Saison 1957-1958 de la Juventus FC

Juventus Football Club
Saison 1957-1958
Généralités
Président Drapeau de l'Italie Umberto Agnelli
Entraîneur Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ljubiša Broćić
Résultats
Championnat Star full.svg
Scudetto.svg Champion
51 points (23V-5N-6D)
77 buts pour, 44 contre
Coupe Demi-finale
(6V-2N-1D)
22 buts pour, 13 contre
Meilleur buteur Drapeau de l'Argentine Omar Sívori (31)

Championnat :
Drapeau du Pays de Galles John Charles (28)

Coupe :
Drapeau de l'Argentine Omar Sívori (9)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1957-1958 de la Juventus Football Club est la cinquante-cinquième de l'histoire du club, créé soixante-et-un ans plus tôt en 1897.

L'équipe de la région du Piémont prend part au cours de cette saison à la 56e édition du championnat d'Italie (26e de Serie A), ainsi qu'à la 10e édition de la Coupe d'Italie (en italien Coppa Italia).

Historique

Au sortir de trois saisons catastrophiques, les turinois, au plus profond de leur crise, se doivent absolument de réagir pour s'assurer à nouveau le premier plan du calcio.

Pour ce faire, le président Umberto Agnelli se décide d'y mettre les moyens et d'investir sérieusement.

L'attaquant Charles, l'entraîneur Broćić, le gardien Mattrel et l'ailier Stacchini lors d'une pause de formation au Campo Combi.

Tout d'abord, l'entraîneur Sandro Puppo quitte ses fonctions, et c'est le yougoslave expérimenté Ljubiša Broćić, en provenance du PSV Eindhoven, qui assure désormais le banc de la Juventus. Polyglotte, Broćić ne parle pourtant pas l'italien, et se fait donc alors aider dans ses fonctions par l'ancien joueur bianconero Teobaldo Depetrini.

Agnelli décide également de frapper cette année un grand coup sur le marché des transferts, réalisant un mercato très ciblé.

En provenance du club porteño du River Plate, la vedette internationale argentine (et oriundo) Omar Sívori est acheté pour la somme record pour l'époque de 160 000 lires[1] (Sívori s'avèrera par la suite devenir l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la Juve).

Ensuite, une autre future grande légende est achetée par la société, en la personne du gallois John Charles (premier joueur gallois de l'histoire du club, et par la même occasion l'un des plus grands joueurs gallois de tous les temps[2]), acquis pour la somme de 65 000 £[3] à l'équipe anglaise de Leeds United.

Au niveau du recrutement, la Juventus enregistre également les arrivées du gardien de but Carlo Mattrel, ainsi que des défenseurs Benito Boldi et Giuseppe Patrucco. Au milieu de terrain retournent ensuite deux anciens du club, Rino Ferrario et Giorgio Turchi, et l'attaque est quant à elle, renforcée par les arrivées au club de Bruno Nicolè et Piergiorgio Sartore.

C'est donc avec de nouvelles ambitions et en comptant sur son nouveau trio offensif avec Boniperti (placé dans un nouveau rôle de milieu offensif par Broćić, lui permettant de pleinement profiter de sa vision du jeu ainsi que de ses qualités techniques), Charles et Sívori (trio qui sera plus tard appelé le « Trio Boniperti-Charles-Sivori »[4]), que la Vieille Dame, sans titres depuis cinq ans, entend bien à nouveau se réinstaller parmi l'élite du football italien.

Sívori, Boniperti et Charles, formant le désormais célèbre Trio magique du bianconeri, sur le terrain à la fin d'un match de championnat.

