Saison 3 de Wakfu

Saison 3 de Wakfu
Logotype promotionnel de la saison.
Logotype promotionnel de la saison.

Série Wakfu
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 4
Diff. originale
Nb. d'épisodes 13

Chronologie

Cet article présente les épisodes de la troisième saison de la série télévisée d'animation française Wakfu réalisée par les studios Ankama Animations. La réalisation est de Fabrice Nzinzi[1] et le scénario est entièrement écrit par Tot[2].

Genèse, développement et promotion

Tot, alias Anthony Roux, le créateur de la série et scénariste de la troisième saison.

Après avoir essayé sans succès de convaincre France Télévisions pour diffuser sa saison 3, l'entreprise française Ankama se tourne vers le site de streaming Netflix[3], selon un post de Xavier Houssin sur son site DeviantArt[3] :

« Nous venons de signer pour une troisième saison avec Netflix, nous allons probablement commencer la production en septembre[3]. »

L'information est retirée peu de temps après et remplacée par :

« Désolé, je ne suis pas sûr de ceci, nous travaillons toujours sur quelques projets animés, mais concernant la 3e saison de Wakfu, je n’ai pas d’informations précises à l’heure actuelle. Attendez des nouvelles officielles sur le site Ankama[3]. »

Contrairement aux saisons précédentes, il n'y a pas 26 épisodes de 24 minutes mais 13 épisodes de 23 minutes chacun. Distribuée par Netflix et France Télévisions, la saison bénéficie de 3,3 millions d'euros, deux fois moins que pour la précédente[4]. Dans sa première « Lettre à la communauté », Tot, scénariste de la série, déclare que la saison sera rallongée en cas de succès[2].

Le premier teaser est dévoilé le sur la plateforme de vidéos en ligne YouTube[5]. Le deuxième est sorti le [6] et le troisième en novembre 2016 au Comic-Con de New York en même temps qu'un financement participatif[7],[8]. Une opération réussie avec brio (un « bilan très positif » selon Latetia Jaeck, directrice générale adjointe d'Ankama[9]), et 251 841 € récoltés[10]. De nouvelles images de la série sont présentés aux Geek Days le 21 mai 2017[11]. En partenariat avec IGN une bande-annonce est diffusée le 6 juin à l'occasion du festival international du film d'animation d'Annecy 2017[12], où le premier épisode de la saison est diffusé le 12 du même mois[13],[14]. Ce dernier est également présenté à la Japan Expo 2017[9],[15].

Les différentes dates de sortie annoncées sont différentes selon les versions : mi-2017 sur France 4 et sur Netflix d'après des propos d'Anthony Roux sur Twitter en juillet 2016[16],[17], septembre sur Netflix puis octobre à la télévision[12]etc. La date de sortie française est finalement communiquée via le webzine Gamakna fin juin 2017 : septembre 2017[18] et celle internationale à Annecy, pour début 2018 sur Netflix[19].

Le , le premier épisode sort en avant-première dans l'offre numérique de France Télévisions avant sa diffusion intégrale le 2 septembre[20]. En octobre, elle est disponible intégralement sur Netflix en France[21]. La saison est rediffusée pour la première fois dès le , toujours sur France 4[22]. La diffusion à l'international de la saison trois de Wakfu via Netflix, en quatorze langues, est lancée le [23].

Fiche technique générale

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Épisodes

Épisode 1 : Tomber de haut

Numéro de production
56 (3 - 1)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Synopsis
Tristepin, Evangelyne, ainsi que leurs enfants Flopin et Elely, vivent tranquillement dans leur maison dans les bois, prenant une retraite d'aventure bien méritée. Mais l'arrivée d'un mystérieux visiteur, Pôo, met fin à leur tranquillité. Au royaume Sadida, le prince Armand et son épouse Aurora tentent de trouver un bon parti pour Amalia afin de parfaire leurs ambitions politiques. Accompagné de Ruel, Yugo recherche Adamaï, loin de se douter que leurs soucis familiaux n'ont point changé, qu'ils ont même empiré[24].

Épisode 2 : Tel père, telle fille

Numéro de production
57 (3 - 2)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Synopsis
L’assaut contre les Percedal avait pour but d’enlever Evangelyne, Flopin et Elely. Cette dernière se retrouvant seule, en cherchant à protéger son père blessé. Elle est alors traquée par Pôo, l'un des assaillants de la Fratrie et demi-dieu Pandawa. Durant ce temps, Yugo et Ruel retrouvent Amalia au royaume Sadida pour la prévenir de l’attaque qui vient d’avoir lieu. Tous se dirigent chez la famille Percedal, juste à temps pour assister au combat d’Elely contre Pôo...

Épisode 3 : La Tour d'Oropo

Numéro de production
58 (3 - 3)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Partis à la rescousse d'Evangelyne et Flopin enlevés par Adamaï, Ruel et le reste de la Confrérie du Tofu tombent dans une « bulle temporelle » piégée, créée par Oropo. Au moindre pas pour tenter de s'en échapper, les héros y vieillissent subitement de plusieurs années. Par ailleurs, Oropo étant capable de sonder leurs cœurs, il se sert des remords que ressentent les héros pour leur faire vivre des hallucinations qui les déstabilisent fortement. C'est ainsi que Yugo se met à entendre des voix familières... Nox et Qilby.

Épisode 4 : Pas si bête

Numéro de production
59 (3 - 4)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Synopsis
La Confrérie du Tofu entre finalement dans la Tour d'Oropo pour y parcourir ses douze étages. Après avoir traversé la salle Xélor, et découvert le corps gelé du Comte Harebourg, le groupe rencontre Coqueline, la demi-déesse Osamodas, qui transforme Yugo, Amalia, Ruel et Tristepin en tofu. Pendant ce temps, Evangelyne et Flopin sont toujours prisonniers au sommet de la tour, dans la salle Eniripsa.

Épisode 5 : Les Iops se cachent pour pleurer

Numéro de production
60 (3 - 5)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Synopsis
Après avoir terminé l'épreuve de Coqueline, la Confrérie du Tofu arrive dans la salle Iop et y rencontre son gardien : Dark Vlad, un avatar diabolique de Goultard. Tristepin décide alors de rester en arrière, pour affronter seul son ancien maître.

Épisode 6 : L'Arbre à Ecaflip

Numéro de production
61 (3 - 6)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Elely est inquiète pour son père car elle craint que sa récente vie de famille ne l'ait affaibli. Le groupe est ensuite confronté de nouveau à Ush, demi-dieu Ecaflip, qui compte prendre sa revanche sur la Confrérie du Tofu. Pendant ce temps, Oropo se demande si tous ses sujets sont bien déterminés à le suivre dans son grand projet.

Épisode 7 : Faut pas flipper

Numéro de production
62 (3 - 7)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Le groupe fait face à Black Bump, l'étrange gardien Féca, qui fait une collection pour le moins surprenante. L'ennemi est cependant très protégé à la fois par une armure et un champ de force autour de lui. Une fois le combat remporté, Yugo embrasse Amalia, avant de lui dire que c'était une erreur, à la grande tristesse de la princesse Sadida.

Épisode 8 : Arpagone

Numéro de production
63 (3 - 8)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Amalia et Yugo continuent d'avoir une relation conflictuelle. À l'arrivée de la salle Enutrof, le quatuor entre chacun de son côté dans une série de couloirs où des épreuves corsées les attendent. Ruel fait face à des souvenirs qui remontent à la surface, sur sa relation amoureuse avec celle qu'il a quitté, sa femme Arpagone. Tandis que Flopin et sa mère s'évadent de leur étage, Ruel Stroud retrouve sa compagne qui lui somme de la rejoindre pour former un couple de dieux Enutrofs. Pour berner le reste de la Confrérie, elle envoie Sipho, un "caméléon" sous l'apparence de Ruel. Quant à eux, Tristepin et son ancien maître parviennent à remonter à l'étage du demi-dieu Féca.

