Saison 1941-1942 de la Juventus FC

Juventus
Saison 1941-1942
Généralités
Président Drapeau de l'Italie Piero Dusio
Entraîneur Drapeau de l'Italie Giovanni Ferrari puis
Drapeau de l'Italie Luis Monti
Résultats
Championnat 6e
32 points (12V-8N-10D)
47 buts pour, 41 contre
Coupe Coccarda Coppa Italia.svg Vainqueur
(5V-1N-0D)
17 buts pour, 4 contre
Meilleur buteur Drapeau de l'Albanie Riza Lushta (24)

Championnat :
Drapeau de l'Albanie Riza Lushta (16)

Coupe :
Drapeau de l'Albanie Riza Lushta (8)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1941-1942 de la Juventus est la quarantième de l'histoire du club, créé quarante-cinq ans plus tôt en 1897.

Le club turinois prend ici part à la 42e édition du championnat d'Italie (13e de Serie A), ainsi qu'à la 8e édition de la Coupe d'Italie (en italien Coppa Italia).

Historique

À la suite d'une saison en demi-teinte, l'équipe piémontaise de la Vieille Dame entreprend cette année de nombreux changements à sa tête, à commencer par le président en place depuis 1936, Emilio de la Forest de Divonne, qui quitte ses fonctions pour être remplacé par le pilote automobile et ancien joueur de la Juve Piero Dusio. L'entraîneur intérimaire Federico Munerati est également remplacé par Giovanni Ferrari qui assure désormais le banc.

Pour faire mieux qu'une cinquième place obtenue lors de la saison précédente, la Juventus doit faire peau neuve et investir dans son effectif, en commençant tout d'abord par s'acheter des gardiens de buts, Attilio Bulgheri, Carlo Ceresoli, Egidio Micheloni et Giuseppe Peruchetti. Le milieu de terrain est quant à lui renforcé avec les arrivées d'Ugo Locatelli, de Renato Olmi et de Vittorio Sentimenti, future vedette du club. Plusieurs attaquants sont également acquis par le club, comme Raúl Banfi (qui devient le premier uruguayen à évoluer sous les couleurs bianconere), Lelio Colaneri, ainsi que le double champion du monde Giovanni Ferrari qui fait son retour au club en tant qu'entraîneur-joueur en intérim.

Les bianconeri de la saison 1941-1942 avec le maillot extérieur noire

La saison de Serie A 1941-1942 se commença sur un match nul de un but partout lors de la première journée, le dimanche à Florence contre la Fiorentina, avec un but du nouvel attaquant juventino Lushta. À la suite d'un nouveau nul et d'une défaite, la Juve débute bien mal sa nouvelle saison et ne remporte son premier succès que lors de la 4e journée, avec une victoire 2 à 2 contre le Milan à domicile (avec des buts de Banfi, Colaussi et Lushta). Les bianconeri après cette victoire n'arrivent pourtant pas à continuer sur leur lancée. En effet, à la suite d'une victoire et d'un nouveau nul les deux semaines suivantes, le club turinois alterne alors victoires et défaites, et ce jusqu'à la 11e journée et sa défaite 4 buts à 1 sur la pelouse lombarde de l'Ambrosiana-Inter (malgré une réalisation de Sentimenti pour la Juventus) pour le premier match de l'année 1942, suivie d'une seconde défaite la journée d'après (un 3-2 au Stadio Benito Mussolini contre Livourne malgré des buts juventini de Lushta). La Juventus n'y arrive alors plus et termine difficilement sa phase aller, avec seulement une victoire sur ses trois dernières rencontres à disputer (un 2 buts à rien sur les terres de Modène le 18 janvier grâce aux buts de Lushta et Bellini).

À la suite d'un début de saison bien loin des attentes espérées, l'entraîneur alors en place depuis le début de la saison, Giovanni Ferrari, est limogé le [1] (qui reste tout de même joueur du club) pour être remplacé par un autre intérimaire en la personne de l'oriundo Luis Monti, également ancien joueur bianconero qui avait quant à lui, pris se retraite de joueur à la Juve un peu plus de deux ans plus tôt.

