Saison 1972-1973 de la Juventus FC

Juventus Football Club
Saison 1972-1973
Généralités
Président Drapeau de l'Italie Giampiero Boniperti
Entraîneur Drapeau de la Tchécoslovaquie Čestmír Vycpálek
Résultats
Championnat Scudetto.svg Champion
45 points (18V-9N-3D)
45 buts pour, 22 contre
Coupe Finaliste
(5V-6N-0D)
18 buts pour, 10 contre
Coupe des clubs champions Finaliste
(4V-3N-2D)
10 buts pour, 5 contre
Meilleur buteur Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi (13)
Drapeau de l'Italie Franco Causio (13)

Championnat :
Drapeau du Brésil José Altafini (9)

Coupe d'Italie :
Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi (5)
Coupe d'Europe :
Drapeau du Brésil José Altafini (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1972-1973 de la Juventus Football Club est la soixante-dixième de l'histoire du club, créé soixante-seize ans plus tôt en 1897.

Le club de Turin prend ici part au cours de cette saison à la 71e édition du championnat d'Italie (42e de Serie A), à la 25e édition de la Coupe d'Italie (en italien Coppa Italia), ainsi qu'à la 18e édition de la Coupe des clubs champions européens.

Historique

De nouveau au sommet du football italien avec son scudetto, le travail en amont du nouveau président Giampiero Boniperti et de l'entraîneur du club Čestmír Vycpálek portent enfin leurs fruits à la Juventus FC, entrant à partir de cette année 1972 dans un nouveau cycle victorieux plus tard appelé le « Ciclo Leggendario[1] ».

Pour son mercato d'été, la Vieille Dame décide de mettre l'accent sur l'acquisition d'un gardien de classe mondiale, et réussit un grand coup en s'offrant les services de l'international italien Dino Zoff (il sera plus tard considéré comme étant l'un des plus grands gardiens de but de tous les temps).

Les nouveaux achats de la saison : l'attaquant Altafini (gauche), et le gardien — en plus de futur légend juventina et du football mondial — Zoff (droit).

En défense, Giuseppe Zaniboni fait son retour au club, un nouveau milieu de terrain est sorti en fin de saison du vivier bianconero, Alberto Marchetti, et deux attaquants sont enfin achetés, Tiziano Ascagni, et surtout l'oriundo champion du monde en 1958 avec le Brésil José Altafini, ex-gloire du Milan.

Cette saison, l'hymne du club (créé par Corrado Corradini en 1915), chanté par les joueurs à domicile depuis 1963, est remplacé par un nouvel hymne intitulé Juve, Juve (composé par les musiciens Lubiak et Renzo Cochis et sorti en 45 tours par la maison de disques Durium).

En cette année 1972 sort également un livre relatant l'histoire du club intitulé Juventus primo amore. Storia sportiva e romantica della Juventus, écrit par le journaliste sportif Sandro Ciotti, aidé de Enrico Ameri et Bruno Mobrici.

Désormais bien armée pour tout remporter, la Juventus démarre sa nouvelle saison avec la Coppa Italia à la fin du mois d'août.

Pour son retour à la compétition, elle marque d'entrée les esprits en s'imposant largement sur le score facile de 3 buts à zéro contre Foggia le 27 août (avec des buts de Furino, Capello et Causio sur penalty), avant que ce même Causio inscrive à nouveau le penalty de la victoire 1-0 sur Novare trois jours plus tard. Il s'ensuivit enfin deux matchs nuls qui firent conforter la première place de la Juve au classement de son groupe avec 6 points, se qualifiant donc pour la phase finale.

Au second tour du mois de mai, les zèbres réalisent une mauvaise entrée avec trois nuls consécutifs avant de se frotter lors de la 4e journée à la Reggiana qu'ils finissent par battre chez elle par 2 buts à 1 grâce à un doublé d'Anastasi. Quatre jours plus tard, le 24 juin, l'équipe du Piémont parvient à se défaire de Bologne sur un score de 4 à 3 (doublé de Haller et buts de Capello et Savoldi), avant d'écraser l'Inter 4-2 pour son dernier match (buts de Causio, Longobucco et Anastasi sur doublé). Avec un total de 9 points, la Vecchia Signora termine à nouveau première du groupe et se qualifie pour la 6e fois de son histoire pour une finale de coupe, qu'elle a jusque-là toujours remporté en arrivant en finale. Au Stadio Olimpico de Rome, elle se retrouve le dimanche 1er juillet face à face avec le Milan, ce dernier ayant à cœur de prendre sa revanche sur le championnat perdu de peu. Après un score de un but partout à l'issue du temps réglementaire (but bianconero de Bettega), le vainqueur doit se dessiner après une séance de tirs au but, qui voit finalement les Turinois perdre à ce jeu par 5 buts à 2, perdant donc leur première finale de coupe.