Épisode 9 : Le Temple de Sadida

Numéro de production
64 (3 - 9)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
La Confrérie du Tofu arrive dans la salle Sadida et rencontre Dathura, la poupée créée par le dieu Sadida. Étant responsable du chaos causé par Ogrest, Dathura souhaite se racheter en dévoilant les plans d'Oropo à la Confrérie. Pendant ce temps, Tristepin et Goultard continuent la montée de la tour. Alors qu'Oropo présume que l'Eliacube et les six Dofus permettront de défaire les Dieux actuels, Adamaï semble de plus en plus mécontent des choix des demi-dieux. À la suite de l'évasion d'Evangelyne et Flopin, Toxine et Echo quittent le lieu où est en construction l'Hyperzaap pour retrouver ces deux derniers. La demi-déesse Sram trahit sa supérieure et tente de la tuer, mais, avec l'aide des deux Crâs, Toxine est finalement battue et jetée dans un gouffre sans fin, tout en ayant réussi à blesser gravement Evangelyne.

Épisode 10 : Lorsque les murs tombent

Numéro de production
65 (3 - 10)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Evangelyne est sauvée in extremis par son bébé, à l'esprit surpuissant. Cependant, elle est au bord de l'accouchement, et Flopin et Echo sont forcés de s'entraider pour l'aider à enfanter. Mais le nouveau-né met en péril tout le plan d'Oropo, et commence à détruire sa Tour. Ce dernier et Adamaï sont donc forcés d'utiliser la puissance des Dofus Eliatropes ainsi et que de l'Eliacube pour sauver la Tour. Pendant ce temps, Dathura sauve la Confrérie du Tofu de l'éboulement du bâtiment, mais continue à mettre en garde le groupe contre Ruel, qui est en réalité Sipho. Le caméléon prend ensuite la forme d'Amalia, et envoie la vraie princesse auprès d'Oropo. Ce dernier embrasse la princesse Sadida, qui l'identifie comme étant Yugo.

Épisode 11 : Oropo

Numéro de production
66 (3 - 11)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Résumé détaillé
Après la naissance du troisième enfant d'Evangelyne et Tristepin, un fils, la Confrérie du Tofu est réunie pour une courte durée, puisque les demi-dieux se réunissent à l'Hyperzaap et que Echo enlève Yugo. À leur arrivée, tous deux sont étonnés de voir Amalia et Oropo s'embrassant. Le jeune Eliatrope est alors prêt à en découdre avec son ennemi, mais Amalia souhaite l'écouter. Oropo révèle alors sa véritable nature : durant le combat contre Ogrest, lorsque Yugo utilise les Dofus Eliatropes contre ceux que possède l'ogre, des silhouettes étranges, semblables aux Eliatropes, apparaissent. En réalité, il s'agit de d'autres versions de Yugo. Renvoyées à l'aube du Monde des Douze, ces entités tentent de survivre ensemble. Mais n'ayant pas hérité de l'immortalité de leur créateur, ces dernières, ayant pris le nom d'« Eliotropes », finissent par mourir ; transférant ainsi leur force vitale aux autres. Oropo est le dernier survivant de son peuple, mais il se sait proche de la mort. Refusant de laisser Oropo remplacer les dieux, Yugo affronte son frère dragon. C'est alors qu'Echo, blessée par le baiser entre Amalia et son amoureux, décide de le trahir. Elle révèle que l'Hyperzaap est en réalité une bombe, destinée à détruire le Monde des Douze pour couper les dieux de leurs fidèles définitivement (puisque la seule façon de « tuer » un dieu est de lui supprimer tous ses fidèles). Comprenant qu'Oropo lui a menti, Adamaï souhaite récupérer les Dofus pour empêcher le cataclysme, mais Oropo l'en empêche avant d'attaquer Echo. Il fusionne ensuite avec Yugo contre son gré, devenant ainsi un être surpuissant.

