Saison 2012 de la NFL

Saison 2012 de la NFL
Description de l'image National Football League 2008.svg.
Généralités
Sport Football américain
Organisateur(s) National Football League
Édition 93e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Date du
au
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 32 franchises
Épreuves 267 matchs
Site(s) Finale au Mercedes-Benz Superdome de La Nouvelle-Orléans, Louisiane
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Giants de New York
Vainqueur Ravens de Baltimore

Navigation

La saison 2012 de la NFL est la 93e saison de la National Football League (NFL), la ligue principale d'équipes professionnelles de football américain aux États-Unis regroupant 32 franchises.

La NFL est organisée en deux conférences distinctes depuis sa fusion avec sa rivale, l'American Football League en 1970 : la National Football Conference (NFC) et l'American Football Conference (AFC). Ces deux conférences sont subdivisées en quatre divisions de 4 équipes chacune: Est, Ouest, Nord et Sud.

Chaque franchise dispute 16 matchs en 17 semaines lors de la saison régulière qui débute le et se termine le . Suit alors une phase de playoffs opposant les 6 meilleures équipes de la saison régulière dans chaque conférence et qui a débute le pour mener à la finale entre les deux champions de chaque conférence, le Super Bowl XLVII, disputé le au Mercedes-Benz Superdome de La Nouvelle-Orléans en Louisiane.

Évènements

Lock-out des arbitres

La pré-saison 2012 est marquée par un conflit social entre la NFL et le syndicat des arbitres professionnels à partir du mois de juin. Faute d'accords lors des négociations, la NFL décide un lockout des arbitres du syndicat, ce qui concerne tous les arbitres officiant en NFL et dans la première division universitaire de la NCAA (National College Athletic Association). Ainsi, en août, les matchs de présaison démarrent sans aucun arbitre professionnel avec des arbitres de divisions universitaires inférieures dont, pour la première fois, une femme, Shannon Eastin, lors du premier match de la présaison, le Pro Footbal Hall of Fame à Canton (Ohio), opposant le .

Ce lock-out se poursuit pour le début de la saison, laissant les premiers matchs aux mains des arbitres remplaçants. Rapidement, les polémiques sur des erreurs d'arbitrages enflent, et au fil des semaines, tant les fans, que les joueurs ou même les coachs se plaignent de décisions erronées. Le summum est atteint le 24 septembre, à l'occasion du Monday Night Football clôturant la 3e semaine de la saison, au cours duquel les arbitres remplaçants accordent dans les ultimes secondes du match un touchdown très contestable pour les Seahawks de Seattle, leur permettant de remporter une victoire 14-12 sur les Packers de Green Bay. À la suite de la polémique, la NFL annonce finalement, deux jours plus tard, avoir conclu un accord avec les arbitres, mettant fin au lock-out et au remplacement[1].

Matchs intra et interconférence

Selon le calendrier de la NFL, les divisions s'affrontant cette saison sont les suivantes :

Intraconférence

  • AFC Est contre AFC Sud
  • AFC Nord contre AFC Ouest
  • NFC Est contre NFC Sud
  • NFC Nord contre NFC Ouest

Interconférence

  • AFC Est contre NFC Ouest
  • AFC Nord contre NFC Est
  • AFC Sud contre NFC Nord
  • AFC Ouest contre NFC Sud

Match hors des États-Unis

Un seul match a eu lieu à l'étranger, comme à chaque saison depuis 2007 dans le cadre des séries internationales, bien que la NFL ait envisagé d'en jouer un second en Irlande, Écosse ou Pays de Galles. Le , les Rams de Saint Louis ont accueilli les Patriots de la Nouvelle-Angleterre à Londres, au stade de Wembley. Les Pats ont remporté le match sur le score de 45 à 7.

