Saison 7 d'American Horror Story

American Horror Story
Cult
Logo original de la saison.
Logo original de la saison.

Autres titres
francophones
Histoire d'horreur : Cult
(Drapeau : Québec Québec)
Série American Horror Story
Chaîne d'origine FX
Diff. originale
Nb. d'épisodes 11

Chronologie

Cet article traite de la septième saison de la série d’anthologie horrifique American Horror Story : Cult.

Synopsis

Ally, Ivy et Oz Mayfair-Richards, leur fils, habitent à Brookfield Heights, dans un quartier résidentiel typique des États-Unis. La famille vit paisiblement, tenant un restaurant apprécié, et est désormais loin de son sombre passé.

Néanmoins, la vie n'a pas toujours été si tranquille pour Ally. Ayant pourtant réussi à surpasser sa coulrophobie, sa trypophobie et son hématophobie grâce à l'aide de sa femme et de son psychothérapeute, le docteur Rudy Vincent , ses peurs refont tout à coup surface lorsque Donald Trump est élu président des États-Unis.

En parallèle, Kai Anderson, un mystérieux homme aux cheveux bleus, forme une secte composée d'individus souhaitant changer le système politique américain, aidé par sa morbide sœur Winter. Ils utilisent les peurs de chacun afin d'effrayer la ville et d'inciter les citoyens à voter pour Kai, lui permettant ainsi d'être élu au conseil municipal.

Persuadée qu'on aspire à faire du mal à sa famille, bien qu'Ivy pense qu'elle est en plein épisode psychotique, Ally se verra prendre des mesures drastiques pour protéger ceux qu'elle aime, au péril de tout ce à quoi elle croit...

Distribution

Acteurs principaux

Acteurs récurrents

Invités spéciaux

Invités

  • Tim Kang (VF : Stéphane Pouplard) : Tom Chang (épisode 1)
  • Nanrisa Lee (VF : Elsa Bougerie) : Marilyn Chang (épisode 1)
  • Aimee Carrero : la femme tuée par Twisty (épisode 1)
  • Rafael de La Fuente : l'homme tué par Twisty (épisode 1)
  • John Carroll Lynch : Twisty le clown (épisodes 1, 2)
  • Zack Ward (VF : Guillaume Bourboulon) : Roger (épisodes 1, 2)
  • Jorge Luis Pallo : Pedro Morales (épisodes 1, 2)
  • Seth Coltan : le pervers (épisode 3)
  • Ron Melendez (VF : Guillaume Bourboulon) : Mark (épisode 3)
  • Laura Allen : Rosie (épisode 3, 5)
  • Bill Parks : Cole (épisode 4)
  • T.J. Hoban : Vincenzo Ravoli (épisode 4)
  • Dot-Marie Jones : Butchy May (épisode 7)
  • Jamie Brewer (VF : Brigitte Lecordier) : Hedda (épisode 7)
  • Ryan Alvarez : Maurice (épisode 7)
  • Steve Bannos : l'officier de police (épisode 7)
  • Lyla Porter-Follows (VF : Nina Madre-Broniszewski) : Bebe Babbitt jeune (épisode 7)
  • Rick Springfield : pasteur Charles (épisode 8)
  • Summera Howell : la femme torturée (épisode 8)
  • Joseph Will : Perry (épisodes 8, 9)
  • Kaiwi Lyman-Mersereau : Gutterball (épisodes 8, 9, 10)
  • Rachel Roberts : Sharon Tate (épisode 10)
  • Sarah Yarkin : Riley (épisode 10)
  • Cathy Marks : Dorothy (épisode 10)
  • Dennis Cockrum : Herbert Jackson (épisodes 10, 11)
  • Annie Ilonzeh : Erica (épisode 11)
  • Liz Jenkins : Gloria Whitmore (épisode 11)
  • Ian Bamberg : Trevor Geary (épisode 11)

Développement

Conception

La série est renouvelée pour deux nouvelles saisons le .

Ryan Murphy, le créateur et producteur de la série, a déclaré que des personnages de la saison 4, Freak Show, seront de retour. En , Murphy annonce dans l'émission Watch What Happens Live de l'animateur américain Andy Cohen que les élections présidentielles américaines de 2016 seront impliquées dans le synopsis de la saison. Il est annoncé en avril que les candidats Donald Trump (le président actuel des États-Unis) et Hillary Clinton seront dans le premier épisode, directement visibles depuis un poste de télévision à l'intérieur de la série. Le premier épisode se passera juste après les résultats de l'élection, et se concentrera sur l'horreur qu'a éprouvé le pays cette nuit-là. Il arrivera alors quelque chose d'horrible aux protagonistes. La ville où se produira les évènements de cette saison se nommera Brookefield Heights, et le personnage de Sarah Paulson, Ally, sera accusée de meurtre. Le thème officiel est révélé le jeudi , lors du Comic-Con de San Diego : il s'agit de Cult.

Casting

Les vétérans Sarah Paulson et Evan Peters sont annoncés comme personnages principaux lors du Winter 2017 TCA Press. Ils jouent respectivement Ally Mayfair-Richards et Kai Anderson. Un peu plus tard, l'acteur Billy Eichner est embauché pour le rôle d'Harrison Wilton comme acteur récurrent, et en avril 2017, l'actrice Billie Lourd, déjà vue dans l'autre série d'horreur Murphy, Scream Queens, décroche un des rôles principaux, Winter Anderson, la sœur de Kai.

En mai, l'actrice Leslie Grossman rejoint la distribution récurrente en tant que Meadow Wilton, la femme d'Harrison, tandis qu'Angela Bassett, habituée de l'anthologie, déclare lors d'une interview qu'elle pourrait faire quelques apparitions dans cette saison, sans pour autant le confirmer. Le 26 du même mois, des photos du tournage sont publiés sur Internet, dévoilant l'actrice Adina Porter y incarner son personnage Beverly Hope, une journaliste que ses supérieurs veulent faire taire. Un peu plus tard, d'autres clichés révèlent que l'acteur Cheyenne Jackson sera de la partie, prêtant ses traits au docteur Rudy Vincent, traitant Ally.

Colton Haynes rejoint officiellement la distribution en juin pour, dans le rôle récurrent du détective Jack Samuels. Alison Pill est la suivante annoncée comme Ivy Mayfair-Richards, la femme d'Ally.

En juillet, l'actrice Lena Dunham est la première à intégrer la distribution invitée de cette septième saison. Elle interprète la regrettée féministe Valerie Solanas et n'apparaît que dans l'épisode 7. Le même jour que la révélation du thème, Murphy annonce que des acteurs et actrices ayant déjà participé à la série seront de retour. C'est le cas de Mare Winningham, interprétant Sally Keffler, et de Frances Conroy, prêtant ses traits à Bebe Babbitt.

Il est annoncé début août que l'actrice Kathy Bates ne sera pas présente dans cette saison, bien que plus tard dans le mois, celle-ci déclare pouvoir éventuellement apparaître dans quelques épisodes. Durant la même période, il est annoncé qu'Emma Roberts, habituée de l'anthologie, sera de retour pour un seul épisode, dans le rôle de Serena Belinda, une journaliste superficielle obtenant une place mieux placée que celle de Beverly. Fin août, les acteurs James Morosini et Chaz Bono, déjà présents dans la saison précédente, Roanoke, rejoignent la distribution dans les rôles de R.J. et Gary Longstreet, respectivement.

Cult marque la première saison de la série dans laquelle l'actrice Lily Rabe ne joue pas.

Tournage

Le tournage à débuté le .

Promotion

En , le premier teaser est dévoilé après beaucoup d'images publiées sur le compte de Murphy censées nous indiquer le thème de la saison. Il représente une créature clownesque au masque aux couleurs des États-Unis. Le second représente une armée de figurines, à nouveau clownesques, envahie d'abeilles. Des dizaines et des dizaines d'autres teasers ont vu le jour, inspirés par les clowns, les abeilles et les trous. Le générique de la saison est révélé durant la dernière semaine du mois d'août, tout comme la première bande annonce officielle.

Épisodes

Épisode 1 : Soir d'élection

Titre original
Election Night (trad. litt. : « Nuit des élections »)
Numéro de production
74 (7-01)
Code de production
7ATS01
Première diffusion
Réalisation
Bradley Buecker
Scénario
Ryan Murphy & Brad Falchuk
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,933 millions de téléspectateurs[1] (première diffusion)
Invités
  • John Carroll Lynch : Twisty le clown
  • Colton Haynes : Détective Samuels
  • Tim Kang : Thom Chang
  • Nanrisa Lee : Marilyn Chang
  • Cooper Dodson : Oz Mayfair-Richards
  • Aimee Carrero : la femme assassinée par Twisty
  • Rafael de La Fuente : l'homme assassiné par Twisty
  • Jorge-Luis Pallo : l'homme mexicain
  • Zack Ward : un clown
  • Kholee Campbell : Pentagram
  • Kimberly Dawn Guerrero : Ballgag
  • Zay Harding : Holes
  • Bo Roberts : Kooks
Résumé détaillé
Ally Mayfair-Richards, son épouse Ivy et leur fils Oz assistent avec effroi à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. De son côté, Kai Anderson, regarde la télévision tout seul et se réjouit. Sa sœur Winter, qui a travaillé dans l'équipe de campagne de Hillary Clinton, est défaite. S'ensuit une dispute. Plus tard, Ally est prise de panique en apercevant les pages d'une bande dessinée que lit Oz, mettant en scène un clown tueur. Quand elle en parle à son psychiatre, celui-ci lui suggère de prendre des médicaments. Mais bientôt, ses pires terreurs vont se matérialiser dans sa ville.
Commentaires
La saison enregistre l'un des moins bons démarrages de la série.