Le dimanche , le trio d'attaquants, pour le premier match de la saison, fait déjà ses preuves lors d'une victoire 3-2 contre Vérone à domicile (un but chacun), avant que Charles ne soit ensuite l'unique buteur lors du match suivant contre l'Udinese. La Juventus FC continue ensuite sa série de succès sans grande difficulté. Lors de la 6e journée, le 13 octobre, Madama affronte son grand rival lors du derby della Mole, le Torino (lors de ce match, Charles assomme malencontreusement le défenseur central du Toro, avant de s'apercevoir qu'il resta étendu au sol alors qu'il s'apprêtait à marquer. Par fair-play, il envoya le ballon en touche pour permettre aux soigneurs d'intervenir, avant d'inscrire ensuite le seul but de la victoire du match[5]). La semaine suivante, l'équipe turinoise réalise le premier match nul de la saison, un nut partout contre le Milan à San Siro (but juventino de Sívori), avant de connaître deux semaines plus tard sa première défaite, battue 2 buts à 1 par le Lanerossi Vicence (avec encore Sívori comme buteur pour les zèbres). Les bianconeri se retrouvent ensuite avec des résultats un peu plus aléatoires, subissant quelques défaites, avant la victoire 2 à 1 sur le terrain d'Alexandrie pour le premier match de la nouvelle année 1958, le 5 janvier (buts de Sívori et de Pedroni contre son camp pour la Juve). Trois semaines plus tard, l'équipe juventina se déplace lors de la 18e journée à Vérone et remporte la partie 3-2 pour le premier match de la phase retour, grâce aux buts de Sívori, Charles[6] et Corradi. Après ce succès, les bianconeri, qui enchaînent une série de quatre victoires consécutives. Le 2 mars, la Juventus remporte à nouveau sa confrontation contre le Torino, 4 buts à 1 à domicile au Stadio Comunale (doublés de Sívori et Charles). Un mois plus tard, la Juve écrase la Lazio sur le même score à Rome, grâce à un triplé de Charles et un but de Sívori, avant de connaître, entre le 20 avril et le 11 mai, une série de quatre rencontres sans victoires. Pour les deux derniers matchs de la saison, la Vecchia Signora se rattrape avec deux succès, dont une victoire 3 buts à rien contre la Roma (buts de Sívori, Charles sur penalty et de Boniperti) lors de l'ultime journée du 24 mai.

Fort de leurs 23 victoires de rang, pour seulement 5 matchs nuls et 6 défaites, la Juventus Football Club termine le championnat avec 51 points (8 de plus que son premier poursuivant, la Fiorentina[7]), remportant donc haut la main cette Serie A, 10e titre de champion de l'histoire du club[8].

Boniperti et Charles avec le maillot extérieur noir et blanc de la saison

Pour fêter ce 10e scudetto, Umberto Agnelli a alors l'idée, avec l'approbation du CONI (Comité national olympique italien), d'ajouter sur l'écusson du club et sur le maillot une étoile jaune-dorée à cinq pointes, appelée en italien Stella d'oro al Merito Sportivo (l'idée de cette étoile sportive fut alors adoptée à partir de ce moment, à chaque fois qu'une équipe italienne remporterait 10 scudetti[9]). La Madama fut donc la première équipe au monde à arborer une étoile sur son maillot, synonyme d'un certain nombre de victoires[10].

La Juve, à nouveau au sommet du calcio avec ce « scudetto de la première étoile »[11], doit grandement son succès à ses nouveaux talents offensifs, comme John Charles, qui finit meilleur buteur du championnat avec ses 28 buts[12],[13].

C'est donc ce trio (Boniperti, Charles et Sivori) qui s'imposa rapidement dans le paysage footballistique italien (succédant au « Gre-No-Li » des suédois du Milan) et redonna ses lettres de noblesse à la Juventus, se faisant désormais appelé le « Trio magique »[14] (en italien : le Trio Magico).

Au cours de l'année 1958, Giampiero Boniperti publie également son livre, consacré au club, intitulé « La Mia Juventus »[15].

Après ce titre en championnat, le club bianconero joue durant l'été une deuxième compétition de la saison avec la Coupe d'Italie, qui fait son retour après avoir disparu depuis la saison 1942-43.

Les attaquants juventini de la saison — le jeune et nouvelle signature Nicolè, Stacchini, Boniperti, Charles, Sivori et l'ailier Stivanello — ce qui pose à l'intérieur du stade communal de Turin.