Changement de règles

  • Les révisions vidéo en cas de points marqués sont étendues à l'ensemble de la durée du match et non seulement aux 2 dernières minutes de mi-temps ou aux prolongations comme c'était le cas depuis la saison 2011.
  • Le règlement de mort subite concernant les prolongations adopté en 2010 pour les playoffs est étendu à la saison régulière. Si l'équipe qui engage marque un touchdown en premier, elle emporte le match. Si en revanche, elle ne marque qu'un field goal, l'équipe qui n'a pas engagé peut égaliser sur un field goal ou emporter le match sur un touchdown sur sa première possession. Si les deux équipes sont encore à égalité après une possession chacune (soit en n'ayant marqué qu'un field goal, soit en n'ayant marqué aucun point), la prolongation se continue selon la mort subite (la première équipe qui marque alors gagne le match). Si enfin, à la fin de la prolongation, les équipes sont encore à égalité, le match se termine sur un match nul.
  • La pénalité pour 12 joueurs sur le terrain ne coûte plus de temps à l'équipe qui la subit.

Mouvements notables

Entraîneurs

Joueurs

Drafts

Article détaillé : Draft 2012 de la NFL.

Lors de la draft 2012 de la NFL, quatre quarterbacks ont été draftés au premier tour (notamment les 2 premières places) et ont été titulaires dès le début de saison.

Russell Wilson (Badgers du Wisconsin), drafté au 3e tour à la 75e place par les Seahawks de Seattle, est également le titulaire surprise de son équipe dès le début de saison.

Saison régulière

Classement de la saison régulière

AFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z (2) Patriots de la Nouvelle-Angleterre 12 4 0 75 6-0-0 11-1-0 557 331
Dolphins de Miami 7 9 0 43,8 2-4-0 5-7-0 288 317
Jets de New York 6 10 0 37,5 2-4-0 4-8-0 281 375
Bills de Buffalo 6 10 0 37,5 2-4-0 5-7-0 344 435
NFC Est
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (4) Redskins de Washington 10 6 0 62,5 5-1-0 8-4-0 436 388
Giants de New York 9 7 0 56,3 3-3-0 8-4-0 429 344
Cowboys de Dallas 8 8 0 50 3-3-0 5-7-0 376 400
Eagles de Philadelphie 4 12 0 25 1-5-0 2-10-0 280 444
AFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (4) Ravens de Baltimore 10 6 0 62,5 4-2-0 8-4-0 398 344
x (6) Bengals de Cincinnati 10 6 0 62,5 3-3-0 7-5-0 391 320
Steelers de Pittsburgh 8 8 0 50 3-3-0 5-7-0 336 314
Browns de Cleveland 5 11 0 31,3 2-4-0 5-7-0 302 368
NFC Nord
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (3) Packers de Green Bay 11 5 0 68,8 5-1-0 8-4-0 433 336
x (6) Vikings du Minnesota 10 6 0 62,5 4-2-0 7-5-0 379 348
Bears de Chicago 10 6 0 62,5 3-3-0 7-5-0 375 277
Lions de Détroit 4 12 0 25 0-6-0 3-9-0 372 437
AFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
y (3) Texans de Houston 12 4 0 75 5-1-0 10-2-0 416 331
x (5) Colts d'Indianapolis 11 5 0 68,8 4-2-0 8-4-0 357 387
Titans du Tennessee 6 10 0 37,5 1-5-0 5-7-0 330 471
Jaguars de Jacksonville 2 14 0 12,5 2-4-0 2-10-0 255 444
NFC Sud
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z* (1) Falcons d'Atlanta 13 3 0 81,3 3-3-0 9-3-0 419 299
Panthers de la Caroline 7 9 0 43,8 3-3-0 5-7-0 357 363
Saints de La Nouvelle-Orléans 7 9 0 43,8 3-3-0 5-7-0 461 454
Buccaneers de Tampa Bay 7 9 0 43,8 3-3-0 4-8-0 389 394
AFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z* (1) Broncos de Denver 13 3 0 81,3 6-0-0 10-2-0 481 289
Chargers de San Diego 7 9 0 43,8 4-2-0 7-5-0 350 350
Raiders d'Oakland 4 12 0 25 2-4-0 4-8-0 290 443
Chiefs de Kansas City 2 14 0 12,5 0-6-0 0-12-0 211 425
NFC Ouest
Franchise V D N PCT DIV CONF PM PE
z (2) 49ers de San Francisco 11 4 1 71,9 3-2-1 7-4-1 397 273
x (5) Seahawks de Seattle 11 5 0 68,8 3-3-0 8-4-0 412 245
Rams de Saint-Louis 7 8 1 46,9 4-1-1 6-5-1 299 348
Cardinals de l'Arizona 5 11 0 31,3 1-5-0 3-9-0 250 357
  • x : wild-card
  • y : Champion de division, wild-card
  • z : Champion de division dispensé de wild-card
  • * : avantage du terrain pendant les playoffs
  •      Qualifié pour les playoffs

