Saison 1915-1916 de la Juventus FC

Foot-Ball Club Juventus
Saison 1915-1916
Généralités
Président Drapeau de l'Italie Gioacchino Armano (co.)[1]
Drapeau de l'Italie Fernando Nizza (co.)
Drapeau de l'Italie Sandro Zambelli (co.)
Résultats
Championnat 2e de la Coupe fédérale
10 points (4V-2N-2D)
13 buts pour, 7 contre
Meilleur buteur Drapeau de l'Italie Ernesto Boglietti (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

La saison 1915-1916 du Foot-Ball Club Juventus est la dix-septième de l'histoire du club, créé dix-neuf ans plus tôt en 1897.

Le club turinois ne participe cette année à aucune compétition officielle, pour cause de Première Guerre mondiale, mais prend tout de même part à la Coupe fédérale (en italien Coppa Federale). Il s'agit ici de la dernière saison de la société bianconera avant la fin de la guerre, qui cesse ensuite toute activité pendant trois ans.

Historique

Il s'agit ici d'une saison quelque peu particulière, car la Première Guerre mondiale, bien qu'ayant débutée en Europe depuis août 1914, est rejointe par l'Italie, qui entre dans le conflit en avril 1915. Le 22 mai, à la suite du décret de mobilisation du gouvernement italien, la FIGC (fédération italienne de football) ordonne la suspension du championnat[2]. Mais les villes italiennes ainsi que leur supporters de football, non-directement touchés par la guerre, désiraient un tournoi pour continuer à suivre leur sport, et c'est ainsi que naquit l'idée d'une compétition, non officielle, appelée la Coppa Federale (en français la Coupe fédérale), compétition sans aucun titre en jeu. Déçus, de nombreux clubs ne participèrent pas à cette compétition, ajouté à certaines zones géographiques dangereuses qui furent évitées à cause de la guerre, comme la Vénétie. La Juve, elle, y prend bien part[3].

Du fait de la mobilisation, l'effectif se retrouve amputé, à cause des mobilisations au front. En effet, lors de la première année du conflit, 24 protagonistes (joueurs, direction, ou autres) du club prirent les armes pour combattre l'Autriche-Hongrie sur les fronts du nord (parmi eux 6 comme simples soldats, et 18 comme officiers, sous-officiers ou aides sanitaires).

Corrado Corradini, homme de lettres, à l'époque directeur général et éditeur juventino, s'est également surtout rendu célèbre au cours de cette même année, car, en tant qu'éditeur, il créa le premier exemplaire d'un journal entièrement destiné au club du FBC Juventus, le Hurrà Juventus, mensuel destiné aux joueurs et supporters du club pendant la Première Guerre mondiale, sorti pour la première fois le , premier du genre dans le pays et toujours d'actualité de nos jours[4],[5]. Créé au départ afin de maintenir un lien entre la société, presque en cessation d'activité à cause du conflit, et leurs fans, ce journal rencontre immédiatement quelques succès.

C'est également au cours de l'année 1915 qu'Enrico Canfari, ancien joueur, président et surtout fondateur emblématique de la Juve, se décide à retracer l'histoire de son club, dans une biographie intitulée Storia del Foot-Ball Club Juventus di Torino, rédigée quelque temps avant sa mort sur le front lors de la troisième bataille de l'Isonzo en octobre 1915, tout comme Giuseppe Hess et d'autres anciens joueurs du club. Cette biographie fut publiée le dans un exemplaire du tout nouvel Hurrà Juventus, et l'histoire de Canfari reste encore à ce jour la seule trace écrite des origines du club turinois bianconero[6].

Au cours de l'année 1915, avant le début de la saison, le président du club Bino Hess cède sa place, et pour la première fois de l'histoire du club, la société est désormais dirigée par trois présidents conjointement, en les personnes de Gioacchino Armano (un des treize créateurs du club), Fernando Nizza et de Sandro Zambelli[7]. Cette coprésidence est parfois appelée comité présidentiel de guerre.

Ce triumvirat, ajouté à Corradini, fut à l'origine du premier hymne officiel de l'histoire du club (adopté plusieurs décennies plus tard comme chant des joueurs bianconeri avant les matchs à domicile[8]).