Les bianconeri dans la formation au Campo Combi à l'été de 1972 : au premier plan l'entraîneur Vycpálek (gauche), Altafini (entre) et Haller (droit).

La Juventus a cette saison surtout tout à prouver en coupe des clubs champions, qu'elle n'a plus disputée depuis la saison 1967-68.

Le mercredi , l'effectif du Piémont joue sa première rencontre européenne de l'année contre l'Olympique de Marseille, mais se fait surprendre en France un but à rien. Après cette première désillusion, l'équipe juventina réagit au retour en s'imposant sur le score de 3 buts à 0 contre les marseillais (avec un doublé de Bettega et un but de Haller). Presque un mois plus tard, la Madama s'impose tout d'abord sur le plus petit des scores à domicile contre les est-allemands du 1. FC Magdebourg (grâce à une réalisation d'Anastasi), avant de les battre à nouveau sur le même score au retour (avec un but de Cuccureddu). En quarts-de-finale, la Juve se voit être opposée aux hongrois du Újpesti Dózsa qu'ils éliminent difficilement grâce à leurs deux buts à l'extérieur d'Altafini et Anastasi (0-0 puis 2-2 à Budapest). Une fois en demi-finale, c'est au tour des anglais de Derby County de subir la loi bianconera, avec un succès 3-1 à Turin (sur un doublé d'Altafini et un but de Causio) suivit d'un match sans buts au retour le 25 avril.

Sans démériter, la Juventus se qualifie donc pour la première fois de son histoire pour la finale de la C1, et se retrouve confrontée à peut être l'une des plus formidable et talentueuse équipe de l'histoire du football mondial, l'Ajax Amsterdam des années 1970 et son « football total », comptant dans ses rangs quelques-uns des plus grands joueurs de leur génération comme Krol, Neeskens, Rep mais encore et surtout Cruijff, un des plus grands joueurs européens de tous les temps. À 90 minutes d'un premier grand sacre continentale, les juventini se font surprendre à froid dès la 4e minute avec un but de Rep, le score en restant là jusqu'à la fin du match, bloqués par dans leur milieu de terrain par le rouleau compresseur ajacide.

L'ailier Causio intervient sur McGovern du Derby County lors de la ronde demi-finale victorieuse (3-1) de la Coupe des clubs champions joué au stade communal de Turin le 11 avril 1973.

La Juve n'a pourtant pas à rougir de cette défaite, désormais crainte et se révélant enfin aux yeux de l'Europe sur la scène continentale.

Championne d'Italie en titre, la Vieille Dame compte bien sur ses talents défensifs pour garder cette année son titre.

C'est donc le dimanche 24 septembre qu'elle dispute sa première rencontre de championnat, avec à la clé une victoire à l'extérieur 2 buts à 0 contre Bologne (buts de Causio et Anastasi). Avec ensuite trois nuls de suite, la Madama rencontre son premier revers au cours de la 5e journée lors du traditionnel derby della Mole contre le Torino, deux buts à un (réalisation juventina d'Anastasi), puis engrange ensuite une nouvelle série de deux nuls. Ayant mal débutée son début de saison, l'équipe de Turin se rattrape enfin avec une série de cinq victoires d'affilée entre la 8e et la 12e journée, terminant ensuite la phase aller invaincue. Elle continue ensuite en ne perdant aucun matchs (avec notamment 903 minutes durant lesquelles les buts du portier Dino Zoff restent inviolés (du (Juventus 2-1 Fiorentina ; 9e journée) au (Milan 2-2 Juventus ; 19e journée), record du club en Serie A[3]), jusqu'à une nouvelle défaite 2 buts à zéro contre le Toro le 20 mars, déclencheur d'un léger ralentissement offensif durant quelques matchs. Lors de la 25e journée, la machine bianconera se relance à la suite d'un succès 4-1 au Stadio Comunale sur Palerme (avec des buts de Bettega, Landini contre son camp, Causio et de Haller). Lancée dans la course au titre, chaque point compte désormais dans cette fin de championnat tenant en haleine toute l'Italie. En concurrence jusqu'à la dernière journée avec le Milan et la Lazio qui se tiennent tous à plus ou moins un point d'écart, la Juve se lance dans un véritable sprint avec quatre victoires en autant de journées entre le 21 avril et le 13 mai. L'ultime journée est donc décisive pour le titre qui se joue lors d'un duel à distance entre les trois protagonistes (mais surtout avec les milanais disposant d'un point d'avance sur les juventini). Les rossoneri, fatigués de leurs matchs européens, perdent finalement 5-3 contre l'Hellas Vérone, tandis que la Juventus se déplace chez la Roma. Menée 1-0 à la mi-temps, elle revient au score grâce à Altafini avant que dans les dernières minutes du match, Cuccureddu ne donne la victoire à la Juve, leur donnant par la même occasion le scudetto.

