Saison 2012-2013 du Paris Saint-Germain

Paris SG
Saison 2012-2013
Généralités
Couleurs Rouge, bleu et blanc
Stade Parc des Princes
47 428 places
Président Drapeau : Qatar Nasser Al-Khelaïfi
Entraîneur Drapeau : Italie Carlo Ancelotti
Résultats
Championnat Champion
83 points (25V, 8N, 5D)
(69 buts pour, 23 buts contre)
Coupe de France Quarts de finale
contre Évian TG (1-1, 4-1tab)
Coupe de la Ligue Quarts de finale
contre l'ASSE (0-0, 5-3tab)
Ligue des champions Quarts de finale
contre le FC Barcelone (2-2, 1-1)
Meilleur buteur Championnat :
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović (30)
Toutes compétitions :
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović (35)
Meilleur passeur Championnat :
Drapeau : Argentine Javier Pastore (8)
Toutes compétitions :
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović (14)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 2012-2013 du Paris Saint-Germain est la 39e saison consécutive du club de la capitale en première division. Cette saison est marquée par le retour du club parisien en Ligue des champions, et de l'obtention du titre de champion de France, le troisième de l'histoire du club de la capitale après 1986 et 1994.

Avant-saison

Transferts

Zlatan Ibrahimović aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi, président parisien, et de Leonardo, directeur sportif, lors de la présentation du joueur en conférence de presse.

Le gardien Ronan Le Crom, arrivé lors de la trêve hivernale de la saison 2011-2012, prolonge d'un an son contrat[1]. Alors qu'il lui reste une année, le latéral droit Marcos Ceará résilie son contrat[2]. Le jeune Adrien Rabiot, issu du centre de formation, signe son premier contrat professionnel avec le PSG à l'âge de 17 ans[3]. Le défenseur serbe Milan Biševac quitte le Paris Saint-Germain pour l'Olympique lyonnais[4].

En juillet, le club recrute l'Argentin Ezequiel Lavezzi[5], le Brésilien Thiago Silva, considéré comme l'un des meilleurs défenseurs au monde[6], le Suédois Ibrahimović[7], le jeune milieu de terrain défensif italien Marco Verratti[8] ou encore le défenseur international néerlandais, Gregory van der Wiel, en tant que doublure de Christophe Jallet[9].

Le club annonce l'arrivée du jeune joueur brésilien Lucas en janvier 2013, en effet celui-ci rejoindra le club à la fin de la saison avec son club du São Paulo[10].

Diego Lugano, Adrien Rabiot[11], Mohamed Sissoko et Mathieu Bodmer seront prêtés durant le mercato hivernal respectivement au Málaga CF[12], au Toulouse FC, à l'AC Fiorentina, et à l'AS Saint-Étienne.

Jean-Christophe Bahebeck[13], Neeskens Kebano[14], Loïck Landre et Jean-Eudes Maurice[15] partent pour des clubs français durant le mercato estival.

Mercato d'été Tableau des transferts du mercato d’été
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Ezequiel Lavezzi Drapeau de l'Argentine Argentine Transfert (26,8 + 4 millions d'euros) SSC Naples Drapeau : Italie Serie A
Thiago Silva Drapeau du Brésil Brésil Transfert (40 millions d'euros) AC Milan Drapeau : Italie Serie A
Zlatan Ibrahimović Drapeau de la Suède Suède Transfert (20 millions d'euros) AC Milan Drapeau : Italie Serie A
Marco Verratti Drapeau de l'Italie Italie Transfert (11 + 3 millions d'euros) Delfino Pescara Drapeau : Italie Serie A
Gregory van der Wiel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Transfert (6 millions d'euros) Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
Adrien Rabiot Drapeau de la France France Premier contrat professionnel Paris Saint-Germain B Drapeau : France CFA
Jean-Eudes Maurice Drapeau d'Haïti Haïti Fin de prêt RC Lens Drapeau : France Ligue 2
Granddi Ngoyi Drapeau de la France France Fin de prêt FC Nantes Drapeau : France Ligue 2
Loïck Landre Drapeau de la France France Fin de prêt Clermont Foot Drapeau : France Ligue 2
Symbol oppose vote.svg Départs
Marcos Ceará Drapeau du Brésil Brésil Résiliation de contrat Cruzeiro EC Drapeau : Brésil Brasileirão
Granddi Ngoyi Drapeau de la France France Fin de contrat ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue 1
Loris Arnaud Drapeau de la France France Fin de contrat Chernomorets Bourgas Drapeau : Bulgarie D1 bulgare
Milan Biševac Drapeau de la Serbie Serbie Transfert (2,75 millions d'euros) Olympique lyonnais Drapeau : France Ligue 1
Jean-Christophe Bahebeck Drapeau de la France France Prêt ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue 1
Neeskens Kebano Drapeau de la France France Prêt SM Caen Drapeau : France Ligue 2
Loïck Landre Drapeau de la France France Prêt Gazélec Ajaccio Drapeau : France Ligue 2
Jean-Eudes Maurice Drapeau d'Haïti Haïti Prêt Le Mans FC Drapeau : France Ligue 2

Préparation d'avant-saison

Le PSG dispute cinq matchs amicaux face au SV Stegersbach (le mercredi 11 juillet au Stade Hartberg en Autriche), au CSKA Moscou (le samedi 14 juillet au Stade Hartberg en Autriche), à Chelsea (le 22 juillet au Yankee Stadium de New York), à la Juventus, championne d'Italie (le 28 juillet au stade Olympique de Montréal), finalement remplacée par l’équipe américaine D.C. United, puis face au FC Barcelone (le 4 août 2012 au Parc des Princes).

Face à DC United, club américain de MLS. Paris dispute la seconde et dernière rencontre de la tournée outre-Atlantique effectuée par le club de la capitale. Malgré la fatigue due à sa reprise tardive, Ibra trouve le chemin des filets d'une frappe enroulée du pied gauche après moins de 2 minutes de jeu, sur une passe de Jérémy Ménez en profondeur. Le match est interrompu par un orage violent survenu sur Washington.

Le , le PSG accueille le FC Barcelone au Parc des Princes à l'occasion de la première édition du tout nouveau Trophée de Paris. Alors que Paris est mené 0-2 à une demi-heure de l'échéance, le jeune défenseur catalan Martín Montoya commet une faute sur Ezequiel Lavezzi et concède un pénalty. Ibrahimović, désigné tireur, trompe le gardien adverse José Manuel Pinto, qui était pourtant parti du bon côté, d'une frappe en force. Le résultat se porte ensuite à (2-2), Zoumana Camara ayant égalisé à la 82e minute. La séance finale de tirs au but offre cependant la victoire et le trophée aux Barcelonais (4-1 aux tirs au but).

Compétitions

Championnat

La Ligue 1 2012-2013 est la soixante-quatorzième édition du championnat de France de football et la onzième sous l'appellation « Ligue 1 ». La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe que sont la Ligue des Champions (le podium) et la Ligue Europa (le quatrième et les vainqueurs des coupes nationales). Le Paris Saint-Germain participe à cette compétition pour la quarantième-et-unième fois de son histoire et la quarantième depuis la saison 1973-1974[16].

Les relégués de la saison précédente, le SM Caen, le Dijon FCO et l'AJ Auxerre, sont remplacés par le SC Bastia, champion de Ligue 2 en 2011-2012 après cinq ans d'absence, le Stade de Reims, 33 ans après sa dernière participation au plus haut niveau national, et l'ESTAC Troyes.

Journées 1 à 5

Journées 1 à 5 du championnat
J. Rencontre Place
1 Paris SG 2-2 FC Lorient 9e (-2)
2 AC Ajaccio 0-0 Paris SG 12e (-4)
3 Paris SG 0-0 G. Bordeaux 11e (-6)
4 Lille OSC 1-2 Paris SG 8e (-6)
5 Paris SG 2-0 Toulouse FC 4e (-6)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Pour leur premier match officiel, les parisiens se retrouvent face au FC Lorient, contre qui ils avaient aussi commencé le championnat l'année passée, match qui fut une défaite parisienne. Le match commence très mal avec un but de Maxwell contre-son-camp, dès la 4e minute, sur un centre de Kévin Monnet-Paquet. Les lorientais doublent la mise juste avant la pause Jérémie Aliadière, passant toute la défense parisienne et trompant Nicolas Douchez. En seconde période, Nenê, alors qu'il débutait le match sur le banc, adresse une longue passe aérienne à Zlatan Ibrahimović, qui marque son premier but officiel sous les couleurs parisiennes. À quelques minutes de la fin, Grégory Bourillon commet une faute sur Matuidi dans la surface. Déjà averti, il est expulsé du terrain. Ibrahimović marque sur pénalty et permet au club d'égaliser[M 1].

Pour la deuxième journée, les parisiens se déplacent en Corse au stade François-Coty pour affronter l'AC Ajaccio. En première période, Nenê adresse une passe vers Ménez, mais le tir finit sur Guillermo Ochoa. En seconde période, Lavezzi est expulsé à la suite d'un tacle dangereux sur Benjamin André. Dans le temps additionnel, une panne d'électricité se déclenche dans le stade. Après un quart d'heure de temps additionnel, le match se termine sur un score nul[M 2].

Journées 6 à 10

Journées 6 à 10 du championnat
J. Rencontre Place
6 SC Bastia 0-4 Paris SG 3e (-6)
7 Paris SG 2-0 FC Sochaux 2e (-3)
8 O. Marseille 2-2 Paris SG 2e (-3)
9 Paris SG 1-0 Stade de Reims 1er (0)
10 Nancy 0-1 Paris SG 1er (+1)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 11 à 15

Journées 11 à 15 du championnat
J. Rencontre Place
11 Paris SG 1-2 AS Saint-Étienne 2e (-2)
12 Montpellier HSC 1-1 Paris SG 2e (-2)
13 Paris SG 1-2 Stade rennais 3e (-5)
14 Paris SG 4-0 ESTAC Troyes 2e (-2)
15 OGC Nice 2-1 Paris SG 4e (-5)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 16 à 19

Journées 16 à 19 du championnat
J. Rencontre Place
16 Paris SG 4-0 Évian TG 2e (-5)
17 Valenciennes FC 0-4 Paris SG 2e (-3)
18 Paris SG 1-0 O. lyonnais 1er (0)
19 Stade brestois 0-3 Paris SG 1er (0)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

S'étant qualifié pour la phase finale de Ligue des champions plus tôt, les parisiens accueillent Évian Thonon Gaillard. Sur un centre de Jallet après un une-deux avec Pastore, Zlatan Ibrahimović ouvre le score à la 28e minute. Ménez trouve sur un ballon aérien Ibra, qui remet en retrait sur Ezequiel Lavezzi lui permettant de marquer son premier but avec Paris, qui est aussi le 3000e du PSG en championnat de France (31e). En seconde période, alors que les Savoyards se montrent plus dangereux, Pastore trouve dans la surface Thiago Motta, revenant de blessure, qui marque le troisième but de la partie (84e). L'Italien cède sa place pour Kevin Gameiro qui porte le score final à quatre à zéro, grâce à une passe de Ménez (86e)[M 3].

Les parisiens se déplacent au Stade du Hainaut pour affronter le Valenciennes FC, jusqu'alors invaincus à domicile. Dès la 28e minute, Zlatan dévie une frappe de Lavezzi du plat du pied dans les cages de Nicolas Penneteau, permettant au PSG de mener avant la pause. En seconde période, Javier Pastore tente une frappe que le gardien repousse sur Ibrahimović qui marque son deuxième but (49e). Seulement cinq minutes après, Ménez offre la balle du triplé au Suédois, qui marque ainsi son premier triplé de la saison. Lavezzi prend de vitesse la défense valenciennoise et inscrit le quatrième but de la partie[M 4]. Grâce à cette victoire, le PSG revient à 3 points de l'OL juste avant de les affronter.

Extrait du classement de Ligue 1 2012-2013 à la trêve hivernale

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris SG 38 19 11 5 3 36 12 +24
2 Olympique lyonnais 38 19 11 5 3 33 17 +16
3 Olympique de Marseille 38 19 12 2 5 24 20 +4
4 Stade rennais 32 19 10 2 7 29 24 +5
5 FC Lorient 31 19 8 7 4 32 29 +3

Trêve hivernale

Durant la trêve hivernale, Peguy Luyindula, après avoir prolongé d'un an de contrat alors qu'il était en procès avec ses employeurs[17], résilie son contrat avec le club[18]. Guillaume Hoarau et Nenê quittent respectivement le club pour le Dalian Aerbin FC (Chine) et l'Al-Gharafa SC (Qatar)[19],[20].

Diego Lugano, Adrien Rabiot[11], Mohamed Sissoko et Mathieu Bodmer seront prêtés durant le mercato hivernal respectivement au Málaga CF[12], au Toulouse FC, à l'AC Fiorentina, et à l'AS Saint-Étienne.

En fin de mercato hivernal, l'Anglais David Beckham s'engage pour une durée de 5 mois[21]. Il reversera son salaire à une association pour enfants.

