Rue Pétrarque

16e arrt
Rue Pétrarque
Image illustrative de l’article Rue Pétrarque
Rue Pétrarque vue de la rue Scheffer.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Muette
Début 10, avenue Paul-Doumer
Fin 28, rue Scheffer
Morphologie
Longueur 160 m
Largeur 15 m
Historique
Dénomination 1864
Ancien nom Rue des Réservoirs
Géocodification
Ville de Paris 7314
DGI 7356

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Pétrarque
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Pétrarque est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès

La rue Pétrarque est une voie publique située dans le 16e arrondissement de Paris. Elle débute au 10, avenue Paul-Doumer et se termine au 28, rue Scheffer. Elle fait 160 mètres de long, pour une largeur de 15 mètres. Elle a une forme originale en forme d'une moitié de « U »[1].

Elle a donné son nom au square Pétrarque, situé à proximité.

Origine du nom

Le poète italien Pétrarque (1304-1374).

Elle porte le nom du poète italien Pétrarque (1304-1374)[1].

Historique

La rue, située à l'origine sur l'ancienne commune de Passy, a, au XIXe siècle une forme en « U », dont les deux jambages commencent et finissent la rue des Moulins. Il ne reste de la forme originelle de cette rue que la moitié, le jambage nord, le jambage sud ayant de fait disparu en 1933 lors du percement de l'avenue Paul-Doumer. Cette destruction emporte avec elle l’hôtel particulier de la cantatrice Marie Delna, qui y était morte en 1932[1].

Alors dénommée « rue des Réservoirs », elle est classée dans la voirie parisienne en vertu du décret du 23 mai 1863 et prend sa dénomination actuelle par un décret du 24 août 1864.

Le , vers h 30, une équipe des FTP-MOI (Marcel Rayman, Leo Kneler, Spartaco Fontano et Celestino Alfonso) y exécute l'officier SS Julius Ritter[2],[3],[4].

Références

  1. a b et c Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, septième édition, 1963, t. 2 (« L-Z »), « Rue Pétrarque », p. 265.
  2. « L’ange tueur de l’Affiche rouge », atelier.leparisien.fr.
  3. « Rue Pétrarque », www.parisrevolutionnaire.com.
  4. « L’Affiche rouge. Adam Rayski », www.fondationresistance.org.

Sources

Annexes

Articles connexes

Lien externe