Royal Géants athois

R. Géants athois
Logo du R. Géants athois
Généralités
Nom complet Royal Géants athois
Surnoms Les Géants
Noms précédents R.J.S. Ath-Maffle
Fondation 1929
Disparition juin 2016
Couleurs Mauve, jaune et blanc
Stade Stade des Géants
Siège Rue de la Haute Forière, 29a
7800 Ath
Président Drapeau : Belgique Michel Vandescure
Entraîneur Drapeau : Belgique Luigi Nasca
Site web http://www.royalgeantsathois.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Promotion (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 10 octobre 2016.

Le Royal Géants athois est un club de football belge localisé à Ath, dans la province de Hainaut. Créé en 1929, ce club porte le matricule 2899. Il évolue en Promotion lors de la saison 2015-2016, mais arrête ses activités après avoir joué 14 rencontres. La fédération belge prononce le forfait général. Il cesse ses activités et est radié en juin 2016.

Le club tire son nom actuel d'une fusion survenue en 2004, entre la R. JS Ath-Maffle (matricule 2899) et le FC Ath Sport (matricule 9435). Le club fusionné choisit de porter les couleurs Jaune, mauve et blanche qui sont celles de la ville d'Ath.

Le nom du club (Géants) est directement inspiré de la culture populaire et du patrimoine local. Annuellement, lors de la Ducasse d'Ath, qui a lieu de la fin du mois d'août au début du mois de septembre, une grande liesse populaire salue la sortie de « Géants » : Monsieur et Madame Goliath se marient. D'autres géants (Ambiorix, Samson...) participent aux festivités le dimanche. Le samedi précédant le cortège, un jeune garçon de la localité (« David ») tente de terrasser Goliath en lançant une petite balle dans un orifice pratiqué dans la structure du géant.

Repères historiques

  • 1929 : fondation de Jeunesse sportive athoise. La date exacte de la fondation n'est pas connue avec certitude. Le club rejoint la Confédération Générale du Sport Ouvrier (CGSO), une ligue socialiste "rivale" de l'URBSFA.
  • 1940 : 09/11/1940, Jeunesse sportive athoise s'affilié à l'URBSFA qui lui attribue le matricule 2899.
  • 1974 : 01/01/1974, fondation de la Jeunesse sportive Maffle qui s'affilie à l'URBSFA le 06/05/1975 et se voit attribuer le matricule 8260. À noter que si la date historique de création renseignée est le 01/01/1974, le président de ce club écrivit dans la demande d'affiliation: "(...) ayant formé un club depuis quatre ans (...). et que l'on retrouve la trace d'une "JS Maffle" dans un championnat amateur athois, entre 1971 et 1975. "[2]
  • 1991 : 01/03/1991, fondation de Football Club Ostiches qui s'affilie à l'URBSFA le 16/07/1991 et se voit attribuer le matricule 9245. Ce club évolue d'abord en "Vert et Blanc" du 01/03/1991 au 18/06/1991 puis passe au "Vert et Jaune". Le 01/07/2002, il reprend ses couleurs initiales.
  • 1991 : 28/11/1991, reconnue "Société royale", Jeunesse sportive athoise (2899) prend le nom de Royale Jeunesse sportive athoise (2899).
  • 1994 : 01/07/1994, fusion de Royale Jeunesse sportive athoise (2899) avec Jeunesse sportive de Maffle (8260) pour former Royale Jeunesse sportive de Ath-Maffle (2899).
  • 2003 : 27/05/2003, fondation de Football Club Ath Sport qui s'affilie à l'URBSFA le 05/06/2003 et se voir attribuer le matricule 9435. Ce club est constitué par d'anciens membres du Royal Football Club athois (67) déclaré en faillite peu de temps avant (voir page Royal Football Club athois).
  • 2004 : 01/07/2004, fusion de Royale Jeunesse sportive de Ath-Maffle (2899) avec Football Club Ath Sport (9435) pour former Royal Géants athois (2899).
  • 2009 : Royal Géants athois (2899) atteint les séries nationales. C'est la première fois que le matricule 2899 apparaît à ce niveau. Deux ans plus tard, le club monte en Division 3.
  • 2015 : 02/03/2015, exsangue financièrement, Royal Géants athois (2899) annonce l'arrêt prochain de ses activités. Un accord est conclu avec le club voisin du Football Club Ostiches (9245) pour la poursuites des activités des équipes de jeunes et la reprise des installations du « Stade des Géants ».
  • 2015 : 04/12/2015, le Royal Géants athois (2899) annonce qu'il ne termine pas la saison. L'URBSFA acte le forfait général peu après. Le club est placé dernier et considéré comme relégué de sa série de Promotion vers la P1 hennuyère. Comme pressenti, le club n'est pas repris et est radié en juin 2016.