Mercato d'hiver Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Lucas Drapeau du Brésil Brésil Transfert (40 millions d'euros) São Paulo FC Drapeau : Brésil Brasileirão
David Beckham Drapeau de l'Angleterre Angleterre Fin de contrat Los Angeles Galaxy Drapeau : États-Unis Major League Soccer
Symbol oppose vote.svg Départs
Peguy Luyindula Drapeau de la France France Résiliation de contrat New York Red Bulls Drapeau : États-Unis Major League Soccer
Guillaume Hoarau Drapeau de la France France Transfert gratuit Dalian Aerbin Drapeau : République populaire de Chine Super League
Nenê Drapeau du Brésil Brésil Transfert gratuit Al-Gharafa SC Drapeau : Qatar Qatar Stars League
Diego Lugano Drapeau de l'Uruguay Uruguay Prêt Málaga CF Drapeau : Espagne Liga
Adrien Rabiot Drapeau de la France France Prêt Toulouse FC Drapeau : France Ligue 1
Mohamed Sissoko Drapeau du Mali Mali Prêt ACF Fiorentina Drapeau : Italie Serie A
Mathieu Bodmer Drapeau de la France France Prêt AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1

Journées 20 à 24

Journées 20 à 24 du championnat
J. Rencontre Place
20 Paris SG 0-0 AC Ajaccio 2e (-2)
21 G. Bordeaux 0-1 Paris SG 1er (0)
22 Paris SG 1-0 Lille OSC 1er (0)
23 Toulouse FC 0-4 Paris SG 1er (+3)
24 Paris SG 3-1 SC Bastia 1er (+6)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 25 à 30

Journées 25 à 30 du championnat
J. Rencontre Place
25 FC Sochaux 3-2 Paris SG 1er (+3)
26 Paris SG 2-0 O. Marseille 1er (+3)
27 Stade de Reims 1-0 Paris SG 1er (+2)
28 Paris SG 2-1 Nancy 1er (+4)
29 AS Saint-Étienne 2-2 Paris SG 1er (+5)
30 Paris SG 1-0 Montpellier HSC 1er (+7)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Revenant d'Espagne avec une victoire en Ligue des Champions, les Parisiens se rendent Stade Auguste-Bonal pour affronter le FC Sochaux-Montbéliard. Le score se débloque après une demi-heure de jeu avec un but d'Alex de la tête sur un corner botté par Pastore. Lancé par Ryad Boudebouz, Sébastien Roudet croise une frappe finissant dans les filets de Sirigu (36e). En seconde période, Roudet sert Giovanni Sio, le franco-ivoirien fraîchement arrivé à Sochaux marque le deuxième but pour les Doubistes (54e). Mamadou Sakho égalise à la 76e minute à la suite d'un cafouillage dans la surface de Sochaux mais Cédric Bakambu marque un troisième but pour ses pairs synonyme de défaite pour Paris (82e). Le score final est de trois buts à deux[M 5].

Paris accueille son rival, l'Olympique de Marseille, pour un classico marqué par la très médiatisée présentation de David Beckham. Après seulement onze minutes, le marseillais Nicolas Nkoulou dévie une frappe de Lucas dans son but. Dans le temps additionnel de la seconde période, Beckham, entré un peu plus tôt, sert Ménez qui centre en force devant la cage de Mandanda, Zlatan repousse la balle du genou et porte le score final à deux-zéro[M 6].

Le Paris SG se rend au Stade Auguste-Delaune pour affronter le Stade de Reims. Sur une contre-attaque, Lavezzi se retrouve seul face à Kossi Agassa, mais manque le cadre. En seconde période, Ibra marque mais est injustement signalé hors-jeu. Alors que Christopher Glombard est expulsé quelques minutes plus tôt, le Polonais Grzegorz Krychowiak ouvre le score. Le score reste de 1-0 pour les Rémois[M 7].

Le Paris SG accueille l'AS Nancy-Lorraine au Parc des Princes avec pour but de se détacher un peu plus du deuxième: Lyon. Le match commence mal pour les parisiens, puisqu'à la 36e, Benjamin Moukandjo inscrit le premier but en reprenant de la tête son tir une première fois stoppé par Sirigu. Paris réagit en deuxième mi-temps par l'intermédiaire d'Ibrahimović servi par Ménez à la 59e. Ibra double la marque à la 62e. Bénéficiant d'une erreur du portier lorrain Damien Grégorini, Zlatan n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide pour inscrire son 24e but de la saison en championnat. Le score est donc de 2-1 pour les hommes d'Ancelotti[M 8].

Journées 30 à 38

Classement final et statistiques

Le Paris Saint-Germain termine le championnat à la première place avec 25 victoires, 8 matchs nuls et 5 défaites[22]. Le club parisien est le seul à avoir connu autant de succès et le seul à avoir subi si peu de revers lors du championnat. Une victoire rapportant trois points et un match nul un point, le PSG totalise 83 points soit douze de plus que son dauphin, l'Olympique de Marseille (OM). Les Parisiens possèdent la meilleure attaque du championnat avec 69 buts marqués[23], ainsi que la meilleure défense en encaissant que 23 buts[24], et la meilleure différence de buts. Le Paris SG est la meilleure formation aussi bien à domicile (43 points[25]) qu'à l'extérieur (40 points[26]). Sur les 38 journées du championnat, le PSG apparaît 22 fois à la place de leader. Les rouges et bleus figurent également à la dix-huitième place du classement du fair-play établi par la Ligue de football professionnel, avec 70 cartons jaunes et 7 cartons rouges[27].

Le Paris Saint-Germain est qualifié pour la phase de groupes de la Ligue des Champions 2013-2014 ainsi que l'OM, deuxième. L'Olympique lyonnais, troisième, participe aux barrages de la compétition pour tenter d'accéder à la phase de groupes. Les Girondins de Bordeaux, vainqueurs de la Coupe de France, se qualifient pour la phase de groupes de la Ligue Europa 2013-2014. L'OGC Nice, quatrième, et l'AS Saint-Étienne, vainqueur de la Coupe de la Ligue, obtiennent leur qualification pour les barrages de cette Ligue Europa. Les trois clubs relégués en Ligue 2 2013-2014 sont le Stade brestois après trois ans au plus haut niveau, l'AS Nancy-Lorraine qui était présent en première division depuis huit saisons et l'ES Troyes AC qui redescend après une seule saison en première division.

