Salvador Puig i Antich

Salvador Puig i Antich
Surnom El Metge
Naissance
Barcelone
Décès (à 25 ans)
Barcelone
Première incarcération 1973
Origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Allégeance Movimiento Ibérico de Liberación
Cause défendue anarchisme
antifranquisme
Hommages L'Espoir du condamné à mort (Joan Miró)
Salvador (Manuel Huerga)

Salvador Puig i Antich, né le à Barcelone et exécuté par le régime franquiste le dans la même ville, est un anarchiste catalan, membre actif du MIL (Mouvement ibérique de libération) au début des années 1970.

Biographie

Militant dans les commissions ouvrières de quartiers, Salvador Puig i Antich rejoint le Movimiento Ibérico de Liberación avec lequel il participe activement à des actions armées en 1972-1973.

Il est arrêté le 25 septembre 1973, jugé et condamné par un tribunal militaire pour le meurtre à Barcelone d'un membre de la garde civile, Francisco Anguas Barragán.

Son exécution, le 2 mars 1974 à la prison Modelo  de Barcelone, est la dernière effectuée en Espagne (et dans le monde) par strangulation, à l'aide d'un garrot[1]. L'homme chargé de rédiger sa sentence de mort est Carlos Rey González, aujourd'hui avocat.

Postérité

Plaza Salvador Puig Antich à Barcelone, monument à la mémoire de l'anarchiste catalan inauguré en 2016.

En 2006, le film Salvador, réalisé par Manuel Huerga, relate la vie de Salvador Puig i Antich depuis sa période d'activité au sein du MIL jusqu'à son exécution.

La même année, sa famille et des associations demandent la révision de son procès affirmant que des pièces de l'accusation ont été manipulées. En juillet 2007, la Cour suprême refuse d'examiner le dossier[2].

Notes et références

  1. garrote vil en espagnol.
  2. (ca) « Salvador Puig i Antich », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62 (consulté le 27 janvier 2019)..

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Jacques Gandini, « Il y a trente ans, Salvador Puig Antich », Le Monde diplomatique, octobre 2005, lire en ligne
  • Jérémie Berthuin, « 1975 : après l’assassinat de Puig i Antich, le Franquisme en procès ? », Alternative libertaire, n° 247, février 2015, lire en ligne
  • Théo Rival, « Il y a quarante ans, l’État franquiste assassinait Puig Antich », Alternative libertaire, mars 2014, lire en ligne
  • Christophe Bourseiller, « Le mythe fondateur des “gangsters de Barcelone” », Histoire et liberté n° 38, printemps 2009, lire en ligne
  • Collectif, Le pari de l’autonomie : récits de lutte dans l’Espagne des années 70, Éditions du Soufflet, 2018.
  • (es) Oscar Freán Hernández, « El paso a la acción directa », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine, 19|2017, [lire en ligne], DOI:10.4000/ccec.6780

Notices

  • Fondation Pierre Besnard : notice biographique
  • Dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes

Articles connexes

Liens externes

icône image Image externe
Salvador Puig Antich