Histoire

La création du Royal Géant athois résulte d'une fusion entre les deux clubs historiques de la ville d'Ath : la Jeunesse sportive athoise et le Football Club Ath Sport (ce dernier ayant été recrée après la faillite du Royal Football Club athois), clubs aussi respectivement surnommés Les Rouges et Les verts.

Les Rouges

La Jeunesse sportive athoise est fondée en 1929. Le club rejoint d'abord la « Confédération générale du sport ouvrier » (CGSO) une ligue socialiste « rivale » de l'URBSFA. Ce n'est qu'en 1940 que la « JSA » fait sa demande d'affiliation auprès de l'URBSFA. À cette occasion, le Secrétaire du club Émile Carlier écrit à la fédération que "...Une récente décision de la CGSO engage les groupes qui avant les événements (NDLR: début de la Seconde Guerre mondiale), pratiquaient en son sein de conclure les accords voulus leur permettant de se livrer à leur activité sportive au sein des Unions sportives nationales.[2]. La date de fondation (24/10/1940) parfois renseignée est donc postérieure à la date réelle.

La JS athoise se voit attribuer le matricule '2899 et intègre ensuite les séries provinciales hennuyères, où il joue durant près de 70 ans. Jusqu'en 2003, des derbies, face à l'autre équipe de la ville, le R. FC athois passionnent la ville, malgré qu'ils ne se disputent pas à un haut niveau hiérarchique.

En 1991, la Jeunesse est reconnue « Société royale » et adapte son appellation officielle en Royale Jeunesse sportive athoise le 26 novembre. Trois ans plus tard, le club fusionne avec la Jeunesse sportive de Maffle (matricule 8260), un club du village de Maffle.

Les Géants

En 2003, le R. FC athois (matricule 67) est déclaré en faillite. Son matricule est radié des listes de l'URBSFA[2]. D'anciens membres de ce club fondent dans la foulée le Football Club Ath Sport, qui reçoit le matricule 9435[2].

Le 13 février 2004[3], ce nouveau club annonce qu'il va fusionner avec le matricule 2899 pour former le Royal Géants athois. Cette fusion est effective le 01/07/2004 sous le matricule le plus ancien[2], et évolue en deuxième provinciale hennuyère.

L'ambition des nouveaux dirigeants est de rejoindre au plus vite la Promotion, le quatrième échelon national. En 2006, le nouveau club rejoint pour la première fois de sa jeune histoire, la première provinciale, le plus haut niveau avant les séries nationales. La première saison, l'équipe termine 5° du championnat et la saison suivante se qualifie pour le tour final. Elle est éliminée de suite par la R.US Beloeil. En 2009, le club est champion provincial et atteint ainsi son objectif.

Croissance trop rapide

Équipe du RGA composée de joueurs Espoirs et U19 lors du match de championnat du 25 janvier 2015 à la suite du mouvement de grève des joueurs de l'équipe première

Pour sa première saison au niveau national, le club se classe neuvième dans sa série. La saison suivante, après une lutte acharnée[style à revoir] avec l'ambitieux Mouscron-Péruwelz, les "Géants" chipent[style à revoir] le titre sur le fil aux "Hurlus". Les deux clubs sont à égalité de points, mais Ath est sacré champion pour avoir gagné un match de plus que son adversaire.

Le club accède ainsi à l'échelon supérieur et dispute en 2011-2012 la première saison de son histoire en troisième division nationale et se classe onzième. Le deuxième année est bien plus difficile et le maintien n'est assuré que lors des deux dernières journées de championnat, l'équipe terminant quatorzième.

La saison 2013-2014 est bien meilleure puisque le club termine à la sixième place. Cette troisième saison voit l'arrivée d'un nouvel entraineur Luigi Nasca toujours aux commandes de l'équipe pour l'actuelle saison 2014-2015.