Extrait du classement de Ligue 1 2012-2013[22]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 83 38 25 8 5 69 23 +46
2 Olympique de Marseille 71 38 21 8 9 42 36 +6
3 Olympique lyonnais 67 38 19 10 9 61 38 +23
4 OGC Nice 64 38 18 10 10 57 46 +11
5 AS Saint-Étienne 63 38 16 15 7 60 32 +28
6 Lille OSC 62 38 16 14 8 59 40 +19
7 Girondins de Bordeaux 55 38 13 16 9 40 34 +6
  •      Phase de groupes de la Ligue des Champions 2013-2014
  •      Barrages de la Ligue des Champions 2013-2014
  •      Phase de groupes de la Ligue Europa 2013-2014
  •      Barrages de la Ligue Europa 2013-2014
  •      Troisième tour préliminaire de la Ligue Europa 2013-2014

Coupe de France

Rencontres en Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32 Arras 3-4 Paris SG CFA 2
1/16 Paris SG 3-1 Toulouse FC L1
1/8 Paris SG 2-0 O. Marseille L1
1/4 Évian TG tab1-1 Paris SG L1

La coupe de France 2012-2013 est la 96e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises tous les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Coupe de la Ligue

Rencontres en Coupe de la Ligue
Tour Rencontre Div.
1/8 Paris SG 2-0 O. Marseille L1
1/4 AS St-Étienne tab0-0 Paris SG L1

La Coupe de la Ligue 2012-2013 est la 19e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la Ligue de football professionnel (LFP) depuis 1994, qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. Depuis 2009, la LFP a instauré un nouveau format de coupe plus avantageux pour les équipes qualifiées pour une coupe d'Europe.

Étant qualifié pour la Ligue des champions, le Paris Saint-Germain joue à partir des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Les parisiens affrontent alors l'Olympique de Marseille. En première mi-temps, Guillaume Hoarau est déséquilibré dans la surface par le marseillais Rod Fanni qui est exclu du match, Thiago Silva transforme le penalty (29e). En seconde période, Jérémy Ménez, servi par Pastore, creuse l'écart (50e). Le score final est de 2-0 et les parisiens se qualifient pour les quarts de finale[M 9].

Le PSG se rend au Stade Geoffroy-Guichard pour affronter l'AS Saint-Étienne. Les Stéphanois résistent bien et amène les Parisiens aux tirs aux buts. Les Verts réussissent tous leurs penaltys, alors que Stéphane Ruffier arrête celui tiré par Thiago Silva. Le Paris SG est alors éliminé de la compétition[M 10].

Ligue des champions

La Ligue des champions 2012-2013 est la cinquante-huitième édition de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes inter-clubs. Elle est divisée en deux phases, une phase de groupes, qui consiste en huit mini-championnats de quatre équipes par groupe, les deux premiers poursuivant la compétition et le troisième étant repêché en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Puis une phase finale, décomposée en huitièmes de finales, quarts de finale, demi-finales et une finale qui se joue sur terrain neutre. En cas d'égalité, lors de la phase finale, la règle des buts marqués à l'extérieur s'applique puis le match retour est augmenté d'une prolongation et d'une séance de tirs au but s'il le faut. Les équipes sont qualifiées en fonction de leurs bons résultats en championnat lors de la saison précédente et le tenant du titre est le Chelsea FC, formation anglaises vainqueur des Bavarois du Bayern Munich lors de la séance de tirs au but (4-3).

Parcours en Ligue des champions

Parcours en Ligue des champions
Groupe A
Paris SG 4-1 2-0 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev
FC Porto Drapeau : Portugal 1-0 1-2 Paris SG
Dinamo Zagreb Drapeau : Croatie 0-2 0-4 Paris SG
Phase finale
Valence CF Drapeau : Espagne 1-2 1-1 Paris SG
Paris SG 2-2 1-1 Drapeau : Espagne FC Barcelone

Placé dans le deuxième chapeau, le PSG hérite d'un groupe composé du FC Porto, champion du Portugal en 2011-2012, du Dynamo Kiev, vice-champion du championnat ukrainien lors de l'exercice précédent, et du Dinamo Zagreb, vainqueur du dernier championnat croate[28].

L'équipe parisienne débute le 18 septembre sa phase de groupes à domicile en recevant le Dynamo Kiev, placé dans le chapeau 3 lors du tirage au sort. Dès la 19e minute, Ménez est fauché dans la surface par l'Ukrainien Taras Mykhalyk, l'arbitre siffle un penalty, transformé par Ibrahimović. À la demi-heure de jeu, après un corner dégagé par la défense de Kiev, la balle revient sur Thiago Silva qui marque son premier but avec le PSG. Trois minutes après, sur un corner tiré par Chantôme, Alex marque de volée le troisième but parisien avant la pause. En fin de seconde période, le portugais Miguel Veloso réduit l'écart. Dans le temps additionnel, Nenê sert Javier Pastore qui marque le quatrième but pour Paris. Le score final est de quatre buts à un[M 11]. Deux semaines plus tard, le PSG se rend à l'Estádio do Dragão pour affronter le FC Porto. À la 83e minute, João Moutinho trouve James Rodríguez aux deuxième poteau, le Colombien trouve le petit filet opposé de Sirigu, score final 1-0. Le Paris SG obtient sa première défaite de sa campagne européenne[M 12]. Lors de la troisième journée, les parisiens se rendent au Stade Maksimir pour affronter le Dinamo Zagreb. Dès la demi-heure de jeu, Ménez, côté gauche, sert Ibrahimović, qui ouvre le score. Dix minutes après, Pastore sert Jérémy Ménez, le Français tire, la balle passe entre les jambes du gardien croate Ivan Kelava. Le sore final est de 2-0[M 13].

Quatrième match, le Paris SG reçoit à nouveau Zagreb. Les Parisiens marquent quatre buts, tous grâce à une passe décisive de Zlatan Ibrahimović, Alex, Blaise Matuidi, Jérémy Ménez et Guillaume Hoarau sont les buteurs. À l'occasion de cette victoire 4-0, le milieu de terrain Adrien Rabiot devient, à l'âge de 17 ans et 7 mois, le plus jeune joueur du PSG à commencer un match de Ligue des Champions[M 14]. Pour son cinquième match, le PSG se rend Stade olympique de Kiev pour affronter le Dynamo Kiev. Avant la pause, Ibra trouve l'Argentin Ezequiel Lavezzi qui trompe le gardien Maksym Koval d'un ballon piqué. En seconde période, après une erreur de la défense ukrainienne, Matuidi récupère le ballon et le glisse à Lavezzi pour le doublé, score final de deux à zéro. Alors deuxième de son groupe, le Paris Saint-Germain assure sa qualification pour la phase finale de la compétition[M 15]. Lors de la dernière journée, le Paris SG accueille le FC Porto, leader du groupe. Après 29 minutes de jeu, Maxwell sur coup-franc trouve Thiago Silva qui ouvre le score de la tête. Les portugais réagissent puisque Danilo trouve le Colombien Jackson Martínez qui égalise de la tête (33e). À l'heure de jeu, Ménez sert Lavezzi qui frappe en force sur le gardien Helton qui voit la balle lui passer entre les mains. Le score final est de 2-1, permettant au PSG de se retrouver à la première place de son groupe[M 16].

