Saison 7 de 24 Heures chrono

(Redirigé depuis Saison 7 de 24 heures chrono)

Saison 7 de 24
Description de l'image 24-title.svg.

Série 24 Heures chrono
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale
Nb. d'épisodes 24

Chronologie

La septième saison, aussi connue comme Jour 7, de la série télévisée 24 devait commencer le mardi .

La saison débute à 8 heures du matin et s'achève à la même heure le lendemain. Cette saison se déroulant quatre ans après la saison 6, l'action se déroulerait donc en bien que l'épisode ne soit pas daté.

Sa diffusion a été retardée d'un an pour ne commencer que le dimanche . En effet, à la suite de la grève des scénaristes qui dura plus de trois mois à Hollywood, de nombreuses séries ont été perturbées (24 fait partie des séries les plus touchées avec Lost, Desperate Housewives et Grey's Anatomy).

Le , la Fox a diffusé un téléfilm de 90 minutes intitulé 24 : Redemption pour combler l'attente de cette 7e saison. Ce téléfilm fait le lien entre la fin des événements du sixième jour et le début du septième.

Synopsis

Alors qu'il doit répondre devant le Sénat des crimes commis par la Cellule anti-terroriste récemment dissoute, Jack Bauer voit son audition interrompue par le FBI, qui le recrute pour faire face à une nouvelle menace. En effet, son ancien ami et collègue Tony Almeida, qu'il croyait mort depuis près de 6 ans, a pris la tête d'un groupe terroriste qui commet des vols de haute technologie à Washington avant de s'en prendre aux infrastructures critiques du pays en commençant par le contrôle aérien; et Jack est le seul en mesure de l'arrêter.

Distribution[3]

En mai 2009, à l'occasion de la diffusion du dernier épisode de la saison, au Wadsworth Theatre, Los Angeles.

Scénario

La saison 7 se déroule quatre ans après les événements du Jour 6 à Washington DC et commence à 8 heures du matin, heure de la côte Est. La précédente saison à avoir commencé à 8 heures est la saison 2.

Révélée à la TV Squad, l'une des storylines du début de la saison est la mort de Roger, le fils de la présidente Allison Taylor. Sa mort s'apparenterait à un suicide mais son père Henry découvrira que c'est un meurtre et fera tout pour le prouver.

La journée débute sur Jack Bauer, jugé pour ses actions criminelles des journées précédentes par une commission sénatoriale dirigée par le sénateur Mayer, notamment concernant le meurtre d'un terroriste du nom d'Ibrahim Haddad dans un bus. Le procès de Jack est une partie du procès des acteurs de la cellule anti-terroriste, qui a été démantelée quelques mois plus tôt, et dont les membres ont à répondre de leurs actes, dont Jack Bauer. L'agent du FBI Renee Walker vient interrompre le procès de Jack Bauer pour demander son aide dans l'attaque terroriste que subit les États-Unis. Ce complot est dirigé par le colonel Ike Dubaku, aidé de Tony Almeida, et consiste à prendre le contrôle des infrastructures informatisées, comme le contrôle aérien, et les infrastructures chimiques pour provoquer des catastrophes.

Bill Buchanan apparaît à partir de l'épisode 3 en se faisant contacter par Jack par l'intermédiaire de Tony. Mais il meurt dans l'épisode 13 en se sacrifiant pour sauver la présidente.

Dans la deuxième partie de la saison, les États-Unis subissent une attaque biologique orchestrée par la société militaire Starkwood dirigé par Jonas Hodges.

Tony Almeida fait son retour. Annoncé mort après s'être fait planter une seringue de produit toxique par Christopher Henderson dans l'épisode de la saison 5 [07.00 PM- 08.00PM], il fait son retour en tant que terroriste, qui est peut-être infiltré. On découvrira plus tard dans la saison les réelles motivations de Tony.

Distribution

  • Les jours de Peter McNicol (Tom Lennox) sur 24 sont finis (ou presque). L'acteur a conclu un marché pour retourner dans Numb3rs sur CBS[8]. Il apparaît néanmoins dans le prequel de la saison 7, tout comme Powers Boothe (le vice-président Noah Daniels dans la saison 6).
  • Carlo Rota joue un petit rôle dans la saison. À la fin de la saison précédente, son personnage Morris apprend que son ex-femme Chloe attend un enfant, qui est maintenant né et a environ 3 ans.
  • L'acteur Jon Voight joue l'un des principaux « méchants » de la saison 7, Jonas Hodges (qui joue aussi dans le préquel de la saison 7), il apparaît dans la seconde partie de saison. Voight n'avait plus joué dans une série depuis les années 60 et Gunsmoke.