Statistiques individuelles

Meilleurs quarterbacks

  • Évaluation
  1. Aaron Rodgers (Packers) : 108,0
  2. Peyton Manning (Broncos) : 105,8
  3. Robert Griffin III (Redskins) : 102,4 (record NFL rookie)
  4. Russell Wilson (Seahawks) : 100,0
  5. Matt Ryan (Falcons) : 99,1

(à noter les 104.1 d'Alex Smith, qui n'a joué que la première partie de la saison)

  • Total de yards
  1. Drew Brees (Saints) : 5 177
  2. Matthew Stafford (Lions) : 4 967
  3. Tony Romo (Cowboys) : 4 903
  4. Tom Brady (Patriots) : 4 827
  5. Matt Ryan (Falcons) : 4 719
  • Nombre de touchdowns
  1. Drew Brees (Saints) : 43
  2. Aaron Rodgers (Packers) : 39
  3. Peyton Manning (Broncos) : 37
  4. Tom Brady (Patriots) : 34
  5. Matt Ryan (Falcons) : 32

Meilleurs wide receivers

  • Total de yards
1. Calvin Johnson (Lions) : 1 964 (record NFL)
2. Andre Johnson (Texans) : 1 598
3. Brandon Marshall (Bears) : 1 508
4. Demaryius Thomas (Broncos) : 1 434
5. Vincent Jackson (Buccaneers) : 1 384
  • Nombre de touchdowns
1. James Jones (Packers) : 14
2. Eric Decker (Broncos) : 13
3. Dez Bryant (Cowboys) : 12
4. A. J. Green (Bengals) : 11
4. Rob Gronkowski (Patriots) : 11
  • Nombre de réceptions
1. Calvin Johnson (Lions) : 122
2. Brandon Marshall (Bears) : 118
2. Wes Welker (Patriots) : 118
4. Andre Johnson (Texans) : 112
5. Jason Witten (Cowboys) : 110 (record NFL pour un tight end)

Meilleurs running backs

  • Total de yards à la course
1. Adrian Peterson (Vikings) : 2 097
2. Alfred Morris (Redskins) : 1 613
3. Marshawn Lynch (Seahawks) : 1 590
4. Jamaal Charles (Chiefs) : 1 509
5. Doug Martin (Buccaneers) : 1 454
  • Nombre de touchdowns
1. Arian Foster (Texans) : 15
2. Alfred Morris (Redskins) : 13
3. Adrian Peterson (Vikings) : 12
3. Stevan Ridley (Patriots) : 12
5. Marshawn Lynch (Seahawks) : 11

Meilleurs défenseurs

  • Total de tackles
1. Luke Kuechly (Panthers) : 164
2. NaVorro Bowman (49ers) : 149
3. Chad Greenway (Vikings) : 148
4. Jerod Mayo (Patriots) : 147
5. Jerrell Freeman (Colts) : 145
1. J. J. Watt (Texans) : 20,5
2. Aldon Smith (49ers) : 19,5
3. Von Miller (Broncos) : 18,5
4. Cameron Wake (Dolphins) : 15
5. Clay Matthews (Packers) : 13
  • Nombre d'interceptions
1. Tim Jennings (Bears) : 9
2. Stevie Brown (Giants) : 8
2. Richard Sherman (Seahawks) : 8
4. Patrick Peterson (Cardinals) : 7
5. Thomas DeCoud (Falcons) : 6

L'usage de l'italique indique les joueurs rookies au cours de cette saison.

