Saison 3 de Flashpoint

Saison 3 de Flashpoint
Logo original de la série
Logo original de la série

Série Flashpoint
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine CTV
Diff. originale
Nb. d'épisodes 13

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la troisième saison de la série télévisée Flashpoint.

Distribution

Acteurs principaux

Acteurs récurrents et invités

Épisodes

Épisode 1 : Un amour inconditionnel

Titre original
Unconditional Love
Numéro de production
32 (3-01)
Code de production
301
Première diffusion
Réalisation
David Frazee
Scénario
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,334 million de téléspectateurs[2] (première diffusion)
Résumé détaillé
Un homme armé fuit une scène de crime à bord d'une voiture. Lorsqu'il est victime d'un accident de la circulation, il s'empare d'un autre véhicule, à bord duquel se trouve un bébé. Bientôt, le fugitif se réfugie dans une chambre de motel et s'y enferme, prenant en otage un adolescent en plus du nourrisson. C'est là qu'intervient l'unité de réponse stratégique dont Ed fait partie. Il s'agit de négocier la reddition du preneur d'otages et d'assurer la sécurité de ses deux prisonniers. Les négociations s'engagent et le criminel finit par accepter de relâcher le bébé. Mais l'affaire est loin d'être réglée...

Épisode 2 : Un nouveau départ

Titre original
Severed Ties
Numéro de production
33 (3-02)
Code de production
302
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Treena Hancock et Melissa R. Byer
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,452 million de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Résumé détaillé
Une femme kidnappe deux fillettes. L'équipe du SRU, chargée de l'enquête, s'interroge sur les liens possibles entre cette femme et les enfants. Elle découvre qu'il s'agit de leur mère, et que leur garde lui en a été retirée car elle se droguait...

Épisode 3 : Police contre milice

Titre original
Follow the Leader
Numéro de production
34 (3-03)
Code de production
303
Première diffusion
Réalisation
David Frazee
Scénario
James Hurst
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,267 million de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Résumé détaillé
Daniel Butler, un milicien repenti apprend à l'équipe qu'un groupe qui milite pour la suprématie de la race blanche prépare une série d'attaques terroristes contre des centres multiculturels à Toronto. Elle doit à tout prix le stopper avant qu'il n'arrive à ses fins. Deux frères ont été enrôlés dans ce groupe. L'un des deux remet en question son engagement lorsqu'il est au courant de la préparation de l'attentat. Finalement, l'équipe parvient à mettre la main sur la plupart des membres de ce groupuscule, mais trois personnes courent encore dans la nature. L'équipe apprend qu'elles transportent de puissantes bombes, qui pourraient faire beaucoup de dégâts...

Épisode 4 : Quoi qu'il en coûte

Titre original
Whatever It Takes
Numéro de production
35 (3-04)
Code de production
304
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Grame Manson
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,558 million de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Résumé détaillé
Un élève de lycée, pratiquant le basket à haut niveau, est enlevé et roué de coups. Après avoir été retrouvé, il menace de se suicider. La SRU doit alors intervenir mais dans ce monde très codifié du sport de haut niveau, les policiers vont devoir marcher sur des œufs et respecter les lois qui régissent l'univers de ces sportifs. La situation se complique davantage quand les membres du SRU commencent à s'intéresser à l'entraîneur de l'équipe de basket...

Épisode 5 : Une affaire personnelle

Titre original
The Other Lane
Numéro de production
36 (3-05)
Code de production
306
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Bobby Theodore
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,508 million de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Résumé détaillé
Les membres de l'IUE sont appelés sur les lieux d'une fusillade qui serait liée à un trafic d'armes. Alors que l'équipe est sur le point d'intervenir, elle découvre qu'un des membres de la brigade anti-gang, Roy Lane, est impliqué dans l'affaire. Pourquoi est-il là ? S'agit-il d'une mission d'infiltration ? Les membres de la SRU doutent de cette dernière hypothèse car le policier a été suspendu il y a peu de temps après que son partenaire a trouvé la mort un mois auparavant. L'idée que Roy ait maille à partir avec des trafiquants d'armes effleure évidemment les membres de la SRU et n'étonne pas Ed, le propre frère de Roy, qui n'a que peu d'estime pour lui…