Tournage

La scène finale de l'épisode 7x02 a été tournée à San Pedro en Californie, là où des feux de forêt ont éclaté en fin .

La production du « Jour 7 » devait débuter fin juin mais fut reportée au pour permette aux scénaristes de réécrire leur histoire. Puis la production fut reportée une dernière fois au , afin que les scénaristes puissent boucler le plus d'épisodes possible.

Grève des scénaristes

À cause d'importantes grèves des scénaristes de toutes les séries américaines dont 24, la Fox a eu une pénurie de fictions inédites en mars/. Concernant 24, les scénaristes se sont arrêtés à l'écriture de l'épisode 9 quand la grève a démarré (en ). La septième saison de 24 a donc été exceptionnellement précédée d'une longue attente. C'est pourquoi, un "prequel" de 90 minutes a été diffusé le pour faire le lien entre la saison six et la septième.

Épisodes

Jour 7 : 8:00 - 9:00

Titre original
Day 7: 8:00 a.m. – 9:00 a.m.
Numéro de production
145 (7-01)
Code de production
7AFF01
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Howard Gordon, Joel Surnow et Michael Loceff
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,61 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,5 million de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Résumé détaillé
Quatre ans après les événements de la saison 6, Jack Bauer est auditionné par le Sénat, à Washington, pour ses actes de torture commis les années précédentes. Il est interrompu par l'agent Renee Walker du FBI, qui le recrute pour son enquête: des terroristes, après avoir commis des vols de hautes technologies, ont kidnappé Michael Latham, le responsable de la sécurité informatique des infrastructures nationales critiques, pour qu'il leur fabrique un module CIP (Classified Infrastructure Portal) qui leur permettra de prendre le contrôle de toutes ces infrastructures. Le chef des terroristes n'est autre que Tony Almeida, qui fait une démonstration de force à la Maison-Blanche en piratant le contrôle aérien.

Jour 7 : 9:00 - 10:00

Titre original
Day 7: 9:00 a.m. – 10:00 a.m.
Numéro de production
146 (7-02)
Code de production
7AFF02
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Histoire : Howard Gordon & Evan Katz
Mise en scène : Joel Surnow & Michael Loceff
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,61 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,5 million de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Résumé détaillé
Jack est toujours à la recherche de Tony Almeida qui est réapparu et dont la mort était une mise en scène dans le but de le tromper pendant qu'il était au service d’un groupe criminel. Après que Jack et l’agent fédéral du FBI Renee Walker ont perdu un témoin, un homme que connaissait Tony, ils fouillent l’immeuble où était le sniper et découvrent qu’il y a une taupe au FBI. Ils décident donc de mener leur propre enquête. Pendant ce temps, le premier homme ; Henry Taylor doit rencontrer Samantha Gaimer, la fiancée de son fils qui s’est prétendument suicidé, Roger Taylor. Henry est convaincu que ce n’est pas un suicide. Tony, dans la suite de sa démonstration de force, prend le contrôle de deux avion en se faisant passer pour le contrôle aérien et les met sur une trajectoire de collision avant de d'éviter le crash d'extrême justesse.

Jour 7 : 10:00 - 11:00

Titre original
Day 7: 10:00 a.m. – 11:00 a.m.
Numéro de production
147 (7-03)
Code de production
7AFF03
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,31 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,471 million de téléspectateurs[14] (première diffusion)
Résumé détaillé
Jack et Renée retrouvent Tony sur un bateau et arrivent à le capturer mais le module CIP n’est plus là. Son chef l’a emporté à leur client, le Colonel Ike Dubaku, dit « Le boucher du Sangala ». Tony est amené à la cellule où Jack l’interroge et où il arrive finalement à lui dire qu’il travaille comme infiltré et qu’il faut contacter un numéro. Jack retrouve ainsi Bill Buchanan et Chloé O’Brian, ses anciens collègues. Il neutralise l’agent Walker et aide Tony à s’échapper. Henry Taylor rencontre Samantha et elle lui dit que Rog s’est bien suicidé.

