slovaquie Jarmila Gajdošová
Drapeau : Slovaquie D. Cibulková
Drapeau : Autriche Jürgen Melzer
2010 2e tour (1/8)
Drapeau : Australie Jarmila Groth
Drapeau : Italie F. Pennetta
Drapeau : Brésil Marcelo Melo
2011 1er tour (1/16)
Drapeau : Australie Jarmila Groth
Drapeau : Italie Sara Errani
Drapeau : Espagne David Marrero
2017 1/2 finale
Drapeau : Australie S. Stosur
Drapeau : Inde Sania Mirza
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
2018 2e tour (1/8)
Drapeau : Australie S. Stosur
Drapeau : Russie E. Makarova
Drapeau : Brésil Bruno Soares

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2014 1er tour
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
1er tour
Drapeau : Slovaquie M. Kližan
2015 1er tour
Drapeau : Espagne D. Gimeno
1er tour
Drapeau : Allemagne A. Zverev
2016 1er tour
Drapeau : Argentine L. Mayer
2e tour
Drapeau : Autriche D. Thiem

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 1367 en augmentation 686 en augmentation 421 en augmentation 265 en diminution 270 en diminution 293 en diminution 575 en augmentation 211 en augmentation 183 en augmentation 81 en augmentation 60 en diminution 181 en diminution 247
Rang en double - 453 en augmentation 391 en augmentation 287 en diminution 400 en augmentation 223 en augmentation 204 en diminution 308 en augmentation 79 en augmentation 31 en diminution 131 en augmentation 49 en diminution 80

Source : (en) Classements de Sam Groth sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. (en) « Groths' marriage appears to be at end »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) sur « m.tennis.com »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?)
  2. Aussie Groth hits speedy serves sur atpworldtour.com, 12 mai 2012
  3. Samuel Groth pulvérise le record de vitesse au service avec 263 km/h, sur 7sur7.be, 12 mai 2012

Voir aussi

Liens externes