Épisode 6 : L'Enfant fantôme

Titre original
Jumping at Shadows
Numéro de production
37 (3-06)
Code de production
308
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,607 million de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Résumé détaillé
Un opérateur du service d'appel d'urgence prend le coup de téléphone d'une très jeune personne, qui a visiblement l'habitude d'appeler les secours sans aucune raison. Il s'apprête à raccrocher lorsqu'il entend un gros bruit dans le combiné. Il estime plus prudent d'envoyer une équipe sur les lieux de l'appel pour s'assurer que tout va bien. Sur place, les secours ne trouvent pas la petite fille, mais seulement une femme évanouie. Lorsque cette dernière se réveille, elle explique que sa fille a été témoin d'un crime quelques années plus tôt...

Épisode 7 : Variable d'ajustement

Titre original
Acceptable Risk
Numéro de production
38 (3-07)
Code de production
309
Première diffusion
Réalisation
David Frazee
Scénario
Pam Davis
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,800 million de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Résumé détaillé
Jill Hastings enquête sur la dernière intervention qu'a effectuée l'unité pour s'assurer que l'équipe de Greg Parker n'a commis aucune négligence. En effet, il y a quelques heures seulement, un tueur a tiré sur la foule dans un musée lors d'un gala organisé par la firme pharmaceutique de Brenton. Avant que Ed Lane ne parvienne à mettre le forcené hors d'état de nuire, le tireur a tout de même eu le temps de tuer dix personnes et de faire deux blessés. Au total, l'opération a duré une quarantaine de minutes. Jill trouve que ce délai est beaucoup trop long et aimerait trouver qui en est le responsable...

Épisode 8 : Double peine

Titre original
Collateral Damage
Numéro de production
39 (3-08)
Code de production
305
Première diffusion
Réalisation
Kelly Makin
Scénario
Aaron Brindle
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,595 million de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Résumé détaillé
Frank McCormick, un jeune pilote de ligne, est accusé d'avoir assassiné Taylor, sa petite fille âgée de seulement six mois. Le jeune père est incarcéré depuis quelques mois déjà et n'a cessé de clamer son innocence alors que son procès est sur le point de débuter. Lors de l'audience préliminaire, le procureur, convaincu de la culpabilité du jeune pilote de ligne, ne se montre pas tendre avec le détenu. À l'issue de cette rencontre, McCormick est reconduit en fourgon dans sa cellule et son codétenu en profite pour s'évader. Le pilote lui emboîte aussitôt le pas, persuadé qu'il parviendra à prouver son innocence. Mais les membres de la SRU sont déjà à ses trousses...

Épisode 9 : Désespoir de cause

Titre original
Thicker Than Blood
Numéro de production
40 (3-09)
Code de production
307
Première diffusion
Réalisation
David Frazee
Scénario
Andrea Stevens
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,524 million de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Résumé détaillé
Roger Finch est proviseur dans un lycée tranquille. Alors qu'il se rend à la banque pour retirer 40 000 dollars en liquide, le directeur de la banque refuse et apprend au proviseur qu'il n'a le droit de retirer que 10 000 dollars par semaine. Furieux qu'on refuse de lui donner ce qui lui appartient, le proviseur s'énerve et finit par prendre toute l'agence en otage. Les membres de la SRU sont dépêchés sur les lieux et tentent immédiatement de raisonner le preneur d'otages, qui s'obstine à ne rien vouloir entendre. Greg Parker décide donc d'appeler la femme de Finch pour qu'elle tente de calmer son mari. Mais, lorsque cette dernière arrive sur les lieux, elle affirme que l'homme dans la banque n'est pas son mari...

Épisode 10 : Paranoïa ambiante

Titre original
Terror
Numéro de production
41 (3-10)
Code de production
311
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Treena Hancock et Melissa R. Byer
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,396 million de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Résumé détaillé
Alors que Jules est de sortie avec son ambulancier, ils entendent des coups de feu provenant d'un restaurant. Ils s'y précipitent. Le tireur est un jeune homme atteint de paranoïa qui est convaincu que le propriétaire du restaurant est un terroriste qui prévoit de poser des bombes dans différents lieux de la ville. L'équipe Une est discrètement mise au courant par Jules qui leur transmet des infos alors qu'elle est aussi otage du jeune homme et qu'elle tente de le raisonner.

