Saison 1905 de la Juventus FC

Foot-Ball Club Juventus
Saison 1905
Généralités
Président Drapeau de la Suisse Alfred Dick
Résultats
Championnat Scudetto.svg Champion
6 points (2V-2N-0D)
9 buts pour, 3 contre
Seconda Categoria

Statistiques :
Vainqueur

8 points (4V-0N-0D)
9 buts pour, 0 contre
Coppa Luigi Bozino Vainqueur
Meilleur buteur Drapeau de l'Italie Domenico Donna (3)
Drapeau de l'Italie Luigi Forlano (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

La saison 1905 du Foot-Ball Club Juventus est la sixième de l'histoire du club, créé quant à lui huit ans plus tôt en 1897.

Le club de la ville de Turin participe cette saison à la 8e édition du championnat d'Italie, ainsi qu'au championnat de Seconda Categoria (deuxième division) pour sa réserve.

Historique

C'est lors du printemps 1905 que commence la saison du club, avec une nouveauté. Pour la première fois de l'histoire de la Vieille Dame, le nouveau président du club est d'origine étrangère (chose qu'on ne reverra plus jusqu'en 2009), en la personne du suisse Alfred Dick, grand propriétaire dans l'industrie du textile, ce qui va donc renforcer financièrement l'équipe, et ce qui va assoir un peu plus la forte identité suisse du club, avec notamment les présences de son fils Frédéric Dick, le joueur Paul Arnold Walty ou encore Ludwig Weber à la direction. Les étrangers seront également de plus en plus présents au club, avec les écossais Jack Diment et Helscot, ainsi que les anglais James Squair et Henry Goodley (employés de l'usine de Dick).

Lors de la saison, le club change également de siège, passant de la Via Pastrengo à la Via Donati, 1 et le président du club signa un contrat avec la municipalité de Turin pour avoir l'exclusivité du stade du Velodromo di Corso Re Umberto (contre un loyer).

Lors de cette Prima Categoria 1905 (ancêtre de la Serie A) débutant au mois de mars, le championnat se joue avec une nouvelle formule[1], composé de trois groupes éliminatoires régionaux, ainsi qu'une phase finale nationale, sous la forme d'un championnat à base de points avec des rencontres aller-retour[2]. La Juventus se qualifie directement pour la phase finale, gagnant le seul match d'éliminatoire 3-0 par forfait contre le FC Torinese, qui s'était retiré des éliminatoires du Piémont.

La phase finale du championnat italien débute donc lors de la première journée le dimanche , où les Juventini ouvrent leur saison en s'imposant sur un score de 3 à 0 contre l'US Milanese (doublé de Donna, plus un but de Varetti). Deux semaines plus tard le 12 mars à Gênes, la Juve et le Genoa Cricket and Football Club se neutralisent 1-1 (but de Forlano pour les turinois), puis battent à nouveau l'US Milanese le 26 mars à Milan avec un score de 4 buts à 1 (réalisations de Donna, Forlano, Squair et Varetti pour la Juventus). S'ensuit ensuite le dernier match retour et décisif (ou la Juve est directement en course pour le titre) le à Turin contre le Genoa. Les deux équipes se séparèrent à nouveau sur un score de un but partout (les chroniques de l'époque rapportent que le but fut inscrit par Donna pour les zèbres et notent une grande performance du portier juventino Durante)[3].

Ce résultat fut alors le premier succès du club en championnat après six ans d'attente, premier titre de Campione d'Italia pour cette Prima Categoria 1905, terminant la phase nationale avec 6 points, contre 5 pour les génois.

Confirmant leur montée en grade depuis quelques années (après deux finales de suite en 1903 et 1904), le Foot-Ball Club Juventus remporte enfin son premier Scudetto, premier titre piémontais.

Équipe type de la Juventus championne d'Italie 1905 :

Les onze joueurs titulaires juventini qui remportèrent le championnat italien pour la première fois, selon les sources de l'époque, furent:

Le gardien Domenico Durante, les défenseurs Gioacchino Armano et Oreste Mazzia (étudiants en polytechnique à Turin), les milieux Paul Arnold Walty, Giovanni Goccione (capitaine) et Jack Diment (tous les trois employés), et les attaquants Alberto Barberis (étudiant en jurisprudence), Carlo Vittorio Varetti (étudiant en ingénierie) Luigi Forlano (géomètre), James Squair (employé) et Domenico Donna (étudiant en jurisprudence), qui furent également tous les entraîneurs[4] de l'équipe depuis 1900. Voici leur formation :

La réserve du Foot-Ball Club Juventus participe également cette année à la deuxième division du championnat d'Italie (Seconda Categoria, équivalent aujourd'hui de la D9) créé en 1904.

