Sûr, Sain et Consensuel

Sûr, Sain et Consensuel (ou Sécuritaire, sain et consenti[1]) souvent abrégé SSC (de l'anglais : Safe, Sane and Consensual), est un principe guidant les relations et activités BDSM. Au fil du temps, de nouvelles activités BDSM sont apparues, plus risquées, et ne s’inscrivent plus dans ce principe. Un autre a été créé : Risk Aware Consensual Kink  (RACK).

Triskèle du BDSM souvent associé avec le SSC.

Principe

Selon ce principe, les relations BDSM doivent être :

  • Sûres : des efforts doivent être effectués en vue de prévenir les risques sur la santé.
  • Saines : les activités doivent être amorcées dans un cadre mental sain.
  • Consensuelles : les activités doivent être pleinement consenties par tous les participants. Cependant, le consentement légal ne peut pas constituer un moyen de défense à la responsabilité pénale pour tout traumatisme causé; de plus, cela ne se limite pas nécessairement aux blessures physiques.

Terme

La paternité du terme revient à David Stein qui l'a formulé pour la première fois en pour la Gay-Male-S/M Activists (GMSMA). Dans son essai, intitulé Safe Sane Consensual: The Evolution of a Shibboleth, Stein défend la création du terme pour distinguer le sadomasochisme consenti du sadomasochisme criminellement répréhensible[2].

Voir aussi

Références

  1. Magali Croset-Calisto, Bondage : Théorie érotique des cordes et de l'attachement, La Musardine, , 194 p. (ISBN 978-2-84271-774-2), p. 38.
  2. Safe Sane Consensual: The Evolution of a Shibboleth