Jour 7 : 11:00 - 12:00

Titre original
Day 7: 11:00 a.m. – 12:00 a.m.
Numéro de production
148 (7-04)
Code de production
7AFF04
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
David Fury & Alex Gansa
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,31 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,471 million de téléspectateurs[14] (première diffusion)
Résumé détaillé
Tony et Jack cherchent un plan pour faire croire au retour de Tony dans l’opération terroriste. Ils arrivent chez David Emerson, le chef de ce dernier et arrive à la convaincre que Jack veut les aider à prendre leur revanche sur le gouvernement américain. Ike Dubaku lance son premier ultimatum en adressant à la présidente Allison Taylor. Si elle ne retire pas les troupes américaines du Sangala, il y aura des attentats sur le sol américain. Elle a jusqu’à une heure pour le faire. Pendant ce temps le sniper est à l’hôpital, et l’agent Walker le torture. Elle apprend qu’il y a un complot contre l’ancien Premier ministre du Sangala, Ule Matobo. Les hommes d’Emerson doivent les récupérer lui et sa femme. Henry Taylor, d’abord convaincu par Ethan Kanin que son fils s’est bel et bien suicidé, change d’avis après un appel de Sam. Jack et « ses complices » arrivent à s’infiltrer dans le bâtiment d’Ule Matobo.

Jour 7 : 12:00 - 13:00

Titre original
Day 7: 12:00 p.m. – 1:00 p.m.
Numéro de production
149 (7-05)
Code de production
7AFF05
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Howard Gordon & Evan Katz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,10 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,427 million de téléspectateurs[16] (première diffusion)
Résumé détaillé
L’équipe d’Emerson fait tout son possible pour pouvoir capturer Matobo et sa femme enfermés dans une pièce de sécurité. Ils arrivent à faire entrer un gaz toxique qui les tuera s’ils ne sortent pas. Pendant ce temps Henry Taylor se rend compte de l’importance des données que lui a donné Samantha sur une clé USB, mais elles sont cryptées. Lui et son garde du corps se rendent chez un certain ami de ce dernier, mais en fait ils vont chez Rog et Samantha. Le garde du corps fait partie du complot contre la présidente et c’est lui qui a tué Rog Taylor. Henry risque de subir le même sort car il a bu une substance paralysante. Le garde va transformer cela en suicide. Après avoir capturé les Matobo, Emerson et ses gars partent mais Renee Walker est emmenée car elle s’est rendue à la résidence des Matobo pour les protéger. Bill et Chloe suivent toujours les gars d’Emerson. Ils vont jusqu'à un chantier et Emerson ordonne à Jack de tuer Renee. Il le fait…
Commentaires
Le chrono de fin est silencieux, si ce n'est une respiration...

Jour 7 : 13:00 - 14:00

Titre original
Day 7: 1:00 p.m. – 2:00 p.m.
Numéro de production
150 (7-06)
Code de production
7AFF06
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,22 millions de téléspectateurs[17] (première diffusion)
Résumé détaillé
…Renee n’est en réalité pas morte. Bill et Chloe viennent la sauver en la réanimant. Jack et l’équipe continuent jusqu’au point de rendez-vous. L’ultimatum est arrivé à sa fin et Ike Dubaku montre de quoi il est capable en faisant entrer en collision deux avions au-dessus du Capitole. Emerson veut se débarrasser de Jack mais Tony et lui parviennent à tuer Emerson et ses deux hommes. Ils présentent leurs excuses pour avoir maltraité les Matobo et leur demandent s’ils veulent les aider à sauver leur pays et les États-Unis. Ils acceptent de jouer les otages et Chloe leur pose un détecteur. L’échange a bien lieu ; Jack, Tony, Renee, Chloe et Bill suivent les ravisseurs. Henri Taylor parvient à retrouver le contrôle partiel de ses membres et avant que le garde arrive à lui passer une corde autour du cou, il le fait tomber et le tue, mais il tombe aussi.

