Saison 1964-1965 de la Juventus FC

Juventus Football Club
Saison 1964-1965
Généralités
Président Drapeau de l'Italie Vittore Catella
Entraîneur Drapeau : Paraguay Heriberto Herrera
Résultats
Championnat 4e
41 points (15V-11N-8D)
43 buts pour, 24 contre
Coupe Coccarda Coppa Italia.svg Vainqueur
(5V-1N-0D)
7 buts pour, 1 contre
Coupe des villes de foires Finaliste
(6V-3N-2D)
14 buts pour, 9 contre
Meilleur buteur Drapeau de l'Italie Giampaolo Menichelli (17)

Championnat :
Drapeau de l'Italie Giampaolo Menichelli (11)

Coupe :
Drapeau de l'Italie Giampaolo Menichelli (3)
Coupe des villes de foires :
Drapeau de l'Italie Giampaolo Menichelli (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 1964-1965 de la Juventus Football Club est la soixante-deuxième de l'histoire du club, créé soixante-huit ans plus tôt en 1897.

L'équipe de la ville de Turin prend part ici lors de cette saison à la 63e édition du championnat d'Italie (34e de Serie A), à la 17e édition de la Coupe d'Italie (en italien Coppa Italia), ainsi qu'à la 7e édition de la Coupe des villes de foires.

Historique

Auteurs d'une saison en demi-teinte, les piémontais, présidés par Vittore Catella, entendent cette bien se faire justice et enfin remporter un nouveau titre.

Tout d'abord, l'entraîneur par intérim lors de la dernière partie de saison précédente, Eraldo Monzeglio, laisse le relais au paraguayen Heriberto Herrera, qui remporta quelques succès en Espagne. Réputé pour son fort caractère, son obstination et son inflexibilité, Herrera dit HH2 change totalement les méthodes d'entraînement, désormais beaucoup plus physiques et fatigants, quitte à se faire peu aimer des joueurs.

Pour son mercato, la Juventus fait l'acquisition de seulement deux joueurs pour se renforcer, comme le défenseur Alberto Coramini, ainsi que l'attaquant franco-argentin Néstor Combín (pour sa première expérience en Italie après avoir fait les beaux jours de l'Olympique lyonnais).

Heriberto Herrera fait donc confiance à l'effectif déjà en place, et débute avec son nouveau club la compétition avec la Coppa Italia au début du mois de septembre.

Le nouvel entraîneur Heriberto Herrera (gauche) avec l'équipe lors d'une séance de formation à l'été 1964.

Le premier tour de la coupe est un déplacement pour la Juve, qui se rend sur le terrain d'Alexandrie le dimanche , avec à la clé une victoire 2 buts à 1 (Menichelli et Stacchini comme buteurs juventini). Le tour suivant voit ensuite le club du Piémont s'imposer sur le plus petit des scores à domicile contre Brescia grâce à Del Sol. Le 8e-de-finale voit la Juventus et le modeste club de Lecco ne se séparer qu'à la suite des prolongations avec finalement un succès 2 buts à rien (grâce aux buts sur la fin de Sívori et Del Sol). Pour le quatrième match du tournoi, le club et Bologne ne parviennent pas à se départager, et c'est finalement après un score vierge que la Vieille Dame qui parvient à remporter la rencontre aux tirs au but (4 buts à 3). En demi-finale, la Juve continue son parcours difficile en se retrouvant opposée à son rival historique, le Torino, dans un derby della Mole qui finit à l'avantage de la Madama qui s'impose de justesse un but à zéro à la suite d'une réalisation de Menichelli. La Juve, qui n'a pour l'instant jamais perdue une finale de coupe, se voit être à nouveau opposée à un rival, l'Inter, et c'est à l'image de son parcours, très compliqué, qu'elle réussit à remporter la partie grâce à l'unique but de Menichelli (qui finit avec 3 buts meilleur buteur de la compétition[1]) au Stadio Olimpico de Rome.

La Juventus FC remporte donc là la 5e Coupe d'Italie de son histoire, symbolique cette fois car il s'agit du premier titre du club de l'ère post-Trio magique, et du premier trophée d'Heriberto Herrera[2].