Pour la première partie de la phase retour, la Vieille Dame semble retrouver un sursaut d'orgueil, avec une victoire sur ses terres 4 buts à 2 contre la Fiorentina, grâce aux réalisations de Foni sur penalty, Lushta et Banfi, suivit ensuite de deux victoires d'affilée. Le dimanche 26 avril, lors d'un match comptant pour la 23e journée, Madame perd pourtant le match à ne pas rater, à savoir le Derby della Mole contre son rival de toujours, le Torino, sur le score de 2-1 (but de la Juve de Colaneri). L'effectif bianconero sa rattrape pourtant lors de la journée suivante en écrasant 3 à 0 l'AC Liguria (avec des réalisations de Sentimenti, deRabitti et de Varglien II), puis se venge deux semaines après de l'humiliation subie à l'aller contre l'Ambrosiana en les humiliant à leur tour, 4 buts à 0 (buts de Sentimenti, Bellini sur doublé et Lushta). Il s'ensuivra à la suite de ce succès une victoire, un nul, et une défaite, avant de jouer son dernier match de la saison le 14 juin à domicile à Turin, la Vecchia Signora se séparant de Bologne sur le score de 1-1 (but de la Juventus de Lushta).

La faute à une inconstance trop présente avec des résultats irréguliers, la Juventus termine cette saison à une décevante 6e place (une de moins que la saison précédente) acquise grâce à 47 buts inscrits et 41 buts encaissés (32 points finalement), trop peu pour espérer un avenir serein.

Les juventini posant avec le trophée de leur 2e Coupe d'Italie. Turin, 28 juin 1942.

Malgré cette déception, le club du Piémont dispute cette année-là une seconde compétition avec la Coupe d'Italie, en écrasant d'entrée lors de son premier match 5 à 0 Pro Patria (avec deux buts de Bellini et Colaneri et un triplé de l'inévitable Lushta) le dimanche , avant de remporter sur le fil sa seconde rencontre en 8e-de-finale contre Genova 2-1 (avec un doublé de Lushta). Au tour suivant, la Vieille Dame bat Padoue grâce à Banfi le , puis écrase Modène 4 buts à 1 en demi-finale pour son quatrième match de suite à domicile (grâce à des buts de Sentimenti, Bellini, un penalty de Foni et Varglien II). En finale, la Juve rencontre le club du Milan AC et se déplace en Lombardie pour le match aller le 21 juin. À San Siro, les deux équipes se séparent sur le score de 1-1 (avec un but de Bellini), mais le retour à Turin la semaine suivante voit finalement la Juventus s'imposer sur le large score de 4 bus à 1, grâce à un triplé de Lushta puis un penalty de Sentimenti.

Cette victoire du match retour permet au club piémontais d'être pour la seconde fois de son histoire sacrée vainqueur de la Coppa Italia (après un premier titre en 1937-1938)[2].

L'albanais Riza Lushta pour sa deuxième saison au club est cette saison le meilleur buteur du club, autant en Serie A qu'en coupe (16 et 8 buts[3]).

La Juventus montre à nouveau au cours de cette saison deux visages, avec un championnat décevant d'un côté et une victoire en coupe soulageant le club de sa piètre saison de l'autre.

Déroulement de la saison

Résultats en championnat

  • Phase aller
dimanche
1re journée
Fiorentina 1 - 1 Juventus Stadio Giovanni Berta, Florence
15h00
Arbitre : Scorzoni
Valcareggi But inscrit après 69 minutes69e But inscrit après 63 minutes63e Lushta
dimanche
2e journée
Juventus 1 - 1 Genova Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
Arbitre : Galeati
Lushta But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 60 minutes60e (pen.) Trevisan
dimanche
3e journée
Roma 2 - 0 Juventus Stadio Nazionale del P.N.F., Rome
14h30
Arbitre : Scorzoni
Krieziu But inscrit après 15 minutes15e
Pantó But inscrit après 56 minutes56e
dimanche
4e journée
Juventus 3 - 2 Milan Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
Arbitre : Dattilo
Banfi But inscrit après 12 minutes12e
Colaussi But inscrit après 27 minutes27e
Lushta But inscrit après 42 minutes42e
But inscrit après 79 minutes79e But inscrit après 87 minutes87e Boffi
dimanche
5e journée
Atalanta 2 - 3 Juventus Stadio Mario Brumana, Bergame
14h30
Arbitre : Fois
Ciancamerla But inscrit après 26 minutes26e (pen.)
Corbelli But inscrit après 58 minutes58e
But inscrit après 23 minutes23e[4] Lushta
But inscrit après 39 minutes39e But inscrit après 81 minutes81e Banfi
dimanche
6e journée
Juventus 0 - 0 Venise Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
10 000 spectateurs
Arbitre : Scorzoni
dimanche
7e journée
Triestina 3 - 0 Juventus Stade Littorio, Trieste
14h30
Arbitre : Dattilo
Tosolini But inscrit après 22 minutes22e
Tagliasacchi But inscrit après 15 minutes15e
Pasinati But inscrit après 68 minutes68e
dimanche
8e journée
Juventus 3 - 0[5] Torino Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
32 000 spectateurs
Arbitre : Dellarole
Lushta But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 80 minutes80e
Bellini But inscrit après 35 minutes35e
dimanche
9e journée
Liguria 2 - 1 Juventus Stadio del Littorio, Gênes
14h30
Arbitre : Galeati
Parvis But inscrit après 56 minutes56e
Meroni But inscrit après 70 minutes70e
But inscrit après 18 minutes18e Ferrari
dimanche
10e journée
Juventus 2 - 0 Lazio Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
Arbitre : Scorzoni
Lushta But inscrit après 10 minutes10e
Varglien I But inscrit après 66 minutes66e
dimanche
11e journée
Ambrosiana-Inter 4 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
14h30
Arbitre : Dattilo
Quario But inscrit après 22 minutes22e
Cominelli But inscrit après 23 minutes23e
Salvi But inscrit après 25 minutes25e
Mascheroni But inscrit après 89 minutes89e
But inscrit après 31 minutes31e Sentimenti
dimanche
12e journée
Juventus 2 - 3 Livourne Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
Arbitre : Carpani
Lushta But inscrit après 30 minutes30e But inscrit après 63 minutes63e But inscrit après 20 minutes20e Michelini
But inscrit après 50 minutes50e Piana
But inscrit après 89 minutes89e Viani
dimanche
13e journée
Modène 0 - 2 Juventus Stadio Cesare Marzari, Modène
14h30
Arbitre : Capra
But inscrit après 24 minutes24e Lushta
But inscrit après 44 minutes44e Bellini
dimanche
14e journée
Juventus 1 - 1 Naples Stadio Benito Mussolini, Turin
14h30
Arbitre : Neri
Olmi But inscrit après 46 minutes46e But inscrit après 83 minutes83e Barrera
dimanche
15e journée
Bologne 2 - 0 Juventus Stadio Littoriale, Bologne
14h30
Arbitre : Barlassina
Reguzzoni But inscrit après 27 minutes27e
Puricelli But inscrit après 50 minutes50e