Jour 7 : 14:00 - 15:00

Titre original
Day 7: 2:00 p.m. – 3:00 p.m.
Numéro de production
151 (7-07)
Code de production
7AFF07
Première diffusion
Réalisation
Milan Cheylov
Scénario
Histoire : Michael Loceff
Mise en scène : Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,34 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
Résumé détaillé
Il semblerait qu’une autre attaque se prépare contre une usine de produits chimiques à Kidron dans l’Ohio. Pendant ce temps, les Matobo sont amenés chez Ike Dubaku et Jack, Chloe, Bill, Tony et Renee savent désormais où ils sont. Ils lancent une attaque et arrivent à détruire le module CIP, ainsi qu’à éliminer tous les gardes. Kidron est sauvée, mais Dubaku s’enfuit. Il rejoint une femme nommée Marika Donosso, qu'il avait séduite sous l'alias de Samuel Aboa. Henry Taylor reprend peu à peu connaissance et découvre que son garde du corps est mort. Mais un autre espion au service de Dubaku capture Taylor et l’amène à Dubaku.

Jour 7 : 15:00 - 16:00

Titre original
Day 7: 3:00 p.m. – 4:00 p.m.
Numéro de production
152 (7-08)
Code de production
7AFF08
Première diffusion
Réalisation
Milan Cheylov
Scénario
Histoire : David Fury
Mise en scène : Robert Cochran & Evan Katz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,61 millions de téléspectateurs[19] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,066 million de téléspectateurs[20] (première diffusion)
Résumé détaillé
Allison Taylor est appelée par Ike Dubaku. Il retient son mari en otage et menace de l'exécuter si elle ne retire pas ses troupes du Sangala. Ils arrivent à localiser Henry en trouvant un agent corrompu, Edouard Vossler. Jack le fait parler et découvrent la planque de Dubaku. Pour pouvoir gagner du temps, ils font croire que la présidente se soumet aux exigences de Dubaku ; elle fait retirer la flotte américaine et placer un sosie de Matobo dans une voiture pour l'envoyer au lieu de rendez-vous. La sœur de Marika n’est pas folle, elle se rend compte que « Samuel » n’est pas le vrai nom du Colonel. Jack et Renée arrivent à sauver Henry mais il reçoit une balle dans la poitrine...

Jour 7 : 16:00 - 17:00

Titre original
Day 7: 4:00 p.m. – 5:00 p.m.
Numéro de production
153 (7-09)
Code de production
7AFF09
Première diffusion
Réalisation
Milan Cheylov
Scénario
David Fury
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,22 millions de téléspectateurs[21] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,223 million de téléspectateurs[22] (première diffusion)
Résumé détaillé
Dubaku a réussi à s’échapper. Il se pourrait bien qu’il veuille quitter le pays car il a perdu tous ses hommes. Il demande à Marika de partir avec lui au Belize et va voir ses « créanciers ». Il leur dit que si un d’eux essaie de le tuer, une liste des hommes corrompus dans les services des États-Unis sera automatiquement envoyée à la police. Jack et Renee retrouvent une adresse où sont envoyés des relevés de compte. Ils arrivent chez Marika et sa sœur et lui annoncent que Samuel n’est pas l’homme qu’elle croit. Ils lui proposent de coopérer et elle accepte sans broncher. Elle va au lieu de rendez-vous avec un transpondeur mais Jack et Renee ont quelques petits soucis…

Jour 7 : 17:00 - 18:00

Titre original
Day 7: 5:00 p.m. – 6:00 p.m.
Numéro de production
154 (7-10)
Code de production
7AFF10
Première diffusion
Réalisation
Milan Cheylov
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,68 millions de téléspectateurs[23] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,243 million de téléspectateurs[24] (première diffusion)
Résumé détaillé
La fuite de Dubaku, qui a Jack et Renée à ses trousses, n'aura pas duré longtemps, grâce à Marika, qui se sacrifie pour le stopper. Les taupes au sein du FBI sont démasquées lorsque les talents de décryptage de Chloe sont mis à l'épreuve par Sean, qui tente de sauver sa peau coûte que coûte.

Jour 7 : 18:00 - 19:00

Titre original
Day 7: 6:00 p.m. – 7:00 p.m.
Numéro de production
155 (7-11)
Code de production
7AFF11
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Alex Gansa
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,140 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,079 million de téléspectateurs[26] (première diffusion)
Résumé détaillé
Le Colonel Dubaku ayant échoué dans sa mission et fait prisonnier par le FBI, c'est son patron, le Général Juma lui-même, qui décide de prendre les choses en main. Ce dernier est à Washington avec sa garde présidentielle et fait éliminer le Colonel pour l'empêcher de parler, même si sa liste de collaborateurs est elle aussi déjà entre les mais du FBI. En enquêtant sur ce décès, Renée Walker tombe sur le QG du Général Juma, qui part avec ses hommes sur le fleuve Potomac sur un bateau à bord duquel elle découvre sa cible. Jack, ayant de son côté obtenu une piste de Tony avec l'aide de Chloe, se rend à la Maison-Blanche pour interroger Ryan Burnett, qui n'est autre que le chef de Cabinet du Sénateur Meyer, le président de la Commission sénatoriale d'enquête sur les activités illégales de la Cellule Anti-Terroriste...

Jour 7 : 19:00 - 20:00

Titre original
Day 7: 7:00 p.m. – 8:00 p.m.
Numéro de production
156 (7-12)
Code de production
7AFF12
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Histoire : Manny Coto & Brannon Braga
Mise en scène : Evan Katz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,14 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,079 million de téléspectateurs[26] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'interrogatoire de Jack est un échec, car il est en état d'arrestation avant d'avoir pu faire parler Burnett. Renée Walker sait désormais que la cible de Juma est la Maison-Blanche, mais elle est poursuivie par le fils du Colonel Dubaku, étant désarmée et sans téléphone; elle est sauvée par le FBI qui alerte immédiatement le Secret Service, mais trop tard: le Général et sa garde présidentielle prennent d'assaut la Maison-Blanche. La Présidente parvient à s'enfermer, mais Juma apprend que sa fille Olivia Taylor est dans le bâtiment...

Jour 7 : 20:00 - 21:00

Titre original
Day 7: 8:00 p.m. – 9:00 p.m.
Numéro de production
157 (7-13)
Code de production
7AFF13
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,37 millions de téléspectateurs[27] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,284 million de téléspectateurs[28] (première diffusion)
Résumé détaillé
La vie de sa fille étant menacée, la Présidente Taylor se rend entre les mains du Général Juma. Celui-ci veut l'obliger à faire une déclaration publique rendant responsables les États-Unis d'actes criminels au Sangala, en exécutant des otages. Pendant ce temps, le Vice-Président refuse d'autoriser une intervention pour libérer la Présidente par crainte de la faire tuer. Finalement, Jack Bauer sauve la situation et liquide Juma, mais Bill Buchanan se sacrifie pour neutraliser la garde présidentielle du Sangala. Ayant appris par Renée Walker (qui se verra mis à pied pour cela) que le Général avait une aide extérieur, Ethan Kanin décide d'agir à l'insu de la Présidente, qui veut offrir un poste officiel à sa fille suite aux nombreux morts dans l'assaut sangalais. Il autorise Jack à interroger Burnett, qui est assassiné par un tueur à gage, lequel parvient à faire accuser Jack du crime.

Jour 7 : 21:00 - 22:00

Titre original
Day 7: 9:00 p.m. – 10:00 a.m.
Numéro de production
158 (7-14)
Code de production
7AFF14
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Evan Katz & Juan Carlos Coto
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,36 millions de téléspectateurs[29] (première diffusion)
Résumé détaillé
Jack se lance sur la piste de personnes haut placées qui ne sont pas sur la liste de Dubaku et tirent les ficelles, en particulier Jonas Hoges, PDG de Starkwood, qui aidait le Général Juma à s'emparer de la Maison-Blanche. Il veut lui faire porter le chapeau pour le meurtre de Ryan Burnett. Bauer tente de retrouver l'assassin, mais Larry Moss a alerté toutes les forces de polices pour l'arrêter. Il fait alors appel à l'agent Walker, suspendue, pour lui venir en aide. Elle lui indique que le Sénateur Meyer à enquêté sur Starkwood, et Jack consulte ses dossiers pour trouver le lien entre la société militaire privée et le Sangala. Mais il l'a à peine trouvé que le tueur à gage pénètre dans la maison et assassine le Sénateur. Morris O'Brian, de son côté, apprend que son épouse a été arrêtée et se voit contraint d'aider le FBI à trouver Jack s'il veut éviter la prison à vie pour Chloé.

Jour 7 : 22:00 - 23:00

Titre original
Day 7: 10:00 p.m. – 11:00 p.m.
Numéro de production
159 (7-15)
Code de production
7AFF15
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Histoire : David Fury
Mise en scène : Alex Gansa
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,37 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'étau se resserre autour de Jack: Le FBI découvre le Sénateur Mayer assassiné, et les soupçons se portent immédiatement sur Bauer. Suite à ce nouveau décès, Ethan Kanin démissionne de son poste de Chef de Cabinet, exactement comme Olivia Taylor l'a planifié. Pendant ce temps, Jack rejoint son vieil ami Tony pour intercepter des armes biologiques qui pourraient causer des dégâts sur le territoire américain. Malheureusement, non seulement il ne parvient pas à empêcher Starkwood de récupérer l'arme biologique, mais pire encore: il est exposé à l'agent pathogène...

Jour 7 : 23:00 - 00:00

Titre original
Day 7: 11:00 p.m. – 12:00 a.m.
Numéro de production
160 (7-16)
Code de production
7AFF16
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,27 millions de téléspectateurs[31] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,201 million de téléspectateurs[32] (première diffusion)
Résumé détaillé
Jack a été exposé à une fuite de l'arme chimique, tandis que Tony a été capturé par les hommes de Hodges. L'arme est hélitreuillée sur la base militaire privée de Starkwood. Contaminé, Jack est mis en quarantaine au FBI, où il est débriefé par Renée Walker et avec un diagnostic on ne peut plus pessimiste. La présidente, informée de la menace, réunit l'État-Major Interarmées pour trouver une réponse. En outre, elle nomme chef de cabinet à titre provisoire sa fille, qui est enfin informée sur cette nouvelle conspiration et qui peut enquêter sur la mort de son frère. Dans la base militaire, Greg Seaton, le bras droit de Hodges, semble retourner sa veste en aidant à Tony en échange de l'immunité présidentielle, ce qui permet au FBI et à l'Armée de lancer un raid.

Jour 7 : 00:00 - 01:00

Titre original
Day 7: 12:00 a.m. – 1:00 a.m.
Numéro de production
161 (7-17)
Code de production
7AFF17
Première diffusion
Réalisation
Michael Klick
Scénario
Chip Johannessen
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,96 millions de téléspectateurs[33] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,184 million de téléspectateurs[34] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'offre de Seaton était un leurre. Le FBI se fait encercler par les mercenaires de Hodges sur la base militaire de Starkwood. Hodges, en personne, menace Larry et le contraint à retirer ses troupes. Les fédéraux regagnent leurs hélicoptères mais Tony parvient à rester sur place. Grâce à un autre dirigeant de Starkwood, Douglas Knowles — qui sera exécuté par Hoges — Tony parvient à localiser l'arme biologique. Dans les bureaux du FBI, Jack montre les premiers symptômes d'une contamination. Seules les cellules souches d'un proche, comme celles de sa fille, lui permettraient de s'en sortir. Prêt à tout pour obtenir un scoop, un journaliste peu scrupuleux fait chanter Olivia. À la Maison-Blanche, la présidente attend la localisation du FBI pour lancer une attaque aérienne, mais Jonas Hoges a été plus rapide: il a chargé l'agent pathogène dans des missiles balistiques Python V qu'il menace de lancer si la présidente n'annule pas la frappe aérienne.

Jour 7 : 01:00 - 02:00

Titre original
Day 7: 1:00 a.m. – 2:00 a.m.
Numéro de production
162 (7-18)
Code de production
7AFF18
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Histoire : Howard Gordon
Mise en scène : Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,86 millions de téléspectateurs[35] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'ultimatum de Hodges a fonctionné. Les frappes aériennes ont été annulées et le patron de Starkwood est accueilli à la Maison-Blanche. Tony, toujours sur la base, localise les missiles balistiques et pense pouvoir plastiquer les réservoirs, plan approuvée implicitement par la Présidente. Dans le bureau ovale, Hodges énonce ses conditions: il veut un siège à l'état-major, avoir accès à de nombreux dossiers classés secret défense; mais surtout, il veut que les société militaires privées, Starkwood en premier, deviennent officiellement les acteurs majeurs de la politique américaine de défense et de sécurité nationale. Mais sur la base, Tony parvient à faire sauter les missiles et détruire l'arme biologique, ce qui permet à la Présidente de faire arrêter Hoges. Au FBI, Renée fait venir Kim Bauer, la fille de Jack, seule capable de sauver son père, qui ne voulait en aucun cas l'impliquer et qui est enragé par cette décision. Chez Starkwood, un mercenaire parvient à s'enfuir avec une bonbonne d'agents pathogènes.

