Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
La mairie.
Blason de Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Géraldine Théry
2020-2026
Code postal 76160
Code commune 76599
Démographie
Gentilé Bourdenysien
Population
municipale
3 450 hab. (2017 en augmentation de 0,03 % par rapport à 2012)
Densité 1 228 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 07″ nord, 1° 09′ 05″ est
Altitude Min. 20 m
Max. 138 m
Superficie 2,81 km2
Élections
Départementales Canton de Darnétal
Législatives 2e circonscription de la Seine-Maritime
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Liens
Site web https://www.ville-stleger76.fr/

Saint-Léger-du-Bourg-Denis est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Les Bourdenysiens y habitent.

Géographie

Description

À 130 km au nord-ouest de Paris, elle est la première commune à la sortie est de Rouen, port maritime et fluvial entre Le Havre et Paris sur la Seine.

En superficie (281 ha), elle est l’une des plus petites communes du département.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Darnétal Saint-Jacques-sur-Darnétal
Rouen Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Bonsecours Le Mesnil-Esnard Saint-Aubin-Épinay

Hydrographie

La rivière Aubette route de Lyons-la-Forêt à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
La rivière Aubette route de Lyons-la-Forêt à Saint-Léger-du-Bourg-Denis.

La commune est drainée par l'Aubette, un affluent de la Seine.

Climat

La commune a un climat océanique tempéré. Moyennes des températures : °C en janvier, 21 °C en juillet.

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous la forme Burdeni au XIIe siècle[1], Bourdeny en 1262, Saint Ligier de Bordeni en 1298, Saint Léger de Bourdeni en 1364, Bourdeny en 1459, Bourdeny en 1502, Sancti Leodegarii de Bourdeny en 1502, Bourdenyaco en 1503, Saint Léger et Bourg Denis en 1715, Bourdeny 1738, Bourgdenis 1788[2].

Comme le montre les formes anciennes, Bourg-Denis est une graphie fallacieuse pour Bourdeny.

Il s'agit d'un toponyme gallo-roman en -acum, composé avec le nom de personne germanique Burdo / Burdinus, d'où *Burdiniacum > Bourdeny[3].

Burdin[us], d'abord prénom, a donné les patronymes Bourdain et Bourdin, communs dans le centre ouest de la France.

Un nom d'homme similaire se retrouve dans le toponyme mérovingien ou carolingien Bourdainville.

Saint-Léger est un toponyme et un patronyme inspirés de Saint Léger d'Autun, VIIe siècle.

Histoire

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1946 1971 André Bellet    
mars 1971 1977 Georges Le Coguiec   Docteur
mars 1977 décembre 1990 Roger Delalondre[Note 1] PCF Maire décédé en cours de mandat
janvier 1991 2014 Nicolle Rimasson PS Retraitée de l'éducation nationale
2014 mai 2020[4] Jean-Pierre Garcia PG Retraité
mai 2020[5],[6] En cours
(au 10 août 2020)
Géraldine Théry   Ex responsable des ventes pour un promoteur immobilier

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2017, la commune comptait 3 450 habitants[Note 2], en augmentation de 0,03 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3129807948949009609321 021999
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9969759819901 0301 1611 2921 3141 339
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4261 4521 4981 4951 4681 5511 5031 5511 630
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 9252 1442 3812 9532 7723 1243 2473 4643 402
2017 - - - - - - - -
3 450--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • Église Saint-Léger du XVe siècle, modifiée au XIXe siècle, abritant deux œuvres du peintre Adrien Sacquespée : sainte Clotilde construisant l'abbaye des Andelys et le Baptême de Clovis.
  • Croix de pierre de la Renaissance dans le cimetière
  • Châteaux du XVIIe siècle et du XIXe siècle.
  • Cheminée d’usine, l'un des rares témoins subsistant du passé industriel de la commune.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Un nouveau blason a été dessiné par André Tellier, ancien instituteur[11] puis la commune a décidé de ne plus avoir de blason officiel mais seulement un logo[12].

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

  • Site de la mairie
  • Saint-Léger-du-Bourg-Denis sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Le stade municipal porte ne nom de ce maire.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, , 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150), p. 138
    Ouvrage publié avec le soutien du CNRS
  2. Beaurepaire (Charles de), Laporte (dom Jean), Dictionnaire topographique du département de la Seine-Maritime, Paris, 1982-1984, p. 912. [1]
  3. François de Beaurepaire, op. cit.
  4. « Après 31 ans de vie publique et politique, le maire de Saint-Léger-du-Bourg-Denis fait ses adieux : Jean-Pierre Garcia abandonne la vie municipale. La population lui a rendu un chaleureux hommage », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 21 septembre 2020) « Il a été élu en 1989 comme premier adjoint de Roger Delalande et a eu en charge les finances pendant vingt-cinq ans, puis en complément la culture, le sport et l’urbanisme. Enfin, en 2014, il a accédé au poste de maire succédant à Nicolle Rimasson ».
  5. Isabelle Villy, « Municipales. Géraldine Thery à la tête d’une liste sans étiquette à Saint-Léger-du-Bourg-Denis : Une seconde liste conduite par Géraldine Thery sera proposée aux habitants de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, près de Rouen (Seine-Maritime), lors des municipales de mars 2020 », 76 actu,‎ (lire en ligne, consulté le 21 septembre 2020).
  6. « Municipales 2020. Géraldine Théry, maire de Saint-Léger-du-Bourg-Denis : Un peu plus de deux mois après son élection à la mairie de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, Géraldine Théry est prête à assumer sa nouvelle mission », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 21 septembre 2020) « Géraldine Théry a dû attendre plusieurs semaines pour revêtir l’écharpe tricolore, crise du coronavirus oblige, après sa joie du 15 mars dernier lorsqu’elle emportait la mairie avec 57,07 % des suffrages face à Thérèse Derivière. Elle succède ainsi à Jean-Pierre Garcia parti, voici quelques jours à Béziers ».
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. Le nouveau blason
  12. [2]