Mais le principal rendez-vous de la Vecchia Signora reste cette année la Serie A, qui joue sa première partie le 13 septembre contre Messine (score final 1-1 avec une réalisation juventina de Menichelli), mais ne gagne son premier match qu'au bout de la 4e journée à la suite d'un succès 1 à 0 contre Mantoue toujours grâce à Menichelli. La Juventus se retrouve ensuite en difficulté, alternant succès et désillusions, avec rarement plus d'un but par match. Le 22 novembre a lieu notamment le derby della Mole qui voit le Torino se faire battre par 3 buts à rien (buts de Stacchini, Da Costa et Menichelli pour la Juve).

Le gardien Roberto Anzolin repousse une attaque de Messine dans le victorieuse match du 24 janvier 1965 au stade communal de Turin (1-0).

Cette année a lieu le l'élection du Ballon d'or 1964[3], dans lequel figure au classement final tous les ans depuis 7 ans au moins un joueur bianconero. Au cours de cette édition, le franco-argentin Néstor Combín et Omar Sívori finissent 19e avec un vote chacun.

Il s'ensuit quatre matchs nuls d'affilée, série arrêtée par un succès bianconero sur le plus petit des scores face à Foggia (but de Combín sur penalty) pour la première rencontre de l'année 1965, le premier d'une nouvelle série, mais cette fois de 4 victoires consécutives. Le 7 février, l'équipe piémontaise s'impose facilement sur un large score de 4-1 contre Catane (but de Da Costa et triplé de Menichelli), puis un mois plus tard écrase chez elle 7 buts à zéro le Genoa pour sa plus grosse victoire depuis la saison 1960-61[4] (avec des buts de Dell'Omodarme, Stacchini (doublé), Leoncini, Menichelli sur penalty, Del Sol et Da Costa). Mais à la suite de ce large succès, la Vieille Dame ne parvient pas à concrétiser et à inscrire une série de succès dans la durée, enchaînant victoires puis défaites, et ce jusqu'à la fin de la saison. Pour le dernier match comptant pour la 34e journée, les turinois finissent tout de même joliment bien leur saison en s'imposant 3 buts à 1 contre le Lanerossi Vicence (réalisations de Combín, Da Costa et Salvadore), le 6 juin.

Sa saison en demi-teinte ne fait finalement terminer le club qu'à la 4e place du classement, avec 41 points (15 victoires pour 11 nuls et 8 défaites), à 13 points de l'Inter (alors dans une des plus formidables périodes victorieuses de son histoire, surnommée la période de la Grande Inter[5]).

Leoncini, Menichelli et Bercellino I avec le trophée de la Coupe d'Italie, après la victoire finale au stade olympique de Rome contre l'Inter Milan (1-0), 29 août 1965.

Cette saison est également l'occasion pour les zèbres de prouver ce qu'ils valent en Europe avec la Coupe des villes de foires 1964-1965, où en 32e-de-finale, il se retrouvent confrontés aux belges de la Royale Union Saint-Gilloise qu'ils éliminent 1-0 à l'aller puis le même score au retour (avec respectivement Combín et Menichelli comme buteurs). Au tour suivant, la Juve se retrouve opposée aux parisiens du Stade français, et parvient, à la suite du score vierge de l'aller, à remporter le match au Stadio Comunale au retour, un but à rien grâce à Da Costa. Les 17 février et 10 mars ont lieu les matchs contre le club bulgare du Lokomotiv Plovdiv (1-1 à l'aller et au retour avec des buts de Menichelli et Mazzia pour la Juventus). Le match d'appui voit finalement le club bianconero s'imposer après le temps réglementaire 2-0 avec un doublé de Sívori. Le tour suivant voit les italiens se retrouver comme la saison précédente aux madrilènes de l'Atlético Madrid qui les battent tout d'abord par 3 buts à 1 (malgré un but de Sívori). À Turin, la Juventus leur fait au retour subir le même sort (buts de Menichelli, de Glaría contre son camp et de Bercellino) au retour, puis au match de barrage (buts de Stacchini, Calleja contre son camp et de Salvadore). Atteignant donc pour la première fois de son histoire ce stade de la compétition, la Juventus retrouve en finale les hongrois de Ferencváros le 23 juin. Ils finissent par perdre la partie par 1 à 0 devant 30 000 spectateurs, échouant aux portes d'un premier vrai titre continental.