Classement et résultats du groupe A de la Ligue des champions 2012-2013[29]
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau de la France Drapeau du Portugal Drapeau de l'Ukraine Drapeau de la Croatie
1 Drapeau de la France Paris SG 15 6 5 0 1 14 3 +11 Drapeau de la France Paris SG 2-1 4-1 4-0
2 Drapeau du Portugal FC Porto 13 6 4 1 1 10 4 +6 Drapeau du Portugal FC Porto 1-0 3-2 3-0
3 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev 5 6 1 2 3 6 10 -4 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev 0-2 0-0 2-0
4 Drapeau de la Croatie Dinamo Zagreb 1 6 0 1 5 1 14 -13 Drapeau de la Croatie Dinamo Zagreb 0-2 0-2 1-1

Tête de série lors du tirage des huitièmes de finale, le Paris SG hérite d'une double confrontation contre le Valence CF, troisième lors championnat d'Espagne 2011-2012. Le match aller à l'Estadio de Mestalla débute bien avec une frappe de Lucas repoussée par le poteau. Après seulement 10 minutes de jeu, Lavezzi sert Pastore, qui sert de nouveau El Pocho, qui ouvre le score. Le Brésilien Lucas se fraye un chemin sur le côté droit puis trouve Pastore qui tire directement dans le but valencien (43e). Clément Chantôme marque un troisième but, mais l'arbitre siffle un hors-jeu inexistant. En toute fin de match, le Français Adil Rami réduit l'écart, servi sur un coup-franc tiré par Tino Costa. Dans le temps additionnel, Ibrahimović prend un carton rouge[M 17]. Lors du match retour, Valence ouvre le score en seconde mi-temps par l'intermédiaire de Jonas (55e). Fraîchement rentré, Kevin Gameiro récupère le ballon dans la moitié de terrain espagnole mais bute sur la défense espagnole, Ezequiel Lavezzi récupère le ballon sur le contre favorable, l'Argentin voit sa première frappe buter sur le gardien. Le ballon revient sur l'Argentin et égalise du pied droit, il marque ainsi son cinquième but en Ligue des champions. Ce match nul 1-1 permet au PSG de jouer les quarts de finale de la compétition, palier dernièrement atteint en 1995[M 18].

Pour les quarts de finale, le PSG tombe sur le FC Barcelone, vice-champion du championnat espagnol lors de l'exercice précédent[30]. Initialement suspendu deux matchs pour son expulsion à Valence, Ibrahimović n'a finalement pris qu'un match après l'appel du club devant la commission de discipline de l'UEFA[31].

Coefficient UEFA

De par ses résultats dans cette Ligue des champions, le PSG acquiert des points pour son coefficient UEFA, utilisé lors des tirages au sort des compétitions de l'UEFA.

Classement 2013 des clubs par leur coefficient UEFA[32],[Note 1]
Rang
2013
Rang
2012
Évolution
Club
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
Coefficient
1 1 = Drapeau : Espagne FC Barcelone 28,6624 30,5856 36,6428 34,1714 27,542 157,605
2 4 +2 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 22,5374 30,6166 24,1332 33,0500 34,528 144,865
3 5 +2 Drapeau : Espagne Real Madrid 14,6624 22,5856 33,6428 36,1714 29,542 136,605
17 11 -6 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 23,000 24,585 15,671 3,050 12,228 78,535
18 18 = Drapeau : Russie CSKA Moscou 18,950 21,233 16,183 17,950 3,450 77,766
19 48 +29 Paris SG 18,200 3,000 14,150 9,100 27,350 71,800
20 43 +23 Drapeau : Italie Juventus FC 16,275 18,085 8,314 2,271 25,883 70,829
21 20 -1 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 14,950 2,733 18,183 19,950 14,950 70,766

Matchs officiels de la saison

Le tableau ci-dessous retrace dans l'ordre chronologique les 54 rencontres officielles jouées par le Paris Saint-Germain durant la saison. Le club parisien a participé aux 38 journées du championnat ainsi qu'à quatre tours de Coupe de France, deux rencontres en Coupe de la Ligue et dix matchs sur le plan européen, via la Ligue des Champions. Les buteurs sont accompagnés d'une indication entre parenthèses sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Le bilan général de la saison est de 35 victoires, 13 matchs nuls et 6 défaites.

Joueurs et encadrement technique

Effectif et encadrement

Effectif de la saison 2012-2013[34],[35]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
1 G Drapeau de la France Douchez, NicolasNicolas Douchez 22/04/1980 (37 ans)
Stade rennais
16 G Drapeau de la France Areola, AlphonseAlphonse Areola 27/02/1993 (24 ans) France -20 ans 0 Formé au club
30 G Drapeau de l'Italie Sirigu, SalvatoreSalvatore Sirigu 12/01/1987 (30 ans) Italie US Palerme
40 G Drapeau de la France Le Crom, RonanRonan Le Crom 13/07/1974 (43 ans)
AS Nancy-Lorraine
2 D Drapeau du Brésil Silva, ThiagoThiago Silva Capitaine 22/09/1984 (33 ans) Brésil AC Milan
3 D Drapeau de la France Sakho, MamadouMamadou Sakho 13/02/1990 (27 ans) France 0 Formé au club
5 D Drapeau de la Côte d'Ivoire Tiéné, SiakaSiaka Tiéné 22/02/1982 (35 ans) Côte d'Ivoire Valenciennes FC
6 D Drapeau de la France Camara, ZoumanaZoumana Camara 03/04/1979 (38 ans) France AS Saint-Étienne
13 D Drapeau du Brésil , AlexAlex 17/06/1982 (35 ans) Brésil Chelsea FC
17 D Drapeau du Brésil Maxwell, Maxwell 27/08/1981 (36 ans) Brésil olympique FC Barcelone
22 D Drapeau de la France Armand, SylvainSylvain Armand 01/06/1980 (37 ans) France espoirs FC Nantes
23 D Drapeau des Pays-Bas van der Wiel, GregoryGregory van der Wiel 03/02/1988 (29 ans) Pays-Bas Ajax Amsterdam
26 D Drapeau de la France Jallet, ChristopheChristophe Jallet 30/10/1983 (34 ans) France FC Lorient
7 M Drapeau de la France Ménez, JérémyJérémy Ménez 07/05/1987 (30 ans) France AS Rome
14 M Drapeau de la France Matuidi, BlaiseBlaise Matuidi 09/04/1987 (30 ans) France AS Saint-Étienne
20 M Drapeau de la France Chantôme, ClémentClément Chantôme 11/09/1987 (30 ans) France 0 Formé au club
24 M Drapeau de l'Italie Verratti, MarcoMarco Verratti 05/11/1992 (25 ans) Italie Pescara
27 M Drapeau de l'Argentine Pastore, JavierJavier Pastore 20/06/1989 (28 ans) Argentine US Palerme
28 M Drapeau de l'Italie Motta, ThiagoThiago Motta 28/08/1982 (35 ans) Italie Inter Milan
29 M Drapeau du Brésil Lucas, Lucas 13/08/1992 (25 ans) Brésil São Paulo FC
32 M Drapeau de l'Angleterre Beckham, DavidDavid Beckham 02/05/1975 (42 ans) Angleterre Los Angeles Galaxy
10[Note 4] A Drapeau de la Suède Ibrahimović, ZlatanZlatan Ibrahimović 03/10/1981 (36 ans) Suède AC Milan
11 A Drapeau de l'Argentine Lavezzi, EzequielEzequiel Lavezzi 03/05/1985 (32 ans) Argentine SSC Naples
19 A Drapeau de la France Gameiro, KevinKevin Gameiro 09/05/1987 (30 ans) France FC Lorient
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Angleterre Paul Clement
  • Drapeau : France Claude Makelele
  • Drapeau : Italie Angelo Castellazzi
  • Drapeau : Italie Giovanni Mauri
  • Drapeau : France Denis Lefebve
  • Drapeau : France Simon Colinet
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Jérôme Andral
  • Drapeau : France Bruno Le Natur
  • Drapeau : France Gaël Pasquer
Médecin(s)