Récompenses individuelles

Source : NFL.com

(*) désigné par les fans sur le site NFL.com, à l'inverse des autres récompenses décernées par l'Associated Press.

Playoffs

Tableau du tour final

  Tour Wild Cards Playoffs de Division Finales de Conférence Super Bowl XLVII
                                     
5  Seattle 24  
4  Washington 14  
  5  Seattle 28  
    1  Atlanta 30  
      
        
  1  Atlanta 24  
NFC
  2  San Francisco 28  
6  Minnesota 10  
3  Green Bay 24  
  3  Green Bay 31
    2  San Francisco 45  
      
        
  2  San Francisco 31
  4  Baltimore 34
6  Cincinnati 13  
3  Houston 19  
  3  Houston 28
    2  Nouvelle-Angleterre 41  
      
        
  2  Nouvelle-Angleterre 13
AFC
  4  Baltimore 28  
5  Indianapolis 9  
4  Baltimore 24  
  4  Baltimore 38*
    1  Denver 35  
      

(*) Indique les victoires en prolongations.

Pour chaque conférence, le résultat du match de wild card entre les équipes classées 3e et 6e détermine les rencontres du second tour. Si l'équipe classée 3e l'emporte, elle rencontre ensuite l'équipe classée 2e de la conférence et l'autre équipe qui remporte le tour wild card rencontre l'équipe classée 1re. Si l'équipe classée 6e remporte le tour de wild card, elle rencontre ensuite l'équipe classée 1re et l'autre équipe qui a remporté la wild card rencontre l'équipe classée 2e.

Wild card (tour de repêchage)

Le tour de repêchage qualifie quatre équipes qui rejoindront les quatre équipes qualifiées directement grâce à un meilleur classement à l'issue de la saison régulière (classées en 1re ou 2e place des conférences AFC et NFC). Huit équipes participent au tour de repêchages: les quatre champions de division non directement qualifiés pour le second tour et les deux meilleures équipes restantes de chaque conférence. Les quatre équipes qui remportent le tour de wild card rejoignent ensuite les quatre équipes qualifiées directement.

Samedi 5 janvier 2013

AFC : Bengals de Cincinnati - Texans de Houston
Match disputé au Reliant Stadium de Houston
Statistiques de la rencontre : Bengals - Texans : 13 - 19[2]
Résumé sur nfl.com[3]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Bengals 0 7 3 3 13
Texans 3 6 7 3 19


NFC : Vikings du Minnesota - Packers de Green Bay
Match disputé au Lambeau Field, à Green Bay
Statistiques de la rencontre : Vikings - Packers : 10 - 24[4]
Résumé sur nfl.com[5]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Vikings 3 0 0 7 10
Packers 7 10 7 0 24

Dimanche 6 janvier 2013

AFC : Colts d'Indianapolis - Ravens de Baltimore
Match disputé au M&T Bank Stadium de Baltimore
Statistiques de la rencontre : Colts - Ravens: 9 - 24[6]
Résumé sur nfl.com[7]
Note : ce match est le dernier de la carrière de Ray Lewis à domicile, le vétéran ayant annoncé prendre sa retraite à l'issue de ces play-offs.

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Colts 0 6 3 0 9
Ravens 0 10 7 7 24


NFC : Seahawks de Seattle - Redskins de Washington
Match disputé au FedExField de Landover
Statistiques de la rencontre : Seahawks - Redskins : 24 - 14[8]
Résumé sur nfl.com[9]
Note : ce match constitue la première victoire à l'extérieur en play-offs des Seahawks depuis une victoire 27-20 contre les Dolphins en 1983[10].