Épisode 2 : Terreur nocturnes

Titre original
Don't Be Afraid of the Dark (trad. litt. : « N'aie pas peur de l'obscurité »)
Numéro de production
75 (7-02)
Code de production
7ATS02
Première diffusion
Réalisation
Liza Johnson
Scénario
Tim Minear
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,381 millions de téléspectateurs[2] (première diffusion)
Invités
  • Kholee Campbell : Pentagram
  • Kimberly Dawn Guerrero : Ballgag
  • Zay Harding : Holes
  • Bo Roberts : Kooks
  • John Carroll Lynch : Twisty
  • Jorge Luis Pallo : Pedro Morales
  • Zack Ward : Roger
Résumé détaillé
Ally, Ivy et Oz font la connaissance de leurs nouveaux voisins. Kai, quant à lui, présente sa candidature à une élection locale, tandis que Samuels, de son côté, mène une enquête particulièrement complexe sur un meurtre. Ally, enfin, se retrouve terrorisée lors d'une soudaine coupure de courant qui la plonge dans le noir. Une situation a priori des plus banales, qui ne tarde pourtant pas à déraper.

Épisode 3 : Psychose

Titre original
Neighbors from Hell (trad. litt. : « Voisins venus de l'Enfer »)
Numéro de production
76 (7-03)
Code de production
7ATS03
Première diffusion
Réalisation
Gwyneth Horder-Payton
Scénario
James Wong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,247 millions de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Invités
  • Kimberly Dawn Guerrero : Ballgag
  • Zay Harding : Holes
  • Kholee Campbell : Pentagram
  • Bo Roberts : Kooks
  • Dermot Mulroney : Bob
  • Laura Allen : Rosie
  • Ron Melendez : Mark
  • Seth Coltan : le pervers
Résumé détaillé
En panique après avoir vu des clowns, Ally a tiré sur une silhouette dans la rue et tué par erreur Pedro. Le détective Samuels lui explique que son geste sera considéré comme de la légitime défense mais devant le restaurant, des manifestants la traitent de meurtrière. Quant à Harrison et Meadow Wilton, ils l'accusent d'avoir perpétré un crime raciste. Avec les nouveaux voisins, la guerre est déclarée. Le lendemain, Ally et Ivy découvrent des oiseaux morts sur leur pelouse et un homme nu, qui prétend avoir répondu à leur annonce, dans leur salon. De son côté, Kai semble vouloir apaiser les tensions avec Ally.

Épisode 4 : Neuf novembre

Titre original
11/9 (trad. litt. : « 9 novembre »)
Numéro de production
77 (7-04)
Code de production
7ATS04
Première diffusion
Réalisation
Gwyneth Horder-Payton
Scénario
John J. Gray
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,126 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Kai commence à recruter des membres pour sa secte. Beverly s'efforce de devancer une jeune reporter ambitieuse et superficielle qui veut devenir une présentatrice vedette.
Commentaires
Cet épisode tout entier est un flashback expliquant les origines de la secte au centre de cette septième saison.

Épisode 5 : Trypophobie

Titre original
Holes (trad. litt. : « Trous »)
Numéro de production
78 (7-05)
Code de production
7ATS05
Première diffusion
Réalisation
Maggie Kiley
Scénario
Crystal Liu
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,199 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'intégrité journalistique de Beverly est remise en question. Lorsqu'elle rapporte la disparition de Meadow, son patron voit rouge et la renvoie, prétextant qu'elle fait peur à la population. Kai prévoit de diffuser un meurtre horrible commis par le culte pour arranger les affaires de Beverly. Les phobies d'Ally atteignent un nouveau seuil.

Épisode 6 : L’Assassin est parmi nous

Titre original
Mid-Western Assassin (trad. litt. : « Assassin du Mid-West »)
Numéro de production
79 (7-06)
Code de production
7ATS06
Première diffusion
Réalisation
Bradley Buecker
Scénario
Todd Kubrak
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,149 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Résumé détaillé
Ally décide d'emmener Meadow chez le Dr Rudy, pour confirmer ses dires au sujet de l'existence d'un culte. Un opposant se fait connaître, briguant le même poste que Kai à Brookfield Heights. Une fusillade a lieu pendant un de ses discours.