Voici ci-dessous l'hymne de l'équipe composé par Corradini :

« Juventus, Juventus,

la squadra dei grandi sei tu

che non tramonta più.

La gioventù, di cui portiamo il nome,

ci pulsa appien nei muscoli e nel cuor
sappiam goder ma pur sappiamo come

si debba oprar sui campi dell'onor.

[...]

Noi riderem di quei vecchioni

nel nome della gioventù
eternerem le tradizioni

del Club che non tramonta più! »

— Hymne du Foot-Ball Club Juventus en 1915[8].

Le club piémontais doit donc faire avec les évènements et son effectif s'en retrouve régulièrement changé, avec plusieurs nouveaux joueurs par rapport à la saison précédente, comme les gardiens Giuseppe Norsa et Valerio Terzi, les défenseurs Renzo Monti, Musso I, Osvaldo Novo et Luigi Pirovano, les milieux de terrain Bergante, De Petro, Eula, Angelo Mattea, Giuseppe Motta et Pavan, ainsi que les attaquants Antognini, Angelo Dellacasa, Musso II et Ettore Reynaudi.

Les turinois commencent donc leur saison de Coupe fédérale 1915-1916, avec les éliminatoires du Piémont occidental, sur un premier match, le dimanche contre le Torino (avec une victoire finale 4-2, dont les buteurs juventini furent Meille et Pavan). C'est la première fois depuis plus de six ans que la Juventus n'avait plus battue leurs rivaux en match officiel. Lors de la seconde journée, le club s'impose à nouveau 2 buts à 1 contre l'US Torinese, avec des buts de Dellacasa et Pavan, puis remporte ses deux dernières confrontations (dont le match retour du Derby della Mole). Terminant premiers du classement avec un score parfait de 4 victoires (3 victoires et un nul selon d'autres sources), le club bianconero rejoint haut la main la phase finale du tournoi, débutant fin janvier 1916.

Les juventini, après un mois de repos, sortent d'entrée victorieux lors de la 1re journée à l'extérieur contre l'AS Casale sur le score de 2 buts à 1 (avec des buts de Giriodi et de Reynert), ce qui fut leur 5e victoire consécutive (record du club pour l'époque). La Juve alterne ensuite entre les victoires, défaites, et matchs nuls (notamment une victoire 2-0 à domicile contre les futurs vainqueurs du Milan le 12 mars, avec des buts de Bergante et Pirovano), avant de s'imposer 2 à 1 pour son dernier match reporté car à l'origine prévu pour la 4e journée, contre le Genoa CFC (réalisations d'Antognini et Reynaudi). Il s'agit de la première victoire sur les génois depuis avril 1911. Finalement, avec 10 points, l'effectif finit second derrière les Milanais, qui remportent lors de la dernière journée le tournoi, dernière compétition de guerre.

Après cette coupe fédérale, plutôt équilibrée et très accrochée, le Foot-Ball Club Juventus, cesse ensuite toute activité officielle[9], jusqu'en 1919 à la fin de la guerre[10].

Fin 1916, on estime à près de 170 le nombre de protagonistes (anciens ou récents joueurs, staff, etc.) de la Juve qui prirent part aux combats en Italie septentrionale.