Légende

Statistiques collectives

Bilan sportif de l'équipe première du Paris Saint-Germain
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Ligue 1 - 1er 38 25 8 5 69 23 +46
Coupe de France 1/32 de finale 1/4 de finale 4 3 1 0 10 5 +5
Coupe de la Ligue 1/8 de finale 1/4 de finale 2 1 1 0 2 0 +2
Ligue des champions Phase de groupes 1/4 de finale 10 6 3 1 20 8 +12
Total - - 54 35 13 6 101 36 +65

Statistiques individuelles

Passeur Total
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović 14
Drapeau : Argentine Javier Pastore 12
Drapeau : France Jérémy Ménez 11
Drapeau : Brésil Maxwell 5
Drapeau : Brésil Nenê 5
Drapeau : Brésil Lucas 4
Drapeau : Argentine Ezequiel Lavezzi 4
Drapeau : France Christophe Jallet 4
Drapeau : Italie Marco Verratti 4
2 joueurs 2
2 joueurs 1
Buteur Total
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović 35
Drapeau : Argentine Ezequiel Lavezzi 11
Drapeau : Argentine Javier Pastore 9
Drapeau : France Kevin Gameiro 9
Drapeau : France Jérémy Ménez 8
Drapeau : France Blaise Matuidi 8
Drapeau : Brésil Alex 4
Drapeau : Brésil Thiago Silva 4
4 joueurs 2
5 joueurs 1

Joueurs prêtés

Nat. Nom Club en prêt Compétition Championnat Coupe nationale Total
MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge
Drapeau : Mali Mohamed Sissoko ACF Fiorentina Drapeau : Italie Serie A 5 0 1 0 0 0 0 0 5 0 1 0
Drapeau : France Mathieu Bodmer AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1 14 2 1 0 2 0 1 0 16 2 2 0
Drapeau : Uruguay Diego Lugano Málaga CF Drapeau : Espagne Liga 11 0 2 0 0 0 0 0 11 0 2 0
Drapeau : Haïti Jean-Eudes Maurice Le Mans FC Drapeau : France Ligue 2 8 0 0 0 1 0 0 0 9 0 0 0
Drapeau : France Jean-Christophe Bahebeck ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue 1 27 3 2 1 6 3 0 0 33 6 2 1
Drapeau : France Adrien Rabiot Toulouse FC Drapeau : France Ligue 1 13 1 1 0 0 0 0 0 13 1 1 0
Drapeau : France Neeskens Kebano SM Caen Drapeau : France Ligue 2 12 1 0 0 4 1 0 0 16 2 0 0
Drapeau : France Loïck Landre GFC Ajaccio Drapeau : France Ligue 2 24 3 6 0 0 0 0 0 24 3 6 0
Drapeau : Mali Kalifa Traoré CS Sedan Drapeau : France Ligue 2 16 0 1 0 5 0 1 0 21 0 2 0

Récompenses et distinctions

Au cours de la saison 2012-2013, l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) récompense chaque mois le meilleur joueur du championnat de France. Après une sélection de trois joueurs choisis par les médias sportifs, le public élit le joueur du mois avec des votes par SMS ou par Internet. Trois parisiens ont été élus joueur du mois pendant cette saison : Zlatan Ibrahimović en septembre[36], Salvatore Sirigu en janvier[37] et Thiago Silva en mars[38].

Le , l'UNFP organise la remise des trophées UNFP du football, trophées nominatifs des meilleurs acteurs du football français pour la saison. Six joueurs parisiens sont nommés dans quatre catégories différentes. Zlatan Ibrahimović, Thiago Silva et Blaise Matuidi font partie des nommés pour le prix du meilleur joueur de Ligue 1, Salvatore Sirigu pour le prix du meilleur gardien, Marco Verratti pour le prix du meilleur espoir et Carlo Ancelotti pour le prix du meilleur entraîneur[39]. Ibrahimović remporte le trophée de meilleur joueur, Sirigu celui de meilleur gardien, Ancelotti finit ex æquo avec Christophe Galtier tandis que Florian Thauvin, le milieu offensif du SC Bastia, est finalement le meilleur espoir. Sept parisiens sont présents dans l'équipe-type de Ligue 1, ce sont Sirigu, Jallet, Thiago Silva, Maxwell, Verratti, Matuidi et Ibrahimović[40].

En outre, Ibrahimović termine meilleur buteur du championnat avec 30 buts[41].