Épisode 7 : Andy Warhol contre le SCUM

Titre original
Valerie Solanas Died for Your Sins: Scumbag (trad. litt. : « Valerie Solanas est morte pour vos pêchés : Ordures »)
Numéro de production
80 (7-07)
Première diffusion
Réalisation
Rachel Goldberg
Scénario
Crystal Liu
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,065 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Invités

Lena Dunham : Valerie Solanas

Résumé détaillé
Kai fête sa victoire et s'emploie à consolider son pouvoir. Une femme mystérieuse, raconte à Beverly, Winter et Ivy, l'histoire de Valerie Solanas, son ancien amour et la première femme leader du culte. Elle les met aussi en garde contre Kai.

Épisode 8 : Winter est de glace

Titre original
Winter of Our Discontent (trad. litt. : « L'hiver de notre mécontentement »)
Numéro de production
81 (7-08)
Première diffusion
Réalisation
Barbara Brown
Scénario
Joshua Green
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,061 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Résumé détaillé
Winter doit choisir : se rebeller ou rester loyale à Kai, qui se serait selon elle égaré en chemin. Rudy décide de dévoiler la vérité à Ally, remise, au sujet de Kai.

Épisode 9 : Poison

Titre original
Drink the Kool-Aid (trad. litt. : « Buvez le Kool-aid »)
Numéro de production
82 (7-09)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Adam Penn
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 1,483 million de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Résumé détaillé
Tout en préparant le repas du soir, Ally explique à Ivy comment elle a réussi à surmonter ses phobies. De son côté, Kai affirme qu'il est le père biologique d'Oz. Il a bien l'intention de faire valoir ses droits et décide de prendre en charge le garçon.

Épisode 10 : Charles (Manson) s'en charge

Titre original
Charles (Manson) in Charge (trad. litt. : « Charles Manson s'en charge ( jeu de mots avec une série des années 80 : Charles s'en charge ) »)
Numéro de production
83 (7-10)
Première diffusion
Réalisation
Bradley Buecker
Scénario
Ryan Murphy et Brad Falchuk
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 1,82 million de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Résumé détaillé
Alors qu'il démarre sa campagne électorale pour tenter de devenir sénateur, Kai évoque l'histoire de Charles Manson avec ses militants. Pendant ce temps, Winter offre à Beverly une possibilité de s'en sortir, tandis qu'Ally aide Kai à trouver qui est l'agent infiltré au sein de la secte.

Épisode 11 : Grandeur retrouvée

Titre original
Great Again (trad. litt. : « Splendide à nouveau »)
Numéro de production
84 (7-11)
Première diffusion
Réalisation
Jennifer Lynch
Scénario
Tim Minear
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 1,974 million de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Résumé détaillé
Ally monte en flèche dans les élections sénatoriales. Kai monte une armée de prisonniers afin de se venger de la trahison d'Ally.
Commentaires
Lors de la scène de l'anniversaire d'Oz, Ally refuse une interview avec une grande journaliste. On peux noter que Beverly Hope cite Lana Winters, le personnage d’American Horror Story : Asylum dans la liste des journalistes qu'Ally a refusé de voir…

Références

  1. (en) Rick Porter, « Tuesday cable ratings: American Horror Story: Cult premieres lower than Roanoke », sur TVbytheNumbers,
  2. (en) Rick Porter, « Tuesday cable ratings: American Horror Story takes a hit in week 2 », sur TVbytheNumbers,
  3. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: American Horror Story holds steady », sur TVbytheNumbers,
  4. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: WWE Smackdown ticks up, American Horror Story falls », sur TVbytheNumbers,
  5. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: American Horror Story: Cult holds steady, WWE Smackdown dips », sur TVbytheNumbers,
  6. (en) Brett Hense, « Tuesday Cable Ratings - American Horror Story: Cult, WWE SmackDown, BET Hip Hop Awards, Below Deck & More! », sur TV-Recaps-Reviews,
  7. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: American Horror Story holds steady, MLB Playoffs and NBA lead », sur TVbytheNumbers,
  8. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: WWE Smackdown ticks up, American Horror Story holds steady », sur TVbytheNumbers,
  9. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: WWE Smackdown and American Horror Story dip », sur TVbytheNumbers,
  10. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: Damnation premieres, The Curse of Oak Island returns up », sur TVbytheNumbers,
  11. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: American Horror Story: Cult finale ticks up, Damnation dips », sur TVbytheNumbers,