Salon international de l'alimentation

(Redirigé depuis SIAL)

Salon International de l'Alimentation
Logo
Logo
Entrée des visiteurs au SIAL de Paris, en 2010
Entrée des visiteurs au SIAL de Paris, en 2010
Type Salon
Pays Drapeau de la France France
Localisation Paris, Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte
Date de la première édition 1964
Organisateur(s) Comexposium
Site web www.sialparis.fr

Le SIAL (Salon International de l’Alimentation) est une plateforme mondiale d’événements B2B dédiés à l'industrie agroalimentaire, qui se donne pour ambition d'accompagner le secteur — et toutes ses composantes — dans la mondialisation de l'alimentation et dans le développement d'ancrages locaux.

« Grâce à l’organisation de multiples événements qui mettent en avant l’innovation et les nouvelles technologies appliquées à l’alimentation, le réseau SIAL est rapidement devenu un laboratoire mondial de l’innovation alimentaire, le premier en termes de nouveaux produits et services présentés, c'est-à-dire concrètement 10% de l’innovation mondiale environ. »

— Nicolas Trentesaux, Directeur du Réseau SIAL

C’est en 1964 qu’est créé le premier SIAL, à Paris. Au tournant du millénaire, le SIAL entame son internationalisation. Aujourd’hui constitué de 8 salons professionnels[1] — à Paris, Montréal/Toronto, Shanghai, Jakarta, Abu Dhabi, et New Delhi —, il revendique une communauté de plus de 650 000 acheteurs et 15 000 entreprises venant de plus d’une centaine de pays.

Historique

Aux origines du SIAL

Le SIAL est créé à Paris en 1964 à l’initiative de plusieurs organisations professionnelles, dont la CGAD (Confédération Générale de l'Alimentation en Détail), et sous l'impulsion des pouvoirs publics (Ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris)[2].

Lors de sa première édition, vingt-six pays participent au SIAL, qui se tient au CNIT de La Défense dans le cadre de la Semaine internationale de l’alimentation. Le salon est alors ouvert aux professionnels mais aussi au grand public qui a la possibilité d’acheter les produits alimentaires présentés.

Événement biennal, le salon se déroule de 1966 à 1984 au parc des expositions de la Porte de Versailles, puis au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte à partir de 1986[3].

Création d’événements et de concours

En 1996, SIAL Paris crée SIAL Innovation, un concours et espace d’exposition, révélant les produits alimentaires les plus innovants présentés par les exposants du SIAL. Depuis cette première, le concours attire de plus en plus de candidats (2 355 lors de SIAL Paris 2018[4]). À chaque édition, trois grands-prix sont décernés par un jury composé d’experts de l’alimentation.

Quelques années plus tard, SIAL Paris crée La Cuisine, programme d’animations culinaires, basées sur des cours de cuisine, des démonstrations. La Cuisine propose également des plats à emporter concoctés par des chefs de renom, célébrés par les grands guides gastronomiques internationaux, comme le Guide Michelin

En 2018, SIAL Paris crée Future Lab, un événement chargé de dévoiler les tendances alimentaires du futur. Cet espace prospectif est composé d’un tunnel expérientiel, d’un espace « start-up en devenir » et de concepts de réalité virtuelle[5].

Internationalisation de l'alimentation

C’est depuis les années 70-80 que des spécialités locales deviennent des phénomènes alimentaires à l’échelle de la planète, à l’image du sushi. Alors qu’il n’existait que 24 000 restaurants de cuisine japonaise dans le monde, il y en avait 89 000 en 2015, soit une augmentation de 271%, selon le recensement du Ministère Japonais de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches[6].

En plus de ce phénomène d’internationalisation de la cuisine et des goûts alimentaires, les professionnels de l'agroalimentaire doivent relever un autre défi : nourrir une planète de 8,5 milliards d’habitants en 2030, soit un milliard de personnes supplémentaires[7].

Comme le souligne un rapport de la FAO, publié en 2007, « avec l'augmentation des revenus par habitant, les progrès technologiques, la libéralisation du commerce et l'urbanisation, le rôle du secteur privé est de plus en plus important, la production agricole artisanale pénètre sur le marché et les agroindustries et le secteur agroalimentaire ont une incidence croissante sur le développement économique et social[8]. »

Création du réseau SIAL

Ambitionnant d'accompagner les entreprises et artisans du secteur de l’agroalimentaire dans leur développement local et international, le SIAL s'est constitué en réseau, ouvrant successivement plusieurs salons professionnels dans le monde.