Cette saison ayant vu naître un nouveau buteur en la personne de Giampaolo Menichelli (17 buts toutes compétitions confondues) vit également le départ pour Naples d'une des plus grandes légendes juventine, Omar Sívori, quittant le club après 174 buts inscrits en 8 saisons (qui était resté le dernier survivant de la période dorée du « Trio magique »). Il quitte le club pour cause d'incompréhensions avec Heriberto Herrera, ayant dû faire trop de concessions sur le terrain, tandis que le travail d'Herrera (surnommé HH2), lui, porta ses fruits. Son système tactique appelé le movimiento[6] basé sur un jeu toujours en mouvement fut un des précurseurs du futur « football total » pratiqué dans les années 1970 par les néerlandais de l'Ajax.

Avec un titre remporté (le premier depuis 4 saisons), la Juventus Football Club peut espérer de jours meilleurs mais dispose désormais d'une bonne base solide pour la suite.

Déroulement de la saison

Résultats en championnat

  • Phase aller
dimanche
1re journée
Messine 1 - 1 Juventus Stadio Giovanni Celeste, Messine
15h30
Arbitre : Rigato
Bagatti But inscrit après 16 minutes16e But inscrit après 62 minutes62e Menichelli
dimanche
2e journée
Juventus 0 - 0 Cagliari Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : De Robbio
dimanche
3e journée
Catane 3 - 1 Juventus Stadio Cibali, Catane
15h30
Arbitre : Di Bella
Danova But inscrit après 3 minutes3e
Calvanese But inscrit après 59 minutes59e
Rambaldelli But inscrit après 84 minutes84e
But inscrit après 74 minutes74e Da Costa
dimanche
4e journée
Juventus 1 - 0 Mantoue Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Angonese
Menichelli But inscrit après 21 minutes21e
dimanche
5e journée
Atalanta 0 - 0 Juventus Stadio Atleti Azzurri d'Italia, Bergame
15h00
Arbitre : Sbardella
dimanche
6e journée
Juventus 1 - 0 Bologne Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Francescon
Bercellino But inscrit après 22 minutes22e
dimanche
7e journée
Genoa 0 - 1 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
14h30
Arbitre : Righi
But inscrit après 54 minutes54e Combín
dimanche
8e journée
Fiorentina 1 - 0 Juventus Stadio Comunale, Florence
14h30
Arbitre : D'Agostini
Maschio But inscrit après 62 minutes62e
dimanche
9e journée
Juventus 2 - 0 Sampdoria Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Varazzani
Bercellino But inscrit après 39 minutes39e
Combín But inscrit après 78 minutes78e (pen.)
dimanche
10e journée
Torino 0 - 3 Juventus Stadio Comunale, Turin
14h30
45 000 spectateurs
Arbitre : Sbardella
But inscrit après 16 minutes16e Stacchini
But inscrit après 51 minutes51e Da Costa
But inscrit après 75 minutes75e Menichelli
dimanche
11e journée
Juventus 0 - 0 Lazio Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Monti
dimanche
12e journée
Juventus 2 - 2 Milan Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Sbardella
Combín But inscrit après 48 minutes48e
Menichelli But inscrit après 91 minutes91e
But inscrit après 59 minutes59e Amarildo
But inscrit après 78 minutes78e Ferrario
dimanche
13e journée
Roma 1 - 1 Juventus Stadio Olimpico, Rome
14h30
Arbitre : Lo Bello
Ardizzon But inscrit après 56 minutes56e But inscrit après 74 minutes74e Bercellino
dimanche
14e journée
Inter 1 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
14h30
Arbitre : Sbardella
Jair But inscrit après 50 minutes50e But inscrit après 57 minutes57e Mazzia
dimanche
15e journée
Juventus 1 - 0 Foggia Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Carminati
Combín But inscrit après 83 minutes83e (pen.)
dimanche
16e journée
Juventus 3 - 2 Varese Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Angonese
Menichelli But inscrit après 14 minutes14e But inscrit après 37 minutes37e
Combín But inscrit après 34 minutes34e
But inscrit après 31 minutes31e But inscrit après 88 minutes88e Andersson
dimanche
17e journée
Lanerossi Vicence 1 - 3 Juventus Stadio Romeo Menti, Vicence
14h30
Arbitre : Sbardella
Savoini But inscrit après 35 minutes35e But inscrit après 67 minutes67e But inscrit après 70 minutes70e Sívori
But inscrit après 83 minutes83e Da Costa
  • Phase retour
dimanche
18e journée
Juventus 1 - 0 Messine Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Varazzani
Menichelli But inscrit après 20 minutes20e
dimanche
19e journée
Cagliari 1 - 0 Juventus Stadio Amsicora, Cagliari
14h30
Arbitre : Lo Bello
Riva But inscrit après 50 minutes50e
dimanche
20e journée
Juventus 4 - 1 Catane Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Roversi
Da Costa But inscrit après 27 minutes27e
Menichelli But inscrit après 33 minutes33e But inscrit après 55 minutes55e But inscrit après 87 minutes87e (pen.)
But inscrit après 54 minutes54e Danova
dimanche
21e journée
Mantoue 1 - 0 Juventus Stadio Danilo Martelli, Mantoue
15h00
Arbitre : D'Agostini
Jonsson But inscrit après 88 minutes88e
dimanche
22e journée
Juventus 0 - 0 Atalanta Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Bernardis
dimanche
23e journée
Bologne 1 - 1 Juventus Stadio Comunale, Bologne
15h00
Arbitre : Sbardella
Bulgarelli But inscrit après 2 minutes2e But inscrit après 9 minutes9e Stacchini
dimanche
24e journée
Juventus 7 - 0 Genoa Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : De Marchi
Dell'Omodarme But inscrit après 43 minutes43e
Stacchini But inscrit après 46 minutes46e But inscrit après 58 minutes58e
Leoncini But inscrit après 61 minutes61e
Menichelli But inscrit après 74 minutes74e (pen.)
Del Sol But inscrit après 82 minutes82e
Da Costa But inscrit après 89 minutes89e
dimanche
25e journée
Juventus 1 - 0 Fiorentina Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : De Robbio
Stacchini But inscrit après 38 minutes38e
dimanche
26e journée
Sampdoria 1 - 0 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
15h00
Arbitre : De Marchi
Barison But inscrit après 43 minutes43e
dimanche
27e journée
Juventus 1 - 1 Torino Stadio Comunale, Turin
15h30
49 418 spectateurs
Arbitre : Campanati
Leoncini But inscrit après 21 minutes21e But inscrit après 53 minutes53e Ferrini
dimanche
28e journée
Lazio 0 - 2 Juventus Stadio Olimpico, Rome
15h30
Arbitre : Francescon
But inscrit après 78 minutes78e Sívori
But inscrit après 88 minutes88e Combín
dimanche
29e journée
Milan 1 - 0 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h30
Arbitre : D'Agostini
Amarildo But inscrit après 86 minutes86e
dimanche
30e journée
Juventus 1 - 0 Roma Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Bernardis
Stacchini But inscrit après 65 minutes65e
dimanche
31e journée
Juventus 0 - 2 Inter Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Sbardella
But inscrit après 9 minutes9e Suárez
But inscrit après 83 minutes83e Gori
dimanche
32e journée
Foggia 1 - 0 Juventus Stadio Pino Zaccheria, Foggia
16h00
Arbitre : Pieroni
Maioli But inscrit après 72 minutes72e
dimanche
33e journée
Varese 1 - 1 Juventus Stadio Franco Ossola, Varèse
16h00
Arbitre : Roversi
Traspedini But inscrit après 36 minutes36e But inscrit après 50 minutes50e Del Sol
dimanche
34e journée
Juventus 3 - 1 Lanerossi Vicence Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Monti
Combín But inscrit après 18 minutes18e
Da Costa But inscrit après 42 minutes42e
Salvadore But inscrit après 90 minutes90e
But inscrit après 30 minutes30e Fontana