Jour 7 : 02:00 - 03:00

Titre original
Day 7: 2:00 a.m. – 3:00 a.m.
Numéro de production
163 (7-19)
Code de production
7AFF19
Première diffusion
Réalisation
Michael Klick
Scénario
David Fury
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,34 millions de téléspectateurs[36] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,062 million de téléspectateurs[37] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'état de santé de Jack se dégrade. Aux alentours de la base, un mercenaire parvient à prendre la fuite, emportant avec lui une bonbonne contenant l'arme biologique. Il a été aidé par Tony qui, depuis le début, jouait double jeu avec Jack et le FBI. Il exécute Larry, et se blesse volontairement afin d'écarter les soupçons. Ce nouveau décès fait de Renée la cheffe de l'Antenne de Washington du FBI. A Washington justement, une femme se faisant passer pour l'avocate de Hodges parvient jusque dans sa cellule à la Maison-Blanche et exerce sur lui un chantage. Elle est envoyée par un mystérieux groupe privé qui tente de pousser Hodges au suicide pour couvrir ses traces. Tony et son complice piègent les forces du FBI et les conduisent dans bâtiment bourré d'explosifs qu'il font sauter, provoquant un chaos leur permettant de s'enfuir.

Jour 7 : 03:00 - 04:00

Titre original
Day 7: 3:00 a.m. – 4:00 a.m.
Numéro de production
164 (7-20)
Code de production
7AFF20
Première diffusion
Réalisation
Michael Klick
Scénario
Histoire : Juan Carlos Coto
Mise en scène : Alex Gansa & Chip Johannessen
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,43 millions de téléspectateurs[38] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,124 million de téléspectateurs[39] (première diffusion)
Résumé détaillé
Démasqué par Bauer, Tony profite d'une nouvelle crise pour prendre la fuite avant que l'alerte ne soit donnée. Une fois en mesure de parler, sous l'effet des médicaments, Jack prévient Renee qu'Almeida est le deuxième homme, le complice qu'ils recherchent. Ils doivent le retrouver pour l'empêcher de remettre la bonbonne entre de mauvaises mains. Pour ce faire, il interrogent Hoges, qui leur apprend que d'autres patrons de sociétés militaires privées ont formé un cartel voulant commettre d'ici quelques mois des attentats terroristes via des boucs émissaires dont ils livreraient les corps aux médias afin de prouver l'incompétence du gouvernement et se faire attribuer un rôle majeur dans la politique américaine de défense et de sécurité nationale. Cependant, Hoges les avait devancé; et ils ont en conséquence accéléré leur calendrier: ils vont frapper immédiatement, et la seule base de données permettant au F.B.I. de découvrir ceux qui serviront de bouc émissaire est celle de la Cellule Anti-Terroriste...

Jour 7 : 04:00 - 05:00

Titre original
Day 7: 4:00 a.m. – 5:00 a.m.
Numéro de production
165 (7-21)
Code de production
7AFF21
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Manny Coto & Brannon Braga
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,11 millions de téléspectateurs[40] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,148 million de téléspectateurs[41] (première diffusion)
Résumé détaillé
Tony à trouvé son bouc émissaire, Jibraan Al-Zarian, un jeune musulman ayant de sérieux griefs contre l'Amérique, et il met tout au point pour le faire passer pour un terroriste. Olivia refuse de laisser Jonas Hodges s'en tirer à si bon compte et engage un tueur à gages, qui fait exploser la voiture dans laquelle il se trouve. Et Chloe apprend que Jack est mourant...

Jour 7 : 05:00 - 06:00

Titre original
Day 7: 5:00 a.m. – 6:00 a.m.
Numéro de production
166 (7-22)
Code de production
7AFF22
Première diffusion
Réalisation
Brad Turner
Scénario
Evan Katz
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,79 millions de téléspectateurs[42] (première diffusion)
Résumé détaillé
Tony et ses complices se préparent à libérer l'agent pathogène dans le métro en plein cœur de Washington. Ils se servent d'un innocent qu'ils veulent rendre responsable de l'attaque... De son côté, Olivia est sur le point de craquer. Une enquête a été ouverte pour découvrir qui a commandité la mort de Jonas Hodges. Elle quitte la Maison-Blanche en enfreignant le protocole pour rencontrer son contact...