Joueurs en sélection nationale

Équipe de France

Matchs de la France avec des joueurs du PSG
Compétition Date Rencontre
Amical 15.08.12 Drapeau : France France 0-0 Drapeau : Uruguay Uruguay
Élim. Mondial 07.09.12 Drapeau : Finlande Finlande 0-1 Drapeau : France France
11.09.12 Drapeau : France France 3-1 Drapeau : Biélorussie Biélorussie
Amical 12.10.12 Drapeau : France France 0-1 Drapeau : Japon Japon
Élim. Mondial 16.10.12 Drapeau : France France 1-1 Drapeau : Espagne Espagne
Amical 14.11.12 Drapeau : Italie Italie 1-2 Drapeau : France France
06.02.13 Drapeau : France France 1-2 Drapeau : Allemagne Allemagne
Élim. Mondial 22.03.13 Drapeau : France France 3-1 Drapeau : Géorgie Géorgie
26.03.13 Drapeau : France France 0-1 Drapeau : Espagne Espagne

Parmi 15 joueurs français, 5 parisiens sont sélectionnés en équipe de France cette saison : Mamadou Sakho, Blaise Matuidi, Jérémy Ménez, Christophe Jallet et Clément Chantôme.

L'équipe de France a pour nouveau sélectionneur Didier Deschamps afin d'emmener l'équipe à la coupe du monde de 2014.

Temps de jeu des joueurs du PSG avec l'équipe de France au 29 mars 2013
Joueurs Position Drapeau : Uruguay Drapeau : Finlande Drapeau : Biélorussie Drapeau : Japon Drapeau : Espagne Drapeau : Italie Drapeau : Allemagne Drapeau : Géorgie Drapeau : Espagne
Mamadou Sakho Défenseur 90 90 90 90 90 90 90 90
Christophe Jallet Défenseur Entré  62 90 Entré  46 90 90
Blaise Matuidi Milieu Entré  75 Entré  75 Remplacé 46 90 90 Remplacé 46 Remplacé 67 90
Clément Chantôme Milieu Entré  46 Remplacé 75
Jérémy Ménez Attaquant Remplacé 64 Entré  1 Remplacé 68 Remplacé 68 Entré  26 Entré  3 Entré  13 Entré  21

Sélections étrangères

Statistiques des joueurs du PSG avec les sélections étrangères
Nom Éliminatoires
CAN
CAN Éliminatoires
Coupe du monde
Matchs amicaux Total
MJ But inscrit Averti Carton rouge MJ But inscrit Averti Carton rouge MJ But inscrit Averti Carton rouge MJ But inscrit Averti Carton rouge MJ But inscrit Averti Carton rouge
Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović 3 2 1 0 3 4 1 0 6 6 2 0
Drapeau : Argentine Ezequiel Lavezzi 2 0 0 0 1 0 0 0 3 0 0 0
Drapeau : Brésil Lucas 1 0 0 0 1 0 0 0
Drapeau : Uruguay Diego Lugano 3 0 2 0 2 0 1 0 5 0 3 0
Drapeau : Brésil Thiago Silva 4 0 1 0 4 0 1 0
Drapeau : Italie Salvatore Sirigu 0 0 0 0 2 0 0 0 2 0 0 0
Drapeau : Mali Mohamed Sissoko 3 0 0 0 3 0 0 0
Drapeau : Côte d'Ivoire Siaka Tiéné 2 0 0 0 3 0 0 0 2 0 0 0 7 0 0 0
Drapeau : Italie Marco Verratti 0 0 0 0 3 1 0 0 3 1 0 0

Aspects juridiques et économiques

Affluence et télévision

Affluence

Affluence du Paris SG à domicile

Stade brestois 29Valenciennes Football ClubOlympique Gymnaste Club Nice Côte d'AzurFC Barcelone (football)Montpellier Hérault Sport ClubAssociation sportive Nancy-LorraineValence Club de FútbolOlympique de MarseilleOlympique de MarseilleSporting Club de BastiaLOSC LilleToulouse Football ClubAthletic club ajaccienOlympique lyonnaisÉvian Thonon Gaillard Football ClubFutebol Clube do PortoEspérance sportive Troyes Aube ChampagneStade rennais football clubDinamo ZagrebAssociation sportive de Saint-ÉtienneOlympique de MarseilleStade de ReimsFootball Club Sochaux-MontbéliardDynamo KievToulouse Football ClubFootball Club des Girondins de BordeauxFootball Club Lorient

Retransmission télévisée

La saison 2012-2013 de Ligue 1 est la saison des bouleversements en termes de retransmissions télévisée. En effet, la Ligue de football professionnel (LFP) a choisi de prendre exemple sur les championnats étrangers et d'étaler les matchs sur les trois jours du week-end et sur plusieurs tranches horaires. Ainsi la journées de championnat débutera le vendredi soir à 21 h, un match sera diffusé samedi à 17 h, puis quatre matchs à 19 h et un à 21 h, enfin un match sera diffusé à 14 h le dimanche, puis un à 17 h et enfin un à 21 h[42].

De plus, l'apparition de nouveaux investisseurs (beIN Sport du groupe Al Jazeera) est venu bouleverser les habitudes des diffuseurs français. Ainsi le groupe Canal+ qui était le diffuseur majoritaire de la Ligue 1 les saisons précédentes verse désormais 420 millions d'euros de droits télévisuels à la LFP pour les matchs du dimanche soir qui seront à vingt-deux reprises les plus belles affiches de la journée, les matchs du samedi à 17 h et les magazines footballistiques (Jour de foot, Canal Football Club, une nouvelle émission diffusée le vendredi soir et Total Ligue 1 diffusé le lundi)[43]. De son côté la chaine qatarie va débourser 150 millions d'euros pour le match du vendredi soir et du samedi qui seront à seize reprises les plus belles affiches de la journée, les matchs du dimanche à 14 h et à 17 h, et les quatre matchs restant le samedi à 19 h en offre pay per view[42].

Les droits télévisés seront versés par la LFP au Paris SG au terme de la saison. À une part fixe qui revient de droit à chaque club de l'élite, sera ajoutée une partie variable qui est calculée à partir des résultats sportifs et de la notoriété de l'équipe.

Équipe réserve

L'équipe réserve du Paris Saint-Germain sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation du camp des Loges ainsi que de recours pour les joueurs de retour de blessure ou en manque de temps de jeu. Elle est entraînée par Franck Rizzetto pour la deuxième année consécutive[44].

Pour la saison 2012-2013, elle évolue dans le groupe B du championnat de France amateur, soit le quatrième niveau de la hiérarchie du football en France.