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Seahawks 0 13 0 11 24
Redskins 14 0 0 0 14


Tour de division (demi-finales de conférence)

Samedi 12 janvier 2013

AFC : Ravens de Baltimore - Broncos de Denver
Match disputé au Mile High Stadium de Denver
Statistiques de la rencontre : Ravens - Broncos : 38 - 35 (2 prolongations)[11]
Résumé sur nfl.com[12]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 1repr 2epr Total
Ravens 14 7 7 7 0 3 38
Broncos 14 7 7 7 0 0 35


NFC : Packers de Green Bay - 49ers de San Francisco
Match disputé au Candlestick Park, à San Francisco
Statistiques de la rencontre : Packers - 49ers : 31 - 45[13]
Résumé sur nfl.com[14]
Note : au cours de ce match, Colin Kaepernick a battu le record du plus grand nombre de yards jamais courus par un quarterback en NFL, avec 181 (devant les 173 yards de Michael Vick).

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Packers 14 7 3 7 31
49ers 7 17 7 14 45

Dimanche 13 janvier 2013

NFC : Seahawks de Seattle - Falcons d'Atlanta
Match disputé au Georgia Dome d'Atlanta
Statistiques de la rencontre : Seahawks - Falcons: 28 - 30[15]
Résumé sur nfl.com[16]
Note : les Seahawks ont concédé un score de 20-0 à la mi-temps, avant de prendre la tête pour la première fois à 30 secondes de la fin du match (28-27), et de s'incliner sur un field goal final (30-28). Russell Wilson a battu à cette occasion le record du plus grand nombre de yards lancés par un quarterback rookie en play-offs, avec 385 yards. Matt Ryan signe sa première victoire en play-offs pour sa quatrième participation.

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Seahawks 0 0 7 21 28
Falcons 10 7 7 3 30


AFC : Texans de Houston - Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Match disputé au Gillette Stadium de Foxborough
Statistiques de la rencontre : Texans - Patriots : 28 - 41[17]
Résumé sur nfl.com[18]

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Texans 3 10 0 15 28
Patriots 7 10 14 10 41


Finales de conférence

Dimanche 20 janvier 2013

NFC : 49ers de San Francisco - Falcons d'Atlanta
Match disputé au Georgia Dome d'Atlanta
Statistiques de la rencontre : 49ers - Falcons : 28 - 24
Note : les 49ers remontent un déficit de 17 points, ce qui constitue le meilleur retour d'une équipe durant une Finale de Conférence NFC. Ce match constitue aussi leur première victoire en extérieur en play-offs depuis la saison 1988.

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
49ers 0 14 7 7 28
Falcons 10 14 0 0 24


AFC : Ravens de Baltimore - Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Match disputé au Gillette Stadium de Foxborough
Statistiques de la rencontre : Ravens - Patriots : 28 - 13

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Ravens 0 7 7 14 28
Patriots 3 10 0 0 13


Super Bowl XLVII

Dimanche 3 février 2013

AFC-NFC : Ravens de Baltimore - 49ers de San Francisco
Match disputé au Mercedes-Benz Superdome de La Nouvelle-Orléans
Statistiques de la rencontre : Ravens - 49ers : 34 - 31

Score par quart-temps
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Ravens 7 14 7 6 34
49ers 3 3 17 8 31