Lors de cette Seconda Categoria 1905, la Juventus II est la seule équipe piémontaise inscrite dans le groupe régional, et passe donc directement en phase finale.

Le dimanche , les réservistes juventini s'imposent contre le Milan Cricket and Foot-Ball Club II sur le score minimum de 1-0. Une semaine plus tard le 19 mars, la Juventus bat le Genoa II 2 buts à 0 puis rebat à nouveau le Milan II 3-0 le 2 avril. Lors du dernier match, ils s'imposent sur tapis vert 3 buts à 0 pour cause d'abandon de la part du Genoa II.

La Juventus pour la première fois champion d'Italie en 1905

Avec un final de 8 points contre les 3 du Milan (deuxième du classement), le Foot-Ball Club Juventus remporte son premier titre de Seconda Categoria, et réalise ainsi le doublé championnat de première et deuxième division.

Les sources de l'époque font état de l'effectif suivant pour la réserve Bianconera : Francesco Longo, Giuseppe Servetto, Lorenzo Barberis, Fernando Nizza, Ettore Corbelli, Alessandro Ajmone Marsan, Ugo Merio, Frédéric Dick, Heinrich Hess, Marcello Bertinetti et Riccardo Ajmone Marsan.

Le club piémontais termine sa saison en beauté avec un autre trophée mineur, la Coppa Luigi Bozino, remporté 2-1 à Turin sur le Milan Foot-Ball and Cricket Club (doublé de Forlano).

En amical, le FBC Juventus tente en amical contre le Milan CFC pour la seconde fois de son histoire d'accquérir le trophée amical de la Boule Henri Dapples[5] mais se fait battre 2-0 le dimanche , puis une seconde fois moins d'un mois plus tard le 10 décembre et est encore défait 3 buts à 2 contre le même club.

Déroulement de la saison

Résultats en championnat

Éliminatoires du Piémont

dimanche Juventus 3 - 0
victoire par forfait
FC Torinese Velodromo Umberto I, Turin


dimanche FC Torinese 0 - 3
victoire par forfait
Juventus Turin


Phase finale

dimanche Juventus 3 - 0 US Milanese Velodromo Umberto I, Turin
Arbitre: Spensley
Donna But inscrit But inscrit
Varetti But inscrit


dimanche Genoa 1 - 1 Juventus Ponte Carrega, Gênes
Arbitre: Calì
Pollack But inscrit But inscrit Forlano


dimanche US Milanese 1 - 4 Juventus Milan
Arbitre: Sutter
Varisco But inscrit But inscrit Donna
But inscrit Forlano
But inscrit Squair
But inscrit Varetti


dimanche Juventus 1 - 1 Genoa Velodromo Umberto I, Turin
Arbitre: Magni
Forlano But inscrit après 40 minutes40e But inscrit après 10 minutes10e Mayer
Classement
Classement final 1905 Pts MJ V N D BP BC Dif
Scudetto.svg 1. Juventus 6 4 2 2 0 9 3 +6
2. Genoa 5 4 1 3 0 7 6 +1
3. US Milanese 1 4 0 1 3 5 12 -7


Scudetto.svg
1er titre
La Juventus championne d'Italie de la Prima Categoria de 1905[6]


Résultats en championnat de Seconda Categoria

Éliminatoires du Piémont

  • Le Foot-Ball Club Juventus est le seul club inscrit inscrit de la région, donc directement inscrit en phase nationale.

Phase de championnat

dimanche Juventus II 1 - 0 Milan II Arbitre: Magni

[1-0] 2°mt


dimanche Genoa II 0 - 2 Juventus II

[1-0] 1°mt
[2-0] 1°mt

-


dimanche Milan II 0 - 3 Juventus II
-

[0-1], [0-2] 1°mt
[0-3] 2°mt


dimanche Juventus II 3 - 0
victoire par forfait
Genoa II
Classement
Classement final 1905 Pts MJ V N D BP BC Dif
1rightarrow.png 1. Juventus II 8 4 4 0 0 9 0 +9
2. Milan II 3 4 1 1 2 5 7 -2
3. Genoa II 1 4 0 1 3 10 3 +7