Créé en 1999 à Singapour, le salon annuel SIAL China se déroule à Shanghai depuis l’an 2000.

Fondé en 2001, SIAL Canada, est un salon annuel qui se déroule à Montréal les années paires, et à Toronto les années impaires.

SIAL Middle East, salon annuel, est ainsi créé en 2010 et se déroule à Abu Dhabi.

Dans la zone ASEAN, SIAL Interfood a vu le jour à Jakarta en 2015.

Entre 2014 et 2018, le réseau a également lancé SIAL Manille, et SIAL Brésil entre 2012 et 2014.

En 2018, le réseau SIAL lance Food India inspired by SIAL qui devient SIAL India en 2019, qui se tient à New Delhi.

En 2009, le SIAL crée un autre salon à Paris, Gourmet Sélection, dédié à l’épicerie fine, et organisé chaque année au parc des expositions de la porte de Versailles.

« Labo » de l'innovation alimentaire

Secteur des innovations au SIAL Paris 2010
Vue sur les exposants et les visiteurs du SIAL Paris 2011

Contexte mondial

Le secteur de l’agroalimentaire représente au niveau mondial un énorme poids économique, social et environnemental, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 15 trillions de dollars[9], soit un dixième du PIB et de la consommation mondiale. C’est aussi l’un des tout premiers secteurs d’investissement de la planète[10] ; une partie importante de ces investissements servant à financer l’innovation de produits et de services.

Ce secteur est également l’un de ceux qui compte le plus de start-ups — entre 500 et 1 000 rien qu’en France —, notamment dans la Foodtech (qui fait appel aux nouvelles technologies dans différents domaines : de la production à la vente, en passant par la restauration)[11],[5].

Source d'inspiration pour les professionnels

Le SIAL réalise depuis 2012 une étude biennale sur les tendances de consommation et de l’offre alimentaire, ainsi que sur les tendances en restauration hors domicile, dans le monde ; cette étude, dénommée FOOD 360[12],[13], est actualisée à chaque édition et réalisée en partenariat avec KANTAR TNS, XTC World Innovation et Gira Conseil. Les résultats qui s'en dégagent visent à aider les professionnels de l’agroalimentaire dans leurs décisions d’investissement, et leurs orientations en matière d’innovation alimentaire.

En 2016, le SIAL crée un think tank dédié au secteur de l’alimentation, qui rassemble des experts du monde entier (partenaires du réseau SIAL à l’international, experts de l'alimentation, ainsi que des professionnels de l’agroalimentaire). Ces échanges sont régulièrement restitués et partagés via l’édition de livres blancs, pour permettre aux partenaires du SIAL de mieux appréhender et comprendre les dynamiques du marché agroalimentaire mondial.

Notes et références

  1. https://www.sial-network.com/About-SIAL-Network/The-leading-source-of-inspiration-for-the-world-food-market
  2. « Retour aux origines du SIAL, le Salon International de l'Alimentation », sur LCI (consulté le 31 mai 2019)
  3. (en-US) « Profits Taste Sweet At French Food Fair », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 31 mai 2019)
  4. « Les 4 gagnants des grands prix Sial Innovation 2018 », sur lsa-conso.fr (consulté le 31 mai 2019)
  5. a et b Lise Loumé, « Sial 2018 : ces innovations qui illustrent l'alimentation de demain », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne)
  6. « Les restaurants japonais se multiplient à l’étranger », sur nippon.com, (consulté le 31 mai 2019)
  7. Sophie Farigoul, « La planète comptera 8,5 milliards d'individus d'ici 2030, selon l'ONU », sur Développement durable, (consulté le 31 mai 2019)
  8. « Focus: Boom de l'agroalimentaire », sur fao.org (consulté le 31 mai 2019)
  9. Eve Navarre, Carlos Pardo, « Stratégie - L’agroalimentaire, un investissement d‘avenir », sur Next Finance (consulté le 31 mai 2019)
  10. (en) « FoodInnopolis head: Food tech sector will produce billion-dollar startups », sur Responsible Business, (consulté le 31 mai 2019)
  11. Adeline Haverland, « SIAL 2018 La foodtech française à la traîne sur ses voisines européennes », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2019)
  12. « Le goût, le bien-être et l'environnement: le menu rêvé des consommateurs », sur L'Usine nouvelle, (consulté le 31 mai 2019)
  13. « FOOD 360 », sur Kantar, (consulté le 31 mai 2019)

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel