Route nationale 112 (France)

Route nationale 112
Cartouche de la route
Historique
Déclassement D 612
Caractéristiques
Longueur 214 km
Direction est/ouest
Extrémité est Montpellier
Intersections A709 à Montpellier

A9 A75 à Béziers
N 126 à Castres
N 88 à Albi

Extrémité ouest Albi
Réseau Route nationale, déclassée (sauf entre Castres et Mazamet)
Territoire traversé
1 région Occitanie
2 départements Hérault, Tarn
Villes principales Sète, Agde, Béziers, Mazamet, Castres

La route nationale 112, ou RN 112, est une route nationale française qui reliait avant 2006 Montpellier à Albi.

De 1824 à la réforme de 1972, la RN 112 reliait Agde à Toulouse. Elle est renommée RD 112 entre Castres et Toulouse et RD 612 sur certains tronçons du parcours. La section de Montpellier à Agde appartenait à la RN 108. La section de Castres à Albi appartenait à la RN 118. À la suite de la réforme de 2005, elle ne subsiste plus qu'entre Castres et Mazamet, le reste étant transféré aux départements (D 612).

Histoire

À l'origine, la route nationale 112 a été créée en 1759, après la construction du pont de Rigautou sur la rivière Thoré. Elle reliait Castres à Montpellier[1],[2].

Tracé actuel de Montpellier à Albi

De Montpellier à Saint-Pons-de-Thomières (D 612)

Les communes traversées sont :

Franchissement du Canal du Rhône à Sète à Frontignan.
Franchissement de l'Hérault à Agde.
Franchissement de l'Orb à Béziers.

La nouvelle numérotation D 612 s'applique au contournement nord de la ville, intégrant la toute nouvelle section nord-ouest (ancienne N 334) tandis que l'ex-route nationale traversant la ville a été renommée D 612b.

De Saint-Pons-de-Thomières à Albi

Les communes traversées sont :

Ancien tracé de Castres à Toulouse (jusqu'en 1972) (D 112)

Voie express

Contournement de Castres

Contournement de Agde et de Vias

Contournement de Agde

Contournement de Vias

Voir aussi

Références

  1. Jacques Miquel, Notice sur la commune de Mazamet et son chef-lieu, Mazamet, Cambon, 1880.
  2. Jacques Miquel, Notice sur la commune de Mazamet et de son chef lieu, Edition du Bastion Page 141 Réédition de l'ouvrage de 1880

Liens externes