Extrait du classement de CFA 2012-2013 (Groupe B)
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
6 FC Mulhouse 87 34 15 8 11 46 39 +7
7 FC Villefranche 81 34 12 11 11 44 42 +2
8 Paris SG rés. 78 34 10 14 10 44 49 -5
9 Jura Sud Foot 77 34 10 13 11 31 38 -7
10 AS Yzeure 77 34 11 10 13 37 35 +2
  •      Demi-finales du championnat de France des réserves professionnelles

Notes et références

Notes

  1. Le coefficient d'un club pour une saison donnée est égal au nombre de points du club acquis sur la saison, auquel on ajoute le cinquième du coefficient du championnat auquel il appartient, le tout arrondi au millième inférieur près. Ainsi, le coefficient UEFA total pour un club est l'addition des coefficients de chaque saison sur les cinq dernières années. Pour les détails sur l'attribution des points, voir Calcul du coefficient UEFA des clubs.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  4. a, b et c Après le départ de Luis Nenê lors de la trêve hivernale, Zlatan Ibrahimović reprend son numéro 10. Il jouait la première partie de saison avec le numéro 18.

Références

  1. « Le Crom prolonge aussi », sur lequipe.fr (consulté le 25 mai 2012)
  2. « Résiliation à l’amiable du contrat de Marcos Ceara », sur psg.fr (consulté le 25 juin 2012)
  3. « Premier contrat professionnel pour Adrien Rabiot », sur psg.fr (consulté le 3 juillet 2012)
  4. « Accord pour le transfert de Milan Bisevac », sur psg.fr (consulté le 16 août 2012)
  5. « Paris officialise enfin Lavezzi », sur lequipe.fr (consulté le 2 juillet 2012)
  6. « Thiago Silva au Paris Saint-Germain », sur psg.fr (consulté le 14 juillet 2012)
  7. « Zlatan Ibrahimović 3 ans au PSG ! », sur psg.fr (consulté le 18 juillet 2012)
  8. « Marco Verratti au Paris Saint-Germain », sur psg.fr (consulté le 18 juillet 2012)
  9. « Gregory Van der Wiel 4 ans à Paris », sur psg.fr (consulté le 6 septembre 2012)
  10. « LUCAS AU PSG EN JANVIER 2013 », sur psg.fr (consulté le 8 août 2012)
  11. a et b « Adrien Rabiot prêté à Toulouse », psg.fr, 31 janvier 2013.
  12. a et b Lugano à Malaga (off.)
  13. « Bahebeck prêté à Troyes », sur psg.fr (consulté le 6 août 2012)
  14. « Neeskens Kebano prêté à Caen », sur psg.fr (consulté le 14 août 2012)
  15. « Paris prête Maurice au Mans », sur lequipe.fr (consulté le 4 septembre 2012)
  16. « Historique du Paris SG », sur lfp.fr (consulté le 29 janvier 2013)
  17. « Communiqué du PSG et de Peguy Luyindula », sur lequipe.fr (consulté le 23 mai 2012)
  18. Robert Langer, « PSG : Luyindula a résilié », sur mercato365.com, (consulté le 28 décembre 2012)
  19. « Guillaume Hoarau quitte le Paris Saint-Germain », sur psg.fr (consulté le 9 février 2013)
  20. « Nenê officiellement à Al-Gharafa », sur psg.fr (consulté le 9 février 2013)
  21. http://mercato.eurosport.fr/football/ligue-1/2012-2013/david-beckham-arrive-au-psg_sto3601371/story.shtml
  22. a et b « Classement officiel de Ligue 1 2012-2013 », sur lfp.fr (consulté le 6 août 2013)
  23. « Classement de l'attaque 2012-2013 », sur lfp.fr
  24. « Classement de la défense 2012-2013 », sur lfp.fr
  25. « Classement Domicile 2012-2013 », sur lfp.fr
  26. « Classement Extérieur 2012-2013 », sur lfp.fr
  27. « Classement du fair-play 2012-2013 », sur lfp.fr
  28. « Tirage au sort de la phase de groupes », sur fr.uefa.com (consulté le 4 mars 2013)
  29. « Groupe A de la Ligue des champions 2012-2013 », sur fr.uefa.com (consulté le 31 août 2012)
  30. « Tirage au sort des quarts de finale », sur fr.uefa.com (consulté le 15 mars 2013)
  31. « Ibra jouera contre le Barça ! », sur lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 26 mars 2013)
  32. « Coefficients des clubs 2012-2013 », sur fr.uefa.com (consulté le 27 mai 2013)
  33. « Calendrier et résultats - Saison 2012/2013 », sur psg.fr (consulté le 4 mars 2013)
  34. a et b « Statistiques du Paris SG 2012-2013 », sur footballdatabase.eu (consulté le 5 mars 2013)
  35. « Effectif et staff - Saison 2012/2013 », sur psg.fr
  36. « Résultat du trophée du mois de septembre 2012! », sur footballeurspros.fr
  37. « Résultat du trophée du mois de janvier 2013! », sur footballeurspros.fr
  38. « Résultat du trophée du mois de mars 2013! », sur footballeurspros.fr
  39. « Un grand chelem pour le PSG ? », sur lequipe.fr, L'Équipe
  40. « UNFP : Trophées UNFP du football - Le palmarès complet », sur unfp.org
  41. « Classement officiel des buteurs de Ligue 1 2012/2013 », sur lfp.fr, LFP
  42. a et b « Al-Jazira / Canal+ : comment suivre la Ligue 1 à la TV en 2012-2013 », sur footmercato.net, (consulté le 1er juin 2012)
  43. « Droits TV Ligue 1 (2012 - 2016) SPORT TV vous explique tout ! », sur sport-tv.org (consulté le 1er juin 2012)
  44. « Effectif professionnel actuel », sur psg.fr (consulté le 3 janvier 2012)

Feuilles et résumés de matchs

  1. « PSG-Lorient », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  2. « Ajaccio-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  3. « PSG-Évian », sur psg.fr, (consulté le 5 mars 2013)
  4. « VA-PSG », sur psg.fr, (consulté le 5 mars 2013)
  5. « Sochaux-PSG », sur psg.fr, (consulté le 5 mars 2013)
  6. « PSG-OM », sur psg.fr, (consulté le 5 mars 2013)
  7. « Reims-PSG », sur psg.fr, (consulté le 5 mars 2013)
  8. « PSG-Nancy », sur psg.fr, (consulté le 12 mars 2013)
  9. « PSG-OM », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  10. « ASSE-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  11. « PSG-Kiev », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  12. « Porto-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  13. « Zagreb-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  14. « PSG-Zagreb », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  15. « Kiev-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  16. « PSG-Porto », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  17. « Valence-PSG », sur psg.fr, (consulté le 4 mars 2013)
  18. « PSG-Valence », sur psg.fr, (consulté le 12 mars 2013)

Bibliographie

  • PSG, le livre de la saison 2012-2013, Éditions Solar, , 120 p., cartonné (ISBN 2263063781)