Jour 7 : 06:00 - 07:00

Titre original
Day 7: 6:00 a.m. – 7:00 a.m.
Numéro de production
167 (7-23)
Code de production
7AFF23
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
David Fury & Alex Gansa
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,65 millions de téléspectateurs[43] (première diffusion)
Résumé détaillé
Olivia est interrogée pour l'enquête menée par la justice sur l'assassinat de Jonas Hodges. L'agent Pierce veut profiter de son absence pour vérifier ses soupçons... La vie de sa fille étant menacée, Jack est contraint d'organiser la fuite de Tony...

Jour 7 : 07:00 - 08:00

Titre original
Day 7: 7:00 a.m. – 8:00 a.m.
Numéro de production
168 (7-24)
Code de production
7AFF24
Première diffusion
Réalisation
Jon Cassar
Scénario
Histoire : Manny Coto & Brannon Braga
Mise en scène : Howard Gordon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,65 millions de téléspectateurs[43] (première diffusion)
Résumé détaillé

Alors que Tony se prépare à rencontrer l'homme qui tire les ficelles depuis le début, Jack parvient à s'échapper. En possession de l'enregistrement prouvant la culpabilité d'Olivia, Kanin retourne voir la jeune femme... Jack mourant sur son lit d'hôpital fait appel à l'Iman de la Mosquée de Jibraan Al-Zarian pour lui pardonner toutes ces horribles choses qu'il ait pu faire durant sa vie.

Alors que Kim arrive à l'hôpital, son père est dans un coma artificiel lorsqu'elle décide de réaliser le procédé pour lui sauver la vie.

Références

  1. FOX Broadcasting Company: 24
  2. (en) http://www.comingsoon.net/news/tvnews.php?id=38188
  3. (en) « Stamile goes Grey's; 24 for Carradine », consulté le 5 octobre 2007
  4. (en) http://www.tvsquad.com/2007/10/10/spoilers-anonymous/
  5. (en) Fin de Peter McNicol sur 24
  6. (en) [vidéo] 24 Exclusive with Greg Itzin sur YouTube
  7. (en) « It's 24/7 on Global... the all new Season 7 of 24 kicks off with a special 2-night premiere starting Sunday, January 11 - 8pm ET/PT », Canwest,
  8. a et b (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, January 5–11 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  9. a et b (en) « Audience du 1er et 2e épisode au Canada » [PDF], BBM
  10. a et b (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, January 12–18 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  11. a et b (en) « Audience du 3e et 4e épisode au Canada » [PDF], BBM
  12. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, January 19–25 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  13. (en) « Audience du 5e épisode au Canada » [PDF], BBM
  14. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, January 26-February 1 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  15. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, February 2–8 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  16. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, February 9–15 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  17. (en) « Audience du 8e épisode au Canada » [PDF], BBM
  18. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, February 16–22 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  19. (en) « Audience du 9e épisode au Canada » [PDF], BBM
  20. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, February 23-March 1 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  21. (en) « Audience du 10e épisode au Canada » [PDF], BBM
  22. a et b (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, March 2–9 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  23. a et b (en) « Audience du 11e et 12e épisode au Canada » [PDF], BBM
  24. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, March 9–15 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  25. (en) « Audience du 13e épisode au Canada » [PDF], BBM
  26. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, March 16–22 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  27. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, March 23–29 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  28. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, March 30-April 5 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  29. (en) « Audience du 16e épisode au Canada » [PDF], BBM
  30. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, April 6–12 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  31. (en) « Audience du 17e épisode au Canada » [PDF], BBM
  32. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, April 13–19 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  33. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, April 20–26 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  34. (en) « Audience du 19e épisode au Canada » [PDF], BBM
  35. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, April 27-May 3 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  36. (en) « Audience du 20e épisode au Canada » [PDF], BBM
  37. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, May 4–10 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  38. (en) « Audience du 21e épisode au Canada » [PDF], BBM
  39. (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, May 11–17 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)
  40. a et b (en) Robert Seidman, « Top Fox Primetime Shows, May 18–24 », TV by the Numbers, (consulté le 29 janvier 2010)