Classement

Classement final 1964-1965 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Inter 54 34 22 10 2 68 29 +39
2. Milan 51 34 21 9 4 52 23 +29
3. Torino 44 34 16 12 6 48 27 +21
1rightarrow.png 4. Juventus 41 34 15 11 8 43 24 +19

Résultats en coupe

  • 1er tour éliminatoire
dimanche Alexandrie 1 - 2 Juventus Stadio Giuseppe Moccagatta, Alexandrie
Arbitre : Bernardis
Di Cristofaro But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 38 minutes38e Menichelli
But inscrit après 69 minutes69e Stacchini
  • 2e tour éliminatoire
mercredi Juventus 1 - 0 Brescia Stadio Comunale, Turin
Arbitre : Sabastio
Del Sol But inscrit après 38 minutes38e
  • 8e-de-finale
mercredi Lecco 0 - 2
(a.p.)
Juventus Stadio Rigamonti-Ceppi, Lecco
Arbitre : De Robbio
But inscrit après 102 minutes102e Sívori
But inscrit après 119 minutes119e Del Sol
  • Quarts-de-finale
mercredi Bologne 0 - 0
(3 - 4 aux t.a.b.)
Juventus Stadio Comunale, Bologne
Arbitre : De Marchi

Tirs au but :
Perani Réussi
Perani Réussi
Perani Réussi
Perani Manqué

: Tirs au but
RéussiMenichelli
RéussiMenichelli
RéussiSarti
RéussiSarti
  • Demi-finale
mercredi Juventus 1 - 0 Torino Stadio Comunale, Turin
21h15
45 588 spectateurs
Arbitre : Campanati
Menichelli But inscrit après 65 minutes65e
  • Finale
dimanche Juventus 1 - 0 Inter Stadio Olimpico, Rome
Arbitre : D'Agostini
Menichelli But inscrit après 14 minutes14e
Coccarda Coppa Italia.svg
5e titre
La Juventus vainqueur de la Coupe d'Italie de 1964-1965

Résultats en coupe des villes de foires

  • 32e-de-finale
mercredi
Match aller
Union Saint-Gilloise 0 - 1[7] Juventus Stade Joseph Marien, Bruxelles
19h30
Arbitre : Finney
But inscrit après 35 minutes35e Combín
mercredi
Match retour
Juventus 1 - 0 Union Saint-Gilloise Stadio Comunale, Turin
21h30
Arbitre : Tschenscher
Menichelli But inscrit après 18 minutes18e
  • 16e-de-finale
mercredi
Match aller
Stade français 0 - 0 Juventus Parc des Princes, Paris
20h30
Arbitre : Van Ravens
mercredi
Match retour
Juventus 1 - 0 Stade français Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Bajić
Da Costa But inscrit après 50 minutes50e
  • 8e-de-finale
mercredi
Match aller
Juventus 1 - 1 Lokomotiv Plovdiv Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Barbéran
Menichelli But inscrit après 36 minutes36e But inscrit après 71 minutes71e Muletarov
mercredi
Match retour
Lokomotiv Plovdiv 1 - 1 Juventus Lokomotiv Stadium, Plovdiv
Arbitre : Dumitrescu
Manolov But inscrit après 4 minutes4e But inscrit après 43 minutes43e Mazzia
mercredi
Match de barrage
Juventus 2 - 1
(a.p.)
Lokomotiv Plovdiv Stadio Comunale, Turin
21h15
Arbitre : Bucheli
Sívori But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 101 minutes101e But inscrit après 17 minutes17e Kanchev
  • Demi-finale
mercredi
Match aller
Atlético Madrid 3 - 1 Juventus Estadio Metropolitano de Madrid, Madrid
50 000 spectateurs
Arbitre : Guinnard
Aragonés But inscrit après 48 minutes48e (pen.) But inscrit après 52 minutes52e But inscrit après 61 minutes61e But inscrit après 43 minutes43e Sívori
mercredi
Match retour
Juventus 3 - 1 Atlético Madrid Stadio Comunale, Turin
21h15
15 000 spectateurs
Arbitre : Finney
Menichelli But inscrit après 50 minutes50e
Glaría Inscrit contre son camp après 52 minutes 52e (csc)
Bercellino But inscrit après 58 minutes58e
But inscrit après 82 minutes82e Aragonés
jeudi
Match de barrage
Juventus 3 - 1 Atlético Madrid Stadio Comunale, Turin
21h15
15 000 spectateurs
Arbitre : Heymann
Stacchini But inscrit après 34 minutes34e
Calleja Inscrit contre son camp après 75 minutes 75e (csc)
Salvadore But inscrit après 81 minutes81e
Inscrit contre son camp après 13 minutes 13e (csc) Salvadore
  • Finale
mercredi Juventus 0 - 1 Ferencváros Stadio Comunale, Turin
21h30
30 000 spectateurs
Arbitre : Dienst
But inscrit après 74 minutes74e Fenyvesi

