Ruisseau de Malromé

Ruisseau de Malromé
Illustration
Caractéristiques
Longueur 10,7 km [1]
Bassin [1]
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Régime régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Saint-Jean-de-Duras
· Coordonnées 44° 42′ 15″ N, 0° 18′ 35″ E
Confluence le Drot
· Localisation Pardaillan
· Coordonnées 44° 38′ 22″ N, 0° 15′ 19″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Lot-et-Garonne
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE, Géoportail

Le ruisseau de Malromé est une rivière du sud de la France c'est un affluent du Drot (ou Dropt) donc un sous-affluent de la Garonne.

Toponymie

Dans l'« Aveu et dénombrement » de ses possessions, écrit le 13 août 1663, Guy-Aldonce de Durfort indique que sa seigneurie de Duras, dont il est marquis, confronte au levant avec les seigneuries de Pardailhan, Malleroumex et Puyssegur, selon le document cité par Jules Lépicier, Archives historiques du Département de la Gironde, 1906 [2]. Ce nom de Malleroumex est tout à fait compatible géographiquement et phonétiquement avec celui de Malromé, d'autant plus que dans la zone les consonnes finales sont muettes en occitan. Il s'analyse facilement en mala, mauvaise, et romec(s), ronce(s) (de latin rumex, rumicis), indiquant un hallier impénétrable, et éventuellement ensuite un défrichement. Le ruisseau porte ainsi le nom du château près duquel il passe. Il y a aussi un lieu-dit Malromé, qui correspond en partie au bourg de Saint-Jean-de-Duras ou voisine avec lui, l'église de la paroisse étant isolée 700 m plus à l'est[3].

Géographie

De 10,7 km de longueur[1], le ruisseau de Malromé est une rivière qui prend sa source sur la commune de Saint-Jean-de-Duras en Lot-et-Garonne et se jette dans le Drot en rive droite sur la commune de Pardaillan.

Département et communes traversés

Affluents

Le ruisseau de Malromé a six petits affluents répertoriés.

Hydrologie

Voir aussi

Notes et références

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Ruisseau de Malromé (O9320590) » (consulté le 23 février 2014)
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k34141d/f157.item
  3. Bénédicte Boyrie-Fénié, avec la collaboration d’André Bianchi, Pèire Boissière, Patrice Gentié et Maurice Romieu, Dictionnaire toponymique des communes - Lot-et-Garonne, Pau, Éditions Cairn, , 320 p. (ISBN 978-2-35068-231-0), p. 234.