Déroulement de la saison

Résultats en coupe fédérale

Éliminatoires du Piémont occidental

dimanche
1re journée
Juventus 4 - 2 Torino Turin
15h15
Arbitre: Massa
Meille But inscrit après 20 minutes20e But inscrit après 36 minutes36e
Pavan But inscrit après 73 minutes73e But inscrit après 75 minutes75e
But inscrit après 3 minutes3e Gaja
But inscrit après 30 minutes30e Boglietti III
dimanche
2e journée
Juventus 2 - 1 US Torinese Turin
Arbitre: Squarzini
Dellacasa But inscrit après 72 minutes72e
Pavan But inscrit après 82 minutes82e
But inscrit après 4 minutes4e De Nicolai
dimanche
3e journée
Torino 1 - 2[11] Juventus Turin
Arbitre: Terzuolo
Ricci But inscrit après 80 minutes80e But inscrit après 40 minutes40e Novo
But inscrit après 75 minutes75e Monti
dimanche
4e journée
US Torinese 2 - 5 Juventus Turin
Arbitre: Squarzini
Ferraris But inscrit après 30 minutes30e But inscrit après 38 minutes38e But inscrit après 35 minutes35e But inscrit après 40 minutes40e But inscrit après 46 minutes46e But inscrit après 47 minutes47e Boglietti I
But inscrit après 44 minutes44e Pirovano
Classement
Éliminatoires Piémont occidental Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus 7 4 3 1 0 11 5 +6
2. Torino 3 4 1 1 2 4 5 -1
3. US Torinese 2 4 1 0 3 4 9 -5

Phase finale

dimanche
1re journée
Casale 0 - 2 Juventus Casale Monferrato
Arbitre: Grassi
But inscrit après 65 minutes65e Giriodi
But inscrit après 70 minutes70e Reynert
dimanche
2e journée
Juventus 1 - 1 Modène Turin
Arbitre: Massa
Dellacasa But inscrit après 81 minutes81e But inscrit après 15 minutes15e Rampini
dimanche
3e journée
Milan 3 - 2 Juventus Campo di via Arona, Milan
Arbitre: Terzuolo
Cevenini I But inscrit après 33 minutes33e But inscrit après 71 minutes71e
Avanzini But inscrit après 35 minutes35e
But inscrit après 27 minutes27e Bergante
But inscrit après 55 minutes55e Bona
dimanche
5e journée
Juventus 2 - 0[12] Milan Turin
15h00
Arbitre: Massa
Bergante But inscrit après 5 minutes5e
Pirovano But inscrit après 25 minutes25e (pen.)
dimanche
6e journée
Modène 2 - 1 Juventus Modène
Arbitre: Varisco
Fresia But inscrit après 16 minutes16e But inscrit après 62 minutes62e (pen.) But inscrit après 35 minutes35e Reynaudi
dimanche
7e journée
Genoa 1 - 1 Juventus Gênes
Arbitre: Rangone
Boglietti II But inscrit après 13 minutes13e But inscrit après 16 minutes16e Reynaudi
dimanche
8e journée
Juventus 2 - 0
victoire par forfait[13]
Casale
dimanche
4e journée
Juventus 2 - 1[14] Genoa Turin
15h20
Arbitre: Varisco
Antognini But inscrit après 4 minutes4e
Reynaudi But inscrit après 25 minutes25e
But inscrit après 20 minutes20e Brezzi
Classement
Classement final coupe fédérale Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Milan 11 8 5 1 2 12 6 +6
1rightarrow.png 2. Juventus 10 8 4 2 2 13 7 +6
3. Modène 10 8 4 2 2 13 10 +3

Matchs amicaux

dimanche Juventus 2 - 5 Torino Turin
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Torino 1 - 3 Juventus Turin
Buteur inconnu Buteurs inconnus
dimanche Juventus 0 - 3 US Torinese Turin
Buteurs inconnus
dimanche US Torinese 2 - 4 Juventus Turin
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Savone 3 - 0 Juventus
Buteurs inconnus
dimanche Genoa 0 - 0 Juventus
dimanche Juventus 0 - 4 Genoa
Buteurs inconnus
dimanche Torino 1 - 3 Juventus Turin
Buteur inconnu Buteurs inconnus
dimanche Milan 4 - 3 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 4 - 2 Inter
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 7 - 4 La Chaux-de-Fonds
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 3 - 1 Novare
Buteurs inconnus Buteur inconnu
dimanche Juventus 2 - 5 Milan
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus et Torino 2 - 3 Andrea Doria et Inter
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Milan 0 - 1 Juventus
Buteur inconnu
dimanche Genoa 4 - 3 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus

Coppa Amatori Gioco Calcio

dimanche Juventus 5 - 0 US Torinese Turin
Buteurs inconnus
dimanche Nazionale Piemonte 0 - 6 Juventus Turin
Buteurs inconnus
dimanche Juventus 6 - 1 Torino Turin
Buteurs inconnus Buteur inconnu
dimanche US Torinese score inconnu Juventus Turin
dimanche Juventus 2 - 0
victoire par forfait
Nazionale Piemonte Turin
dimanche Torino 0 - 1 Juventus Turin
Buteur inconnu
dimanche Juventus 2 - 1 Équipe amateur
Buteurs inconnus Buteur inconnu

Torneo Lanzese

dimanche Équipe amateur 3 - 2 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
mercredi Juventus score inconnu Piemonte
dimanche Torino 1 - 1 Juventus
Buteur inconnu Buteur inconnu

Effectif du club

Effectif des joueurs du Foot-Ball Club Juventus lors de la saison 1915-1916.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Giuseppe Norsa
Drapeau de l'Italie Valerio Terzi
Défenseurs
Drapeau de l'Italie Carlo Bigatto
Drapeau de l'Italie Filippo Castoldi
Drapeau de l'Italie Renzo Monti
Drapeau de l'Italie Musso I
Drapeau de l'Italie Osvaldo Novo
Drapeau de l'Italie Luigi Pirovano
Drapeau de l'Italie Pietro Omodei Zorini
Milieux de terrain
Drapeau de l'Italie Bergante
Drapeau de l'Italie De Petro
Drapeau de l'Italie Eula
Drapeau de l'Italie Angelo Mattea
Drapeau de la France Arthur Meille
Drapeau de l'Italie Giuseppe Motta
Drapeau de l'Italie Pavan
Attaquants
Drapeau de l'Italie Antognini
Drapeau de l'Argentine Drapeau de l'Italie Ernesto Boglietti
Drapeau de l'Italie Valerio Bona
Drapeau de l'Italie Sandro Collino
Drapeau de l'Italie Benigno Dalmazzo
Drapeau de l'Italie Angelo Dellacasa
Drapeau de l'Italie Giuseppe Giriodi
Drapeau de l'Italie Musso II
Drapeau de l'Italie Ettore Reynaudi
Drapeau de la Suisse Reynert

Buteurs

4 buts 
3 buts 
2 buts 
1 but 

Notes et références

  1. co. = coprésident.
  2. Suspension vivement critiquée par les dirigeants du Genoa CFC, en position de vainqueur. La fédération assura toutefois que la compétition reprendrait où elle en était dès la fin de la guerre, qui, selon la propagande de l'époque, ne durerait que quelques mois.
  3. Compétition sous forme d'éliminatoires régionales (Ligurie, Piémont occidental et oriental, Lombardie et Émilie) d'où les premiers du groupe se regroupent lors d'une phase finale.
  4. (it) « La storia della Juventus - Stagioni. Stagione 1914-15: Scoppia la Prima Guerra Mondiale. Nasce Hurrà Juventus », juventusstory.it (consulté le 4 janvier 2009)
  5. (en) « Juventus Football Club: The History », Juventus.com,
  6. (it) « La Storia della Juventus – Stagioni. Stagioni 1897-1900: Gli origini » (consulté le 26 septembre 2008)
  7. (it) « Andrea Agnelli : le 25e président de la Juventus »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  8. a et b Renato Tavella, Franco Ossola, Il Romanzo della Grande Juventus, Roma, Newton & Compton, 1997, 2003. (ISBN 88-8289-900-4)
  9. Bien que quelques compétitions amicales et matchs amicaux eurent lieu entre avril 1916 et juin 1919.
    Cfr (it) STAGIONE 1916-1917, (it) STAGIONE 1917-1918 et (it) STAGIONE 1918-1919
  10. Il n'y eut plus aucune compétition officielle sur le sol du pays, en raison du déroulement désastreux de la guerre côté italien.
  11. D'autres sources font état d'un score de parité 0-0
  12. 150e match officiel de l'histoire du club.
  13. La rencontre fut annulée lorsque Casale abandonna la compétition, à la suite de problèmes financiers.
  14. La rencontre était initialement prévue le .

Voir aussi

Bibliographie

  • (it) Enrico Canfari, Storia del Foot-Ball Club Juventus di Torino, Turin, Tipografia Artale, .

Liens externes