Salins (entreprise)

(Redirigé depuis Salins du Midi)
Groupe Salins

Création 1856
Personnages clés Hubert François (PDG)
Forme juridique Société anonyme
Slogan Chaque jour, nous inventons une vie au sel
Siège social 137 Rue Victor Hugo - 92300 Levallois-Perret
Drapeau de France France
Activité Production de sel pour
l'alimentation humaine (La Baleine, Gemma...),
l'agriculture (Sodi...),
la chimie,
le déneigement,
le traitement de l'eau (Neptune, Maeva, Aquaswim...) et
autres activités industrielles
Effectif 1 500 (en 2011)
Site web www.salins.com

Chiffre d’affaires 300 millions €
(année 2011)

Le groupe Salins est l'un des principaux saliniers européens et le seul pur salinier[réf. nécessaire] : il se consacre exclusivement à la production et à la commercialisation de sel.

Il est également l'unique acteur européen à maîtriser et à mettre en œuvre les trois techniques de production de sel - solaire, thermique et minière. Il peut fournir du sel sous toutes ses formes, brutes ou élaborées, et pour toutes les applications : alimentation humaine, agriculture, chimie, déneigement, traitement de l'eau et autres activités industrielles.

Le groupe Salins dispose d'installations en Espagne, en France et en Italie, ainsi que dans plusieurs pays africains. Il déploie son activité logistique et commerciale sur l'ensemble du continent européen, en Afrique de l'Ouest et du Nord. Sa capacité de production s'élève à 4 millions de tonnes de sel par an.

L'histoire du groupe Salins a démarré en 1856 à Aigues-Mortes. Il compte aujourd'hui 1 500 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel consolidé de 300 millions d'euros.

Productions

Salins de Berre

Ce groupe salinier est le second acteur en Europe sur le marché du sel ou chlorure de sodium avec une capacité de production installée de 4,4 millions de tonnes, se répartissant en :

  • Sel de mer 3,0 Mt
  • Sel igné (obtenu en chauffant de l'eau de source salée) 0,8 Mt
  • Sel gemme 0,6 Mt

destiné, sous forme brute ou élaborée, à l’alimentation humaine, l’agriculture, la chimie, le déneigement, le traitement de l'eau et les activités industrielles.


Histoire

Le groupe est créé en 1856 à Aigues-Mortes d'un groupement de propriétaires de salins devenu la société Renouard et Cie avant de devenir, en 1868, une société par actions, la Compagnie des Salins du Midi. Le siège est alors à Montpellier. En 1890, la production de sel dépasse les 80 000 tonnes. Les salins de Giraud sont fondés à la même période par la société Péchiney[1].

En 1960, il rachète la Société salinière de l'Ouest, principal distributeur des sels de l'Ouest, contrôlant ainsi les deux-tiers de la commercialisation des sels guérandais. En 1968, il fusionne avec la Société Salinière de l'Est et du Sud-Ouest et la saline de Dax (Landes), pour donner naissance à la Compagnie de Salins du Midi et des Salines de l'Est (CSME), groupe à dimension nationale[2].

En 2004, les fonds d'investissement français Abénex et Chequers Capital rentrent au capital.

En 2012, les fonds d'investissements français Abénex et Chequers Capital, ont mandaté la banque d'affaires Lazard pour « amorcer le processus de vente » du groupe salinier[3].

Salins en chiffres

  • Siège social à Levallois-Perret
  • Chiffre d’affaires 2011 : 300 millions €
  • Effectif du groupe : 1 500 personnes

Le groupe Salins serait le premier propriétaire foncier privé de France avec 32 500 ha dont 25 000 en exploitation[4].

Références

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Frédéric Simien, "Camargue, fille du Rhône et de la mer", Sutton 2010
  • Jean Roche et Chantal Aubry, "Salins de Camargue.Territoires convoités", Actes Sud 2009
  • Jean-François Hellio et Nicolas Van Ingen, "La Camargue", 2000
  • Octavius Guides, "Camargue Fleur de Sel, Aigues-Mortes", Gallimard 1998
  • Nicolas Sadoul, John Walmsley et Béatrice Charpentier, "Les salins, entre terre et mer", TOUR DU vALAT MedWet 1998
  • Gérard Boudet, "La renaissance des Salins du Midi au XIXème siècle", Cédérom Les Salins du Midi 1995
  • Jean-Félix CUNY, "Le sel que j'aime", Hachette 2001
  • Bernard Moinier, "Sel et société", Nathan 1997
  • Caroline Audibert, "Le sel", Hatier 1997
  • Alain Colas, "Le sel", Que sais-je ? 1993
  • Carte routière du sel en Europe, "Le sel en Europe", Michelin edition du voyage 2000
  • Dr Hervé Robert, "Le sel et la santé", Dietecom 2002
  • Maison du sel Marsal en Lorraine et Conseil Général Moselle, "Les cahiers du sel", 2001
  • Octavius Guides, "Saveurs salées de la Méditerranée", Gallimard 2000
  • Philippe Lamboley, "Cuisine en duo : Jacques et Laurent Pourcel", Hachette 1999
  • Gérard Boiriel, Le massacre des Italiens, Fayard 2010
  • Marie-Hélène Guyonnet, photographie de Patrick Box, "L'empire du sel, Salin-de-Giraud" Le bec en l'air, 2008