Saint-Léger (Pas-de-Calais)

Saint-Léger
Saint-Léger (Pas-de-Calais)
La rue de Vaulx-Vraucourt.
Blason de Saint-Léger
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Intercommunalité Communauté de communes du Sud-Artois
Maire
Mandat
Michel Blondel
2014-2020
Code postal 62128
Code commune 62754
Démographie
Gentilé Saint-Légérois
Population
municipale
450 hab. (2017 en augmentation de 6,38 % par rapport à 2012)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 13″ nord, 2° 51′ 31″ est
Altitude Min. 69 m
Max. 117 m
Superficie 7,47 km2
Élections
Départementales Canton de Bapaume
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Saint-Léger
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Saint-Léger
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Léger
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Léger

Saint-Léger est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie

La commune située dans le canton de Croisilles, s'appelle aussi Saint-Léger-les-Croisilles, dans le club des communes avec Saint-Léger.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Saint-Léger
Boyelles Boiry-Becquerelle Hénin-sur-Cojeul Croisilles
Saint-Léger
Ervillers Mory Écoust-Saint-Mein

Toponymie

Histoire

Politique et administration

Saint-Léger dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jean-Claude Goethals    
mars 2008 En cours
(au 25 février 2015)
Michel Blondel   Architecte
Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]
La mairie.

Démographie

Les habitants de la commune sont appelés les Saint-Légerois[6].

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2017, la commune comptait 450 habitants[Note 1], en augmentation de 6,38 % par rapport à 2012 (Pas-de-Calais : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
481481484559628658669695675
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
687694719697755718766777784
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
769706717437505498504442406
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
445447422413392393410399438
2017 - - - - - - - -
450--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,1 % d'hommes (0 à 14 ans = 18,5 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 26,5 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 19 %) ;
  • 49,9 % de femmes (0 à 14 ans = 18,1 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 22,1 %, 45 à 59 ans = 21,1 %, plus de 60 ans = 20,6 %).
Pyramide des âges à Saint-Léger en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,5 
75 à 89 ans
8,0 
15,5 
60 à 74 ans
12,6 
18,5 
45 à 59 ans
21,1 
26,5 
30 à 44 ans
22,1 
17,5 
15 à 29 ans
18,1 
18,5 
0 à 14 ans
18,1 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[12]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Le monument aux morts.
  • L'église Saint-Léger.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason Saint-Léger 62.svg

Les armes de commune se blasonnent ainsi :

de gueules aux trois têtes de léopard arrachées d'or lampassés d’azur.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Nicolas André, « Bilan des maires – Saint-Léger – Michel Blondel : « Notre régie communale de l’eau, on y tient, n’en déplaise au préfet » : Michel Blondel, architecte, arrive au terme de son premier mandat sans savoir s’il se représentera. Mais l’enthousiasme de celui qui succéda à Jean-Claude Gœthals reste intact. Le premier magistrat affirme notamment son hostilité à la dissolution de la régie communale qui serait englobée dans le SIESA, qui concède son réseau à Véolia », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2015).
  2. « Saint-Léger: Michel Blondel reçoit la confiance de son conseil : Maire sortant, Michel Blondel s’était de nouveau présenté aux suffrages des électeurs, à la tête de l’unique liste qui leur a été soumise à l’occasion du premier tour des élections municipales », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2015).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 21 février 2015).
  4. M.-J. A (CLP), « Saint-Léger: Un nouveau lotissement communal et un château d’eau rénové : Michel Blondel, 64 ans, architecte, entame avec enthousiasme son deuxième mandat à la tête de cette commune rurale de 450 habitants. Il poursuit les actions engagées par l’ancien maire. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2015).
  5. habitants.fr, « Nom des habitants des communes françaises - Saint-Léger (62128) » (consulté le 6 décembre 2008).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Évolution et structure de la population à Saint-Léger en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 28 août 2010)