Matchs amicaux

jeudi Coni 0 - 4[8] Juventus
Buteurs inconnus
dimanche Biellese 0 - 3 Juventus
Buteurs inconnus
vendredi Juventus 4 - 0 FC Séville
Buteurs inconnus
jeudi Ivrée 0 - 8 Juventus
Buteurs inconnus
mercredi Pro Vercelli 1 - 2 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus
vendredi Pinerolo 0 - 4 Juventus
Buteurs inconnus
mardi Olympique lyonnais 1 - 2 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus
samedi Pinerolo 1 - 2 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus

Trofeo Lanza di Trabia

mercredi Milan 2 - 0 Juventus
Buteurs inconnus

Effectif du club

Effectif des joueurs de la Juventus Football Club lors de la saison 1964-1965.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Roberto Anzolin
Drapeau de l'Italie Carlo Mattrel
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Giancarlo Bercellino
Drapeau de l'Italie Ernesto Càstano
Drapeau de l'Italie Alberto Coramini
Drapeau de l'Italie Gianfranco Leoncini
Drapeau de l'Italie Sandro Salvadore
Drapeau de l'Italie Benito Sarti
Milieux de terrain
Drapeau du Brésil Chinesinho[9]
Drapeau du Brésil Drapeau de l'Italie Dino Da Costa
Drapeau de l'Espagne Luis del Sol
Drapeau de l'Italie Carlo Dell'Omodarme
Drapeau de l'Italie Adolfo Gori
Drapeau de l'Italie Bruno Mazzia
Drapeau de l'Italie Giampaolo Menichelli
Drapeau de l'Italie Giovanni Sacco
Drapeau de l'Italie Gino Stacchini
Attaquants
Drapeau de l'Argentine Drapeau de la France Néstor Combín
Drapeau de l'Argentine Drapeau de l'Italie Omar Sívori (C)
Drapeau de l'Italie Vincenzo Traspedini[9]
Entraîneur
Drapeau : Paraguay Heriberto Herrera

Buteurs

Voici ici les buteurs de la Juventus Football Club toutes compétitions confondues.

17 buts
9 buts
8 buts
7 buts
6 buts
4 buts
2 buts
1 but

Notes et références

  1. Giampaolo Menichelli avec ses 3 buts (ex-æquo avec les joueurs Faustinho Cané, Renzo Cappellaro, Bruno Petroni, Luigi Riva et Francesco Rizzo) devient le 3e joueur de la Juve de l'histoire à finir capocannoniere de la Coupe d'Italie.
  2. Il devient le premier entraîneur non-européen de l'histoire à remporter un titre avec le club.
  3. (en) Ballon d'or 1964 — rsssf.com.
  4. La Juve n'avait plus gagner avec 7 buts d'écart ou plus depuis le .
  5. (en) 1960s Month: La Grande Inter
  6. (it) Addio Heriberto, profeta del " movimiento " - archiviostorico.corriere.it 1996
  7. Première rencontre officielle contre une équipe belge.
  8. (it) STAGIONE 1964-1965 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  9. a et b Joueur acheté en fin de saison, et qui ne disputa que la Coupe d'Italie.

Liens externes