Faits notables de la saison 2012

  • Les Falcons d'Atlanta sont l'équipe à être restée invaincue le plus longtemps cette saison, en remportant ses 8 premières rencontres, avant de connaître une première défaite contre les Saints de La Nouvelle-Orléans sur le score de 31-27, lors de la 10e journée. C'est la première fois de leur histoire que les Falcons restent aussi longtemps invaincus en saison régulière.
  • Le 7 octobre, lors d'un match face aux Chargers de San Diego, Drew Brees bat le record vieux de 42 ans, détenu par Johnny Unitas, du plus grand nombre de matchs consécutifs avec au moins un touchdown (47). Il étend le record à 54, jusqu'à une défaite contre les Falcons au cours de la 13e journée, où il signe 5 interceptions pour aucun touchdown.
  • Au cours de la 9e journée, un match a opposé pour la première fois deux équipes menées depuis le début de la saison par des quarterbacks rookies et ayant un bilan positif, avec d'un côté les Colts d'Andrew Luck (4-3) et de l'autre les Dolphins de Ryan Tannehill (4-3). Le match s'est conclu sur le score de 23 à 20 pour les Colts, et Andrew Luck y a battu le record de yards lancés par un quarterback rookie en un seul match (433).
  • Au cours de la 10e journée, le match entre les 49ers de San Francisco et les Rams de Saint-Louis se termine sur une égalité parfaite, 24-24. C'est le premier match à se terminer sur un score nul depuis le 13-13 entre les Eagles de Philadelphie et les Bengals de Cincinnati durant la saison 2008[19].
  • Au cours de la 11e journée, Matt Schaub, le quarterback des Texans de Houston, a amassé 527 yards à la passe en un seul match, lors d'une victoire 43-37 contre les Jaguars de Jacksonville. Cette performance est la deuxième meilleure ex-aequo de l'histoire de la NFL en termes de yards lancés, juste derrière les 554 yards lancés par Norm Van Brocklin en 1951.
  • Au cours de la même journée, Matt Ryan, le quarterback des Falcons d'Atlanta, lance 5 interceptions durant la victoire 23-19 de son équipe contre les Cardinals de l'Arizona. Il devient le premier quarterback depuis Bart Starr en 1967 à remporter un match après avoir été autant intercepté[20].
  • Au cours de la 14e journée, les Seahawks de Seattle infligent une défaite sur le score de 58-0 aux Cardinals de l'Arizona, ce qui constitue l'un des plus importants shutout (match où seule une équipe parvient à marquer) depuis 1970[21]
  • Au cours de la 16e journée, Calvin Johnson, le wide receiver des Lions de Détroit, bat le record du plus grand nombre de yards captés en une seule saison (1 892), dépassant les 1 848 yards de Jerry Rice en 1995.
  • Au cours de la même journée, Andrew Luck bat le record du plus grand nombre de yards lancés par un rookie en une seule saison (4 183), dépassant les 4 051 de Cam Newton en 2011.

Notes et références

  1. USA Today, « NFL, referees end lockout after reaching new labor deal »,‎
  2. (en) Tour Wild Cards : résumé Bengals-Texans, sur scores.espn.go.com
  3. (en) Bengals-Texans, sur nfl.com
  4. (en) Tour Wild Cards: résumé Vikings-Packers, sur scores.espn.go.com
  5. (en) Vikings-Packers, sur nfl.com
  6. (en) Tour Wild Cards : résumé Colts - Ravens, sur scores.espn.go.com
  7. (en) Colts-Ravens, sur nfl.com
  8. (en) Tour Wild Cards : résumé Seahawks-Redskins, sur scores.espn.go.com
  9. (en) Seahawks-Redskins, sur nfl.com
  10. The Seattle Times, « Seahawks' road playoff streak has reached eight games, 29 years »,‎
  11. (en) Tour de Division : résumé Ravens-Broncos, sur scores.espn.go.com
  12. (en) Ravens-Broncos, sur nfl.com
  13. (en) Tour de Division : Packers-49ers, sur scores.espn.go.com
  14. (en) Packers-49ers, sur nfl.com
  15. (en) Tour de Division : résumé Seahawks - Falcons, sur scores.espn.go.com
  16. (en) Seahawks-Falcons, sur nfl.com
  17. (en) Tour de Division : résumé Texans-Patriots, sur scores.espn.go.com
  18. (en) Texans-Patriots, sur nfl.com
  19. NFL, « Rams-49ers play to tie in game fueled by weirdness »,‎
  20. The Washington Post, « Matt Ryan overcomes 5 interceptions to rally Falcons to 23-19 win over slumping Cardinals »,‎
  21. Pro-Football-Reference.com, « In a single game, from 1970 to 2012, in the regular season and playoffs (...) »