Route nationale 96 (France)

Route nationale 96
Cartouche de la route
image illustrative de l’article Route nationale 96 (France)
Le panneau de signalisation routière situé à Meyrargues, indiquant l'ancien tracé allant de Toulon à Sisteron.
Historique
Déclassement D 96, D 996 & D 4096
Caractéristiques
Longueur 125 km
Direction nord / sud
Extrémité nord N85 à Château-Arnoux-Saint-Auban
Intersections A51 à Peyruis
N100 à La Brillanne
A51 et N207 à Manosque
A51 à Venelles
N296 à Aix-les-Platanes
N7 et N8 à Aix-en-Provence
A8 et N7 à Canet-de-Meyreuil
A52 à Pas-de-Trets
N396 à Pont-de-l'Étoile
Extrémité sud A501 N8 à Aubagne
Réseau Ancienne route nationale déclassée en 2006
Territoire traversé
Régions Provence-Alpes-Côte d'Azur
Départements Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Bouches-du-Rhône
Villes principales Manosque, Aix-en-Provence

La route nationale 96, ou RN 96, est une ancienne route nationale française reliant Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence) à Aubagne (Bouches-du-Rhône). En 2006, elle a été déclassée, et renumérotée RD 4096 dans les Alpes-de-Haute-Provence, RD 996 dans le Vaucluse et RD 96 dans les Bouches-du-Rhône.

De Château-Arnoux-Saint-Auban à Aix-en-Provence, elle faisait partie de la route européenne 712, classement reporté depuis sur l'autoroute A51.

Historique

Initialement, l'extrémité sud de la route était située sur la RN 8 au sud de Gémenos[1]. En 1973, son itinéraire a été modifié à partir de Pont-de-l'Étoile vers Aubagne, sur un itinéraire appartenant jusque-là à la RN 560. L'ancien tronçon au sud de Pont-de-l'Étoile a alors été renuméroté RN 396, puis déclassé en 2006.

Itinéraire de Château-Arnoux à Aubagne/Gémenos

Le site spécialisé Wikisara indique l'itinéraire dans ce sens dans son tableau synthétique des anciennes routes nationales[2], et en sens inverse dans la page consacrée à la RN 96[3] ; la RN 396 est quant à elle donnée dans le sens nord-sud[4].

(Sur 9 km, itinéraire de la RD 7n)

Avant 1973 :

Jonction avec la RD 8n (km 120/129)

De 1973 à 2006 :

Cet itinéraire est actuellement entièrement doublé par des autoroutes : A51 jusqu'à Aix-en-Provence, A8 jusqu'à la Barque, A52 jusqu'à Aubagne-sud.

Points noirs et difficultés

Cette route ne comporte pas de difficulté notable, mais est pénalisée par de nombreuses traversées d'agglomérations.

Particularité

D'Aix-en-Provence à Gémenos, la RN 96 constituait un itinéraire de dégagement pour la liaison entre le nord des Bouches-du-Rhône et la région toulonnaise, alors que la RN 8 réalisait la même liaison mais en traversant Marseille. Cette dualité reste entre l'itinéraire A8 - A52 et l'itinéraire A51 - A50 via Marseille.

Embranchements

  • La RN 296 se sépare de la RN 96 à la hauteur de l'échangeur Aix-les-Platanes de l'A51, contourne Aix-en-Provence par le nord, et rejoint le tronçon sud de l'A51 en direction de Marseille à l'échangeur Aix-Jas-de-Bouffan. C'est une voie express de six kilomètres, à deux fois deux voies, qui n'a pas le profil autoroutier, et qui assure provisoirement la continuité entre ces deux tronçons de l'autoroute du Val de Durance.
  • La RN 396, aujourd'hui déclassée en départementale, était de 1973 à 2006 la nouvelle appellation de l'ancien tronçon sud de la RN 96 entre Pont-de-l'Étoile et la RN 8 au sud de Gémenos (soit sept kilomètres), la RN 96 ayant été déviée vers Aubagne sur l'ancien tracé de la RN 560.

Sites remarquables le long et à proximité de cette route

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Carte IGN au 1/100 000e no 76, édition 1971
  2. Liste des routes nationales 51 à 100, WikiSara
  3. Route nationale 96, WikiSara
  4. Route nationale 396, WikiSara