1er titre
La Juventus II championne d'Italie de la Seconda Categoria de 1905


Matchs amicaux

dimanche Juventus 0 - 1 Servette Genève
Buteur inconnu


dimanche Juventus 6 - 1 Audace Torino Turin
Buteurs inconnus Buteur inconnu


dimanche Juventus 3 - 0 Milan
Buteurs inconnus


dimanche Juventus score inconnu Audace Torino Turin


dimanche Juventus 1 - 2 Montriond Lausanne
Buteur inconnu Buteurs inconnus


lundi Juventus 0 - 2 Montriond Lausanne
Buteurs inconnus


dimanche Montriond Lausanne 1 - 0[7] Juventus Lausanne
Buteur inconnu


dimanche Servette Genève 2 - 0[7] Juventus Genève
Buteurs inconnus


dimanche Juventus 1 - 1 Milan
Buteur inconnu Buteur inconnu


dimanche Juventus score inconnu Audace Torino


dimanche Juventus score inconnu Virtus


dimanche Juventus 1 - 3 Montriond Lausanne
Buteur inconnu Buteurs inconnus


Coppa Luigi Bozino

dimanche Juventus 1 - 0 Pro Vercelli
Buteur inconnu


dimanche Milan 1 - 2 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus


Palla Dapples

dimanche Milan 1 - 0[8],[9] Juventus
Buteur inconnu


dimanche Milan 2 - 2[10] Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus


Effectif du club

Effectif des joueurs du Foot-Ball Club Juventus lors de la saison 1905.

Gardiens
Drapeau de l'Italie Luigi Durante
Défenseurs
Drapeau de la Suisse Heinrich Hess
Drapeau de l'Italie Oreste Mazzia
Milieux de terrain
Drapeau de la Suisse Riccardo Ajmone Marsan I
Drapeau de la Suisse Alessandro Ajmone Marsan II
Drapeau de l'Italie Gioacchino Armano
Drapeau de l'Écosse Jack Diment
Drapeau de l'Italie Giovanni Goccione
Drapeau de l'Italie Nino
Drapeau de la Suisse Paul Arnold Walty
Attaquants
Drapeau de l'Italie Alberto Barberis
Drapeau de l'Italie Ettore Corbelli
Drapeau de l'Italie Domenico Donna
Drapeau de l'Italie Luigi Forlano
Drapeau de l'Italie Ugo Merio
Drapeau de l'Angleterre James Squair
Drapeau de l'Italie Carlo Vittorio Varetti

Buteurs

3 buts
2 buts
1 but

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. De 1900 à 1904, le championnat italien consistait en une phase éliminatoire nationale jouée entre les équipes vainqueurs des phases régionales (un club par région). Le vainqueur de la phase nationale accédait directement en finale, la « finalissima  » – pour le titre.
  2. Suivant les bases du Campionato Federale di calcio italiano en vigueur de 1905 à 1908, l'équipe avec le plus grand nombre de points à la fin du tour final, remportait le Scudetto. Se jouait aussi une finale de play-off pour le titre de Campione d'Italia, dans le cas où les deux clubs terminaient à égalité de points.
  3. Le match retour de la phase finale de la Prima Categoria 1905 entre la Juventus et le Genoa fut rejouée trois fois: le premier match fut annulé pour cause d'invasion du terrain, suite à des rixes entre spectateurs et joueurs, et le second match fut suspendu par la ville de Turin pour cause de forte neige qui rendait le terrain impraticable.
    Voir « Storia del Genoa CFC: 1898-1906: Il primo Grande Genoa », genoacfc.it (consulté le 8 novembre 2010)
  4. Durant les deux premières décennies du XXe siècle, il n'y avait pas de système particulier d'entraîneur dans le football italien. De facto, tous les joueurs titulaires, étudiants ou employés se retrouvaient deux fois par semaine au Velodromo di Corso Re Umberto pour les entraînements, qui consistait en partie à améliorer la vélocité et la résistance, toujours sous la direction du capitaine de l'équipe, qui en était le coordinateur.
    Voir « (it) Campioni del passato: Gli allenatori (prima parte) » (consulté le 8 novembre 2010)
  5. Trophée amical mais d'une valeur importante à l'époque qui eut lieu de 1903 à 1909 (nommé en l'honneur de l'ex-joueur et dirigeant du club du Genoa Cricket and Football Club Henri Dapples) et lancé par le Genoa CFC, sous la forme d'un ballon d'argent. Le détenteur de la boule remet son titre en jeu à chaque match contre l'équipe défiante
  6. Premier titre officiel de l'histoire du club.
  7. a et b Tournée en Suisse.
  8. 2-0 selon certaines sources
  9. (it) STAGIONE 1905-1906 PARTITE AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  10. 3-2 selon certaines sources