Avec une formule quelque peu différente, la Juventus débute la Coppa Italia dans un groupe éliminatoire piémontais, avec un match nul un but partout (but pour la Juve de Stivanello) contre Pro Vercelli, pour ce qui reste le match de la Vieille Dame sans victoire, les piémontais enchaînant par la suite 5 victoires d'affilée, terminant premiers du classement éliminatoire avec 11 points, et donc qualifiés pour les quarts-de-finale de la coupe (remportant notamment ses deux derbies de Turin contre le Torino). Le 7 septembre, la Juventus affronte la Sampdoria qu'elle parvient difficilement à éliminer, avec un score final de 3 à 2 après prolongations (avec des buts d'Emoli (sur penalty), de Sívori et de Bergamaschi contre son camp). En demi, ce sont finalement les romains de la Lazio qui gagnent le match 2-0, renversant les turinois à jouer un match pour la 3e place, contre Bologne. Le match, disputé le mercredi 15 octobre, voit les deux formations se séparer sur un score final de 3-3 après prolongations (buts piémontais de Sívori (doublé) et Nicolè). Une séance de tirs au but doit donc se jouer qui voit à nouveau les deux clubs[16] se séparer sur un score nul, 4 buts à 4, avant que les bolonais ne soient désignés vainqueurs par tirage au sort.

Au mois de juin, John Charles partit en Suède pour participer à la coupe du monde 1958 avec sa sélection du Pays de Galles, étant donc le seul juventino à prendre part au mondial (et par la même occasion le premier joueur non-italien à disputer une coupe du monde en tant que joueur de la Juve).

Cette saison est donc une renaissance, la Juventus Football Club ayant su affronter ses problèmes pour se hisser à nouveau parmi les meilleurs clubs du pays (grâce notamment à son nouveau 5-3-2 très défensif jouant sur les contre-attaques, mis en place par Ljubiša Broćić), avec un nouveau titre, le premier depuis la saison 1951-52.

Déroulement de la saison

Résultats en championnat

  • Phase aller
dimanche
1re journée
Juventus 3 - 2 Hellas Vérone Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Guarnaschelli
Boniperti But inscrit après 11 minutes11e
Sívori But inscrit après 28 minutes28e
Charles But inscrit après 58 minutes58e
But inscrit après 54 minutes54e Maccacaro
But inscrit après 64 minutes64e Bassetti
dimanche
2e journée
Udinese 0 - 1 Juventus Stadio Moretti, Udine
16h00
Arbitre : Jonni
But inscrit après 55 minutes55e Charles
dimanche
3e journée
Juventus 3 - 2 Genoa Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Menchini
Boniperti But inscrit après 32 minutes32e
Sívori But inscrit après 73 minutes73e
Charles But inscrit après 86 minutes86e
But inscrit après 14 minutes14e Corso
But inscrit après 15 minutes15e Becattini
dimanche
4e journée
SPAL 0 - 1 Juventus Stadio Comunale, Ferrare
16h00
Arbitre : Rigato
But inscrit après 39 minutes39e (pen.) Montico
dimanche
5e journée
Juventus 2 - 1 Padoue Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Marchetti
Boniperti But inscrit après 30 minutes30e
Stivanello But inscrit après 32 minutes32e
But inscrit après 84 minutes84e (pen.) Moro
dimanche
6e journée
Torino 0 - 1 Juventus Stadio Filadelfia, Turin
15h30
40 000 spectateurs
Arbitre : Jonni
But inscrit après 62 minutes62e Charles
dimanche
7e journée
Milan 1 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h00
Arbitre : Lequesne
Bean But inscrit après 59 minutes59e But inscrit après 33 minutes33e Sívori
dimanche
8e journée
Juventus 3 - 1 Inter Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Lo Bello
Charles But inscrit après 4 minutes4e But inscrit après 52 minutes52e
Sívori But inscrit après 87 minutes87e
But inscrit après 3 minutes3e Lorenzi
dimanche
9e journée
Lanerossi Vicence 2 - 1 Juventus Stadio Romeo Menti, Vicence
14h30
Arbitre : Righi
Campana But inscrit après 4 minutes4e
Marchi But inscrit après 12 minutes12e
But inscrit après 19 minutes19e Sívori
dimanche
10e journée
Juventus 3 - 1 Lazio Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Campanati
Charles But inscrit après 39 minutes39e
Stacchini But inscrit après 44 minutes44e
Sívori But inscrit après 86 minutes86e
Inscrit contre son camp après 4 minutes 4e (csc) Corradi
dimanche
11e journée
Bologne 3 - 4 Juventus Stadio Comunale, Bologne
14h30
Arbitre : Moriconi
Pascutti But inscrit après 42 minutes42e
Bodi But inscrit après 67 minutes67e (pen.)
Corradi Inscrit contre son camp après 87 minutes 87e (csc)
But inscrit après 10 minutes10e Nicolè
But inscrit après 46 minutes46e Charles
But inscrit après 58 minutes58e Stacchini
But inscrit après 59 minutes59e Boniperti
dimanche
12e journée
Juventus 1 - 3 Naples Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Orlandini
Charles But inscrit après 47 minutes47e But inscrit après 10 minutes10e Vinício
But inscrit après 82 minutes82e Novelli
But inscrit après 87 minutes87e Di Giacomo
dimanche
13e journée
Juventus 3 - 0 Atalanta Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : De Marchi
Charles But inscrit après 35 minutes35e But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 85 minutes85e
dimanche
14e journée
Fiorentina 2 - 1 Juventus Stadio Comunale, Florence
14h30
Arbitre : Lo Bello
Montuori But inscrit après 24 minutes24e
Virgili But inscrit après 82 minutes82e
But inscrit après 35 minutes35e Charles
dimanche
16e journée
Alexandrie 1 - 2 Juventus Stadio Giuseppe Moccagatta, Alexandrie
14h30
Arbitre : Grill
Castaldo But inscrit après 66 minutes66e But inscrit après 3 minutes3e Sívori
Inscrit contre son camp après 35 minutes 35e (csc) Pedroni
mercredi
15e journée
Juventus 4 - 1[17] Sampdoria Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Grillo
Corradi But inscrit après 28 minutes28e (pen.)
Charles But inscrit après 60 minutes60e But inscrit après 63 minutes63e But inscrit après 72 minutes72e
But inscrit après 82 minutes82e Ocwirk
dimanche
17e journée
Roma 4 - 1 Juventus Stadio dei Centomila, Rome
14h30
Arbitre : Campanati
Griffith But inscrit après 3 minutes3e (pen.)
Lojodice But inscrit après 16 minutes16e But inscrit après 88 minutes88e
Da Costa But inscrit après 55 minutes55e
But inscrit après 34 minutes34e Boniperti
  • Phase retour
dimanche
18e journée
Hellas Vérone 2 - 3 Juventus Stadio di Piazza Cittadella, Vérone
14h30
Arbitre : Jonni
Ghiandi But inscrit après 71 minutes71e
Garzena Inscrit contre son camp après 90 minutes 90e (csc)
But inscrit après 20 minutes20e Sívori
But inscrit après 61 minutes61e Charles
But inscrit après 77 minutes77e Corradi
dimanche
19e journée
Juventus 2 - 0 Udinese Stadio Comunale, Turin
14h30
Arbitre : Perego
Stacchini But inscrit après 19 minutes19e
Sívori But inscrit après 35 minutes35e
dimanche
20e journée
Genoa 1 - 3 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
14h30
Arbitre : Jonni
Leoni But inscrit après 85 minutes85e But inscrit après 12 minutes12e Emoli
But inscrit après 37 minutes37e Colombo
But inscrit après 49 minutes49e Sívori
dimanche
21e journée
Juventus 3 - 1 SPAL Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Annoscia
Boniperti But inscrit après 1 minutes1e
Colombo But inscrit après 64 minutes64e
Charles But inscrit après 74 minutes74e
But inscrit après 22 minutes22e Broccini
dimanche
22e journée
Padoue 1 - 1 Juventus Stadio Silvio Appiani, Padoue
15h00
Arbitre : Orlandini
Rosa But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 79 minutes79e Stacchini
dimanche
23e journée
Juventus 4 - 1[18] Torino Stadio Comunale, Turin
15h00
70 000 spectateurs
Arbitre : Lo Bello
Sívori But inscrit après 9 minutes9e But inscrit après 48 minutes48e
Charles But inscrit après 60 minutes60e But inscrit après 82 minutes82e
But inscrit après 79 minutes79e Ricagni
dimanche
24e journée
Juventus 1 - 0 Milan Stadio Comunale, Turin
15h00
Arbitre : Moriconi
Charles But inscrit après 51 minutes51e (pen.)
dimanche
25e journée
Inter 2 - 2 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h00
Arbitre : Marchese
Lorenzi But inscrit après 5 minutes5e
Vincenzi But inscrit après 48 minutes48e (pen.)
But inscrit après 38 minutes38e Sívori
But inscrit après 51 minutes51e Charles
dimanche
26e journée
Juventus 5 - 2 Lanerossi Vicence Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Guarnaschelli
Sívori But inscrit après 3 minutes3e But inscrit après 7 minutes7e But inscrit après 12 minutes12e But inscrit après 80 minutes80e
Charles But inscrit après 18 minutes18e
But inscrit après 17 minutes17e Campana
But inscrit après 23 minutes23e Aronsson
dimanche
27e journée
Lazio 1 - 4 Juventus Stadio dei Centomila, Rome
15h30
Arbitre : Rigato
Selmosson But inscrit après 5 minutes5e But inscrit après 10 minutes10e But inscrit après 13 minutes13e But inscrit après 84 minutes84e Charles
But inscrit après 60 minutes60e Sívori
dimanche
28e journée
Juventus 4 - 1 Bologne Stadio Comunale, Turin
15h30
Arbitre : Perego
Sívori But inscrit après 25 minutes25e
Charles But inscrit après 55 minutes55e
Boniperti But inscrit après 76 minutes76e
Stacchini But inscrit après 85 minutes85e
But inscrit après 60 minutes60e Bodi
dimanche
29e journée
Naples 4 - 3 Juventus Stadio Arturo Collana, Naples
15h30
Arbitre : Lo Bello
Vinício But inscrit après 4 minutes4e But inscrit après 77 minutes77e
Brugola But inscrit après 24 minutes24e
Bertucco But inscrit après 88 minutes88e
Inscrit contre son camp après 6 minutes 6e (csc) Greco
But inscrit après 58 minutes58e Stacchini
But inscrit après 86 minutes86e Montico
dimanche
30e journée
Atalanta 0 - 0 Juventus Stadio Comunale, Bergame
15h30
Arbitre : Rigato
dimanche
31e journée
Juventus 0 - 0 Fiorentina Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Orlandini
dimanche
32e journée
Sampdoria 3 - 2 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
16h00
Arbitre : Steiner
Firmani But inscrit après 37 minutes37e
Recagno But inscrit après 63 minutes63e
Bolzoni But inscrit après 75 minutes75e
But inscrit après 17 minutes17e But inscrit après 35 minutes35e Sívori
dimanche
33e journée
Juventus 2 - 1 Alexandrie Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Bartolomei
Montico But inscrit après 15 minutes15e
Ferrario But inscrit après 82 minutes82e
But inscrit après 43 minutes43e Savioni
samedi
34e journée
Juventus 3 - 0 Roma Stadio Comunale, Turin
16h00
Arbitre : Grignani
Sívori But inscrit après 6 minutes6e
Charles But inscrit après 41 minutes41e (pen.)
Boniperti But inscrit après 48 minutes48e

Classement

Classement final 1957-1958 Pts MJ V N D BP BC Dif
Scudetto.svg 1. Juventus 51 34 23 5 6 77 44 +33
2. Fiorentina 43 34 16 11 7 56 36 +20
3. Padoue 42 34 16 10 8 55 42 +13
Star full.svg
Scudetto.svg
10e titre
La Juventus championne d'Italie de Serie A de 1957-1958[19]

Résultats en coupe

  • Éliminatoires du Piémont
dimanche
1re journée
Pro Vercelli 1 - 1 Juventus Stadio Leonida Robbiano, Verceil
Arbitre : Boati
Ciocchetti But inscrit après 7 minutes7e (pen.) But inscrit après 59 minutes59e Stivanello
dimanche
2e journée
Biellese 2 - 4 Juventus Biella
Arbitre : Grignani
Vizia But inscrit après 50 minutes50e
Francescon But inscrit après 52 minutes52e (pen.)
But inscrit après 22 minutes22e But inscrit après 72 minutes72e Sívori
But inscrit après 28 minutes28e Voltolina
But inscrit après 46 minutes46e Stivanello
dimanche
3e journée
Juventus 2 - 0 Torino Stadio Comunale, Turin
21h15
Arbitre : Righi
Stacchini But inscrit après 68 minutes68e
Montico But inscrit après 89 minutes89e (pen.)
dimanche
4e journée
Juventus 4 - 1 Pro Vercelli Stadio Comunale, Turin
Arbitre : Cerutti
Sívori But inscrit après 16 minutes16e But inscrit après 75 minutes75e
Charles But inscrit après 61 minutes61e
Nicolè But inscrit après 77 minutes77e
But inscrit après 78 minutes78e Pensotti
dimanche
5e journée
Juventus 3 - 1 Biellese Stadio Comunale, Turin
Arbitre : Guidi
Sartore But inscrit après 15 minutes15e
Sívori But inscrit après 60 minutes60e But inscrit après 61 minutes61e
But inscrit après 90 minutes90e Piccioni
dimanche
6e journée
Torino 1 - 2 Juventus Stadio Filadelfia, Turin
18h00
Arbitre : Liverani
Petris But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 46 minutes46e Boniperti
But inscrit après 84 minutes84e (pen.) Montico
Éliminatoires Piémont - groupe A Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus 11 6 5 1 0 16 6 +10
2. Torino 7 6 3 1 2 13 6 +7
3. Biellese 3 6 1 1 4 9 17 -8
  • Quarts-de-finale
dimanche Sampdoria 2 - 3
(a.p.)
Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
Arbitre : Moriconi
Recagno But inscrit après 14 minutes14e
Bolzoni But inscrit après 75 minutes75e
But inscrit après 40 minutes40e (pen.) Emoli
But inscrit après 58 minutes58e Sívori
Inscrit contre son camp après 99 minutes 99e (csc) Bergamaschi
  • Demi-finale
dimanche Lazio 2 - 0 Juventus Stadio dei Centomila, Rome
Arbitre : Lo Bello
Tozzi But inscrit après 55 minutes55e
Fumagalli But inscrit après 75 minutes75e
  • Match pour la 3e place
mercredi Juventus 3 - 3[20]
(4 - 4 aux t.a.b.)
Bologne Stadio Comunale, Turin
Arbitre : Gambarotta
Sívori But inscrit après 50 minutes50e (pen.) But inscrit après 97 minutes97e
Nicolè But inscrit après 65 minutes65e


Tirs au but :
Sívori Réussi
Sívori Réussi
Sívori Réussi
Voltolina Réussi
But inscrit après 25 minutes25e Pivatelli
But inscrit après 44 minutes44e Perani
But inscrit après 98 minutes98e Bonafin

: Tirs au but
RéussiBodi
RéussiBodi
RéussiBodi
RéussiBodi

Matchs amicaux

dimanche Biellese 0 - 5[21] Juventus
Buteurs inconnus
mercredi Bologne 6 - 1 Juventus
Buteurs inconnus Buteur inconnu
mercredi Leeds United 2 - 4 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
jeudi Sheffield Wednesday 3 - 4[22] Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
lundi Sunderland 0 - 2[22] Juventus
Buteurs inconnus
jeudi Juventus 3 - 0 Pinerolo
Buteurs inconnus
mercredi Juventus 6 - 1 Casale
Buteurs inconnus Buteur inconnu
jeudi Sélection romagnole 3 - 4 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
mardi Juventus 1 - 2 Yougoslavie
Buteur inconnu Buteurs inconnus
lundi Anconitana 0 - 6 Juventus
Buteurs inconnus