  • Phase retour
dimanche
16e journée
Juventus 4 - 2 Fiorentina Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Bernardi
Foni But inscrit après 14 minutes14e (pen.)
Lushta But inscrit après 19 minutes19e But inscrit après 63 minutes63e
Banfi But inscrit après 31 minutes31e
But inscrit après 66 minutes66e (pen.) Penzo
But inscrit après 90 minutes90e (pen.) Baldini
dimanche
17e journée
Genova 1 - 4 Juventus Stade Luigi-Ferraris, Gênes
15h00
Arbitre : Galeati
Andrighetto But inscrit après 43 minutes43e But inscrit après 24 minutes24e Colaussi
But inscrit après 37 minutes37e (pen.) But inscrit après 76 minutes76e Sentimenti
But inscrit après 89 minutes89e Varglien II
dimanche
18e journée
Juventus 2 - 0 Roma Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Barlassina
Colaneri But inscrit après 24 minutes24e
Sentimenti But inscrit après 77 minutes77e (pen.)
dimanche
19e journée
Milan 1 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
15h00
Arbitre : Scorzoni
Rava Inscrit contre son camp après 47 minutes 47e (csc) But inscrit après 28 minutes28e (pen.) Sentimenti
dimanche
20e journée
Juventus 1 - 1[6] Atalanta Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Biancone
Colaneri But inscrit après 87 minutes87e But inscrit après 83 minutes83e Corbelli
dimanche
21e journée
Venise 2 - 0 Juventus Stadio Pierluigi Penzo, Venise
15h00
Arbitre : Galeati
Mazzola But inscrit après 13 minutes13e
Begnini But inscrit après 45 minutes45e
dimanche
22e journée
Juventus 1 - 0 Triestina Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Galeati
Lushta But inscrit après 44 minutes44e
dimanche
23e journée
Torino 2 - 1 Juventus Stadio Filadelfia, Turin
15h30
33 000 spectateurs
Arbitre : Zelocchi
Ferraris But inscrit après 23 minutes23e
Menti But inscrit après 41 minutes41e
But inscrit après 55 minutes55e Colaneri
dimanche
24e journée
Juventus 3 - 0 Liguria Stadio Benito Mussolini, Turin
15h30
Arbitre : Scorzoni
Sentimenti But inscrit après 8 minutes8e
Rabitti But inscrit après 43 minutes43e
Varglien II But inscrit après 85 minutes85e
dimanche
25e journée
Lazio 2 - 1 Juventus Stadio Nazionale del P.N.F., Rome
15h30
Arbitre : Scarpi
Baldo But inscrit après 6 minutes6e
Romagnoli But inscrit après 89 minutes89e
But inscrit après 44 minutes44e Colaneri
dimanche
26e journée
Juventus 4 - 0 Ambrosiana-Inter Stadio Benito Mussolini, Turin
15h30
Arbitre : Scotto
Sentimenti But inscrit après 19 minutes19e
Bellini But inscrit après 50 minutes50e But inscrit après 72 minutes72e
Lushta But inscrit après 78 minutes78e
dimanche
27e journée
Livourne 1 - 2 Juventus Stadio Edda Ciano Mussolini, Livourne
16h00
Arbitre : Fois
Viani But inscrit après 3 minutes3e But inscrit après 33 minutes33e But inscrit après 80 minutes80e Parola
dimanche
28e journée
Juventus 1 - 1 Modène Stadio Benito Mussolini, Turin
16h00
Arbitre : Curradi
Lushta But inscrit après 33 minutes33e But inscrit après 43 minutes43e Del Grosso
dimanche
29e journée
Naples 4 - 1 Juventus Stadio Partenopeo, Naples
16h00
Arbitre : Scorzoni
Busani But inscrit après 24 minutes24e But inscrit après 75 minutes75e
Barrera But inscrit après 55 minutes55e
Venditto But inscrit après 67 minutes67e
But inscrit après 88 minutes88e (pen.) Rava
dimanche
30e journée
Juventus 1 - 1 Bologne Stadio Benito Mussolini, Turin
16h00
Arbitre : Scotto
Lushta But inscrit après 15 minutes15e But inscrit après 5 minutes5e Puricelli

