Sénat fédéral

(Redirigé depuis Sénat (Brésil))
Sénat fédéral
Senado Federal

Description de l'image Coat of arms of Brazil.svg.
Type
Type Chambre haute
Présidence
Président Eunício Oliveira
Élection 1er février 2017
Structure
Membres 81
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques
  •      MDB (21)
  •      PT (14)
  •      PSDB (10)
  •      DEM (6)
  •      PTB (6)
  •      PP (5)
  •      PDT (4)
  •      PR (4)
  •      PSB (3)
  •      PCdoB (2)
  •      PSOL (2)
  •      PMN (1)
  •      PPS (1)
  •      PRB (1)
  •      PSC (1)
Élection
Dernière élection

Congrès national du Brésil, Brasilia, District fédéral

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web http://www.senado.gov.br/

Le Sénat fédéral (en portugais : Senado Federal), chambre haute du Parlement brésilien, est issu de la constitution de 1988, qui a conservé une structure parlementaire bicamérale et a même élargi les compétences du Sénat en matière de :

  • gestion économique et financière de l'Union ;
  • nomination des membres des tribunaux supérieurs ;
  • nomination des dirigeants des grands organes de l'administration publique.

Système électoral

Le Sénat fédéral est doté de 81 sénateurs élus pour huit ans mais renouvelés en deux fois, les sénatoriales alternant tous les quatre ans un renouvellement d'un tiers ou des deux tiers du sénat, soit 27 et 54 sénateurs.

Les sièges sont à pourvoir au scrutin majoritaire à un tour dans vingt sept circonscriptions de un ou deux sièges chacune correspondants aux 26 États plus le District fédéral de la capitale Brasilia. Lors des renouvellement par tiers, le vote a lieu dans chaque circonscription au scrutin uninominal majoritaire à un tour. Lorsque le renouvellement s'effectue pour les deux tiers, cependant, c'est un binôme de candidats qui est élu dans chacune d'elles au Scrutin plurinominal majoritaire, les électeurs étant dotés de deux voix qu'ils peuvent répartir sur les candidats de leur choix[1].

Le vote est obligatoire pour les citoyens de 18 à 70 ans, et facultatif pour ceux âgés de 16 à 18 ans et les plus de 70 ans[2]. Un âge minimal de 35 ans est requis pour se présenter tandis que les candidatures sans étiquette sont interdites, les candidats devant obligatoirement être membres d'un parti politique officiel. La citoyenneté brésilienne de naissance est également exigée[3],[1]

Élections

Les élections se font au scrutin direct majoritaire à un tour, tous les 4 ans :

  • une fois sur deux, on réélit un tiers des sièges (chaque électeur vote pour un candidat) ;
  • l'autre fois, on réélit les deux autres tiers (chaque électeur vote pour deux candidats).

Les sénateurs sont élus pour un mandat de 8 ans.

Pour être élu sénateur, il faut :

  • jouir pleinement de sa nationalité et de ses droits civiques ;
  • être âgé au minimum de 35 ans ;
  • résider dans la circonscription où l'on se présente ;
  • appartenir à un parti officiellement enregistré ;
  • être lettré.

Présidents

Empire
  • 1826-1827 : José Egídio Alvares de Almeida
  • 1827-1832 : José Caetano da Silva Coutinho
  • 1832-1836 : Bento Barroso Pereira
  • 1837 : Antõnio Luís Pereira da Cunha
  • 1838 : Manuel Jacinto Nogueira da Gama
  • 1839-1840 : Diogo Antônio Feijó
  • 1840-1841 : Francisco Vilela Barbosa
  • 1841 : Estévâo Ribeiro de Resende
  • 1842-1943 : José da Costa Cavalho
  • 1844-1847 : João Vieira de Cavalho
  • 1847-1850 : Luís José de Oliveira Mendes
  • 1851-1853 : Cândido José de Araújo Viana
  • 1854-1861 : Manuel Inácio Cavalcanti de Lacerda
  • 1861-1873 : Antônio Paulino Limpo de Abreu
  • 1874-1881 : José Ildefonso de Sousa Ramos
  • 1882-1885 : João Maurício Vanderlei
  • 1885-1887 : Brás Carneiro Nogueira da Casta e Gama
  • 1887-1888 : João Lins Cansanção
  • 1888 : Antônio Cândido da Cruz Machado
  • 1889 : Paulino Soares de Sousa
République

Notes et références

  1. a et b Senado Federal (Sénat fédéral) Union interparlementaire
  2. « Les enjeux d'une campagne riche en rebondissements », sur LeMonde.fr (consulté le 7 octobre 2014).

Lien externe