Rubén Bonifaz Nuño

Rubén Bonifaz Nuño
Rubén Bonifaz.jpg
Rubén Bonifaz Nuño
Biographie
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Mexico
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Rubén Bonifaz Nuño, né le 12 novembre 1923 à Córdoba, mort le 31 janvier 2013 à Mexico[1] est un poète et un spécialiste des humanités mexicain.

Rubén Bonifaz Nuño a étudié le droit à l'université nationale autonome du Mexique (UNAM) de 1934 à 1947. En 1960, il donne des cours en latin à la Faculté des lettres de l'UNAM , puis passe un doctorat en 1970. Il a traduit Catulle, Properce, Ovide, Lucrèce et l'Énéide.

Œuvres poétiques

  • Mors angeli (1945)
  • Imagines (1953)
  • Daemona et dies (1956)
  • Pallium et corona (1958)
  • Cantus ad Simonem Bolivar (1958)
  • Pauperum ignis (1961)
  • Septem gladiorum (1966)
  • Tigridis penna (1969)
  • Flamma in speculo (1971)
  • Priora poemata tres (1979)
  • Templum corporis sui (1980)
  • As aurorum (1981)
  • Cor spiraque (1983)
  • Alea amoris (1987)

Traductions en français

  • Le Cri du sang, traduction par Émile Martel de : El grito de la sangre, Trois-Rivières (Québec), Les Écrits des forges, 1999

Références

Liens externes

  • (es) Rubén Bonifaz Nuño
  • (es) Rubén Bonifaz Nuño: Interview, biography, criticism, poetry
  • (es) Rubén Bonifaz Nuño: Selected poetry