Une partie de les juventiniDr La Neve, Marchetti, Morini, Haller et Anastasi — célèbre le 20 mai 1973 dans les vestiaires du stade olympique de Rome à la fin du match contre giallorossi, gagné seulement trois minutes après la fin (2-1), et a donné au Turinois leur 15e scudetto.

Avec finalement 45 points (un de plus que le Milan) pour 18 succès, 9 nuls et 3 revers, la Juventus FC termine de la plus belle des façons ce championnat à rebondissement, en conservant son titre de champion, ce qui n'était plus arrivée depuis la saison 1960-61.

Cette saison, le titre de capocannoniere du club toutes compétitions confondues revient à deux joueurs, Pietro Anastasi et Franco Causio avec 13 buts chacun (première fois que la distinction est partagée depuis la saison 1958-59).

L'équipe piémontaise s'est cette saison offerte un nouveau titre (et à deux doigts d'en obtenir trois), réalisant donc sans doute jusque-là une des plus belles saisons de son histoire, et s'inscrivant notamment dans ce nouveau cycle de victoires, l'objectif restant désormais de s'imposer en coupe d'Europe.

Déroulement de la saison

Résultats en championnat

  • Phase aller
dimanche
1re journée
Bologne 0 - 2 Juventus Stadio Comunale, Bologne
16h30
Arbitre : Pieroni
But inscrit après 46 minutes46e Causio
But inscrit après 80 minutes80e Anastasi
dimanche
2e journée
Juventus 1 - 1 Hellas Vérone Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Lattanzi
Salvadore But inscrit après 85 minutes85e But inscrit après 50 minutes50e Luppi
dimanche
3e journée
Lazio 1 - 1 Juventus Stadio Olimpico, Rome
16h00
Arbitre : Francescon
Chinaglia But inscrit après 14 minutes14e (pen.) But inscrit après 20 minutes20e Bettega
dimanche
4e journée
Juventus 2 - 2 Milan Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Pieroni
Salvadore But inscrit après 70 minutes70e
Causio But inscrit après 75 minutes75e
But inscrit après 32 minutes32e Bigon
But inscrit après 76 minutes76e Rivera
dimanche
5e journée
Torino 2 - 1 Juventus Stadio Comunale, Turin
15h00
52 592 spectateurs
Arbitre : Monti
Pulici But inscrit après 6 minutes6e But inscrit après 63 minutes63e But inscrit après 77 minutes77e Anastasi
dimanche
6e journée
Juventus 1 - 1 Sampdoria Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Panzino
Causio But inscrit après 62 minutes62e (pen.) But inscrit après 69 minutes69e Rossinelli
dimanche
7e journée
Naples 1 - 1 Juventus Stadio San Paolo, Naples
15h00
Arbitre : Serafino
Mariani But inscrit après 72 minutes72e But inscrit après 42 minutes42e Capello
dimanche
8e journée
Juventus 2 - 0 Cagliari Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Torelli
Mancin Inscrit contre son camp après 33 minutes 33e (csc)
Causio But inscrit après 42 minutes42e
dimanche
9e journée
Juventus 2 - 1 Fiorentina Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Michelotti
Haller But inscrit après 60 minutes60e
Altafini But inscrit après 70 minutes70e
But inscrit après 41 minutes41e Saltutti
dimanche
10e journée
Palerme 0 - 1 Juventus Stadio La Favorita, Palerme
14h30
Arbitre : Toselli
But inscrit après 36 minutes36e Altafini
dimanche
11e journée
Lanerossi Vicence 0 - 2 Juventus Stadio Romeo Menti, Vicence
14h30
Arbitre : Motta
But inscrit après 8 minutes8e Altafini
But inscrit après 25 minutes25e Anastasi
dimanche
12e journée
Juventus 2 - 0 Ternana Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Gialluisi
Causio But inscrit après 32 minutes32e (pen.)
Altafini But inscrit après 60 minutes60e
samedi
13e journée
Juventus 0 - 0 Atalanta Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Calì
dimanche
14e journée
Inter 0 - 2 Juventus Stadio San Siro, Milan
14h30
Arbitre : Lo Bello
But inscrit après 32 minutes32e Altafini
But inscrit après 85 minutes85e Anastasi
dimanche
15e journée
Juventus 1 - 0 Roma Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Panzino
Altafini But inscrit après 24 minutes24e
  • Phase retour
dimanche
16e journée
Juventus 2 - 0 Bologne Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Gussoni
Anastasi But inscrit après 65 minutes65e But inscrit après 89 minutes89e
dimanche
17e journée
Hellas Vérone 0 - 0 Juventus Stadio Marcantonio Bentegodi, Vérone
15h00
Arbitre : Lo Bello
dimanche
18e journée
Juventus 1 - 0 Lazio Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Angonese
Bettega But inscrit après 18 minutes18e
dimanche
19e journée
Milan 2 - 2 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h00
Arbitre : Pieroni
Bettega But inscrit après 44 minutes44e (pen.)
Marchetti But inscrit après 85 minutes85e
But inscrit après 12 minutes12e Rivera
But inscrit après 50 minutes50e Biasiolo
dimanche
20e journée
Juventus 0 - 2 Torino Stadio Comunale, Turin
15h00
61 749 spectateurs
Arbitre : Toselli
But inscrit après 59 minutes59e (pen.) Pulici
But inscrit après 72 minutes72e Agroppi
dimanche
21e journée
Sampdoria 0 - 1 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
15h30
Arbitre : Lo Bello
But inscrit après 49 minutes49e Capello
samedi
22e journée
Juventus 0 - 0 Naples Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Bernardis
dimanche
23e journée
Cagliari 0 - 1 Juventus Stadio Sant'Elia, Cagliari
15h30
Arbitre : Angonese
But inscrit après 61 minutes61e Altafini
samedi
24e journée
Fiorentina 2 - 1 Juventus Stadio Comunale, Florence
15h30
Arbitre : Serafino
Saltutti But inscrit après 46 minutes46e
Desolati But inscrit après 84 minutes84e
But inscrit après 78 minutes78e (pen.) Causio
dimanche
25e journée
Juventus 4 - 1 Palerme Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Lenardon
Bettega But inscrit après 2 minutes2e
Landini Inscrit contre son camp après 13 minutes 13e (csc)
Causio But inscrit après 45 minutes45e
Haller But inscrit après 47 minutes47e
But inscrit après 18 minutes18e Ballabio
samedi
26e journée
Juventus 3 - 2 Lanerossi Vicence Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Trinchieri
Bettega But inscrit après 1 minutes1e But inscrit après 86 minutes86e
Berti Inscrit contre son camp après 78 minutes 78e (csc)
But inscrit après 33 minutes33e Faloppa
But inscrit après 75 minutes75e Galuppi
dimanche
27e journée
Ternana 2 - 3 Juventus Stadio Libero Liberati, Terni
15h30
Arbitre : Motta
Selvaggi But inscrit après 37 minutes37e
Luchitta But inscrit après 77 minutes77e
But inscrit après 20 minutes20e But inscrit après 21 minutes21e Bettega
But inscrit après 49 minutes49e Causio
dimanche
28e journée
Atalanta 0 - 2 Juventus Stadio Atleti Azzurri d'Italia, Bergame
16h00
Arbitre : Barbaresco
But inscrit après 43 minutes43e Capello
But inscrit après 54 minutes54e Marchetti
dimanche
29e journée
Juventus 2 - 1 Inter Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Panzino
Marchetti But inscrit après 4 minutes4e
Altafini But inscrit après 41 minutes41e (pen.)
But inscrit après 87 minutes87e Corso
dimanche
30e journée
Roma 1 - 2 Juventus Stadio Olimpico, Rome
16h00
Arbitre : Lo Bello
Spadoni But inscrit après 29 minutes29e But inscrit après 61 minutes61e Altafini
But inscrit après 87 minutes87e Cuccureddu

Classement

Classement final 1972-1973 Pts MJ V N D BP BC Dif
Scudetto.svg 1. Juventus 45 30 18 9 3 45 22 +23
2. Milan 44 30 18 8 4 65 33 +32
3. Lazio 43 30 16 11 3 33 16 +17
Scudetto.svg
15e titre
La Juventus championne d'Italie de Serie A de 1972-1973

Résultats en coupe

  • Phases de poule
dimanche
1re journée
Juventus 3 - 0 Foggia Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Lazzaroni
Furino But inscrit après 41 minutes41e
Capello But inscrit après 66 minutes66e
Causio But inscrit après 69 minutes69e (pen.)
mercredi
2e journée
Novare 0 - 1 Juventus Stadio Comunale, Novare
17h30
Arbitre : Serafino
But inscrit après 91 minutes91e (pen.) Causio
dimanche
3e journée
Juventus 0 - 0 Hellas Vérone Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Michelotti
mercredi
4e journée
Varese 1 - 1 Juventus Stadio Franco Ossola, Varèse
21h00
Arbitre : Ciacci
Prato But inscrit après 9 minutes9e But inscrit après 50 minutes50e Anastasi
Classement groupe 1 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus 6 4 2 2 0 5 1 +4
2. Varese 5 4 1 3 0 4 3 +1
3. Hellas Vérone 4 4 0 4 0 1 1 0
  • 2e tour
mercredi
1re journée
Juventus 1 - 1 Reggiana Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Moretto
Maggiora But inscrit après 41 minutes41e But inscrit après 73 minutes73e Donina
dimanche
2e journée
Bologne 0 - 0 Juventus Stadio Comunale, Bologne
21h00
Arbitre : Torelli
dimanche
3e journée
Inter 1 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
21h00
Arbitre : Michelotti
Boninsegna But inscrit après 64 minutes64e But inscrit après 29 minutes29e Causio
mercredi
4e journée
Reggiana 1 - 2 Juventus Stadio Mirabello, Reggio d'Émilie
21h00
Arbitre : Casarin
Zandoli But inscrit après 5 minutes5e But inscrit après 17 minutes17e But inscrit après 71 minutes71e Anastasi
dimanche
5e journée
Juventus 4 - 3 Bologne Stadio Comunale, Turin
18h30
Arbitre : Lazzaroni
Haller But inscrit après 19 minutes19e But inscrit après 71 minutes71e (pen.)
Capello But inscrit après 49 minutes49e
Gian. Savoldi But inscrit après 80 minutes80e
But inscrit après 24 minutes24e Vieri
But inscrit après 40 minutes40e Novellini
But inscrit après 54 minutes54e Giu. Savoldi
mercredi
6e journée
Juventus 4 - 2 Inter Stadio Comunale, Turin
18h30
Arbitre : Barbaresco
Causio But inscrit après 28 minutes28e
Longobucco But inscrit après 68 minutes68e
Anastasi But inscrit après 89 minutes89e But inscrit après 81 minutes81e
But inscrit après 37 minutes37e Mazzola
But inscrit après 42 minutes42e Boninsegna
Classement groupe A Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus 9 6 3 3 0 12 8 +4
2. Inter 7 6 3 1 2 9 6 +3
3. Bologne 6 6 2 2 2 7 9 -2
  • Finale
dimanche Juventus 1 - 1[4]
(2 - 5 aux t.a.b.)
Milan Stadio Olimpico, Rome
21h00
Arbitre : Angonese
Bettega But inscrit après 16 minutes16e

Tirs au but :
Causio Réussi
Anastasi Manqué
Bettega Manqué
Spinosi Manqué
Cuccureddu Réussi
But inscrit après 40 minutes40e (pen.) Benetti

: Tirs au but
RéussiSchnellinger
RéussiBenetti
RéussiChiarugi
RéussiBiasiolo
RéussiMagherini

