Saint-Jean-d'Acre

Saint-Jean-d’Acre, appelée Acco ou Ptolémaïs dans l'Antiquité jusqu'au Moyen Âge, est le nom donné par les Chrétiens à la ville qui deviendra plus tard Acre.

Histoire

Tunnel des Templiers

Cette ville d'Acco fut conquise par Ptolémée II, souverain d’Égypte qui la baptisa de son nom, Ptolémaïs, nom qu'elle gardera jusqu'à la conquête latine. Elle fut prise par les croisés en 1104. Elle devint le principal port du royaume de Jérusalem par où transitait toutes les marchands, principalement génoises. L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem lui donna le nom de Saint-Jean-d'Acre. Elle fut occupée par Saladin puis reprise par Richard Cœur de Lion en 1191. La reconquête de la ville en 1291 par le sultan d'Égypte al-Malik al-Ashraf mit fin à la présence des européens en Terre sainte[1],[2].

Notes et références

Sources

Annexes

Articles connexes

Liens externes