Saint-Yaguen

Saint-Yaguen
Saint-Yaguen
Église Saint-Jacques-le-Majeur de Saint-Yaguen.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Pays morcenais tarusate
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Tarusate
Maire
Mandat
Vincent Lesperon
2014-2020
Code postal 40400
Code commune 40285
Démographie
Population
municipale
630 hab. (2016 en augmentation de 7,88 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 53′ 25″ nord, 0° 44′ 28″ ouest
Altitude Min. 15 m
Max. 57 m
Superficie 37,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Saint-Yaguen

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Saint-Yaguen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Yaguen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Yaguen
Liens
Site web www.saintyaguen.fr

Saint-Yaguen (en occitan gascon : Sent Jàguen) est une commune française située dans le département des Landes, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie

Localisation

Commune située dans les Landes de Gascogne au confluent de la Midouze et du Bez.

Communes limitrophes

Hydrographie

Le Batanès, affluent gauche de la Midouze, conflue sur la commune.

Toponymie

Le nom de la commune en français, Saint-Yaguen, est une francisation du toponyme originel en occitan gascon : Sent Jàguen [sent.ˈja.gə(n)][2]. D'après Bénédicte Boyrie-Fénié, l'étymologie de ce nom serait Sanctus Aganus, un abbé bénédictin qui aurait vécu au XIe siècle[3]. Cela a évolué en Sanctus Aginus, Saint Aiguan puis Saint Yaguen par attraction de la prononciation locale de Saint-Jacques[4].

Deux aspects de l'occitan local sont importants à comprendre en ce qui concerne ce toponyme. Premièrement, dans le sud des Landes de Gascogne, le yodisme est généralisé, ce qui fait que je "j" initial est prononcé "y"[5]. Deuxièmement, la dénasalisation peut avoir lieu en fin de mot, ce qui fait que "èn" peut être prononcé "ë". Ces deux aspects expliquent la prononciation locale du toponyme : [sent.ˈja.gə] ou [sent.ja.ˈgɛŋ]. De plus, le premier aspect explique le nom francisé utilisé aujourd'hui, avec un "y" à la place du "j".

Il est à noter que le panneau d'entrée du village utilise une forme gasconne erronée, Sent-Iague, sans doute par une volonté d'hypercorrection et d'éloignement par rapport au nom francisé de la part du conseil municipal. Cette erreur est d'autant plus flagrante que le sous-titre, Comuna de Gasconha est correcte. Dans tous les cas, l'orthographe correcte du nom en occitan gascon est Sent Jàguen.

Histoire

C'est à la fontaine dédiée à l'apôtre, près du ruisseau de Suzan, que se trouvait le lavoir public, où s'échangeaient les nouvelles et histoires fantastiques d'autrefois[6].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
maire en 1880 ? Jean-Baptiste Marsan ? Suppléant du juge de paix du Canton de Tartas-Ouest
mars 1977 décembre 1986 Christian Lassalle SE  
janvier 1987 juin 1995 Claude Darengosse    
juin 1995 en cours Vincent Lesperon PCF Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 630 habitants[Note 1], en augmentation de 7,88 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8178004798089799878921 0001 003
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0179781 0131 0101 0431 0081 009965888
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
875906937805773688644600592
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
604558569507502458481569631
2016 - - - - - - - -
630--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Jacques-le-Majeur de Saint-Yaguen est inscrite aux Monuments historiques. Elle est dotée d'un clocher trinitaire, équipé d'une balustrade en bois[11].
  • Les arènes de la commune sont les seules arènes en bois rectangulaires du département[11].
  • À 4 km du bourg, au bord du ruisseau de Suzan, près de la route menant à Ygos, coulent les eaux de la source Saint-Jacques, dans un site champêtre. On lui attribue plusieurs vertus curatives, notamment concernant les maladies de peau, les verrues et les rhumatismes. Selon la légende, la fontaine à sept branches correspond aux sept pêchés capitaux. Selon une autre légende, la fontaine coulait auparavant dans le village et se serait déplacée dans la forêt à la suite d'une pollution[11]. Un autel orné d'une coquille Saint-Jacques est élevé en 1959[6].

Galerie

Pour approfondir

Article connexe

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Bibliothèque nationale de France (données)
  • Ressources relatives à la géographie : GeoNames • Insee (communes)

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. http://www.gasconha.com/spip.php?page=document&id_document=4521
  3. http://www.saintyaguen.fr/Saint-Yaguen/Suivez-le-guide/Saint-Yaguen-et-Saint-Jacques
  4. Bénédicte Boyrie-Fénié, Institut occitan, Dictionnaire toponymique des communes des Landes et bas-Adour, Pau, Éditions Cairn, , 288 p. (ISBN 2-35068-011-8, présentation en ligne).
  5. http://cartodialect.imag.fr/cartoDialect/seadragon.jsp?carte=CarteALF0727
  6. a et b Francis Zapata et Jean-Pierre Rousset, Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes, Éditions Sud Ouest, , 248 p. (ISBN 2-87901-468-9)
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. a b et c Panneau d'information de la mairie de Saint-Yaguen, sur site