Résultats en coupe des clubs champions

  • 16e-de-finale
mercredi
Match aller
Olympique de Marseille 1 - 0[5] Juventus Stade de Gerland, Lyon
20h30
Arbitre : Biwersi
Salvadore Inscrit contre son camp après 52 minutes 52e (csc)
mercredi
Match retour
Juventus 3 - 0 Olympique de Marseille Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Stanev
Bettega But inscrit après 3 minutes3e But inscrit après 37 minutes37e
Haller But inscrit après 43 minutes43e
  • 8e-de-finale
mercredi
Match aller
Juventus 1 - 0[6] Magdebourg Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Scheurer
Anastasi But inscrit après 66 minutes66e
mercredi
Match retour
Magdebourg 0 - 1 Juventus Ernst Grube Stadion, Magdebourg
18h00
Arbitre : Machin
But inscrit après 51 minutes51e Cuccureddu
  • Quarts-de-finale
mercredi
Match aller
Juventus 0 - 0 Újpesti Dózsa Stadio Comunale, Turin
21h00
Arbitre : Boosten
mercredi
Match retour
Újpesti Dózsa 2 - 2[7] Juventus Megyeri úti stadion, Budapest
18h00
Arbitre : Machin
Bene But inscrit après 1 minutes1e
Tóth But inscrit après 13 minutes13e
But inscrit après 30 minutes30e Altafini
But inscrit après 57 minutes57e Anastasi
  • Demi-finale
mercredi
Match aller
Juventus 3 - 1 Derby County Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Schulenburg
Altafini But inscrit après 28 minutes28e But inscrit après 83 minutes83e
Causio But inscrit après 65 minutes65e
But inscrit après 30 minutes30e Hector
mercredi
Match retour
Derby County 0 - 0 Juventus Baseball Ground, Derby
18h30
Arbitre : Marques Lobo
  • Finale
mercredi Juventus 0 - 1 Ajax Stadion Crvena Zvezda, Belgrade
20h30
93 500 spectateurs
Arbitre : Gugulović
But inscrit après 5 minutes5e Rep

Matchs amicaux

jeudi Sambenedettese 2 - 4[8] Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Anconitana 1 - 4 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus
mercredi Juventus 1 - 2[9] Bulgarie
Buteur inconnu Buteurs inconnus
samedi Voghera 0 - 9 Juventus
Buteurs inconnus
dimanche Biellese 1 - 6 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus
mercredi Spezia 0 - 2 Juventus
Buteurs inconnus

Effectif du club

Effectif des joueurs de la Juventus Football Club lors de la saison 1972-1973.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Massimo Piloni
Drapeau de l'Italie Dino Zoff
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Vincenzo Chiarenza
Drapeau de l'Italie Silvio Longobucco
Drapeau de l'Italie Francesco Morini
Drapeau de l'Italie Sandro Salvadore (C)
Drapeau de l'Italie Luciano Spinosi
Drapeau de l'Italie Giuseppe Zaniboni
Milieux de terrain
Drapeau de l'Italie Fabio Capello
Drapeau de l'Italie Franco Causio
Drapeau de l'Italie Antonello Cuccureddu
Drapeau de l'Italie Giuseppe Furino
Drapeau : Allemagne de l'Ouest Helmut Haller
Drapeau de l'Italie Domenico Maggiora
Drapeau de l'Italie Alberto Marchetti
Drapeau de l'Italie Gianpietro Marchetti
Drapeau de l'Italie Adriano Novellini[10]
Drapeau de l'Italie Gianluigi Savoldi
Attaquants
Drapeau du Brésil Drapeau de l'Italie José Altafini
Drapeau de l'Italie Tiziano Ascagni
Drapeau de l'Italie Pietro Anastasi
Drapeau de l'Italie Roberto Bettega
Entraîneur
Drapeau de la Tchécoslovaquie Čestmír Vycpálek

Buteurs

Voici ici les buteurs de la Juventus Football Club toutes compétitions confondues.

13 buts
12 buts
11 buts
5 buts
3 buts
2 buts
1 but

Notes et références

  1. (it) IL CICLO LEGGENDARIO (1972-1986): LA SECONDA STELLA E LA PRIMA RIVOLUZIONE EUROPEA
  2. Et record en championnat, seulement dépassé en 1992-93 par le Milan de Sebastiano Rossi et ses 929 minutes.
  3. Première fois de l'histoire que la Juventus perd une finale de coupe de l'Italie.
  4. Rencontre disputée sur terrain neutre à Lyon.
  5. Première rencontre officielle contre une équipe est-allemande.
  6. Première fois de l'histoire que la Juventus gagne sur un système de match aller-retour avec le bonus des buts marqués à l'extérieur.
  7. (it) STAGIONE 1972-1973 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  8. Pour le 75e anniversaire de la Juventus.
  9. Joueur parti à la mi-saison au mois d'octobre pour Bologne.

Liens externes