Saint-Julien-sur-Dheune

Saint-Julien-sur-Dheune
Saint-Julien-sur-Dheune
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Blanzy
Intercommunalité Communauté urbaine Le Creusot Montceau-lès-Mines
Maire
Mandat
Magali Tricot
2014-2020
Code postal 71210
Code commune 71435
Démographie
Population
municipale
239 hab. (2015 en diminution de 3,63 % par rapport à 2010)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 46′ 25″ nord, 4° 32′ 44″ est
Altitude Min. 252 m
Max. 367 m
Superficie 5,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Julien-sur-Dheune

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Julien-sur-Dheune

Saint-Julien-sur-Dheune est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie

Géologie

Hydrographie

Villages, hameaux, lieux-dits, écarts

Chez le Prin, Chez le roy, Chez les autres, La Mouillegerin, Les Chazeau…

Communes limitrophes

Rose des vents Essertenne Rose des vents
Le Breuil N Morey
O    Saint-Julien-sur-Dheune    E
S
Écuisses Villeneuve-en-Montagne

Histoire

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Magali Tricot    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2015, la commune comptait 239 habitants[Note 1], en diminution de 3,63 % par rapport à 2010 (Saône-et-Loire : -0,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
154157188290294294291271303
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
296367323308324334347329323
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
308301328284270254219199237
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
267240185186184220233248239
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Le prieuré Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Dheune, qui reçut des moniales bénédictines. Celui-ci connut trois siècles de prospérité, et plusieurs filles de grandes maisons nobles furent placées à la tête de cette fondation, entre autres Béatrix de Rabutin en 1422, Louise de Dyo au siècle suivant et Françoise de Damas en 1616 ; et, enfin, Charlotte de Rabutin, seconde fille de Bussy-Rabutin (dite aussi mademoiselle de Chaseu)[5]. En 1302, Lambert de la Tour-sous-Montaigu, prévôt de l'ancien diocèse de Chalon, y fait une donation. Les religieuses demandèrent, avec l'appui de la prieure madame de Rabutin, à quitter les lieux pour Autun, ce qui leur fut accordé en 1655 par Louis Doni d'Attichy (1598-1664), évêque d'Autun (1652-1664). Il était dépendant de l'abbaye de Moutier Saint-Jean[6]. Il ne reste plus rien de ce monastère qui fut mis à sac à la Révolution, seule l'église qui fut reconstruite subsiste.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Saint-Julien-les-Nonnains », article de Lucien Taupenot paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 147 de septembre 2006, pages 10 et 11.
  6. Dom Urbain Plancher, Histoire générale et particulière de Bourgogne..., t.I, Dijon, chez Antoine de Fay, 1739


Liens externes

  • Saint-Julien-sur-Dheune sur le site de l'Institut géographique national