Le début de saison 2014-2015 est satisfaisant sur le plan des résultats sportifs mais les problèmes financiers redoutés sont bel et bien présents. Le paiement des salaires et des primes ne se font plus. Les joueurs et le staff technique du noyau « A » décident de faire grève à la suite du non-paiement des arriérés. Fait unique dans l'histoire du club, le , une équipe composée de joueurs de l'équipe espoir et de U19 (joueurs de 17 et 18 ans) affronte en championnat l'équipe de Deinze, candidate déclarée à la montée en Division 2 et coachée à ce moment par une légende du football belge Jan Ceulemans. Le score est sans appel : 0-16[4].

Les titulaires cessent la grève le match suivant et terminent le championnat. Celui-ci tourne au calvaire. Début mars 2015, (voir ci-après), les dirigeants du matricule 2899 annonce l'arrêt des activités au terme de la saison et confirment un rapprochement avec un autre cercle de l'entité athoise, le FC Ostiches qui milite en P1 Hainaut.

Par la suite, les résultats restent trop irréguliers et malgré un long espoir mathématique, les Géants glissent lentement mais surement[style à revoir] vers la zone rouge du classement. L'équipe "A", malgré quelques défections, tente d'éviter la relégation afin de laisser une chance de pouvoir négocier le matricule 2899 en tant que club de Division 3. Mais c'est l'échec. Les Géants athois terminent 16e et doivent participer au barrages pour le maintien. Il est finalement décidé de renoncer et le club perd par forfait (5-0) la première rencontre qu'il devait jouer contre la R. Ent. sp. acrenoise.

Matricule cédé

Alors que l'on s'attend à une disparition pure et simple, le "matricule 2899' est repris, le , par des investisseurs français au nombre desquels figurererait l'ancien international Nicolas Anelka. Notons que de son côté, l'ancien joueur a toujours déclaré n'avoir qu'un rôle de conseiller[5]. Il est pourtant présent lors de différentes rencontres que le club joue au début de la saison 2015-2016.

Forfait général

Le matricule 2899, toujours dénommé R. Géants Athois, débute le championnat 2015-2016, en Promotion B. Initialement, les nouveaux dirigeants ont trouvé un accord avec la localité de Fleurus. Mais après quelques semaines, ils déménagent leur club vers Renaix.

Les péripéties immobilières ne sont rien à côté de la désillusion qui attend ceux qui ont cru aux prommesses. L'argent n'arrive pas et les activités s'arrêtent. En date du , le club annonce qu'il ne disputera pas ses deux prochains déplacements (au RC Waterloo et au K. VC Olympia Sterrebeek). Avec le forfait déclaré lors de la journée initial, cela porte à trois le nombre de forfait déclarés.

Après la journée des 12 et 13/12/2015, l'URSBFA prononce le "forfait général". Tous les résultats du matricule 2899 sont annulés. Le club est placé à la dernière place de sa série de Promotion et considéré comme relégué en P1 Hainaut [6]. Le club est radié en juin 2016.

Nouveau départ en compagnie du FC Ostiches

Avant que la "reprise" (finalement avortée en décembre, voir ci-dessus), ne se produise, des négociations ont lieu dans la cité des Géants.

Le 2 mars 2015, au sortir d'une réunion dirigée par le bourgmestre de Ath, Marc Duvivier, les dirigeants des deux clubs du FC Ostiches et du Royal Géants athois, à savoir les présidents Philippe Dubois et Michel Vandescure, annoncent en conférence de presse que les deux matricules phares de l’entité ne formeront plus qu’un lors de la saison 2015-2016.

La future équipe évoluera sous le matricule d'Ostiches (9245) qui joue en 1re Provinciale lors de cette saison 2014-2015. Cette équipe partageait déjà les installations du Stade des Géants. Le club nouveau-né (probablement le Cercle Sportif Ath-Ostiches) jouera en "Vert et Rouge". Le Vert couleur d'Ostiches et le Rouge pour rappeler celle que partageait la JS de Maffle et la R. JS athoise avant la fusion formant le "RGA". Le blason du nouveau club représentera le "Moulin d’Ostiches" d’un côté et un "Géant" de l’autre. Le tout sera fermé par un cercle pour bien montrer l’union. La devise du nouveau club sera « Servir et entreprendre ». Par ailleurs, le nouveau club gèrera six terrains puisqu’il sera le seul occupant du stade communal athois et de celui d’Ostiches[7],[8]

Il est évident qu'aucune fusion n'intervient car dans ce cas, le club formé devrait apurer tout le passif financier du matricule 2899.