Épisode 12 : Hyperzaap

Numéro de production
67 (3 - 12)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Audiences
14,5 % des 11-14 ans[25]
Résumé détaillé
La Confrérie, Goultard mais également les Oubliés se mesurent à Oropo puisqu'il a menti à ses propres compagnons mais le combat est largement inégal. L'Eliotrope fait apprendre que c'est lui qui a donné l'Eliacube à Nox et qu'il a manipulé Dathura, la bien-aimée d'Ogrest afin qu'elle provoque le chaos d'Ogrest. De leurs côtés, Sipho, qui reprend son apparence naturelle, s'empare de l'enfant de Tristepin et d'Evangelyne et Arpagone libère Ruel. Yugo, emprisonné dans l'esprit de son adversaire, affronte Nox et Qilby. Oropo tente de le convaincre de s'unir à lui mais il refuse catégoriquement.

Épisode 13 : Inglorium

Numéro de production
68 (3 - 13)
Première diffusion
Réalisation
Fabrice Nzinzi
Scénario
Audiences
14,5 % des 11-14 ans[25]
Résumé détaillé
Yugo parvient à s'échapper de l'esprit d'Oropo. L'ennemi rejette la faute de sa présence à Yugo. Flopin et Elely s'en prennent à Sipho qui s'enfuit, sentant Echo en danger. Yugo et Adamaï font équipe pour défaire Oropo, avec l'aide d'Amalia, de Ruel et d'Arpagone. Pour se défendre, Oropo crée un colosse composé de Wakfu pour pouvoir atteindre l'autre dimension. En réponse au fait qu'Oropo soit presque prêt à envoyer l'Eliacube dans l'Inglorium, le royaume des dieux, pour le détruire, Echo y envoie la Confrérie du Tofu et ses alliés, protégeant ainsi les Dieux. Elle embrasse finalement Oropo avant une ultime explosion, les tuant tous les deux.

Accueil

Critique

Pour Focus on Animation, site web en rapport avec le festival d'animation d'Annecy, Tomber de haut[26] est « un premier épisode de mise en place classique, qui intercale flashbacks, découverte de la situation actuelle de chaque personnage ». Ainsi, dans la saison trois, qui possède tout de même un « ton tragi-comique plus adulte » que les deux premières, « on sent la volonté d'économie de la part d'Ankama, qui se traduit par quelques astuces empruntées à la japanime : un plan fixe qui s'attarde, une action qui se déroule hors champ, un chara-design épuré... C'est propre, ce n'est pas abusé, mais ça se voit[27]. »

Audiences

La saison attire en moyenne 310 000 spectateurs par épisode (dont 11,1 % de part de marché chez les 4-11 ans et 17,9% chez les 11-14), avec une montée des nombres au fur et à mesure de la diffusion. Quant à elle, les rediffusions numériques atteignent un total de 1,3 million de vues[25], battant le record de visionnage sur la plateforme web de France Télévisions[28].

