Saint-Aubin-Épinay

Saint-Aubin-Épinay
Saint-Aubin-Épinay
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Benoît Anquetin
2020-2026
Code postal 76160
Code commune 76560
Démographie
Gentilé Saint-Aubinois
Population
municipale
1 033 hab. (2017 en augmentation de 3,2 % par rapport à 2012)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 23″ nord, 1° 10′ 43″ est
Altitude Min. 35 m
Max. 159 m
Superficie 9,83 km2
Élections
Départementales Canton de Darnétal
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Aubin-Épinay
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Aubin-Épinay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Aubin-Épinay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Aubin-Épinay

Saint-Aubin-Épinay est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie

La commune de Saint-Aubin-Épinay est constituée de deux villages : Épinay-sur-Aubette et Saint-Aubin-la-Rivière. Le chef-lieu de la commune est le bourg de Saint-Aubin-la-Rivière.


Toponymie

Saint-Aubin : anciennement Saint-Aubin-la-Rivière est attesté sous la forme Sanctum Albinum vers 1020[1],[2].
Saint Aubin est la dédicace d'un grand nombre de communes en Normandie, il s'agit d'un ancien évêque d'Angers au VIe siècle.

Épinay : est attesté sous les formes Spinetus vers 1024, Spineit vers 1050[3].
Albert Dauzat et Charles Rostaing[4] expliquent ce type toponymique fréquent par le terme roman epinay signifiant « lieu planté d'(arbres à) épines ». On disait en ancien français un epinay, comme on disait un chesnay, un saussay, etc. Le toponyme Epinay tirerait son nom des épines séculaires qui servaient jadis à séparer les héritages, les aubépines servaient autrefois à délimiter les parcelles de Normandie[5].

Histoire

En 1823, une ordonnance royale prononce la fusion des communes de Saint-Aubin-la-Rivière et d'Épinay sous le nom de Saint-Aubin-Épinay.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1891 mars 1911 André Jean-Baptiste Stackler[6]   Maire de Routes (2012 → ?)
Chevalier de la Légion d'honneur
décembre 1919 1926 Gustave Stackler   Manufacturier
1926 1943 René Stackler   Avoué, fils de Gustave Stackler
Maire de Rouen (1943 → 1944)
1943 1947 Eugène Beaurain    
octobre 1947 mars 1965 René Stackler    
mars 1965 août 1981 Eugène Beaurain    
septembre 1981 juin 1995 Pierre Blondel   Agriculteur
juin 1995 mars 2001 Jean-Claude Dubuisson    
mars 2001 En cours
(au 10 août 2020)
Benoît Anquetin   Réélu pour le mandat 2020-2026[7],[8]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2017, la commune comptait 1 033 habitants[Note 1], en augmentation de 3,2 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1861 1876 1881 1886
220201202257489460410411443
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
453496498418389425449454382
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
536552573573502555917949981
2009 2014 2017 - - - - - -
9321 0371 033------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Église Saint-Aubin.

Lieux et monuments

Ancien moulin de la Côte, chemin du Moulin à Saint-Aubin-Épinay.
  • Mairie de Saint-Aubin-Épinay.
  • Église Saint-Aubin de Saint-Aubin-la-Rivière.
  • Église Notre-Dame d'Épinay-sur-Aubette.
  • Monument aux morts (1921).
  • Plusieurs petits manoirs.
  • Moulin de la Côte reconverti en chambre d’hôte.
  • Ancienne indiennerie Thirion-Lacassaigne installée au début du XVIIIe siècle à Saint-Aubin-Épinay au plus près de la source de l’Aubette afin de garantir un débit régulier ainsi qu’une bonne qualité de l’eau.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Article connexe

Liens externes

  • Saint-Aubin-Épinay sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Archives de la Seine-Maritime, 14 H 917.
  2. Jean Adigard des Gautries, « Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 (suite) », Annales de Normandie, 8e année, no 3, 1958, page 156.
  3. Adigard des Gautries, « Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 » (suite) [article], page 137.
  4. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Librairie Guénégaud, 1979, p. 266.
  5. Henri Gadeau de Kerville, « L’aubépine de Bouquetot », Bulletin de la Société des amis des sciences naturelles de Rouen, imprimerie Julien Lecerf, Rouen, 1893, p. 167-172 (consultable en ligne)
  6. « André Jean-Baptiste Stackler », base Léonore, ministère français de la Culture
  7. Isabelle Villy, « Municipales. Benoit Anquetin brigue un nouveau mandat, à Saint-Aubin-Épinay, près de Rouen : Benoit Anquetin brigue un nouveau mandat de maire, à Saint-Aubin-Épinay, en mars 2020. Sa liste, renouvelée, conservera le même nom qu’en 2014 : Bien vivre à Saint-Aubin-Épinay », 76 actu,‎ (lire en ligne, consulté le 17 septembre 2020).
  8. « Municipales 2020. Benoît Anquetin réélu maire de Saint-Aubin-Épinay : Lors de la séance d’investiture du lundi 25 mai, le maire sortant a repris ses fonctions entouré d’une nouvelle équipe », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 17 septembre 2020) « Avec 78,34 % des voix, le maire sortant Benoît Anquetin a été réélu le 15 mars contre Florence Le Bras ».
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.