Classement

Classement final 1941-1942 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Roma 42 30 16 10 4 55 21 +34
2. Torino 39 30 16 7 7 60 39 +21
3. Venise 38 30 15 8 7 40 25 +15
4. Genova 37 30 13 11 6 53 35 +18
5. Lazio 37 30 14 9 7 55 37 +18
1rightarrow.png 6. Juventus 32 30 12 8 10 47 41 +6

Résultats en coupe

  • 16e-de-finale
dimanche Juventus 5 - 0 Pro Patria Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Gnocchini
Bellini But inscrit après 36 minutes36e
Colaneri But inscrit après 61 minutes61e
Lushta But inscrit après 75 minutes75e But inscrit après 81 minutes81e But inscrit après 86 minutes86e
  • 8e-de-finale
dimanche Juventus 2 - 1 Genova Stadio Benito Mussolini, Turin
15h00
Arbitre : Barlassina
Lushta But inscrit après 12 minutes12e But inscrit après 81 minutes81e But inscrit après 37 minutes37e Bertoni
  • Quarts-de-finale
dimanche Juventus 1 - 0 Padoue Stadio Benito Mussolini, Turin
Arbitre : Cardinali
Banfi But inscrit après 33 minutes33e
  • Demi-finale
dimanche Juventus 4 - 1 Modène Stadio Benito Mussolini, Turin
Arbitre : Ciamberlini
Sentimenti But inscrit après 14 minutes14e
Bellini But inscrit après 15 minutes15e
Foni But inscrit après 41 minutes41e (pen.)
Varglien II But inscrit après 54 minutes54e
But inscrit après 71 minutes71e Barbon
  • Finale
dimanche
Match aller
Milan 1 - 1 Juventus Stadio San Siro, Milan
Arbitre : Dattilo
Cappello But inscrit après 83 minutes83e But inscrit après 67 minutes67e Bellini
dimanche
Match retour
Juventus 4 - 1 Milan Stadio Benito Mussolini, Turin
Arbitre : Galeati
Lushta But inscrit après 29 minutes29e But inscrit après 69 minutes69e But inscrit après 71 minutes71e
Sentimenti But inscrit après 34 minutes34e (pen.)
But inscrit après 56 minutes56e Boffi
Coccarda Coppa Italia.svg
2e titre
La Juventus vainqueur de la Coupe d'Italie de 1941-1942

Matchs amicaux

dimanche Juventus 7 - 1[7] Sanremese
Buteurs inconnus Buteur inconnu
dimanche Juventus 2 - 0 Alexandrie
Buteurs inconnus
dimanche Liguria 0 - 1 Juventus
Buteur inconnu

Coppa Caimi

dimanche Inter 6 - 1[8] Juventus
Cominelli But inscrit après 36 minutes36e
Quario But inscrit après 14 minutes14e
Casaretti But inscrit après 70 minutes70e But inscrit après 80 minutes80e
Ferraris But inscrit après 75 minutes75e But inscrit après 83 minutes83e
But inscrit après 7 minutes7e Banfi

Coppa Gigino Papa

vendredi Asti 1 - 7 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus

Effectif du club

Effectif des joueurs de la Juventus lors de la saison 1941-1942.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Attilio Bulgheri
Drapeau de l'Italie Carlo Ceresoli
Drapeau de l'Italie Cesare Goffi
Drapeau de l'Italie Egidio Micheloni
Drapeau de l'Italie Giuseppe Peruchetti
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Alfredo Foni
Drapeau de l'Italie Pietro Rava
Drapeau de l'Italie Giovanni Varglien II
Milieux de terrain
Drapeau de l'Italie Teobaldo Depetrini
Drapeau de l'Italie Ugo Locatelli
Drapeau de l'Italie Renato Olmi
Drapeau de l'Italie Carlo Parola
Drapeau de l'Italie Vittorio Sentimenti
Drapeau de l'Italie Mario Varglien I (C)
Attaquants
Drapeau de l'Uruguay Raúl Banfi
Drapeau de l'Italie Savino Bellini
Drapeau de l'Italie Lelio Colaneri
Drapeau de l'Italie Gino Colaussi
Drapeau de l'Italie Giovanni Ferrari
Drapeau de l'Albanie Riza Lushta
Drapeau de l'Italie Ercole Rabitti
Entraîneur
Drapeau de l'Italie Giovanni Ferrari (début de saison - janvier 1942)
Drapeau de l'Italie Drapeau de l'Argentine Luis Monti (février 1942 - fin de la saison)

Buteurs

Voici ici les buteurs de la Juventus toutes compétitions confondues.

24 buts
9 buts
7 buts
5 buts
3 buts
2 buts
1 but

Annexes

Liens externes

Notes et références

  1. (it) STAGIONE 1941-1942 RIEPILOGO
  2. La Juventus devient le premier club à remporter deux fois la Coupe d'Italie, et ne sera à partir de là plus rattrapée pour ce qui est du nombre de coupes au palmarès jusqu'à ce que la Roma remporte sa 9e coupe lors de la saison 2007-2008.
  3. Riza Lushta avec ses 8 buts en Coupe d'Italie est cette saison le meilleur buteur de la compétition, devenant par la même occasion le premier joueur bianconero à réaliser cette performance.
  4. D'autres sources font état de Luigi Mamoli comme buteur contre son camp.
  5. 50e « derby turinois » de l'histoire en compétition officielle.
  6. 400e match de Serie A de l'histoire du club.
  7. (it) STAGIONE 1941-1942 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  8. (it) Storia dell'Inter Stagione 1941/42