Torneo dell'Esposizione

mardi Anderlecht 4 - 1 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus

Effectif du club

Effectif des joueurs de la Juventus Football Club lors de la saison 1957-1958.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Carlo Mattrel
Drapeau de l'Italie Giuseppe Vavassori
Drapeau de l'Italie Giovanni Viola
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Benito Boldi
Drapeau de l'Italie Giuseppe Corradi
Drapeau de l'Italie Bruno Garzena
Drapeau de l'Italie Giuseppe Patrucco
Milieux de terrain
Drapeau de l'Italie Umberto Colombo
Drapeau de l'Italie Flavio Emoli
Drapeau de l'Italie Rino Ferrario
Drapeau de l'Italie Antonio Montico
Drapeau de l'Italie Giorgio Turchi
Attaquants
Drapeau de l'Italie Giampiero Boniperti (C)
Drapeau du Pays de Galles John Charles
Drapeau de l'Italie Bruno Nicolè
Drapeau de l'Italie Guerrino Rossi
Drapeau de l'Italie Piergiorgio Sartore
Drapeau de l'Argentine Drapeau de l'Italie Omar Sívori
Drapeau de l'Italie Gino Stacchini
Drapeau de l'Italie Giorgio Stivanello
Entraîneur
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ljubiša Broćić

Buteurs

Voici ici les buteurs de la Juventus Football Club toutes compétitions confondues.

31 buts
29 buts
9 buts
7 buts
5 buts
3 buts
2 buts
1 but

Annexes

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Juve legend Sivori dies »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), des Associations Européennes de Football, (consulté le 26 septembre 2008)
  2. (it) « Il gigante buono », Union des associations européennes de football, (consulté le 9 décembre 2010)
  3. (it) « Campioni del passato: Gli attaccanti (seconda parte) »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), bianconerionline.com (consulté le 4 novembre 2011)
  4. (it) « Nasce il trio Boniperti-Charles-Sivori », La Gazzetta dello Sport, (consulté le 9 décembre 2010)
  5. Ses gestes de fair-play lui vaudront ensuite le surnom d'« Il Gigante Buono », le Bon Géant en français.
  6. Il termine à la 6e place au classement du Ballon d'Or 1957 et devient le premier joueur juventino à rentrer dans le classement des nominés au Ballon d'or.
  7. Égalant son propre record au nombre de points d'écart sur son premier poursuivant, datant de la saison 1932-33.
  8. Battant son propre record du nombre de scudetti remportés (record qui ne sera plus jamais dépassé par un autre club), détenu ex-æquo avec le Genoa. La Juventus FC est donc désormais, avec 10 titres, la seule détentrice du record.
  9. Système d'attribution des étoiles en Italie
  10. (en) « FIFA awards special 'Club World Champion' badge to AC Milan »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), Fédération Internationale de Football Association, (consulté le 27 août 2009)
  11. (it) « 50 anni fa nasceva una stella », juventus.com, (consulté le 9 décembre 2010)
  12. Il s'agit de la 5e fois de l'histoire qu'un joueur juventino termine Capocannoniere du championnat.
  13. (it) « Stagione 1957-1958: Le partite ufficiali » (consulté le 9 décembre 2010)
  14. (es) Marco Ruiz, « Vi a Del Piero con 18 años y lo contraté en 24 horas », AS, (consulté le 9 décembre 2010)
  15. Juventus - Boniperti
  16. Il s'agit de la première séance de tirs au but de l'histoire de la Juventus.
  17. Rencontre au départ prévue le 29 décembre.
  18. 125e « derby turinois » de l'histoire toutes compétitions confondues (matchs amicaux également).
  19. Synonyme de la première étoile du club, correspondant à 10 titres de champions d'Italie (qui fut alors cousue sur le maillot et rajoutée à l'écusson du club). Cette distinction est appelée en italien la « Stella d'Oro al Merito Sportivo ».
  20. Les deux clubs n'ayant pas réussi à se départager après la séance de tirs au but, le Bologne Football Club fut donc déclaré vainqueur après tirage au sort.
  21. (it) STAGIONE 1957-1958 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  22. a et b Tournée en Angleterre.