Salies-du-Salat

Salies-du-Salat
Salies-du-Salat
Thermes de Salies-du-Salat.
Blason de Salies-du-Salat
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Bagnères-de-Luchon
Intercommunalité Communauté de communes Cagire-Garonne-Salat
Maire
Mandat
Jean-Pierre Duprat
2014-2020
Code postal 31260
Code commune 31523
Démographie
Gentilé Salisiens, Salisiennes
Population
municipale
1 816 hab. (2015 en diminution de 9,11 % par rapport à 2010)
Densité 267 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 06′ 15″ nord, 0° 57′ 34″ est
Altitude Min. 281 m
Max. 428 m
Superficie 6,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Salies-du-Salat

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Salies-du-Salat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Salies-du-Salat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Salies-du-Salat
Liens
Site web Site officiel

Salies-du-Salat (occitan : Salias de Salat) est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Salisiens.

Géographie

La commune est située dans les Petites-Pyrénées en Comminges, à 25 km au sud-est de Saint-Gaudens et à 72 km au sud de Toulouse, sur le Salat. Elle est le centre d'une unité urbaine.

Communes limitrophes

Salies-du-Salat est limitrophe de six autres communes.

Carte de la commune de Salies-du-Salat et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Salies-du-Salat[1]
Mazères-sur-Salat Cassagne
Montsaunès Salies-du-Salat[1] Marsoulas
Mane Touille

Hydrographie

Les cours d'eau traversant le territoire de la commune de Salies-du-Salat sont[2] : le Salat et ses affluents les ruisseaux de : Goutas, Gallèpe, Pouteau.

Géologie et relief

La superficie de la commune est de 681 hectares ; son altitude varie de 281 à 428 mètres[3].

Voies de communication et transports

Par la route : accès par l'A64, sortie : Sortie 20 et prendre la D 117 direction Saint-Girons. La ville est un arrêt sur la ligne par autocar de Boussens à Saint-Girons complétée par la ligne régionale de bus de Toulouse à Saint-Girons. Boussens est la gare SNCF la plus proche sur la ligne de Toulouse à Bayonne.

Toponymie

Histoire

Son histoire est liée à sa fontaine salée et aussi à ses thermes romains toujours en activité ; on y trouve des piscines à contre-courant pour y faire des cures.

De 1866 à 1969, la commune a bénéficié d'une gare voyageurs sur la ligne de Boussens à Saint-Girons.

Le , la commune précédemment dénommée Salies devient Salies-du-Salat[4].

Période contemporaine

En 1945, présence d'un camp d'hébergement de familles polonaises (102 personnes)[5],.

Héraldique

Salies-du-Salat

Son blasonnement est : D'or au sautoir de sinople, cantonné de quatre rocs d'échiquier du même.

Politique et administration

Administration municipale

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 1 500 habitants et 2 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de dix neuf[7],[8].

Rattachements administratifs et électoraux

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes Cagire-Garonne-Salat et du canton de Bagnères-de-Luchon (avant le redécoupage départemental de 2014, Salies-du-Salat était le chef-lieu de l'ex-canton de Salies-du-Salat et, avant le , de la Communauté de communes du canton de Salies-du-Salat).

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Mars 1977 2014 Jacques Pavan PS Retraité
Mars 2014 en cours Jean-Pierre Duprat DVG Retraité

Jumelages

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2015, la commune comptait 1 816 habitants[Note 1], en diminution de 9,11 % par rapport à 2010 (Haute-Garonne : +7,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
621692655826790367863912942
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
8377898228538348931 0081 0351 040
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0321 0071 0551 0971 2511 3031 3501 7011 697
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 7591 9752 1912 1542 0741 9431 9361 9321 928
2013 2015 - - - - - - -
1 8181 816-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[13] 1975[13] 1982[13] 1990[13] 1999[13] 2006[14] 2009[15] 2013[16]
Rang de la commune dans le département 34 37 52 68 85 94 100 113
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie

La présence de thermes autorise la présence d'un casino qui possède 150 machines à sous.

Santé

L'établissement de la Fontaine Salée[17] est une antenne du centre hospitalier universitaire de Toulouse qui propose des soins en médecine physique et de réadaptation mais aussi en diabétologie et maladie de la nutrition.

Enseignement

Salies-du-Salat fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par un groupe scolaire et le collège des Trois Vallées[18], qui comprend des sections sportives basket-ball et football.

Culture

Médiathèque, école de musique, théâtre, office de tourisme, comité des fêtes.

Sports

Sites et monuments

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. www.annuaire-mairie.fr Salies-du-Salat : Hydrographie.
  3. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  4. www.annuaire-mairie.fr Salies-du-Salat : Histoire.
  5. Source: American Friends Service Committee Records Relating to Humanitarian Work in France, 1933-1950. Séries II TOULOUSE OFFICE. Sub-series: REPORTS Box 26 Folder 17. American Friends Service Committee 1501 Cherry Street Philadelphia, PA 19102
  6. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  7. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031523.html
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. a, b, c, d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  13. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  14. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  15. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  16. « La Fontaine Salée - Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse », sur www.chu-toulouse.fr (consulté le 27 novembre 2017)
  17. superadmin superadmin, « Des Trois Vallées de Salies Du Salat - Bienvenue », sur trois-vallees.ecollege.haute-garonne.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  18. « Église », notice no PA00094483, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Daniel Schweitz, Alexandre de Salies (1815-1883), in Bulletin de la Société archéologique du Vendômois, 2006, p. 86-93 ; Daniel Schweitz, Un exemple de rédemption sociale par l'archéologie : Alexandre Danouilh de Salies (1815-1883), in Revue de Comminges, décembre 2007 ; Daniel Schweitz, L'Identité traditionnelle du Vendômois : des travaux d’érudition locale à la reconnaissance d’un pays de la Vieille France (XVIIIe-XXe siècle), Vendôme, Éditions du Cherche-Lune, 2008, 263 p., nbr ill., (ISBN 9 782 904 736 568)