Notes et références

  1. Sylvain Trinel, « Wakfu : Interview de Fabrice Nzinzi, réalisateur de la série - Exclu IGN », sur IGN, (consulté le 18 juin 2017).
  2. a et b Tot, « Krosmoz - Lettre à la Communauté #1 », sur Dofus, (consulté le 28 février 2016).
  3. a, b, c et d « La saison 3 de Wakfu verra bien le jour avec Netflix ! », sur Krozmotion, (consulté le 16 février 2015).
  4. Hiper-tofu, « #WAKFU : Un budget en « baisse » avec une « petite » aide de Pictanovo », sur Krozmotion, (consulté le 18 septembre 2016).
  5. Naio', « Bande-annonce de la saison 3 de Wakfu », sur JeuxOnLine, (consulté le 29 juin 2016).
  6. Naio', « Second teaser de la saison 3 de Wakfu », sur JeuxOnLine, (consulté le 29 juin 2016).
  7. « Troisième teaser de la saison 3 de Wakfu », sur JeuxOnLine, (consulté le 5 novembre 2016).
  8. Sylvain Trinel, « Wakfu, la série : un nouvel aperçu de la saison 3 », sur IGN, (consulté le 5 novembre 2016).
  9. a et b Sylvain Trinel, « Wakfu : interview de Laetitia Jaeck, DGA d'Ankama - Exclu IGN », sur IGN, (consulté le 24 juin 2017).
  10. HellsTapir, « La saison 3 de Wakfu a été financée par sa communauté ! », sur Eclypsia, (consulté le 28 janvier 2017).
  11. Emmanuel Forsans, « Ankama sera aux Geek Days », sur Agence française pour le jeu vidéo, (consulté le 19 mai 2017).
  12. a et b Sylvain Trinel, « Wakfu saison 3 : découvrez le nouveau trailer - Exclu IGN », sur IGN, (consulté le 7 juin 2017).
  13. « Du développement visuel à la réalisation de Wakfu saison 03 », sur Festival du film d'animation d'Annecy (consulté le 7 juin 2017).
  14. Nicolas Schiavi, « Wakfu saison 3 en exclusivité mondiale au festival d'Annecy », sur Radio VL, (consulté le 18 juin 2017).
  15. Emmanuel Forsans, « Ankama à Japan Expo 2017 : Diffusion du 1er épisode de Wakfu saison 3 et sortie de Dofus Pets », sur Agence française pour le jeu vidéo, (consulté le 27 juin 2017).
  16. « Post d'Anthony Roux », sur Twitter, (consulté le 21 juillet 2016).
  17. Hiper-tofu, « #WAKFU : La saison 3 sera aussi diffusée sur France 4 », sur Krozmotion, (consulté le 13 octobre 2016).
  18. Fabrice Nzinzi (Ntmak), « Carnet de bord : Ntmak », Gamakna,‎ .
  19. Hiper-tofu, « #ANIMATIONS : #ANNECY2017 dévoile de nouveau projet et stratégie d’animation », sur Krozmotion, (consulté en 3 jullet 2017).
  20. « L'offre numérique jeunesse France Télévisions fait le plein de séries exclusives et propose de nouvelles applications pour l'été », sur Francetvpro (consulté le 15 juillet 2017).
  21. Sylvain Trinel, « Wakfu : la saison 3 disponible sur Netflix », sur IGN, (consulté le 13 mars 2018).
  22. Nathalie Chuc, « La saison 3 de Wakfu arrive sur France 4  », sur Le Figaro, (consulté le 8 janvier 2018).
  23. (en) en, « Wakfu S3 gets worldwide Netflix release », sur Animation Magazine, (consulté le 13 mars 2018).
  24. Pascal, « Saison 3 inédite de la série animée Wakfu dès le 2 septembre à 10h15. », sur Le Blog : TV News, (consulté le 2 septembre 2017).
  25. a, b et c Tot, « Quelques audiences pour Wakfu S3 », sur Tot-prod.com, (consulté le 19 octobre 2017).
  26. admin, « Wakfu saison 3 : épisode 1 review », sur Otaku-art (consulté le 4 septembre 2017)
  27. Coralie, « Wakfu saison 3 : que devient la Confrérie du Tofu ? », sur Focus on Animation, (consulté le 24 août 2017).
  28. « Ankama Live #1 : Interview de Tot », sur Wakfu, 13 lzrs 2018 (consulté le 13 mars 2018).

Voir aussi

Bibliographie

  • The Art of Wakfu, Ankama Éditions, coll. « Wakfu », , 208 p. (ISBN 979-1-0335-0474-0)

Liens externes