Résultats dans les divisions nationales

Statistiques mises à jour au 12 mai 2015

Palmarès

Bilan

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 4 0 1
IV 4e nationale 2 1
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 6 1 0 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 2009-10 R. Géants athois Promotion série A 9e/16
2 2010-11 R. Géants athois Promotion série A Champion Promu !
3 2011-12 R. Géants athois Division 3 série A 11e/18
4 2012-13 R. Géants athois Division 3 série B 14e/19
5 2013-14 R. Géants athois Division 3 série A 6e/18
6 2014-15 R. Géants athois Division 3 série A 16e/18 Relégué.
7 2015-16 R. Géants athois Promotion série B 16e/16 FORFAIT GENERAL après 14 matchs, Relégué.

Staff Technique

Poste Nom
Entraîneur principal Drapeau : Belgique Luigi Nasca
Entraîneur adjoint Drapeau : Belgique Jacques Szylar
Entraîneur des gardiens Drapeau : Belgique Stéphane Parent
Manager Drapeau : Belgique ~ Christophe Courtois/Laurent Vanduille
Correspondant Qualifié Drapeau : Belgique Dany Dupriez
Président Drapeau : Belgique Michel Vandescure
Vice-Président Drapeau : Belgique Benoît Dekeyser

~ Le 09 octobre 2014, le conseil d'administration de l'ASBL Royal Géants athois désigne Laurent Vanduille pour remplacer Christophe Courtois (démissionaire) au poste de Manager du club[9].

Effectif saison 2014-2015

Numéro Joueur Date de naissance Nationalité
Gardiens
26 Jonathan Hochepied (Cap.) 19-08-1986 Drapeau de la Belgique Belgique
95 Quentin Allyn 16-08-1995 Drapeau de la Belgique Belgique
30 Maxime Marlier 05-09-1994 Drapeau de la Belgique Belgique
1 Kylian Dubois 14-07-1997 Drapeau de la Belgique Belgique
Défenseurs
3 David Bourlard 27-05-1979 Drapeau de la Belgique Belgique
2 Gaëtan Delys 26-12-1993 Drapeau de la Belgique Belgique
4 Maxime Ruggieri 13-02-1994 Drapeau de la Belgique Belgique
6 Chemcedine El Araichi 18-05-1981 Drapeau du Maroc Maroc
28 Martin Frise 15-07-1993 Drapeau de la Belgique Belgique
14 Adrien Leclercq 08-02-1987 Drapeau de la Belgique Belgique
24 Jonathan Eckhaut 16-11-1985 Drapeau de la Belgique Belgique
27 Quentin Louagé 30-12-1993 Drapeau de la Belgique Belgique
Milieux de terrain
8 Vincent Miito 18-06-1988 Drapeau de la France France
10 Quentin Hospied 16-09-1989 Drapeau de la Belgique Belgique
77 Jérémie Cremers 08-08-1991 Drapeau de la Belgique Belgique
7 Romain Delaby 18-04-1980 Drapeau de la Belgique Belgique
17 Sven Leleux 03-11-1985 Drapeau de la Belgique Belgique
23 Jonathan Dubart 25-10-1984 Drapeau de la Belgique Belgique
25 Decruynaere Florian 06-10-1996 Drapeau de la Belgique Belgique
Attaquants
11 Rachid Youssfi 14-07-1990 Drapeau de la Belgique Belgique
12 Enzo Cortelletti 23-12-1986 Drapeau de la Belgique Belgique
0 Belly Ndayibangutse 22-09-1994 Drapeau du Burundi Burundi
89 Aurélien Coppin 27-02-1989 Drapeau de la Belgique Belgique
25 André Kalenga Ntambue 16-04-1992 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
0 Jeremy Mawete 21-01-1994 Drapeau de la Belgique Belgique

Anciens joueurs connus

Annexes

Références

Sources et liens externes