Saison 2002-2003 du Paris Saint-Germain

Paris SG
Saison 2002-2003
Généralités
Couleurs Rouge, bleu et blanc
Stade Parc des Princes
Président Drapeau : France Laurent Perpère
Entraîneur Drapeau : France Luis Fernandez
Résultats
Championnat 11e
54 points (14V, 12N, 12D)
(47 buts pour, 36 buts contre)
Coupe de France Finaliste
contre l'AJ Auxerre (2-1)
Coupe de la Ligue Seizièmes de finale
contre le FC Nantes (2-3)
Coupe UEFA Seizièmes de finale
contre le Boavista FC
Meilleur buteur Drapeau : Brésil Ronaldinho (12)

Chronologie

La saison 2002-2003 du Paris Saint-Germain est la trente-deuxième saison consécutive du club de la capitale en première division.

Avant-saison

Le Paris Saint Germain, quatrième la saison passée[1], a échoué à un point de la qualification en Ligue des champions. S'il a réussi à retenir sa star Ronaldinho, qui vient de remporter la Coupe du monde avec le Brésil, il doit faire face au départ de Arteta et à la fin de contrat de Okocha. L'entraîneur Luis Fernandez et le président Laurent Perpère restent en poste[2].

Mercato d'été Tableau des transferts du mercato d’été
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Alioune Touré Drapeau de la France France Transfert Manchester City Drapeau : Angleterre First Division (D2)
Alex Nyarko Drapeau du Ghana Ghana Prêt Everton FC Drapeau : Angleterre Premier League
Nicolas Anelka Drapeau de la France France Fin du prêt Liverpool FC Drapeau : Angleterre Premier League
Selim Benachour Drapeau de la Tunisie Tunisie Fin du prêt FC Martigues Drapeau : France Ligue 2
Filipe Teixeira Drapeau du Portugal Portugal Transfert (1 million d'euros) FC Istres OP Drapeau : France Ligue 2
André Luiz Moreira Drapeau du Brésil Brésil Transfert (7,5 millions d'euros) CD Tenerife Drapeau : Espagne Segunda Division
Martín Cardetti Drapeau de l'Argentine Argentine ? River Plate Drapeau : Argentine Primera división
Romain Rocchi Drapeau de la France France Premier contrat professionnel Paris Saint-Germain B Drapeau : France CFA
Lorik Cana Drapeau de l'Albanie Albanie Premier contrat professionnel Paris Saint-Germain B Drapeau : France CFA
Symbol oppose vote.svg Départs
Jay-Jay Okocha Drapeau du Nigeria Nigeria Fin de contrat Bolton Wanderers Drapeau : Angleterre Premier League
Bernard Mendy Drapeau de la France France Prêt Bolton Wanderers Drapeau : Angleterre Premier League
Mikel Arteta Drapeau de l'Espagne Espagne Retour de prêt FC Barcelone Drapeau : Espagne Liga BBVA
Alex Dias Drapeau du Brésil Brésil Retour de prêt AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 2
Nicolas Anelka Drapeau de la France France Transfert (20 millions d'euros) Manchester City Drapeau : Angleterre Premier League
Édouard Cissé Drapeau de la France France Prêt West Ham United Drapeau : Angleterre Premier League
Mercato d'hiver Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Stéphane Pédron Drapeau de la France France Prêt RC Lens Drapeau : France Ligue 1
Symbol oppose vote.svg Départs
Selim Benachour Drapeau de la Tunisie Tunisie Prêt ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue 1
Laurent Leroy Drapeau de la France France Prêt ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue 1
Talal El Karkouri Drapeau du Maroc Maroc Prêt Sunderland AFC Drapeau : Angleterre Premier League
Alex Nyarko Drapeau du Ghana Ghana Résiliation du prêt Everton FC Drapeau : Angleterre Premier League

Déroulement de la saison

Malgré la présence de Ronaldinho, l'équipe réalise une saison décevante. Assise dans une formation défensive, à cinq défenseurs, elle réussit pourtant son début de saison. L'attaquant Martín Cardetti semble confirmer les espoirs placés en lui. Paris bat notamment l'Olympique de Marseille fin octobre au Parc des Princes (3-0), grâce à un doublé de Ronaldinho, qui offre la première place du championnat au club parisien[2].

Après cet exploit, le mois de novembre marque une nouvelle période de « crise » : l'équipe concède quatre défaites en championnat, tandis que des problèmes relationnels entre l'entraîneur Luis Fernandez et Ronaldinho sont publiés par la presse. Le président Perpère affirme dans la presse son soutien au joueur, avant que l'actionnaire, Canal+, n'annonce le maintien de l'entraîneur jusqu'à la fin de la saison. Malgré une victoire de prestige face à l'Olympique lyonnais, alors en tête du championnat, la fin de la phase aller confirme les problèmes sportifs du club, éliminé de la Coupe de la Ligue puis de la Coupe UEFA (d'après la règle des buts marqués à l'extérieur). Ronaldinho rate deux pénaltys, Fabrice Fiorèse est suspendu trois matchs pour simulation par le conseil national de l’éthique (qui signe là sa première sanction), et les blessures se multiplient parmi les joueurs. À Noël, après 20 journées, le club est tombé à la neuvième place, à huit points du premier[2].

But auxerrois en finale de la Coupe de France.

Le mois de janvier voit les résultats s'améliorer. Ronaldinho, rentré en retard de la pause de Noël, joue moins mais est de nouveau décisif lors d'une victoire face à Marseille, en Coupe de France cette fois. Alex Nyarko, recrue vedette du début de saison (en prêt), quitte le club en février, en ne cachant pas sa lassitude du football[3]. Les résultats suivants sont meilleurs mais restent irréguliers. Paris perd trois matchs de suite en championnat, dont un particulièrement cruel à Guingamp où le PSG menait pourtant 2 buts à 0 grâce à Ronaldinho, auteur d'une passe aveugle et du plus beau but de la saison en championnat de France. Les supporteurs appellent à la grève des chants. Menés 2-0 à domicile par Troyes, les Parisiens retournent la situation et s'imposent. Puis ils vont battre pour la 3e fois l'OM, au Vélodrome cette fois-ci, en réalisant une grande performance (3-0). Fernandez annoncera dans la foulée son départ en fin de saison[2].

Malgré de bons résultats en mars, la qualification européenne par le championnat n'est plus envisageable, et la Coupe de France devient l'objectif du club. Les matchs de championnat servent pratiquement de matchs d'entraînement. Les relations entre Ronaldinho et Luis Fernandez restent tendues. Après des victoires logiques à Laval et Martigues en Coupe, Paris élimine Bordeaux en demi-finale grâce à un doublé du Brésilien. Le championnat se termine sur une piètre 11e place après une 12e défaite à Auxerre. La semaine suivante, Parisiens et Auxerrois se retrouvent pour la finale de la Coupe de France au Stade de France. Les Parisiens mènent 1-0 mais sont réduits à dix à l'heure de jeu à la suite de l'expulsion d'Hugo Leal, le buteur. Malgré plusieurs occasions, ils encaissent deux buts en fin de match et laissent échapper le trophée[2].

Parcours européen

En Coupe UEFA, Paris s'incline dès les seizièmes de finale face aux Portugais du Boavista FC.

Tour Club Aller Total Retour Club
99 Premier tour Drapeau : Hongrie Újpest Budapest 0-1 0-4 0-3 Paris SG 100
101 Deuxième tour Drapeau : Roumanie National Bucarest 0-2 0-3 0-1 Paris SG 102
103 Seizième de finale Paris SG 2-1 2-2e 0-1 Drapeau : Portugal Boavista Porto 104

Joueurs et encadrement technique

Effectif et encadrement

Effectif de la saison 2002-2003[5]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[6] Nom Date de naissance Sélection[7] Club précédent
1 G Drapeau de la France Letizi, LionelLionel Letizi 28/06/1973 (29 ans) France FC Metz
16 G Drapeau de la France Alonzo, JérômeJérôme Alonzo 20/11/1972 (30 ans)
AS Saint-Étienne
30 G Drapeau du Luxembourg Gillet, StéphaneStéphane Gillet 20/08/1977 (24 ans) Luxembourg SV Elversberg
2 D Drapeau de l'Argentine Heinze, GabrielGabriel Heinze 19/04/1978 (25 ans) Argentine Real Valladolid
3 D Drapeau de la France Potillon, LionelLionel Potillon 10/02/1974 (29 ans) France militaire AS Saint-Étienne
5 D Drapeau de l'Argentine Pochettino, MauricioMauricio Pochettino Capitaine 02/03/1972 (31 ans) Argentine Espanyol Barcelone
6 D Drapeau de la France Déhu, FrédéricFrédéric Déhu 24/10/1972 (30 ans) France FC Barcelone
15 D Drapeau du Brésil César, PauloPaulo César 26/06/1978 (24 ans) Brésil Fluminense
17 D Drapeau de la France Llacer, FrancisFrancis Llacer 09/09/1971 (31 ans) France A' Montpellier HSC
18 D Drapeau de la France Domi, DidierDidier Domi 02/05/1978 (25 ans) France espoirs Newcastle United
22 D Drapeau de l'Espagne Cristóbal, Cristóbal 21/08/1967 (35 ans) Espagne Espanyol Barcelone
4 M Drapeau de la France Leroy, JérômeJérôme Leroy 04/11/1974 (28 ans)
Olympique de Marseille
7 M Drapeau du Brésil Luiz, AndréAndré Luiz 11/01/1974 (29 ans) Brésil CD Tenerife
8 M Drapeau de la France Pédron, StéphaneStéphane Pédron 20/02/1971 (32 ans) Bretagne RC Lens
20 M Drapeau du Portugal Leal, HugoHugo Leal 21/05/1980 (23 ans) Portugal Atlético de Madrid
27 M Drapeau de la France Rocchi, RomainRomain Rocchi 02/10/1981 (21 ans)
AS Cannes
28 M Drapeau du Portugal Teixeira, FelipeFelipe Teixeira 02/10/1980 (22 ans) Portugal espoirs FC Istres
9 A Drapeau de l'Argentine Cardetti, MartínMartín Cardetti 22/10/1975 (27 ans) - CA River Plate
10 A Drapeau du Brésil , RonaldinhoRonaldinho 21/03/1980 (23 ans) Brésil Grêmio
11 A Drapeau du Brésil Aloisio, JoséJosé Aloisio 27/01/1975 (28 ans) - AS Saint-Étienne
12 A Drapeau du Nigeria Ogbeche, BartholomewBartholomew Ogbeche 01/10/1984 (18 ans) Nigeria SC Bastia
14 A Drapeau de la France Fiorèse, FabriceFabrice Fiorèse 26/07/1975 (27 ans) - EA Guingamp
21 A Drapeau de la France Touré, AliouneAlioune Touré 09/09/1978 (24 ans) France espoirs Manchester City
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Italie Felicano Di Blasi
  • Drapeau : France Thomas Pavillon
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

Statistiques collectives

Bilan sportif de l'équipe première du Paris Saint-Germain
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Ligue 1 - 11e 38 14 12 12 47 36 +11
Coupe de France 1/32 de finale Finaliste 6 5 0 1 8 3 +5
Coupe de la Ligue 1/16 de finale 1/16 de finale 1 0 0 1 2 3 -1
Coupe UEFA Premier tour Seizièmes de finale 6 5 0 1 9 2 +7
Total - - 51 24 12 15 66 44 +22

Notes et références

  1. « Classement 2001/2002 Ligue 1 », sur lfp.fr, LFP
  2. a, b, c, d et e « PSG 2002/2003 : une saison ratée, malgré Ronaldinho », sur psgmag.net, (consulté le 13 avril 2015)
  3. « Nyarko quitte le PSG », sur sport.fr, (consulté le 13 avril 2015)
  4. « Statistiques du Paris SG 2002-2003 », sur footballdatabase.eu (consulté le 15 février 2013)
  5. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  6. Seule la sélection la plus importante est indiquée.