Épisode 11 : Engrenage mortel

Titre original
No Promises
Numéro de production
42 (3-11)
Code de production
310
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Russ Cochrane
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,584 million de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Résumé détaillé
Le sergent Olivier McCoy est chargé d'escorter deux dealers dans une voiture banalisée. Mais lors du transfert, un accident se produit au cours duquel la voiture de police percute un car. Lorsqu'il se réveille, Olivier McCoy est coincé dans l'habitacle de son véhicule et les deux prisonniers qu'il transportait ont pris la fuite. Ils ne sont cependant pas allés bien loin puisqu'ils ont trouvé refuge dans le car et ont pris les passagers ainsi que le chauffeur en otages. Les membres de l'unité arrivent rapidement sur place mais les criminels armés les empêchent d'approcher des véhicules. Il se trouve que l'un d'eux est le neveu d'un grand caïd de Toronto...

Épisode 12 : Ce n'est jamais l'amour qui vous tue

Titre original
I'd Do Anything
Numéro de production
43 (3-12)
Code de production
312
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Pamela Davis et Bobby Theodore
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,342 million de téléspectateurs[13] (première diffusion)
Résumé détaillé
Mary Danner, de la brigade des crimes financiers, mène l'enquête pour confondre deux individus impliqués dans une importante fraude à la carte de crédit. Jackie Emery, l'indicatrice de Mary Danner, entretient une liaison avec l'un des deux suspects et fournie la date d'un rendez-vous crucial entre les deux suspects. L'équipe doit effectuer l'arrestation. Seulement, les choses ne se passent pas comme prévu, et Jackie se retrouve dans une situation très délicate dans laquelle sa vie est en jeu. Pendant ce temps, Ed est confronté à un choix très difficile...

Épisode 13 : Lignes de faille

Titre original
Fault Lines
Numéro de production
44 (3-13)
Code de production
313
Première diffusion
Réalisation
David Frazee
Scénario
Audiences
  • Drapeau du Canada Canada : 1,317 million de téléspectateurs[13] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'équipe Une est soumise à des tests physiques et psychologiques durant lesquels ils vont se remémorer les situations les plus éprouvantes de ces dernières années de service. Pendant ce temps, Ed est partagé entre son travail et sa famille, mais lorsque sa femme est sur le point d'accoucher et qu'il passe le test mental, il choisit sa famille et décide de démissionner. Il part rejoindre sa femme mais sur le chemin, se fait tirer dessus. L'épisode s'arrête quand le tireur appuie sur la gâchette.

Références

  1. Diffusion de l'épisode 1 au Québec
  2. « Top Programs – Total Canada (English) July 12–18, 2010 », BBM Canada, (consulté le 26 juillet 2010)
  3. « Top Programs – Total Canada (English) August 2–8, 2010 », BBM Canada, (consulté le 14 août 2010)
  4. « Top Programs – Total Canada (English) August 9–15, 2010 », BBM Canada, (consulté le 20 août 2010)
  5. « Top Programs – Total Canada (English) August 16–22, 2010 », BBM Canada, (consulté le 27 août 2010)
  6. « Top Programs – Total Canada (English) August 30 – September 5, 2010 », BBM Canada, (consulté le 10 septembre 2010)
  7. « Top Programs – Total Canada (English) September 6–12, 2010 », BBM Canada, (consulté le 18 septembre 2010)
  8. « Top Programs – Total Canada (English) September 13–19, 2010 », BBM Canada, (consulté le 24 septembre 2010)
  9. « Top Programs – Total Canada (English) January 3–9, 2011 », BBM Canada, (consulté le 23 janvier 2011)
  10. « Top Programs – Total Canada (English) January 10–16, 2011 », BBM Canada, (consulté le 23 janvier 2011)
  11. « Top Programs – Total Canada (English) January 17–23, 2011 », BBM Canada, (consulté le 4 février 2011)
  12. « Top Programs – Total Canada (English) January 24–30, 2011 », BBM Canada, (consulté le 4 février 2011)
  13. a et b « Top Programs – Total Canada (English) January 31 – February 6, 2011 », BBM Canada, (consulté le 11 février 2011)